Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

De l’indice de la pollution de l’air à Pau

lundi 25 février 2008


J’y ai souvent songé, assise confortablement dans ma voiture à subir les émanations de la voiture qui me précède mais aussi et surtout sur mon vélo, à l’arrière d’un bus !

Alors, plongeons nous au centre-ville de Pau en un click sur http://www.airaq.asso.fr/
Vous pouvez y suivre en temps réel la qualité de l’air de la ville. Les mesures sont faites à Pau :
− rue Samonzet (il s’agit d’une station de proximité automobile)
− et au quartier du Hameau (il s’agit d’une station urbaine de fond).

Les courbes des concentrations de 3 polluants à Pau (03=Ozone, SO2=Dioxyde de Soufre et PM10=polluant particulaire de diamètre infèrieur à 10 micromètres) en microgrammes/m3 et en fonction du temps sont consultables en ligne. La dangerosité de ces polluants se mesure selon la durée pendant laquelle les Palois sont exposés au polluant selon leur concentration.

Après consultation de ces courbes il ne semble pas que Pau sur la période de février 2008 ait atteind des concentrations dangereuses pour ses habitants.

Intéressons nous alors aux « tendances » !

En se rendant dans la rubrique polluants , puis dans le menu de gauche « Evolution de la qualité de l’Air en Aquitaine », apparaît à maintes reprises la situation de notre Ville. La voici en quelques extraits pour deux polluants :

Pour le Dioxyde d’Azote : “ En proximité automobile, une légère baisse sur Bordeaux se profile. L’augmentation enregistrée à Pau jusqu’en 2005 ne se confirme pas en 2006. Les niveaux se stabilisent sur l’agglomération de Bayonne.”
Pour les particules fines PM10 : “ L’évolution annuelle des PM10 en situation de fond est plutôt stable sur les agglomérations de Pau, d’Agen, de Bordeaux et de Bayonne et montre une baisse sur Périgueux. [...] En proximité automobile, les teneurs sur Bordeaux semblent se stabiliser malgré une légère hausse en 2006, alors qu’une tendance à la hausse apparaît sur Pau.”

Quelques remarques qui nous rappellent l’importance de surveiller la qualité de l’air et la nécessité de construire une politique de réduction de la pollution atmosphérique : il nous appartient d’optimiser notre circulation et nos modes de transports pour ces prochaines années au vu de l’augmentation de la circulation automobile !

- par Emilie Rances


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



agir à la source
28 avril 2008, par François Roby  

L’étape suivant la consultation du site d’airaq, c’est l’action pour s’attaquer aux sources de la pollution. Pau a la chance d’être une ville à taille humaine : la plupart des déplacements peuvent se faire à pied ou à vélo, commençons par là. Ensuite, et quand les transports en communs sont inadaptés, essayons de choisir nos automobiles en fonction de leur niveau de propreté et pas seulement de leur consommation (ou de la moindre taxation de leur carburant, cas des diesels). Les deux n’ont en effet rien à voir, mais c’est dur à savoir en France où les constructeurs ont fini par faire croire au "diesel propre" à force de pubs. Alors pour une information précise et objective, rien de tel que la Belgique : http://www.ecoscore.be. Cherchez et comparez !

> De l’indice de la pollution de l’air à Pau
25 février 2008, par Autochtone palois  

Et alors ? L’air de rien, la colistière de Bayrou fait donc sa campagne électorale. smiley

  • > De l’indice de la pollution politique à Pau
    25 février 2008, par Le POLLUOTOLOGUE  
    De l’indice de la pollution politique à Pau

    De l’indice de la pollution de l’air politique à Pau lundi 25 février 2008

    J’y ai souvent songé, assis confortablement dans ma voiture à subir les émanations de la voix politique à la radio mais aussi et surtout sur mon vélo, où à l’arrière d’un bus avec mon MP3 !

    Alors, plongeons nous au centre-ville de Pau en un click sur http://www.airaqpol.asso.fr/ Vous pouvez y suivre en temps réel la qualité de l’air politique de la ville. Les mesures sont faites à Pau : − rue Samonzet (il s’agit d’une station de proximité de gauche) − et au quartier du Hameau (il s’agit d’une station urbaine de refroidissement des esprits).

    Les courbes des concentrations de 3 polluants de base à Pau (le BARAYANT, la MALACANT et l’URTICANT particulaires de cervelles de diamètre infèrieur à 10 micromètres) en microgrammes/m3 et en fonction du temps sont consultables en ligne. La dangerosité de ces politiques se mesure selon la durée pendant laquelle les Palois sont exposés à ces polluants selon leur concentration de syncrésie

    Après consultation de ces courbes il semble bien qu’à Pau sur la période de février 2008 le Barayant ait atteint des concentrations dangereuses pour ses habitants, par une excessive sectarisation conduisant inéluctablement à la béatitude.

    Intéressons nous alors aux « autres tendances » !

    En se rendant dans la rubrique politiques polluantes , puis dans le menu de gauche « Evolution de la qualité politique en Aquitaine », apparaît à maintes reprises la situation de notre Ville. La voici en quelques extraits pour deux polluants de base :

    Pour le MALACANT : “ En proximité du citoyen , une légère baisse sur la région se profile. L’augmentation enregistrée à Pau jusqu’en 2005 ne se confirme pas en 2006. Les niveaux se stabilisent sur l’agglomération de Billères.” Pour les particules fines URTICANTE : “ L’évolution annuelle des URTICANTS en situation de fond est plutôt stable sur l’agglomérations de Pau, et montre une baisse sur Bizanos. [...] En proximité citoyenne, les teneurs sur Jurançon semblent se stabiliser malgré une légère hausse en 2006, alors qu’une tendance à la hausse apparaît sur Pau.”

    Quelques remarques qui nous rappellent l’importance de surveiller la qualité de l’air politique et la nécessité de construire un système de réduction de la pollution politique atmosphérique : il nous appartient d’optimiser nos idées et nos modes de transports amoureux pour ces prochaines années au vu de la stagnation de la circulation des idées. !

  • > De l’indice de la pollution politique à Pau
    25 février 2008, par J’ai assisté au Meeting d’Eric  

    site très interessant. A étudier les graphiques de concentration dans l’air de différents polluants, sur une semaine, je conclu que le dimanche est un jour salvateur pour la santé publique.

    En effet, les taux se cumulent tout au long de la semaine. Le calme relatif de la circulation le dimanche permet de redescendre ces taux.

    Alors : HALTE A L’OUVERTURE DES MAGASINS LE DIMANCHE !!! C’est une question de santé publique !!


    Notre santé valent plus que leurs profits !! --------

  • > De l’indice de la pollution de l’air à Pau
    28 février 2008, par Palois en colère  

    C’est son droit le plus strict n’est il pas ?

     smiley

  • > De l’indice de la pollution de l’air à Pau
    1 mars 2008, par Palombe asphixiée  

    Si chacun et chacune dans toutes les listes se fixait un objectif précis et se bougeait pour le faire avancer, la ville n’en irait que mieux.

    Le sujet abordé par Emilie Rancès n’est pas anodin. Pour tous ceux que le sort de la planète préoccupent, et pour tous ceux qui se soucient de la santé des citadins, il est même d’importance. Une vérité qui dérange, dirait peut-être Rancès/Gore, en anglais. Mais une vérité cruciale.

    De retour d’Asie, où le port du masque dans les villes est chose courante, j’ai acheté des masques pour mes petits-enfants qui habitaient Neuilly. Une ville qui mériterait d’être connue pour ses records de pollution.

    Pour ce qui est de Londres, il va falloir payer 25 livres (environ 35 euros) pour entrer dans la ville en voiture. Nous n’en sommes pas là à Pau ! Mais soyons vigilants et prenons garde à la santé des plus faibles.

  • > De l’indice de la pollution de l’air à Pau
    1 mars 2008, par Nadège  

    Le mode d’emploi des masques était en caractères chinois. on peut excuser la palombe asphixiée de ne pas les avoir utilisés convenablement : en Chine et au Japon, deux pays de très ancienne civilisation, les masques servent à ne pas contaminer ses voisins lorsqu’on est soi même atteint par la grippe ou le H5N1.

    Nous espérons néanmoins que les jeunes habitants de Neuilly qui ont été affublé de ces masques par leur Grand Mère prévoyante n’ont pas depuis été contaminés par la deliromania sinistra purulente verte dont le pic est attendu pour le 9 mars.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pleure ô pays bien aimé
    Adage des gens de justice
    Thank you London 2012
    La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
    La mondialisation
    Questions
    L’abstention.
    Petit trou deviendra grand
    Démission ou renoncement
    Pau - « Semaine du développement durable »
    Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
    Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
    Expulsions locatives
    Obsolescence
    Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
    « Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
    Oui et non
    Un sociologue et l’occitan
    Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
    Parents : Vous êtes tous des assassins ???



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises