Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La fée électrique

mardi 1 avril 2008


L’immense fresque de Raoul Dufy au Palais de la Découverte à Paris représentant une foule de scientifiques et d’ingénieurs ayant participé à la découverte de l’électricité et à sa maîtrise pourrait bientôt être complétée. En effet, le renchérissement du pétrole et les accords prescrivant une diminution importante des rejets de CO2 dans l’atmosphère conduisent à un essor rapide des véhicules électriques. Il faut savoir en effet que le coût au kilomètre d’un moteur électrique est en moyenne six à sept fois moins cher qu’un diesel. A cet avantage s’ajoute l’absence de pollution sonore et surtout de pollution par des micro-particules.


Ainsi, La Poste a annoncé le 20 mars qu’elle avait pré-sélectionné l’italien Micro-Vett Newteon et le monégasque Venturi Automobiles pour lui fournir 500 véhicules électriques. D’ici cinq ans La Poste pourrait acheter 10.000 véhicules. Un tel marché pourrait se révéler une aubaine pour les grands constructeurs nationaux qui ont montré leur intérêt pour de tels projets, tandis que le groupe Bolloré, associé au célèbre carrossier italien Pininfarina, va sortir à l’automne un véhicule électrique destiné aux particuliers d’une autonomie de 250 km.

Dans ce contexte, selon des sources bien informées, la nouvelle municipalité devrait mettre à l’étude lors du Conseil Municipal de ce mardi l’achat de quatre véhicules électriques. Ils devraient permettre de tester en conditions réelles l’utilisation de cette technologie. Les essais de La Poste sur huit véhicules Kangoo de Renault qui portent sur plus de 100.000 km sont encourageants.

Avec la victoire de la gauche et de ses alliés, s’esquisse le projet de réaliser des études de faisabilité et de rentabilité de transports en commun électriques de nouvelle génération. L’ampleur des besoins dans les villes moyennes permettrait une économie d’échelle et la constitution d’une industrie nationale donnant un nouveau souffle à des usines en difficulté. L’économie de 3 tonnes de CO2 par véhicule léger et de 11 tonnes par véhicule lourd par an aiderait à atteindre les objectifs ambitieux fixés par les programmes internationaux.

A Pau, dans un délai de cinq ans, deux lignes pilotes pourraient voir le jour, l’une nord-sud, l’autre est-ouest, jouissant de cadences rapprochées. Elles auraient pour effet d’amener vers l’ensemble du réseau de bus une population encore réticente. Ce projet se différencierait du modèle Philéas prôné par François Bayrou par son caractère tout électrique, ses roues traditionnelles (et non carrées comme quelques esprits mal intentionnés ont pu persifler). De surcroît, le nom quelque peu fumeux de Philéas sortirait du brouillard (fog, en anglais) pour laisser place à un terme plus régional et plus radieux : le Fée-bus.


- par Aphro Hichtiaux*

PS : Ceci est le poisson d’Avril qui vous est offert par A@P. Aphro : Origine probable du mot Avril et Ichtyo est la racine grecque pour poisson.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> La fée électrique
2 avril 2008  

J’espère que l’ensemble de cet article n’est qu’un poisson d’avril et qu’il n’y a rien de sérieux ? Parce que le niveau informatif technique y est indigent. Si on veut parler de véhicules électriques il serait bon de sortir des informations correctes. D’où sort ce chiffre de 7 fois moins ? Et de quoi parle-t’on : de véhicules à batteries ? De véhicules reliés à un réseau (tram...) ?

> La fée électrique
1 avril 2008, par Symposium  

Je regrette que vous n’ayez pas évoqué le projet d’équipements des toitures des HLM et autres bâtiments municipaux en cellules photovoltaïques et éoliènnes, la pose de conduits a fluides thermoconducteurs dans l’asphalte des routes couplés à des turbines pour recharger les bateries des sus-dits véhicules !

Et que dire de la prime au vélo accordée aux 2300 employés de la mairie s’ils font leur trajet travail/domicile en bicyclette (même électrique).

Enfin, je trouve particulièrement bienvenue l’installation dans le clocher de l’église St Martin de la station pilote dite du "pigeonier cinetique" qui récupère une partie de l’energie cinétique des pigeons qui aterrissent et décolent, par un ingénieux système de manège couplé à une dynamo.

Par contre, les claviers informaiques à trempolines inductifs reliés, j’ai un doute... faut tester. Car comme dirait Dartiguolle, c’est encore un moyen d’exploiter les secrétaires et de les faires travailler plus sans réévaluer leur salaire.

N’empêche... quand on apprend que le grand prix de Pau aura une course dite "verte" sous pretexte de faire tournicoter des voitures aux essences d’origine agricole. Indexant ainsi les denrées alimentaires sur le cout du pétrol et résorbant d’un trait les surproductions alimentaires des pays riche au détriment de l’aide alimentaire... Mais bon, le bassin de Lacq aura une seconde vie, même si ses ouvriers ne gagneront plus de quoi s’acheter du pain. Au moins ils auront un emploi !

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Pau - Le boulevard des Pyrénées piétonnier : une telle évidence !
Pau - Derrière le Palais de Justice
Pau - L’étape du Tour 2012, hommage aux bénévoles
Pau - Gratuité pour IDELIS ?
L’attractivité du centre ville de Pau au mois d’août
PAU - Rue Saint Louis les Palois attendent une rénovation
PAU - Une aire de stationnement ignorée de beaucoup
PAU - Idée pour un aménagement à réaliser, près de l’école de Musique et à coté du lac
Pau - Cité de la Montagne : Dépenses - Recettes - point mort !
Pau - Démocratie de trottoir
Pau - Et, si le parking de la Place de Verdun devenait totalement payant ?
PAU - Palois attention....
PPP : Give me my money back !
Pau : Pour une privatisation de l’entretien de la ville ???
Logo pour Pau : Une contre-proposition bonne pour les finances locales
Etes vous plutôt débris ou semence ?
Transports en commun gratuits : c’est pour quand ?
Pau - Hestiv’Oc, la convivialité pour tous
Entre les deux, mon cœur balance
Pau : « Trop de cuisiniers font une mauvaise garbure »



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises