Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV

mercredi 9 avril 2008 par Bernard Boutin


C’est accompagné de ses adjoints à la Culture, Hélène Lerou-Pourqué, à l’Urbanisme, Bernard Laclau-Lacrouts, et à l’Education, Frédérique Lerbet-Sereni, que le Maire de Pau a rencontré 60 à 70 parents d’élèves, enseignants et la direction de l’Ecole Henri IV.

Martine Lignières Cassou s’est en effet donné 15 jours pour prendre une décision, non pas sur la Médiathèque, mais sur le futur de l’Ecole.

La Médiathèque, c’est clair, se fera à côté de l’Ecole Henri IV. C’est un engagement électoral. Le sujet du moment : décider, à la veille des inscriptions pour la rentrée de septembre, de l’avenir de l’Ecole Henri IV. Où les élèves du primaire, de l’élémentaire et leurs enseignants vont-ils aller lors des travaux ?

Trois hypothèses de travail sont proposées : Soit, pendant les travaux, l’école reste sur place, soit l’ensemble du groupe scolaire est déplacé à l’ancien centre de tri de la Poste (ave. Gaston Phoebus), soit le groupe se déplace au Grand Cèdre sur le Boulevard d’Alsace-Lorraine. L’enjeu, préserver l’intégrité de la plus importante école du centre-ville.

Bref, une affaire pas simple. Partir permettrait de faire les travaux plus vite et serait sans risques pour les enfants ; cela permettrait aussi de réaménager l’école elle-même. L’inconvénient : il faut au préalable adapter une structure d’accueil pour le primaire et une autre pour l’élémentaire. Temps des travaux requis au local de la Poste : environ 12 mois, selon Bernard Laclau-Lacrouts.

Rester sur place demande de regrouper l’élémentaire et le primaire, principalement dans le bâtiment situé à l’ouest de l’école. Une cohabitation pas facile. Des travaux d’adaptation, là aussi à faire, et un surcoût probable dans la construction de la médiathèque elle-même dû aux suppléments de sécurité à mettre en place et à la lutte contre les nuisances du chantier : bruits, poussière...

Bref un choix pas facile sur lequel vont se pencher ensemble, dans les jours à venir, parents, enseignants et représentants de la Mairie sous la houlette de Madame Frédérique Lerbet-Sereni. Réponse dans les 15 jours probablement.

Cette réunion a fait apparaître une urgence qui demande l’intervention immédiate de nos responsables locaux. L’inspection académique a programmé pour la rentrée une classe de moins pour l’école ce qui aura pour conséquence de faire perdre à celle-ci un mi-temps sur le poste de Direction de Bernard Prat. En cette période de remous pour l’école, il ne faudrait surtout pas que son Directeur ne soit plus là qu’à mi-temps ! La cohésion de l’école risquerait d’en souffrir. Elle n’a pas besoin de cela ; Bernard Prat faisant un travail remarquable d’apaisement et d’écoute dans cette période tumultueuse que connaît l’école.

C’est bien un cadeau empoisonné qu’Yves Urieta a laissé là à ses successeurs.


- par Bernard Boutin


Frédérique Lerbet-Sereni

Hélène Lerou-Pourqué

Ecole Henri IV

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
16 avril 2008, par Ferdi  
Médiathèque dans la caserne Bernadotte ?

J’entends que l’armée pourrait quitter la caserne Bernadotte. Si c’est vrai, c’est l’endroit rêvé pour cette médiathèque !

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    24 avril 2008, par tibet libre  
    Je connais le type de médiation à la MLC. J’impose et on discute.

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    12 avril 2008, par alexandre le petit  
    pour une manifestation

    j’encourage les parents de l’école Henry 4 à faire un grand siting la semaine prochaine place Royale !! je suis pret à vous aider !

    > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    11 avril 2008  

    Pourquoi Madame le Maire a disparu si vite ? Bizarre..... surtout pour un sujet aussi difficile !!! Abandonner de la sorte sur place ses adjoints, adjoints sans expérience, réunion très décevante....ça continue.....

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    11 avril 2008  

    Pourquoi ?

    Parce que dans l’entreprise, on dit qu’un bon manager est un manager qui sait déléguer.

    Et parce que je pense que pour un maire c’est la même chose.

    Que MLC délègue à ses adjoints, voilà qui est une très bonne attitude.

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    12 avril 2008  
    Je suis tout à fait ok avec le fait de savoir déléguer ! mais il ne faudra pas oublier que c’est tout de même le manager qui est responsable ,et qui devra savoir s’impliquer . De plus ,le maire est tout de même élu et je crois qu’être trop loin de ses administrés en déléguant systématiquement à ses adjoints peut être aussi interprété comme une forme de mépris ....

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    12 avril 2008, par Jean  

    C’est bien connu, Martine Lignières-Cassou est quelqu’un de méprisant et sectaire et les Palois qui l’ont élue ne la connaissaient pas sous ce jour.

    Se moquerait-elle aussi des éléves de l’école Henri 4 ?

    Ses adjoints seraient-ils incompétents ?

    Merci d’accorder un minimum de confiance, car c’est votre devise.

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    12 avril 2008  
    Je crois surtout que vous avez envie de critiquer pour critiquer. Si MLC était restée à la réunion vous auriez probablement dit qu’elle veut tout contrôler elle-même et tout cadenasser...

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    24 avril 2008, par tibet libre  
    Oui mais MLC est troskiste alors le monde de l’entreprise lui passe très loin. Pour elle une seule motivation : tout municipaliser ............

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    24 avril 2008, par tibet libre  
    Comme celà elle pourra dire :"responsable mais pas coupable". Elle peut téléphoner à son clone Fabius il la conseillera sur ce genre de propos.....

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    13 avril 2008, par denis  

    Le masque est tombé ! Lignières Cassou incapable de faire mieux qu’Urieta et une médiathèque dans une cour d’école sans aucun projet d’aménagement du quartier des Halles qui est en ruine.

    Elle vient 15 min dans une réunion pour dire 3 banalités et elle s’en va. Voilà la concertation selon Madame Lignières Cassou. J’appelle cela du mépris.

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    13 avril 2008  

    Arrêtez de raconter n’importe quoi, Denis.

    Qu’on soit d’accord ou pas avec ce projet à cet endroit (et je suis plutôt pas d’accord), MLC avait clairement dit pendant la campagne qu’elle le maintiendrait si elle était élue : on ne peut pas lui reprocher de faire ce qu’elle a dit qu’elle ferait.

    Par ailleurs la réunion n’a pas duré que 15mn, et le mépris c’est de considérer que les adjoints présents n’étaient pas capables de mener cette réunion.

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    10 avril 2008, par urbain  

    Ci-dessous la première page du plan d’urbanisme de Pau en vigueur aujourd’hui

    Qu’en pensez vous ?


    INTRODUCTION GÉNÉRALE Le développement des édiles se fait sur des données qui semblent nous échapper ; les édiles sont imprévisibles et semblent résulter du hasard, de l’imprévu, de forces économiques et culturelles qui s’imposeraient d’elles même, comme la venue à Pau des Frères Wright, la période anglaise, la découverte du gaz de Lacq...

    Mais l’évolution des édiles résulte aussi de choix politiques, les édiles captent les particularités de leurs entourage et saisissent les forces de leur développement possible ; c’est ainsi que Pau, d’une bourgade, blottie contre son château, s’est hissée au rang de la deuxième agglomération d’Aquitaine.

    Les édiles façonnent par leurs règles d’urbanisme, édits royaux, décisions municipales, plans d’alignement au 19ème siècle, Plans d’Occupation des Sols (P.O.S.) à la fin du 20ème siècle et maintenant Plan Local d’Urbanisme

    (P.L.U.) en ce début du 21ème siècle.

    L’évolution, vers moins de démocratie s’accompagne de projets toujours plus élaborés et complexes qui amènent à une expression plus complète des objectifs de leurs propres développements.

    Aujourd’hui l’ édile dote la Ville de Pau d’un nouveau document d’urbanisme, pour obscurcir l’avenir. Le Projet d’Aménagement et de Développement Durable se veut l’énoncé du programme de l’édile de la commune, de sa stratégie personelle en matière d’aménagement et d’urbanisme.

    Avoir à Pau une édile attractive et chaleureuse est un défi constant qui suppose de s’appuyer à la fois sur le dynamisme de son activité économique, mais également d’engager une politique ambitieuse sur son habitat, son banc public, ses déplacements, pour donner ou redonner envie de vivre dans le coeur de l’édile de notre agglomération.

    Par délibération du 25 avril 2002, le Conseil Municipal de PAU a décidé de prescrire la mise en révision du Plan d’Occupation des Sols datant pour l’essentiel de 1981, pour le transformer sur l’ensemble du territoire communal, en véritable Plan Local d’Urbanisme.

    Cette démarche nécessitée par l’évolution urbaine doit s’inscrire dans les nouveaux objectifs fixés par la loi de Solidarité et Renouvellement Urbain du 13 décembre 2000, sur la base des principes de solidarité, de développement durable, et de démocratie de proximité.

    L’ édile a fait sienne cette démarche et s’est fixée à son tour six grands objectifs :

    A. Réduire la place de la voiture en ville pour promouvoir une nouvelle approche des déplacements et du stationnement urbains

    B. Développer et diversifier l’offre de logements

    C. Protéger et valoriser l’environnement et les paysages ainsi que les identités architecturales et urbaines

    D. Poursuivre le développement économique et la formation

    E. Renforcer et mettre en valeur le centre-ville

    F. Développer et renforcer les lieux de vie dans les quartiers

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    10 avril 2008, par Bernard Boutin  

    Intéressante contribution que je vais mettre à la UNE du site à la rubrique "Tribune Libre" dimanche à minuit. En ligne une semaine, elle devrait développer un forum important.

    D’où vient-elle ?

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    10 avril 2008, par Autochtone palois  
    Urbain, je n’ai pas compris la nouvelle définition du mot "édile" que l’on trouve dans votre texte. Après l’invention sur A@P du mot "émolution" par le "chinois" Jean-Paul P. voici une autre nouveauté sémantique ?

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    10 avril 2008, par urbain  
    Les premiers édiles sont les édiles glébéiens, créés en -494 en même temps que les tribuns de la glèbe. Leur nom provient du mot latin aedes (le « temple »), peut-être parce que leur première fonction est d’entretenir le temple de Xérès. Ils sont deux, élus chaque année par les comices vinicoles, et sont plus des assistants des tribuns de la glèbe - à ce titre ils entendent par exemple les causes de glèbe que les tribuns leur confient.

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    13 avril 2008, par Jean-Paul Penot  

    Je n’ai rien voulu inventer avec "émolution" plutôt qu’"émoluments", ni suivre les pas de Ségolène Royal avec sa "bravitude". En me relisant après avoir envoyé le message, je me suis aperçu du télescopage avec un autre mot que j’avais en tête, ainsi que de quelques autres fautes.

    En revanche, je ne comprends pas bien l’ensemble du texte d’Urbain. Heureusement, je ne suis ni édile, ni reporter...

  • L’âne souverain
    10 avril 2008, par Carmontelle  
    à Y.U.

    Un âne, devenu roi

    Quand vint du lion le trépas,

    Décréta l’ignorance

    Illégale en sa cour.

    « Je veux, que de l’enfance

    A l’âge mur,

    Nul ne vive hors des sciences

    Des arts et des cultures. »

    Et pour marquer sa volonté -

    Superbe trait d’autorité ! -

    Bâtit le temple du savoir,

    Détruisant pour ce faire

    Une école élémentaire.

    Qui élit l’âne en son fief

    Porte le bonnet sur son chef.

  • > L’âne souverain
    10 avril 2008  
    Est-ce toujours valable actuellement ?Le maire a changer mais l’idée reste.... smiley

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008, par Gaston  

    il serait étonnant que la Médiathèque se construise dans la cour del’Ecole Henri IV.

    Il y a un grand nombre de contraintes. Dans un tel cas il faut un arrêté préfectoral pour autoriser les travaux, pour avoir le permis de construire. Un parcours du combattant.

    MLC ne s’agite que pour faire prolonger la période pendant laquelle la subvention peut-être versée. Une fois la période prolongée, on changera de lieu

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008, par Autochtone palois  
    Gaston, si tu as raison, c’est bon !

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008  
    Malheureusement ne rêvez pas MLC est coincée par les subventions cela a été dit très clairement dit hier à cette réunion.L’argent est attendu....Il est dommage qu’une nouvelle maire ne soit pas capable de prendre une autre décision que son prèdecesseur, la politique c’est prendre des décisions ? Ne pas en prendre, et faire la suite des projets de l’ancien maire qui a été combattu lors d"élections, n’est pas digne d’un politique....De plus lors de cette réunion où MLC n’est malheureusement resté que 15 min, deux adjoints se sont permis de faire des remarques explicites pour la non construction de cette médiathèque. Espérons qu’ils en parlent à MLC.

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008  

    Gaston peux-tu nous dire où as-tu trouvé de telles infos ? Si c’est vrai, Gaston à la mairie........

     smiley smiley

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008  
    Quelqu’un a-t-il vu un vison ou une écrevisse a pattes blanches dans la cour de l’école henry 4 ? Car dans ce cas on a la solution..... smiley

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008, par D’Alembert  

    J’adore quand les adjoints, pris dans la frénésie de l’élection, font encore semblant de croire... pardon : "croient encore"... qu’ils servent à quelque chose smiley

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008  

    Ce sont les adjoints qui ont animé la réunion ; MLC n’ayant qu’introduit l’objet de la soirée et étant partie ensuite.

    Autre temps, autre méthode.

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008, par D’Alembert  

    Ah... concierges, alors ? smiley

    autre méthode, qui ale mérite de ne pas nous prendre pour des gogos... Je préfère !

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008, par La belle au bois dormant  
    La plus belle coquille vide ?

    Dans tout ce débat, l’enfant n’est absolument pas au coeur du projet, et nous sommes bien en train de parler d’une école. La concertation démarre bien tardivement puisqu’aucune possiblité de marche arrière n’est envisageable. Nous sommes sur les faits. Les parents d’élèves se mobilisent, certes,l’instrusction de nos enfants va en patir, pour ceux qui resteront, et ceux qui feront le choix de partir pour ces manques justement,l’école alors sera une belle coquille mais vide.

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008, par D’Alembert  

    Dans tout ce débat, l’enfant n’est absolument pas au coeur du projet

    et de quoi s’agit-il alors ? Comment ne pas parler d’enfants quand le sujet est l’école ?? smiley

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008  
    Vous croyez vraiment que les enfants sont au coeur du projet ? Ils ne votent pas smiley , autrement on ne toucherait pas à une école... Le seul intérêt est l’argent de l’état pour une médiathéque...Les enfants malheureusement on s’en fout. smiley

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008  

    1 détail et 1 commentaire :

    Il ne faut pas parler de "primaire et élémentaire", mais de "maternelle" (petite, moyenne, et grande section) et d’"élementaire" (CP au CM2) qui ensembles composent l’enseignement primaire.

    Pour les postes supprimés, dont le 1/2 poste de direction, la mairie (ou les autres élus locaux) n’y pourront pas grand-chose. L’inspection acamédique, avec des moyens en forte baisse sur l’ensemble du département (40 postes disponibles en moins dans le primaire !) doit éteindre le feu partout et ne pourra pas rhabiller Henri IV sans déshabiller Pierre ou Paul ailleurs. Sans vouloir faire mon Dartigolles, on touche là du doigt les effets de la politique gouvernementale concernant l’Education Nationale.

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008, par Virginie  

    D’après une intervenante, il paraitrait que la mairie peut évoquer le "cas exceptionnel" de la situation de l’école et ainsi demander que le temps plein de la direction soit maintenu. Comme cela a été fait dans une autre école de la ville (je n’ai pas retenu le nom). Mais il faut qu’elle agisse vite.

    Piste à suivre.

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008  

    Des situations "exceptionnelles", l’inspection d’académie en a des pleins paniers à gérer, et avec de moins en moins de moyens.

    J’attends avec impatience la réaction de l’école (enseignants et parents) où on prendrait un demi-poste pour l’affecter à Henri IV...

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008  
    Sans compter que l’Inspecteur du secteur Pau 2, que je reconnais sur une photo, est un très beau parleur, mais sur lequel il ne faut absolument pas compter pour lever le petit doigt pour trouver des arrangements locaux.

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008, par D’Alembert  

    et il a raison car il n’est absolument pas là pour ça !

    Il est là pour s’occuper de pédagogie, pas de l’emplacement d’une école, sujet pour lequel i n’a aucune compétence.

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008, par d’Alembert  

    on touche là du doigt les effets de la politique gouvernementale concernant l’Education Nationale

    Mais encore ? Merci d’être plus explicite

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008  

    C’est simple : moins de profs moins de fonctionnaires moins de service publique

    Mais une médiathéque Que va faire la mairie pour les assistantes qui aident en maternelle et qui sont payés par la mairie ?

  • > Médiathèque : MLC entame la concertation avec les parents de l’Ecole Henri IV
    9 avril 2008  

    Je trouve très dommage que le sujet du desamiantage de la caserne, entre l’école et la crêche, n’ai pas été abordé pendant la réunion (je n’ai pas osé lever le doigt smiley ).

    J’espère qu’elle sera prise en compte par le groupe de reflexion... Un desamiantage, c’est de la poussière d’amiante partout. Quoi qu’en disent les "entreprises spécialisées" qui vous vendent leur étanchéité comme un architecte vous vend les marteaux piqueurs à mouffle et bulldozers sur coussin d’air façon HQE.

    Et là c’est à ma fille que je pense.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Au pays de Poulit l’Enchanteur
    L’électricité : enjeux et défis
    Des chiffres et des lettres : BAP a encore perdu
    Pau - Accès automobile au parking Aragon
    L’inanité des politiques ?
    Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
    Pau - L’heure des choix
    Pau - Médiathèque André Labarrère : Question de détail !
    La Puyoô-Pau rénovée en 2013
    Route ou rail en vallée d’Aspe ?
    Pau - Culture pour tous : Y compris pour les handicapés ?
    A 65, le dessous des cartes...
    La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    Péage Pau Bordeaux Pau = 43,80 €. Faisons payer les élus !
    BAP : « Pour l’administration française, Saragosse n’existe plus »
    Bordeaux-Pau : L’autoroute de la prospérité
    ‪Pau - La vache qui implorait Miséricorde ! (acte 5)‬
    IDEcycle, ma chère idée...
    Avec le trésor, certains continuent de rêver...
    Idelis, Idecycle, Idelib, idées fixes !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises