Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

L’Europe du nord adopte le Béarn !

jeudi 10 avril 2008


Les lignes aériennes directes entre Pau, Londres et Amsterdam, Biarritz, Oslo et Dublin... ont changé la donne !

Une maison de campagne dans le sud-ouest à une heure de chez soi... Les anglais sont de plus en plus nombreux à franchir le pas de la résidence secondaire en Béarn...

Pour capter cette cible bien spécifique, un ex rugbyman professionnel, de nationalité anglaise, installé à Pau depuis quelques années, a créé French Property Investment en 2006. Une agence immobilière qui « chasse » les biens pour les clients étrangers. « Nous participons à des salons à Dublin, Londres... et nous sommes très présents sur Internet. Le client type recherche une maison traditionnelle à la campagne avec vue sur les montagnes, il a un budget moyen de 500 à 800 000 euros », explique celui qui a vendu une centaine de biens en 2007. Le plus de l’agence, c’est de « tenir la main » des acheteurs. « Nous leur expliquons le marché, nous les accompagnons chez le notaire, nous les aidons dans toutes les démarches administratives (fiscalité, électricité, téléphone...), nous examinons avec eux les devis de travaux... Certains parlent peu français et ont peur de se faire avoir. Le service avant et après vente est très sollicité ! Au fil des mois la clientèle évolue : « nous avons aussi des retraités qui souhaitent avoir un pied à terre en ville, pour profiter du climat très doux en hiver. Et des cadres « nomades » en quête d’une meilleure qualité de vie, ils installent leur famille dans le sud-ouest et y passent la moitié de la semaine ».

Bienvenue aux "estrangers", les colonnes d’Alternatives Paloises leur sont grandes ouvertes ! En français ou en anglais... Leurs premières impressions sur le Béarn ?

- par Philomène Potin


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> L’Europe du nord adopte le Béarn !
10 avril 2008  

Il y aura suffisamment de monde pour se réjouir et s’extasier de cette "manne du nord", aussi je vais me contenter d’en souligner quelques aspects négatifs :

Les personnes qui viennent s’installer ainsi dans la région ont des moyens financiers bien au-dessus de la moyenne : c’est bon pour le commerce local sans doute, mais l’effet pervers est que cela provoque une hausse "artificielle" du foncier (car non liée à l’activité économique locale) et que les locaux ont ensuite du mal à trouver à se loger à des prix accessibles.

Le Béarn lieu de villégiature pour nordiques stressés ? Ce n’est pas une grande ambition pour la région. Que l’on profite de ce que cela peut apporter pourquoi pas, mais en faisant attention de ne pas se reposer excessivement sur ce qui pourrait apparaitre comme une "manne" : elle peut se tarir plus ou moins brutalement un jour (c’est déjà arrivé quand les anglais ont déserté Pau au début du siècle), et cette "manne"-là ne génèrera que de l’activité de service peu qualifiée. Une région a aussi besoin d’autre chose. Encore une fois le rique est de trop se reposer sur une activité donnée, comme on sait si bien le faire dans le coin.

Développement durable : le modèle de transport aérien low-cost n’est-il pas une hérésie vis-à-vis des impératifs d’économie d’énergie qui devraient être les nôtres aujourd’hui ? Avec le low-cost pratiquement n’importe qui peut faire 3000km en avion toutes les semaines : complètement dingue d’un point de vue global... Et pendant ce temps-là on nous dit sérieusement qu’il faut fermer le robiner pendant qu’on se lave les dents...

> L’Europe du nord adopte le Béarn !
10 avril 2008, par Lou Tillous  

Tout cela a des parfums de ce que la ville a connu de 1830 à 1930 environ. Bien sûr, l’évolution de la société et des moyens modernes font que ce n’est pas exactement comparable.

Bienvenue en Béarn !

> L’Europe du nord adopte le Béarn !
10 avril 2008, par Jean  

Philomène

C’est en effet très important. Encore faudrait-il faire savoir à nos amis du Nord qu’ils sont les bienvenus et leur vanter les atouts de notre région.

Pour cela il faut communiquer.

"La vie rêvée des villes" ne s’adresse jusqu’ici qu’aux Béarnais, quel interêt ?

Un exemple : le site de la Ville de Pau. Ou est la version en langue anglaise ? (ou espagnole... on peut rêver)

La nouvelle équipe se doit de mettre en place un vrai service de Com et les moyens affèrents.

"Pau, porte des Pyrénées" est un concept à promouvoir pour attirer vers nous les hommes et les entreprises.

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Pleure ô pays bien aimé
Adage des gens de justice
Thank you London 2012
La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
La mondialisation
Questions
L’abstention.
Petit trou deviendra grand
Démission ou renoncement
Pau - « Semaine du développement durable »
Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
Expulsions locatives
Obsolescence
Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
« Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
Oui et non
Un sociologue et l’occitan
Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
Parents : Vous êtes tous des assassins ???



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises