Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

L’Art urbain aux Berges du Gaves

mercredi 16 avril 2008


L’Art urbain aux Berges du Gaves : A protéger absolument !

Les pelleteuses qui, petit à petit, nettoient le terrain entre la Gare et le Stade d’Eaux-Vives sauront-elles épargner l’atelier d’art urbain à ciel ouvert qui s’est développé dans cet espace de liberté ?

Même si les oeuvres se veulent éphémères, l’espace, lui doit pouvoir rester permanent...

Descendez du très "formel" Boulevard des Pyrénées vous perdre dans la "friche industrielle" avant qu’elle ne soit réhabilitée et probablement "nettoyée" de ses graffitis.

- un reportage photo de Bernard Boutin


L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

La friche industrielle

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

L’art urbain aux Berges du Gaves

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> L’Art urbain aux Berges du Gaves
27 avril 2009, par cordebrume  
bonne idée

Merci BB pour ce reportage photos. Les artistes méritent qu’il soit fait un album de toutes ces oeuvres d’art. Cet album pourrait être utilisé pour du sponsoring, genre douze photos sur un calendrier.... à méditer. je donne cette idée. Sur A&P il peut y avoir aussi un espace "la calligraphie de la semaine" ainsi 52 sélections pour une année ne seraient pas envahissantes.

> L’Art urbain aux Berges du Gaves
26 avril 2009  

D’autres photos sont disponibles également à cette adresse : http://pagesperso-orange.fr/jules-verne/graffitis_pau/index.htm

> L’Art urbain aux Berges du Gaves
30 juin 2008, par Elgatos  
L’art urbain aux berges du gave

B .Boutin a eu la bonne idée d’immortaliser ces fresques avant ,peut être ,quelles ne disparaissent .

C’est vrai que ça attire le regard ,que ça ressemble a quelque chose que l’on a plaisir a voir sans trop savoir pour quoi . C’est beau. et pour ma part je préfere ça que des "oeuvres " abstraites où il n’y a qu’une couleur , pas de perspective . Bref de l’art moderne

Un Peintre -scuplteur de Pau m’a répondu ceci alors que je lui demandais ce qu’il faisait " je n’en sait rien mais il y aura toujours un crtique d’art pour le dire "

alors laissons ces TAGS modernes il y a de la couleur des couleurs de la vie c’est beau tout simplement !!!

Les Berges du Gaves
16 avril 2008, par Bruno  

Très beau reportage d’abord ; bravo à l’auteur et à(aux) artiste(s).

Mais pour élargir la question des berges et des friches, quel projet portent exactement l’Agglo et la Mairie pour ce secteur ? Où en sommes nous des ambitions passées, hormis le Stade et le Pôle lecture publique / Archives départementales ?

Il fût évoqué une plage, un éco-quartier. Où en sommes nous, avec quels financements, quel calendrier ?

Quels sont les perspectives pour ce (futur) quartier, quels sont les projets de MLC ?

Il faudra attendre des réponses à ces questions avant d’envisager, comme il est souhaitable et problablement possible, de sauvegarder ou mettre en valeur, au moins partiellement, ces oeuvres.

A propos plus généralement d’Art urbain, je me souviens quelques années plus tôt, dans le nord Aquitain, du ravissement réitéré que j’éprouvais lorsque passait devant chez moi un TER tagué qui venait de Bordeaux. J’ignore s’il circule encore.

> L’Art urbain aux Berges du Gaves
15 avril 2008, par AML  

Merci à Bernard Boutin pour ce beau reportage, témoignage de notre temps !

Ne serait-ce pas négliger la "culture" et ignorer des formes moins conventionnelles que de détruire ces oeuvres ?

Au contraire, mon sentiment est qu’il faut leur redonner toute leur importance, non seulement les conserver (pourquoi les vouloir éphémères ?)et RECONNAITRE l’artiste ! c’est l’émergence d’un art "nouveau" !

  • > L’Art urbain aux Berges du Gaves
    15 avril 2008  

    Ne pourrait-on pas lui foutre la paix, à l’art urbain, tout simplement ? Vous n’allez tout de même pas nous le muséifier, nous l’enfermer dans des galeries d’art pompeuses ? Vous ne voulez tout de même pas faire de ce mouvement spontané un machin institutionnalisé, avec vernissages-coupes-de-champagne et tout le tintouin ?

    Laissez-le vivre, laissez-le mourrir, laissez-le évoluer librement en phase avec le tissu urbain qui lui sert de support. Et surtout appréciez-le là où il est quand il y est. Qui avait mis les pieds dans cette "zone" derrière la gare et connaissait ces fresques avant qu’on parle de démolition ? Ne vous inquiétez pas, les artistes trouveront bien d’autres coins, et ils n’ont pas besoin d’être récupérés.

  • > L’Art urbain aux Berges du Gaves
    15 avril 2008, par D’Alembert  
    C’est fait depuis longtemps, voyons !! Jack Lang a institué le graff comme art éphémère il y a plus de 20 ans ! On ne découvre rien, n’ayez crainte. Et on lui f... la paix aussi ! Pas de quoi s’énerver...

  • > L’Art urbain aux Berges du Gaves
    15 avril 2008, par CV  

    Mais oui : pas de quoi s’énerver ! Quel mal y a-t-il à dire du bien de ces fresques et à vouloir les faire découvrir ?

    Bernard Boutin nous aura fait en tout cas un très beau reportage, vous avez raison, AML. Les photos sont très réussies, netteté, jolie lumière, cadrages bien faits... Bravo ! smiley

  • > L’Art urbain aux Berges du Gaves
    15 avril 2008  

    Méééééé, je ne m’énerve pas. Et en tous cas certainement pas contre l’auteur de ce reportage.

    Mais je réagis aux tentations exprimées d’enfermer l’art urbain dans un cadre qui n’est pas le sien, au risque d’en arriver à le dénaturer.

  • > L’Art urbain aux Berges du Gaves
    14 avril 2008, par Jacques SAURY  

    Certaines pièces sont absolument superbes. Il n’y a aucun moyen d’en sauver quelques unes ? Pas uniquement comme témoignage ou souvenir (la mémoire, pour parler années 2000... ) mais tout simplement pour elles-mêmes ? smiley

    Mais, il y aurait une idée à développer, là... Et si une expo d’Art éphémère était organisée, non ? Je ne sais comment faire, Monsieur Boutin. Mais A@P ne pourrait-elle lancer l’idée auprès de la Mairie ? Ou de la CDA ?

    En conserver quelques unes et les replacer dans l’immense espace qui va être aménagé là ? Ce ne serait plus de l’art éphémère et les œuvres seraient ôtées de leur contexte, certes... Mais... smiley

    > L’Art urbain aux Berges du Gaves
    14 avril 2008, par grenouille  
    graffiti à Pau

    La plupart des pièces sont de "Nacre".

    Art-urbain ça fait mot politiquement correct pour Graffiti...

  • > L’Art urbain
    14 avril 2008, par Virginie  
    Lien : origine du mot Graffiti

    La dénomination "Art-urbain" est tout simplement plus contemporaine.

    Le mot "graffiti" date un peu, même si on trouve de tout sur les murs. Je le perçois comme un mot des années 80’ non ?

    Vous me donnez envie de faire appel à notre Ô grand Maître Google.

    Merci Google ! Voici ce que je trouve et qui confirme mon ressenti : (Voir lien joint au message)

    Cela dit "Art Urbain" sonne bien, car le mot "Urbain" est actuellement à l’honneur.

    On trouve du "URBAN-machin" à toutes les sauces.

    Il y a aussi, que cette pratique est reconnue comme un mode d’expression artistique.

  • > L’Art urbain
    16 avril 2008, par Autochtone palois  

    L’art urbain est un terme générique, qui regroupe en particulier les graffiti(s).

    Virginie, vous n’aimez pas voir des graffiti(s) sur l’habitat urbain ?

  • > L’Art urbain
    17 avril 2008, par Virginie  

    Moi ce qui me plait bien, ce sont les peintures que l’on voit sur les photos ici, mais aussi les oeuvres de type "collage" qui sont conceptualisées.

    Par exemple, je ne sait pas si vous les avez déjà vu, les bonhommes collés de type "petits pez" ou "playombil" que l’on retrouvait un peu partout dans la ville.

    Ce que je n’aime pas ce sont les signatures ou initiales à la bombe noire que l’on peut trouver n’importe où, et qui personnellement ne m’évoque rien. Je ne sais pas si ce type de graph à un nom particulier.

  • > L’Art urbain
    17 avril 2008  

    "Ce que je n’aime pas ce sont les signatures ou initiales à la bombe noire que l’on peut trouver n’importe où, et qui personnellement ne m’évoque rien. Je ne sais pas si ce type de graph à un nom particulier."

    Des tags, peut-être ?

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Graffiti

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Max Moreau
    Martine Lignières-Cassou
    Marc Cabane
    Georges Labazée
    Nathalie Chabanne
    Jean-François Maison
    Gérard Trémège
    Jean-Paul Matteï
    Jean Glavany
    Yves Urieta
    Christian Pèes
    Mariano
    L’or ne pourrit pas.
    Nathalie Chabanne
    Questions à Jean-Pierre Bel
    Pascal Boniface et Julien Pardon
    Georges Labazée
    Sylvie de Sury
    André Cazetien
    Xavier CEYRAC



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises