Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Lettre de Pekin 5

samedi 26 avril 2008


Par Jean-Paul Penot
Mardi 8 avril : le congrès bat son plein

Quinze conférences dans la journée, ce n’est pas une sinécure, car chacun veut en dire le plus possible dans un court laps de temps. Aussi, dans la partie de l’après midi dédiée à des conférences en sessions parallèle, un groupe emmené par un collègue canadien m’invite à m’éclipser. Mais, ayant été le vilain petit canard la veille, je ne veux pas être impoli vis-à-vis de nos hôtes. De plus, une marche le long de ces avenues insipides sous cette lumière glauque ne m’attire guère.
Je me trompe de salle pour écouter l’exposé de jeunes chercheurs chinois liés à un de mes co-auteurs. Aussi, lorsque j’entre dans la bonne salle, l’exposé est commencé... en chinois. Aussitôt, le conférencier passe à l’anglais. Constatant qu’il n’y a pas d’autre occidental dans la salle, je leur demande de continuer dans leur langue, puisqu’il me suffit de lire sur l’écran le texte en anglais. Mais ils ne cèdent pas, et je me dis qu’accepter leur courtoisie leur donne une bonne occasion de s’exercer. Mais je me rends compte qu’en retour je leur dois un commentaire. Ce que je fais à la fin de la session, les incitant à partir de problèmes concrets et leur proposant des incitations. Ils m’applaudissent, ce qui ne se fait pas. Cela me rassure sur mon intervention de la veille. Malgré la fierté des Chinois pour leurs jeux olympiques, ils ne semblent pas m’en vouloir de ma sortie, au contraire.
Le soir venu, je constate que la chaîne en anglais CCTV montre de furtives images du passage de la flamme olympique à Paris. Les trublions ne sont que des agitateurs méprisables. La liste des pays qui participeront à la cérémonie d’ouverture s’allonge et sont détaillées les erreurs du communiqué du dalaï-lama et de « sa clique » : les personnes disparues sont soit inexistantes soit très bien portantes. Cette « information » qu’il faut prendre en creux m’évoque les communiqués officiels de la guerre d’Algérie, en un temps où les journaux les mieux pensants avaient des rectangles blancs taillés par la censure. Devises des frontons de nos mairies, qu’avez-vous couvertes...


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Offre d’emploi
Alexandre - Il n’y a pas de mot
Je suis partout... un media à part
La boussole des politiques : Le pouvoir
Habemus Papam !
Réformer la France : Un travail de Titan
Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
Jaurès, m’entends-tu ?
Le couple Algérie France
Déjà demain !
Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
Noël en famille
Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
Les Français sont-ils des ânes ?
Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
Les terriens n’ont rien compris



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises