Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Lettre de Pekin 6

jeudi 1 mai 2008 par Jean Paul Penot


Lettres de Pékin 6

Par Jean-Paul Penot
Mercredi 9 avril : le congrès touche à sa fin

Les conférences du matin sont un régal, en particulier celle d’un brillant collègue de Cornell qui a gardé son humour tout britannique. Il a changé trois fois d’université depuis que je l’avais invité à notre séminaire palois, mais il parait presque aussi jeune.
Les exposés en sessions parallèles ne sont pas aussi attirants et j’ai promis une escapade à mon épouse jusqu’à la dernière partie du congrès. Je passe la prendre à l’hôtel, et pris de court lorsque le chasseur demande pour quelle destination, je réponds « Silk street ». Il traduit pour le taxi, et nous voilà partis sur le troisième périphérique (il y en a cinq). Je me demande si j’ai fait le bon choix ou si la traduction a été bien comprise car après une heure de course à vive allure nous roulons encore...J’ai suivi le trajet sur un plan, les points de repère ne manquant pas et compensant la complication des noms. Le taxi nous dépose devant un immeuble de sept étages qui remplace le marché.
A peine entré, je me fais accrocher par une vendeuse qui a vu que je regardais des chemises qui me paraissaient tout à fait à la mode. Accrocher est bien le mot car je ne parviens pas à m’extirper. J’ai beau lui dire que je ne compte pas acheter car je n’ai encore rien vu, elle s’agrippe à mes poignets ou à mes vêtements. Et je n’ai qu’une main libre car elle m’a mis entre les mains sa calculette en me disant « Give me your last price » (Donnez-moi votre dernier prix). Je reste proche du prix que je lui ai donné, soit dix fois moins que le sien, mais elle ne se décourage pas. Plus elle voit mes efforts pour m’éloigner, plus son prix fond. Je réussis à me dégager et je me contente de cette leçon. Elle vaudra pour les expériences suivantes. Les techniques de vente sont assez semblables, mais comportent des nuances. Pour un pardessus en cachemire qui me tente, on fait tout pour me mettre en confiance et l’on me propose de me l’apporter à l’hôtel le lendemain matin, coupé à mes mesures, y compris celles du biceps, pas simplement le tour de poitrine.
Mais le temps passe, et je me suis promis de revenir au congrès. Malheureusement, la circulation est plus dense et le chauffeur se délecte de changements de files acrobatiques qui ne font pas mes délices. Comme il ne prend pas le chemin habituel, je ne retrouve pas le lieu du congrès : il a pris une voie en tranchée et tous ces édifices finissent par se ressembler. Je m’aperçois que je n’ai pas l’adresse exacte. Nous demandons l’aide d’étudiants sortant d’une autre université, mais ils ignorent où se trouve l’Academy of Mathematics and Systems Science. Le téléphone portable nous tire d’affaire. Mais il ne reste plus qu’un exposé hors de mes intérêts et des discours. La journée se termine par un banquet analogue à celui des jours précédents. Quinze ou vingt plats nous sont présentés. Nous les partageons en picorant avec nos baguettes, ce qui réduit les risques d’indigestion...


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Lettre de Pekin 6
1 mai 2008, par CV  

Les aventures smiley sont palpitantes et périlleuses !...

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Offre d’emploi
Alexandre - Il n’y a pas de mot
Je suis partout... un media à part
La boussole des politiques : Le pouvoir
Habemus Papam !
Réformer la France : Un travail de Titan
Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
Jaurès, m’entends-tu ?
Le couple Algérie France
Déjà demain !
Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
Noël en famille
Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
Les Français sont-ils des ânes ?
Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
Les terriens n’ont rien compris



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises