Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Alternatives-Paloises Spécial Tourisme

vendredi 18 juillet 2003 par Elisabeth Poquet


Bientôt relégués au rang des accessoires, les brochures et dépliants des agences et autres offices de tourisme : coûteux et de faible rendement. Pour cibler le client on va jouer l’interactivité sur le web. Quel lieu touristique n’a pas désormais son site internet, voire sa webcam ?

De fait, le e-tourisme se développe à grande vitesse. Mais l’inflation actuelle n’est pas sans risque et pour le touriste, qui doit se faire une opinion dans une information d’ores et déjà pléthorique, et pour l’offre, si elle ne se dote pas des bons outils pour prendre sa place au niveau international.
L’enjeu est de taille. La sécurisation des paiements en ligne s’améliorant constamment, le e-tourisme va pouvoir jouer gagnant.

Où sont les « must » propres à dynamiser un tourisme durable dans nos Pyrénées océanes ? L’atomisation de l’offre touristique en une multitude de petits produits de qualité, dispersés et mal recensés, est aujourd’hui notre handicap. Peut-être sera-t’elle l’atout de demain ? Une fois intégrés, lisibles et accessibles via un système de réseaux fiables, l’ensemble de ces produits pourront susciter l’engouement qu’on recherche. Les nouvelles technologies ne créent pas l’offre mais elles peuvent la révéler de façon décisive. Le phénomène est parfaitement compris et analysé par le Comité départemental du tourisme Béarn Pays Basque. Développer les outils d’interfaçage qu’il faut pour capter la clientèle internationale est dans ses objectifs.

Dans une telle démarche de réseautage, tous, gens d’influence, décideurs divers, prestataires de tous horizons, pour peu qu’ils soient au fait des enjeux du e-tourisme, peuvent contribuer à l’essor du tourisme béarnais façon 21e siècle et cette fois sans la nécessité d’un guichet unique ni d’une superstructure monolithique, en réalisant de façon consciente et organisée l’interconnexion des offres.

- Par Elisabeth Poquet


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

France - Exporter : l’urgence nationale
Séparation ?
UPPA - Ouï à l’I.A.E.
Un accord historique
Laurence Parisot et le Medef pour la fin de l’acier en France ?
Soficar : Un monument du territoire
Les faiseurs d’affaires
Un appel de l’Amicale des Foreurs et des Métiers du pétrole
Grand Pau - "Et le chômage, bordel !"
Hydrocarbures : Halte aux cassandres , produisons français !
Coup de fourchette : Les « Maîtres Restaurateurs en Béarn et Soule »
L’Argentine n’est pas la Grèce
Crise économique : L’exemple argentin
Compétitivité des entreprises à Pau : les conséquences d’Idélis
T.V.A. et T.N.T.
Energie peu chère, c’est fini !
L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
TVA et Traviata
Rigueur et rigueur
Des Européens bien naïfs



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises