Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Médiathèque : L’autre débat

lundi 5 mai 2008 par Jacques Saury


Après les débats sur la pertinence d’une médiathèque, puis sur sa localisation et son architecture, voici sourdre une problématique beaucoup moins publique.

"Simple et fonctionnelle"
La classification des documents généralement adoptée par les bibliothèques est dite Dewey, du nom de son inventeur britannique en 1876, Melvil Dewey. Les documents sont classés par chiffres en dix grandes catégories, de 000 à 900 qui elles-mêmes se divisent en sous catégories*.
Cette classification a l’avantage de procéder par chiffres, mode universellement compréhensible, et privilégie la facilité de classement donc le bibliothécaire plutôt que l’usager. Or la médiathèque de Pau a exposé qu’elle userait d’un classement différent, plus pratique pour l’emprunteur au détriment de l’universalité du moyen. Elle emploiera en effet des mots au lieu de chiffres, donc et malheureusement compréhensibles par les seuls francophones ; elle procédera en outre par huit pôles thématiques : "Références - Science et technique - Homme et société - Vie pratique - Béarn, Aquitaine - Patrimoine - Art et littérature - Musique, cinéma et arts vivants", auxquels s’ajouteront trois pôles "Jeunesse".

"Innovante mais isolée ?"
La Dewey est marquée de son temps, d’où la quasi absence de références aux civilisations non occidentales et la présence, par exemple, d’une cotation pour la seule Religion. Si elle n’est pas parfaite et sujette à remise en cause, elle est souple au point d’être très largement louée. La cotation envisagée à la médiathèque de Pau consiste en une organisation des savoirs plutôt qu’une organisation des collections : c’est une grande innovation qui facilitera le libre accès aux documents, particulièrement quand les supports seront dématérialisés. Outre la classification par mots, on est très étonné de trouver dans le projet palois un pôle "Béarn-Aquitaine", entre autres particularités. Certes le mode de classement satisfera les tenants purs et durs d’un régionalisme bon teint mais il bannit tout caractère d’universalité formelle, nécessaire aux chercheurs.
Le sujet sera bien sûr traité par les spécialistes mais on est fondé à se poser ces questions. L’innovation paraît intéressante mais qu’en sera-t-il si nous sommes seuls à en user ? Là où l’on parle de désenclavement, d’échanges des savoirs, d’ouverture au monde, il ne faudrait pas ici s’enfermer dans une étonnante, paradoxale et hautaine solitude. On attend impatiemment d’être démenti et convaincu de la pertinence d’un outil que nous serions seuls à utiliser.

- par Jacques Saury

* 000-Généralités, 100-Philosophie et psychologie, 200-Religions, 300-Sciences sociales, 400-Langues, 500-Sciences, 600-Techniques, 700-Arts, loisirs et sports, 800-Littérature, 900-Géographie et histoire


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Médiathèque : L’autre débat
7 mai 2008, par Bernard Boutin  

Nadyne, J’ai dû retoucher votre message qui montrait du doigt M. Oddos alors que vous restez dans l’anonymat. Le premier responsable de vos dires devenait le Rédacteur Chef d’A@P. Bien à vous

7 mai 2008 à 19h37min / Nadyne Supprimer ce message Valider ce message

Gérer le forum public de cet article Réponse à l’article Médiathèque : L’autre débat

Pau avec M Oddos va ré-inventer une méthode ... d’avant l’ordinateur et la numérisation. Fallait oser.

Parce que revenir à 7 ou 8 catégories fermées de classement c’était justifié du temps des fiches carton, mais ça n’apporte rien de constructif, encore moins en l’implantant sur un système informatique. A moins de considérer que le béarnais moyen est tellement borné qu’il sera incapable de formuler une requête "en language naturel" à laquelle le système informatique apporterait des réponses.

Pour tenter de comprendre allez voir si vous comprenez ces élucubrations de JP Oddos pages 17 à 19 http://poldoc.enssib.fr/ressource/200611%20-%20Colloque%20y%20a-t-il%20une%20vie%20apr%C3%A8s%20Dewey%20-%20MIDR-Pau.doc . Sans doute que moins c’est compréhensible plus c’est savant et novateur ; moi j’en suis resté au "ce qui se conçoit bien s’énonce clairement".

Nos femmes et hommes politiques devraient quand même tenter de se faire expliquer en quoi c’est bien utile et le coût justifié.

> Médiathèque : L’autre débat
7 mai 2008, par AML  

Article très intéressant pour ceux qui ne connaissent pas les dessous de nos "administrations".

Du nouveau pour du nouveau : cela a-t-il un sens ? Que recherchons-nous ?

Réfléchissons à nos objectifs et nos moyens : nombre de spécialistes sont payés pour cela .....

Orientation : une vue d’ENSEMBLE pour Pau semble souhaitable avec une direction bien identifiée.

  • > Médiathèque : L’autre débat
    7 mai 2008, par Raton Liseur  

    Débat d’un autre temps.

    A quoi sert une méthode de classement de documents ? A savoir où se trouve un document pour le retrouver ? OK ? Ou à savoir quels sont les documents qui relèvent d’une recherche particulière ?

    Technique Google : pas de questions, vous décrivez simplment votre recherche et vous trouvez 1 ou plusieurs documents.

    Dans une bibliothèque,exemple, mettez une technique Google pour chercher " Compte Rendu avril 2008 Pau Municipal ". Aucun doute si le document existe, il vous le trouve instantanément. Trouvé ! il vous donne son emplacement. 3 ième à gauche ! Et vous le trouvez mélangé à des bandes dessinées des Dalton parce que le bibliothécaire y a trouvé une allure et un contenu digne des Dalton !

    Pour faire cela, le bibliothécaire n’a eu qu’à scanner quelques pages du document, un logiciel de reconnaisance optique a décodé le texte, l’a enregistré, et le bibliothécaire a ensuite enregistré dans l’ordinateur l’emplacement du document.

    Un autre demandeur arrive, définit sa recherche dans Google : "Lavignotte avril 2008 Pau budgets" : pas de problème il trouve.

    Que la bibliothèque ait un classement par les savoirs, par les ignorances, ou par les lubies, la technique est la meme.

    Il n’y a que la disposition de la Bibliothèque qui dépende de l’humeur du bibliothécaire.

    Ces discours sur la méthode date de l’époque où Google, o simili-google n’existait pas !

    Tout cela est un vrai faux problème pour faux intellectuels. C’est ce qui est terrifiant. Parce que leur coût est sonnant et trébuchant

    Demandez à Google combien coûte la technique et vous serrez terrifié par le prix déjà payé à Pau !

    Que’est ce qui’il faut entendre comme C.......s !

  • > Médiathèque : L’autre débat
    5 mai 2008, par CV  

    D’autres villes, comme Le Mans ou Lyon, utilisent déjà semble-t-il, le classement par centres d’intérêt, tout en n’ayant pas complètement abandonné le système Dewey... Comment ? je ne sais pas.

    Peut-être par la distinction entre cotation qui définit la place d’un ouvrage et permet ainsi l’accès au document, et indexation qui donne une référence de l’ouvrage par rapport à son contenu intellectuel. smiley

    > Médiathèque : L’autre débat
    5 mai 2008, par Thesaurus  

    Au lieu d’empiler sans aucun bon sens les constructions dans l’école Henri IV il existe pourtant une solution peut-être trop évidente. Le plus bel espace possible pour cette médiathèque serait la place de Verdun. Si elle était positionné sur la moitié nord on pourrait créer un vaste parc pour mettre en valeur un geste architectural fort et réellement visible dans son intégralité. Accessibilité facile par tous les moyens de circulation. Idem pour un musée digne de ce nom qui trouverait naturellement sa place coté sud. Ces deux réalisations seraient mises en valeur dans ce vaste espace au belles proportions classiques. Que l’on n’évoque pas les problèmes fonciers, ce serait d’une parfaite mauvaise foi (pour créer le centre Leclerc la municipalité n’avait pas hésiter à employer les outils juridiques adaptés). Cette idée a eu le tort d’être déjà évoquée mais en dehors du cercle des petits muscadins palois de la cour.

    Avantages :

    Attractivité touristique à deux pas du quartier du château

    Localisation très accessible près du centre ville.

    Requalification d’un espace réduit à un hideux parking de surface.

    Création des réserves de la médiathèque ou d’un futur musée.

    Gène très réduite pour les riverains pendant la phase travaux.

    Requalification du quartier et espace de promenade.

    > Médiathèque : L’autre débat
    5 mai 2008, par La belle au bois dormant  

    Effectivement nous pouvons nous poser la question de l’enjeu réel de cette médiathèque ? Est ce une réponse culturelle locale et dans ce cas elle perd sa dimension uni-vers-elle ou bien c’est un palliatif de l’égo local ? L’amputer de sa valeur de base culturelle ouvert au monde, remet en question les sources de financement européens, encore un dérive paloise.....

  • > Médiathèque : L’autre débat
    5 mai 2008, par La belle au bois dormant  
    Encore une dérive paloise....

  • > Médiathèque : L’autre débat
    5 mai 2008, par Ferdi  
    Merci M. Oddos, grand spécialiste des médiathèques ! Il faut bien occuper tout le personnel qu’il a engagé !

  • > Médiathèque : L’autre débat
    5 mai 2008  

    Ce problème de classification perd de son intérêt aujourd’hui. Prenez le cas de Google. Au prix auquel Google fournit son logiciel de recherche de documents et sa technique, cela ne vaut même plus le coup de réfléchir à de nouvelles méthodes de classement.

    Il peut y avoir ensuite 36 façons de présenter les collections pour animer une bibliothèques.

    La nouveauté c’est que la technique Google rend vaines et inutiles les batailles de classification.

    Sans classification on trouve tout immédiatement. Que demander de plus ?

    Exercez vous sur Google ! C’est mieux et moins cher !

  • > Médiathèque : L’autre débat
    5 mai 2008, par carmontelle  

    animer une bibliothèque :

    voilà l’impossible défi

    il n’y a pas de lieu plus mort qu’une bibliothèque, même le cimetière est plus animé

    Et je ne vous parle pas de l’enthousiasme joyeux du bibliothécaire...

  • > Médiathèque : L’autre débat
    5 mai 2008, par D’Alembert  
    Vous parlez du cas spécifique de Pau, Carmontelle ? Tous les bibliothécaires ne sont pas aussi turbulents qu’ici, voyons smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Au pays de Poulit l’Enchanteur
    L’électricité : enjeux et défis
    Des chiffres et des lettres : BAP a encore perdu
    Pau - Accès automobile au parking Aragon
    L’inanité des politiques ?
    Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
    Pau - L’heure des choix
    Pau - Médiathèque André Labarrère : Question de détail !
    La Puyoô-Pau rénovée en 2013
    Route ou rail en vallée d’Aspe ?
    Pau - Culture pour tous : Y compris pour les handicapés ?
    A 65, le dessous des cartes...
    La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    Péage Pau Bordeaux Pau = 43,80 €. Faisons payer les élus !
    BAP : « Pour l’administration française, Saragosse n’existe plus »
    Bordeaux-Pau : L’autoroute de la prospérité
    ‪Pau - La vache qui implorait Miséricorde ! (acte 5)‬
    IDEcycle, ma chère idée...
    Avec le trésor, certains continuent de rêver...
    Idelis, Idecycle, Idelib, idées fixes !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises