Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

« Jamais sans mon département »

dimanche 25 mai 2008


« Jamais sans mon département » invite les Français à cliquer pour soutenir sa démarche sur le site http://www.jamaissansmondepartement.fr

Le collectif parlementaire « Jamais sans mon département » lancé par Richard Mallié, Député UMP des Bouches-du-Rhône et Alain Vidalies, Député PS des Landes, et le Club « Jamais sans mon département » créé par Marc Teyssier d’Orfeuil, directeur général de Com’Publics ont inauguré ce mercredi 21 mai depuis l’Assemblée Nationale le site internet : http://www.jamaissansmondepartement.fr, après une photo d’une trentaine de parlementaires portant la plaque de leur département dans la cour d’honneur de l’Assemblée Nationale.

Ce site internet a pour but de donner la parole aux Français en leur permettant de donner leur avis en quelques clics sur leur attachement ou non au numéro de département sur leur plaque minéralogique. C’est aussi le moyen pour les internautes de connaître les actions de terrain menées par les élus locaux en faveur du maintien lisible et obligatoire du numéro de département sur les plaques d’immatriculation. Un journal mensuel du Club "Jamais sans mon département" sera distribué auprès de tous les relais d’opinion et téléchargeable sur le site de « Jamais sans mon département ».

Le collectif parlementaire appelle les élus locaux à se mobiliser pour multiplier les initiatives locales comme ont déjà pu le faire certains maires. Il s’adresse aujourd’hui aux conseillers généraux qui sont invités à se réunir avec une plaque d’immatriculation personnalisée de leur canton portant le numéro de département pour faire une photo devant chaque préfecture à l’instar de la photo réalisée ce jour par les parlementaires dans la Cour d’Honneur de l’Assemblée Nationale.

Alors pour ou contre conserver le numéro 64 sur nos plaques minéralogiques ? Donnez votre avis et surtout votez sur le sondage en ligne ci-dessous.


Documents liés
  JAMAIS SANS MON DÉPARTEMENT
Word - 51 ko
 

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> « Jamais sans mon département »
1 juin 2008, par efronte57  

la police ou gendarmerie ne seront plus si le vehicule et de la region et avec des numeros vous recevrais peut etre des pv d un autre pays vive l europe et ses ennuis smiley

> « Jamais sans mon département »
28 mai 2008, par Gérard  

Je voudrais rappeler à la rédaction que le 64 entouré est une marque enregistrée et que ses propriétaires ont plutôt l’habitude de faire valoir leurs droits, notamment devant les tribunaux. Pour le reste les nouvelles plaques sont une décision de l’Union Européenne.

> « Jamais sans mon département »
26 mai 2008, par pehache  

Non mais franchement ils n’ont rien d’autre à faire, nos députés ??? Les voir perdre du temps avec ce genre d’enfantillages me met hors de moi.

Je précise que je n’ai pas d’avis bien arrêté sur le maintien ou la suppression des départements. Mais que l’on fasse un débat national pour de savoir si il faut laisser ou non le numéro sur la plaque d’immatriculation, voilà qui me dépasse ! Si certains ne peuvent pas s’empêcher de se promener avec un numéro étendard, et bien qu’ils plaquent un autocollant sur leur voiture et qu’on n’en parle plus...

  • > « Jamais sans mon département »
    1 juin 2008, par Barnabé  
    100% d’accord !

  • > « Jamais sans mon département »
    3 août 2008, par serges  
    ils n’ont pas de honte ces parlementaires

    tout ça pour valoriser une agence de communication a l’occurance com’public avec notre argent .ça s’associe a des détournements d’argent public ça ;vous nous prennez pour qui ? y a d’autres choses qui sont prioritaires a mon avis quand le peuple créve bientot de faim. ça seras quoi leurs prochain grand combat a ces parlementaires,les panneaux des communes trop petits ?ça c’est des combats franchement de qui se moquent t-on .nous on veut pouvoir mettre de l’essence dans nos voitures on s’en fous des plaques qui y sont collé dessus !!

  • > « Jamais sans mon département »
    3 août 2008  
    Vous avez raison, Serges. Mais votre position sera plus crédible sans outrance du type
    quand le peuple créve bientot de faim
     smiley smiley

  • > « Jamais sans mon département »
    7 août 2008, par globo  
    cette solution de plaque est absurde :

    c’est du grand n’importe quoi cette plaque présentée par ces parlementaires de "jamais sans m...." SI ON REFLECHI UN PEU :

    ils voudrais qu’on change nos plaques comme avant quand on change de département ou que le véhicule change de propriétaire sauf que la plaque est attribué au véhicule . DONC 9A REVIENS a changer toute la plaque que pour 2 chiffres du département en cas de changement.

    c’est idiot voir absurde de payer une plaque entiére pour un numéro de département !!! .pour une fois qu’on nous propose des économies administratives c’est les parlemantaires qui sont contre juste parcequ’ils veulent un numero de departement obligatoire.

  • > « Jamais sans mon département »
    26 mai 2008, par Perplexe  

    Jamais sans mon département, que la ficelle est grosse ! Le département, créé peu après la révolution était un découpage administratif qui convenait aux moyens de communication de l’époque. La région a été développée plus récemment, en même temps que la communauté européenne. Il existe actuellement des projets pour regrouper les régions afin d’homogénéiser leur dimension en Europe. Le département ne correspond plus à la taille de la maille administrative efficace ; mais qui aura le courage politique de proposer la suppression d’un niveau administratif et politique coûteux, redondant et inutile ? François, peut-être, mais a-t-il un avenir politique ? Le collectif parlementaire « Jamais sans mon département »s’appuie sur un chauvinisme partagé pour lancer un mouvement pour le maintien des plaques d’immatriculations départementales, il s’agit de créer un mouvement d’opinion pour assurer la préservation des débouchés départementaux pour les partis politiques de tous bords ! Il est temps que les citoyens s’opposent à ces convergences d’intérêts entre nos petits barons, c’est un mouvement de salubrité publique qu’il faudrait lancer, avec pour premier objectif la suppression du département !

  • > « Jamais sans mon département »
    26 mai 2008, par René  

    Que le Ciel vous entende, Perplexe !

    Pour simplifier, il faudrait commencer par éliminer les départements.

    Que gère un département ?

    -  les routes, ?

    Cela pourrait remonter au niveau de la Région.

    Mais le reste fait double emploi soit avec les communes, soit avec la Région.

    Le département ce n’est qu’une division administrative et non pas une division de représentation électorale. Il y a les cantons ? Et le canton ? il pourrait sauter lui aussi. De toutes façons les communes refont des "pays" qui ont plus de sens.

    Mais réformer tout cela c’est touché au moins 1 à 2 millions de personnes qui font partie de tous ces petits comités.

    C’’est dur !

  • > « Jamais sans mon département »
    26 mai 2008, par D’Alembert  

    René,

    C’est du total grand n’importe quoi, ce que vous dites.
    -  Que gère un département ? Les routes ? Renseignez-vous, mon vieux !
    -  ... pas une division de représentation électorale. Il y a les cantons ? ou l’art de dire une chose et son contraire exact en même pas une phrase
    -  ... au moins 1 à 2 millions de personnes qui font partie de tous ces petits comités. Pourquoi pas 10 millions ? ou dix mille ? ou 12,5 ? smiley
    -  De toutes façons les communes refont des "pays" qui ont plus de sens Ça n’existe pas, vos Pays ... smiley

    c’est dur ! En effet !  smiley

  • > « Jamais sans mon département »
    26 mai 2008, par kortesque  
    allons y supprimons les départements, ça sert à rien, et la région ? allez hop à la trappe aussi, la france ? aussi de toute façon c’est L’Europe qui dirige !!! Perdons toutes nos racines, enlevons toutes nos différences, devenons des américains débiles d’europe !! Oui je suis chauvin, oui je suis franchouillard, oui je suis contre cette Europe de mER..qui dirige sans comprendre, qui ne se souci que d’un truc , le profit ! c’est le trop lourd et mauvais fonctionnement de ces technocrates qui deconne ( voir eux directement !!), c’est surtout le fait qu’ils agissent sans réfléchir et se concerter avec les gens concernés. Au moins nos enfants seront meilleurs en géographie, il ne restera que les tarés(USA), les sans rien (L’Afrique et encore pas sur les chinois débarquent là bas), les vieux (nous),les bouffes tout(asie et inde)et les dangereux(russie).On passera de plus de 194 pays reconnus à 5 ouahhh le progrès

  • > « Jamais sans mon département »
    26 mai 2008, par D’Alembert  
    On passera de plus de 194 pays reconnus à 5
    Ah ??? Qui sont les 4 autres ? smiley

  • > « Jamais sans mon département »
    26 mai 2008, par Fait tard  

    Un découpage administratif n’a rien à voir avec des racines Kortesque ! "Oui, salut mois je m’appelle Gortesque est je suis Pyrénéens-atlante. Et toi, t’es Meurthois-moselliens ou Haut-Viennois ?".

    Moi, je vois bien l’Europe découpée non plus en nations, mais en grandes régions de bassins et flux économiques rationnels : Un croissant Pô-Rhone-Rhin, "la Rhoporhi", un autre atlantique, "l’atlantie", une méga région Espagne-Languedoc-Midi-pyrénées, "la Hyberoc" !!!!!

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Max Moreau
    Martine Lignières-Cassou
    Marc Cabane
    Georges Labazée
    Nathalie Chabanne
    Jean-François Maison
    Gérard Trémège
    Jean-Paul Matteï
    Jean Glavany
    Yves Urieta
    Christian Pèes
    Mariano
    L’or ne pourrit pas.
    Nathalie Chabanne
    Questions à Jean-Pierre Bel
    Pascal Boniface et Julien Pardon
    Georges Labazée
    Sylvie de Sury
    André Cazetien
    Xavier CEYRAC



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises