Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.

lundi 26 mai 2008


Les Grands Prix à Pau : 2 événements de retombées internationales en 2 semaines avec plus de 40.000 spectateurs payants. Comme ils l’ont été hier, MLC soutien aujourd’hui largement ces manifestations. Souhaitons qu’il en soit de même demain par tous nos élus !

Les plus grands pilotes ont apprécié le circuit de Pau de Fangio à Hamilton, presque tous ont couru à Pau et certains comme Sterling Moss y sont revenus à plusieurs reprises pour le plus grand plaisir de tous. Pendant 2 week-ends, Pau va vivre à l’heure de l’Europe et du monde entier.

Le 8ème grand prix historique ou le musée ambulant de l’automobile avec les LEGEND CARS - répliques en miniature des voitures des années folles, les Formules FORD et Formules JUNIOR - les premières monoplaces construites pour les débutants et les apprentis pilotes, les Prototypes qui ont fait les belles heures des 24heures du Mans, les Formules 3 Classic qui ont presque toutes été conduites par les plus grands champions et autre GT et tourisme dont certaines ont couru à Pau au temps de leur jeunesse.

Le 68ème Grand Prix, apothéose de 2 semaines de manifestations, qui sera vu par des millions de téléspectateurs dans le monde entier (6 h 15 de direct et 2 heures de différé sur Eurosport) avec les voitures modernes. : les voitures de tourisme du championnat du monde WTCC accompagnées de monoplaces de la Formula Master, les monoplaces du championnat d’Europe de Formule 3, les Peugeot 207 dans leurs formules de compétition, la Formul’Academy qui forme les champions de demain.

Tous ces véhicules sont sévèrement contrôlés et testés pour garantir une sécurité maximum qui se retrouvera demain dans les véhicules de Monsieur « Tout-le-monde ». De plus, la protection de l’environnement est un souci majeure des fédérations : pots catalytiques, carburants sans plomb, moteurs turbo à faible pollution avec des carburants alternatifs diesel ou moteurs fonctionnant au bioéthanol, émissions sonores limitées à 110db, ...etc...

Et que dire des retombées importantes pour nos commerçants, nos restaurateurs et nos hôteliers qui font le plein de leurs établissements pendant près de 15 jours.


- par Mike


Affiche WTCC

Affiche GP Historique

BMW WTCC

Maserati Fangio

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
31 mai 2008, par TIBET LIBRE  
PAYANT !!!!!!!!!

Normal que l’accès soit payant !!!! et que MLC n’y voit rien à dire car quand on paye l’ISF on ne peut comprendre d’un couple de smicards ou de rmistes ne puisse dépenser de 30 à 50 euros pour une journée "inoubliable".... D’ailleurs le sport automobile c’est fait pour les riches et les prolos palois n’ont rien à y faire... (humour)

> Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
29 mai 2008, par Gérard  

En fait les palissades c’est parce que la ville a peut-être honte de montrer ça.

> Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
28 mai 2008, par Bambi  

Si j’ai bien suivi, Mike est un des organisateurs de cette manifestation.

Mike, pouvez vous nous dire à partir de combien d’entrées payantes, les organisateurs considèrent que cette manifestation est un succés ?

> Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
28 mai 2008, par Fredo  

De tout ce que je viens de lire, il semble que nombre d’entre nous soit partant pour donner de son temps à la mise en place d’un grand prix "Alternatives Petrole".

Je vous propose d’organiser dans la semaine qui sépare le grand prix historique temps antiques du grand prix historique temps modernes, un grand rendez-vous des technologies alternatives.

Le circuit servirait pendant une semaine à des essais et à des demonstrations. Le but serait pédagogique, et de faire tester aux visiteurs les nouvelles motorisations et façon de stocker et utiliser de l’energie. Avec l’université, on pourrait même faire intervenir l’Université de Pau pour organiser un colloque sur les recherches en cours !

-  Coté circuit : la recherche appliquée et les dérivés fonctionnels. Du qui fait rêver, du spectaculaire.
-  Coté université : la recherche fondamentale, du qui donne à penser et à comprendre.
-  Coté Parc des Expos : du qui donne à équiper sa maison, son appartement, ses véhicules.
-  Coté commerçants : du trafic, des places de vélos devant leurs vitrines.
-  Coté Tourisme : un événement qui dure plus de 2 jours pour faire de Pau une ville ou l’on s’arrête, pas une ville de passage.
-  Coté mairie : Une reconnaissance.

Alors, qui s’inscrit sur mon groupe de travail ? RDV le 3ème mercredi de chaque mois, avec comme objectif un plan de trésorerie previsonnel fin aout !
Dans A@P il me semble que y’a des gens qui s’avent animer ce genre de groupe ?

> Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
27 mai 2008, par André  

L’environnement se retrouve partout même sur les courses autos.

On atteint des sommets de propagande.

La part de neuneus qui va croire ça va commencer à se réduire énormément je pense.

On pourrait aussi nous raconter que Le Pen est un grand humaniste, ou que boire de la grenadine rend intelligent.

D’ici peu on va créer un label des courses bio, financé par notre ministre Jean-Louis Boileau.

Pauvre terre, pauvre France, pauvre Béarn.

> Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
26 mai 2008, par pehache  

Mike, peut-être serait-il utile de préciser que vous êtes un des organisateurs de ce grand prix, et donc que vous prêchez là pour votre paroisse...

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008, par Fran  
    Je suis mort-de-rire, merci, ça fait vraiment du bien !! Mais à la lecture de cet article plein de naïveté ("une course automobile qui respecte l’environnement" javascript :emoticon(’ smiley’) ) il ne pouvait en être autrement !!

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    27 mai 2008, par Perplexe  

    Et oui !, Mike tient le discours des années 1950 : Tous ces véhicules sont sévèrement contrôlés et testés pour garantir une sécurité maximum qui se retrouvera demain dans les véhicules de Monsieur « Tout-le-monde ». De plus, la protection de l’environnement est un souci majeure des fédérations : pots catalytiques, carburants sans plomb, moteurs turbo à faible pollution avec des carburants alternatifs diesel ou moteurs fonctionnant au bioéthanol, émissions sonores limitées à 110db, ...etc..

    Ayant travaillé de nombreuses années à la Direction de la recherche d’un constructeur automobile, je peux affirmer que ce discours est sans fondement : les suspensions Mac Pherson de ma voiture, les bras de suspension mono-tôle,la suralimentation des moteurs ..rien ne vient de la course automobile. Quand Carlos Goshn, PDG de NISSAN-RENAULT décide de poursuivre en formule 1, il compare le coût de la publicité télévisée et son équivalent sous forme de retransmission de Grand Prix. Les bureaux d’études de la formule 1 n’échangent pas avec ceux des voitures de série. Si les autres affirmations de Mike sur les retombées du Grand Prix sont aussi sérieuses, je pense à mes impôts locaux. Quand à l’expression "voiture de monsieur tout le monde", elle représente bien l’état d’esprit de cette aristocratie du cambouis.

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008, par ar  

    Je ne viens pas souvent sur ce site, mais je n’imaginais pas qu’il y avait autant de « grincheux » dans ma chère ville. Je ne suis revenu à Pau que depuis 1 ans mais maintenant je comprends pourquoi, avec de tels résonnements qui n’amènent rien de très imaginatif au débat public, ma ville stagne, voir régresse. Essayez d’imaginer un peu le coté positif des choses, les bonnes choses qu’apportent un événement comme le grand prix de Pau : l’arrivée de toutes cette population britannique et française qui font vivre votre économie, vos hôtels, vos restaurants, la visibilité de votre ville au plan « mondial » par la retransmission TV, un peu d’animation au fin fond du Béarn, etc... Ceci étant dit, si vous souhaitez continuer avec ce type de résonnement, nous irons bientôt vers ce petit village éloigné de tout, sans jeunesse, sans vie, ni économie, et quand viendra le temps de fermer la dernière poste et la dernière boulangerie de Pau, on entendra les derniers « grincheux « marmonner dans leur barbes : « si j’avais suuuuuuuuu !

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008, par espoiritude  
    Bien que je sois loin d’être une fan de course automobile ,je partage entièrement votre point de vue : je ne souhaiterais pas vivre dans une ville complètement repliée sur elle même , car repli=déclin. Ce qui serait à souhaiter ,c’est qu’avec la raréfaction des ressources , la course automobile puisse évoluer elle même ....je ne sais pas si c’est vraiment possible ,mais on voit de temps en temps de bonnes idées concernant de nouveaux moteurs émanant de jeunes ingénieurs (j’avais eu l’occasion de voir des réalisations très intéressantes à l’INSA de Toulouse) ; c’est plutôt de ce coté qu’il faut creuser ,pas du coté "je ne fais plus rien parce que cela coute trop cher et que ça pollue et je me renferme sur moi même parce que je n’ai rien à apprendre des autres"

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008, par Fran  

    Mais on est en plein délire !! POurquoi le fait de ne plus soutenir l’organisation de cet "évènement" serait il synonyme de "repli sur soi" proné par des "grincheux" ? Si on veut vraiment faire venir du monde à Pau, n’y a-t-il pas d’autres possibilités que l’organisation d’une course archaïque ? Tiens, ça tombe bien, il y a justement l’exact contraire qui a lieu le 23 juillet : une des étapes de l’altertour a lieu à...Lescar, en voila un exemple d’évènement qui ouvre une ville sur le monde, qui devrait attirer beaucoup de monde, qui favorise les liens, qui n’est pas destructeur de l’environnement et ...qui va essayer de donner le bon exemple (www.altertour.net).

    Je suis vraiment effondré de constater comme on peut se sentir agressé dés qu’on critique la bagnole, véritable drogue dure (vu encore ce matin : une mère d’élève qui habite à 300 m de l’école emmène son enfant en...voiture). Ouvrez les yeux !! Même si la voiture reste indispendable à la majorité d’ente nous, on va devoir commencer sèrieusement à réfléchir à des alternatives, et ne nous parlez pas des nécrocarburants ! Quand je pense à ce gachis qu’a été le grenelle de l’environnement, quand je lis vos réponses outrées, vraiment ça me déprime... Ce qui me fait vraiment marrer par contre, c’est de découvrir que le rédacteur de l’article est un des organisateurs de la course... CQFD !

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008, par pehache  

    ar, est-ce que vous pensez que les gens qui organisent le genre d’évènement suivant sont des grincheux repliés sur eux-mêmes ?

    http://www.shell.com/home/content/fr-fr/news_and_library/press_releases/corporate/com_corp_eco_marathon_130308.html

    Car voilà ce que l’on pourrait organiser à Pau. Ah oui, il y a un problème, l’éco-marathon, c’est Shell, et Pau c’est Total... Un problème ? Mais non, une chance, au contraire : pourquoi Total ne ferait pas la même chose ? Qui est allé voir Total pour tater le terrain si ils ne seraient pas intéressé pour organiser un truc similaire à Pau à la place du grand-prix actuel ? Personne ? Qu’est-ce qu’on attend ?

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008, par ar  
    si je suis à jour des mes lectures, il me semble que la volonté de la municipalité nouvelle (que je ne soutient pas particulièrement) a émis l’idée de faire évoluer le grand prix vers une manifestation associé aux solutions en terme de véhicules propre et autres nouveautés environnementales. notez que mon intervention n’avait pas pour but de défendre particulièrement les "voitures" mais plutôt de me désespérer de ces réactions de "grincheux" toujours "contre tout" et rarement porteurs de propositions intéressantes.

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008, par Fran  

    Ben c’est du joli... Le grand prix de Pau, comme toutes les courses automobiles, est une vieillerie du XXè siècle, une obsénité qu’il serait à l’honneur de nos politiques d’interdire. Ne me dites pas que vous ne connaissez pas le prix du baril... Avez vous entendu parler de la raréfaction inéluctable du pétrôle, du "peak oil" ? à l’heure où il est plus que nécessaire et urgent de promouvoir les moyens de déplacements économes et non polluants, on ne trouve rien de mieux que de glorifier encore et toujours la bagnole et le gaspillage honteux des ressources fossiles. Quel exemple pour nos enfants que ces manifestations d’un autre âge : "regardez comme on vous prépare bien l’après pétrôle, ah ah, qu’est ce qu’on se marre à voir tourner en rond des monstres de gaspillage,regardez, regardez comme on se fout de votre avenir"... Ah mais j’avais mal lu, "la protection de l’environnement est un souci majeur des fédérations", bien sur, c’est vrai que le bioéthanol c’est bio ! Et les millions d’hectares de forêts déboisées en Amérique du sud pour nourrir nos bagnoles du nord, c’est super écologique... Non franchement, il n’y a plus que vous et les constructeurs automobiles pour croire aux "bio"carburants...

    Conduire ou se nourrir, il va falloir choisir, mais comme on en a maintenant l’habitude le choix se fera trop tard. Lamentable...

    > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    25 mai 2008  

    J’espère que pour la pause des barrières interdisant l’accès aux ballustrades du boulevard des Pyrénees qu’un arrété municipal a été pris autorisant l’utilisation du domaine public à des fins commerciales car sinon il y a de quoi faire un procès. Je vais me renseigner cette semaine et le cas échéant faire constater par huissier.

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008, par marcus  
    Egalement inadmissible est qu’il devient quasiment impossible de se rendre à pied à la gare SNCF ; fuyant l’agglo en train l’an dernier, le vendredi matin précédant le Grand Prix, les organisateurs m’ont froidement répondu que je n’avais qu’à prendre un taxi qui lui pouvait accéder en venant par Jurançon (nous habitons Bizanos !). Finalement, nous avons pris une heure de marge et on nous a laissé traverser à pied entre 2 essais de bolides. Cette année nous partirons dès le jeudi pour ne pas rester coincés ! J’espère que les bénéfices ( ??) pourront aider à l’entretien du stade nautique, de la voirie (certaines rues de l’agglo ne sont pratiquables qu’en VTT), la création de pistes cyclables sécurisées, ... il faut bien rêver un peu !

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008, par ar  
    il y a des gens qui n’ont vraiment rien à faire de leur journées !! a part, peut être, la volonté d’embêter (je reste poli) le monde, si vous voulez rendre service à la "communauté", si vous ne savez pas quoi faire de vos journées, si vous avez du temps à tuer, on doit pouvoir vous trouver des activités "intelligentes" qui seront plus utiles aux Palois et d’utiliser le précieux temps d’un huissier à des fins plus utiles.

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    27 mai 2008  
    non, non, ar. L’huissier doit bien gagner sa croûte lui aussi !!! smiley laissons p...sser !

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    27 mai 2008, par Lucullus  

    On ne peut pas laisser se mélanger différentes "populations" qui n’ont pas les mêmes buts à satisfaire. Il est donc utile de mettre des palissades, de réserver des espaces (fussent-ils publics), d’utiliser des financements publics à l’abri du regard des envieux.

    En ces périodes de modération la Mairie semble hésiter à serrer certaines ceintures http://www.pau.fr/xox_01/fichiers/_marches_publics/1295/080522attrib.pdf.

    Moi je paye mes impôts mais la Mairie ne pas jamais offert un repas à 45 euros TTC, 38,00 € HT pour les prestations correspondant au menu « Réception type Grand Prix Automobile ou Tour de France " , même pas un repas tout court.

    A remarquer ces attributions publiées le 15 mai avec effet au mois d’Avril ; probablement pour que ce soit plus digeste. Bon appêtit !

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    28 mai 2008  
    locataire expulsé

    Bien sur que les barrières ont du faire l’objet d’un arrêté car la ville est raisonnable et nos édiles savent faire les choses dans les règles. D’ailleurs je crois avoir vu un affichage en ce sens. Laissons donc l’huissier dormir en paix sur ses deniers !

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    25 mai 2008, par Bambi  

    L’année dernière j’ai eu la désagréable surprise de n’avoir que des pallisades de 4 mètres de haut à contempler.

    Cette année, je ne m’approcherais pas du centre ville.

    Je trouve scandaleux, vu les subventions de la ville et donc de mes sous, que la manifestation de soit pas visible.

    Si le grand prix de pau *fut* un succès populaire. Aujourd’hui c’est fini.

    Je plains les riverains qui habitent aux alentours du circuit qui doivent en subir tous les désagréments en plus !

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    25 mai 2008, par Bambi  

    Je propose que pour les prochaines éditions, ce "grand prix" aille se faire sur le circuit pau-tarnos.

    C’est fait pour, ça fera d’énormes économies pour la collectivités et ça n’empéchera pas la recherche d’avancer et de profiter à la voiture de monsieur tout le monde (je me gausse).

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    25 mai 2008  

    "le circuit pau-tarnos."

     smiley

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    24 mai 2008, par Vroum vroum  

    certains comme Sterling Moss y sont revenus à plusieurs reprises pour le plus grand plaisir de tous
    .

    C’est qui "tous" ? On peut plus rien voir du Grand Prix. On a juste le droit d’entendre et d’attendre.

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    24 mai 2008, par Laurent  

    Ben oui, que se passe-t-il ? Il y a des barricades tout autour ! L’an dernier (ou le précédent, je ne me rappelle plus) le palois en balade pouvait aller dans le Parc Beaumont et regarder gentiment les voitures passer, sans profiter des accès près des pistes et des tribunes, ce qui est normal. Mais là, impossible de voir l’ombre d’un véhicule de course ! On croirait la course la plus prestigieuse de France !

    Un peu de modestie ! J’ai connu les heures de gloire du Grand Prix de Pau, je ne pense pas qu’avec des courses de ce niveau, c’est en restreignant l’accès au plus grand nombre de visiteurs que cela risque de faire un grand succès populaire !

    D’ailleurs, de ce que j’en ai vu (de loin...) les tribunes ne sont pas très remplies...

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    24 mai 2008, par Mike  
    Laurent, Effectivement, l’accès au parc Beaumont a longtemps été gratuit. Mais maintenant, sécurité et coûts d’organisation obligent, une participation de 10 à 15 Euros est demandée. Ce qui n’est finalement pas cher du tout à côté d’un spectacle au zénith où même d’une place à un match sportif (voyez les tarifs du stade du Hameau ou du palis des sports) ou d’une place de cinéma.

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    25 mai 2008, par Electro Boy  
    Le grand prix a une Guest Star !

    Je peux faire un tour de circuit avec ça ? http://www.venturi.fr

    http://www.venturi.fr

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008, par Max  
    Pas assez de soleil à Pau... smiley

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    25 mai 2008, par Steph  
    Mike, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Le fait que les grands prix de Pau soient payants est, à la rigueur, normal, compte tenu que peu de manifestation soient gratuites de nos jours. Demander plus de 10 euros par jour et par personne sans avoir accès au moins à l’ensemble des enceintes, reste beaucoup trop cher pour voir 50 m de circuit caché entre deux palmiers. Je n’étais pas allé au grand prix l’année dernière et j’ai donc eu la désagréable surprise de devoir traverser la moitié de la ville à pied et sous la pluie pour me retrouver nez à nez avec des brises vus géants qui masquaient d’autres palissades. Je suis étudiant sur Bordeaux et j’ai du mal à contenir ma rage quand je dois prendre le train lors de ces weekends de grand prix ! Si en plus je n’ai pas le plaisir de voir au moins l’ombre d’une voiture de course ! Bilan, manifestation bruyante, polluante et payante sans avoir ne serait-ce qu’un bon coté ! Si, seuls les riches touristes anglais et les passionnés (qui ne doivent pas venir en famille vu le prix) peuvent profiter de l’intégralité du spectacle...Pour le prix demandé, on devrait avoir au moins droit à un accès pour le weekend entier et pour les deux enceintes (arago et gare) disponibles ! PS : je n’ai pas les moyens d’aller voir régulièrement de spectacles au Zenith ou de matchs sportifs mais ces manifestations ne paralysent pas la moitié de la ville pendant un mois et je me satisfaisais donc de la gratuité du grand prix (hors tribunes) et du monde qui faisaient de la course dans Pau un événement sympathique avec une ambiance que je n’ai pas retrouvé (ou plutôt entre-aperçu) ce samedi.

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008  

    Le grand prix de Pau affirmera cette année encore :
    -  que l’énergie peut être gaspillée,
    -  que la compétition grandit notre société,
    -  que la ville appartient à la voiture,
    -  que les activités d’ultrariches doivent être célébrées par le peuple,
    -  que les constructeurs automobiles sont des défenseurs de la nature,
    -  que l’écologie, c’est bien joli, mais que l’économie passe avant tout,
    -  que la technique peut tout résoudre...

    alors que c’est tout le contraire que nous constatons avec le changement climatique, la crise énergétique, l’effondrement de la biodiversité et la régression sociale mondiale !

    Cette manifestation est une messe aberrante du XXème siècle.

    La crise écologique et sociale va nous amener à la guerre civile si on continu comme si de rien était. Vous aurez l’air malin avec vos pots catalitiques quand vos bagnoles seront en feu.

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008, par marc  
    tu votes LCR ?

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008, par Max  
    Est-ce que l’un d’entre vous a chiffré les retombées financières pour les restos, les hôtels et les commerces ? Je sais que la TVA collectée et les emplois liés n’ont que peu d’importance pour vous, mais ne lisant aucun chiffre et j’ai du mal à réfléchir sur du concrêt. Pas de dogmes écologistes de grâce. Merci.

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    26 mai 2008, par pehache  

    Max, pas de dogme "touristique" non plus.

    La réalité c’est que personne je crois n’a la réponse à la question que vous posez, car personne n’a jamais étudié de près ce que "rapporte" le grand-prix aux différents acteurs locaux, ni ce qu’il coûte à ces mêmes acteurs (ou à d’autres). Aussi bien en termes financiers bien sûr, qu’en termes de "dérangement".

    Un genre d’audit de l’impact du grand-prix, donc.

    Tant que ceci n’aura pas été fait, on parlera beaucoup dans le vide.

    Et on peut dire la même chose pour d’autres grands évènements...

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    27 mai 2008  
    Il est vrai qu’il n’y a pas d’évaluation des retombées. Mais on peut constater l’addition d’évènements ou d’activités sans qu’il soit possible de remettre en cause le passé : on a ajouté le basket, le zénith, le palais Beaumont et son congrès des pompiers, la pelote, l’orchestre,le kayak, la médiathèque.... Un cas connu d’arrêt d’un évènement a été celui du grand prix moto qui était jumelé autrefois(pour les nostalgiques de Jim Clark ) avec le grand prix auto : ça aurait été trop marrant un grand prix moto avec des rails de sécurité autour du circuit !

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité pour la ville.
    29 mai 2008, par 10co  
    Entre la propagande pour l’autoroute et celle pour le Grand Prix, ce site ferait bien de se mettre à de "nouvelles pratiques" de transport.

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité ou une camité pour la ville.
    29 mai 2008, par pompom  

    Vous avez raison ; il n’y a plus d’argumenation. On est fana de la A65 ou non, les anti-65 argumentent dans l’ensemble, et les pro-A65 affirment simplement. De même pour le Grand Prix.

    Et AP ne fait plus aucun effort pour argumenter. AP a vendu son âme.

    En ce moment ils ne censurent pas c’est déjà bien.

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité ou une camité pour la ville.
    29 mai 2008, par Pierre André larrieu  
    animations parrallèles

    Y-aura-t-il une soirée à thème organisée par Max Mosley ?

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité ou une camité pour la ville.
    29 mai 2008, par mosley  

    Voila la bonne idée !

    Max Mosley a la baguette, l’orchestre de Pau faisant ronfler les corps,

    Et toutes les bagnoles au paddock !

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité ou une camité pour la ville.
    29 mai 2008, par CV  

    Les corps ronflent à l’orchestre de Pau ?

    Zut ! C’est ça alors le bruit de fond qu’on entend toujours ?... smiley

     smiley

  • > Les Grands Prix de Pau : Une opportunité ou une camité pour la ville.
    29 mai 2008, par CV  
    Vous avez raison : quelle camité !!! smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pleure ô pays bien aimé
    Adage des gens de justice
    Thank you London 2012
    La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
    La mondialisation
    Questions
    L’abstention.
    Petit trou deviendra grand
    Démission ou renoncement
    Pau - « Semaine du développement durable »
    Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
    Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
    Expulsions locatives
    Obsolescence
    Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
    « Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
    Oui et non
    Un sociologue et l’occitan
    Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
    Parents : Vous êtes tous des assassins ???



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises