Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Le fait du Prince

mardi 27 mai 2008 par Bernard Boutin


Alternatives-Paloises a donné la possibilité aux Palois de s’exprimer par vote sur les lieux qui pourraient porter le nom d’André Labarrère.

Une première observation s’impose. Seulement 13 % des Palois, qui ont répondu au sondage*, disent que l’ancien Maire ne « mérite pas cet honneur ». Il y a donc consensus, pour donner le nom d’André Labarrère, à un lieu palois.

La chose se complique singulièrement quant au choix du lieu puisque la répartition des votes est pour le moins extrêmement dispersée :

  • La Médiathèque à côté de l’école Henri IV : 15%
  • Le quartier de la plaine des sports : 11%
  • L’aéroport Pau-Pyrénées : 6 %
  • Le Stade du Hameau : 9 %
  • Le (futur) quartier des Berges du Gave : 4%
  • La base d’eaux-vives : 12%
  • Le pôle de santé (Hôpital plus cliniques) : 16%
  • L’ancien Maire ne mérite pas un tel honneur : 13%
  • Autres suggestions : 4%
  • Sans opinion : 10%

Il est clair qu’il n’y a pas de site « plébiscité ». Il appartiendra donc à Madame la Maire, Martine Lignières Cassou, de prendre la décision - le fait du Prince - qui, si elle ne fera pas l’unanimité quant au choix du lieu, sera dans tous les cas largement approuvée sur le principe.

La liste des lieux pourra être élargie. Il conviendra toutefois de prendre garde à ne pas repartir vers des choix « choquants » la majorité des Palois comme la Place Clemenceau ou le Boulevard des Pyrénées.

Ceci dit, on ne m’empêchera pas de dire que les cérémonies devraient se réaliser « à minima » étant donné l’état déplorable dans lequel se trouve notre cité ; fruit de 36 années de Labarrèrisme...

- par Bernard Boutin

PS : Vu la difficulté de trouver un lieu, les élus se dirigeraient dans un premier temps vers la réalisation... d’une statue. Où va t-on la placer ? Un autre débat...

* Les "sondages" d’A@P ne sont pas statistiquement significatifs. Considérons qu’ils donnent une tendance.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



Vue d’artiste
19 juin 2008  

La médiathèque se profile. On a vu des figurations et des vues d’artiste dans l’avant-projet de février.

Etant intrigué par ces vues magnifiques je me suis rendu sur cadastre.gouv.fr (extrait au 1/1000ème du plan cadastral informatisé de Pau, parcelle 47, feuille 000 CP01) pour mieux apprécier ce qu’on va nous offrir (façon de parler). Et alors j’ai plus qu’un doute en reportant les vues sur l’extrait cadastral : le projet ne peut pas s’inscrire tel qu’on nous le présente, et au moins la perspective sur la place M Laborde.

Est-ce que j’ai la berlue mais il semble bien que la perspective et les échelles ont été arrangées. Les dimensions des terrains et des batiments existants ont-elles été améliorées pour les besoins d’une présentation convaincante ? Quelqu’un a t il d’autres informations pour démentir ?

  • > Vue d’artiste
    19 juin 2008  
    Non, non, certes pas. C’est toujours ainsi sur tous les plans et maquettes de tous les architectes : tout est corrigé afin de mettre en valeur le bâtiment et non le bâtiment et son environnement ou dans son environnement.

  • > Vue d’artiste sur Saint-Martin
    20 juin 2008  

    Pau veut jouer sur les chiffres exceptionnels il faudrait accorder les violons sur la hauteur de la flèche de l’église Saint-Martin. Les 2 informations données sur des sites officiels sont divergentes

    http://www.pau-pyrenees.com/fr/decouv_hist_pat_arch_religieuse_eglise_saint_marti.php

    http://www.pau.fr/magazine/chroniques/20071112_114732

    Si le Services des batiments ne sait pas, faire appel à un géomètre pour départager. Alors 77 mètres ou 120 mètres ?

  • > Le fait du Prince
    28 mai 2008  

    Pas d’argent pour les piscines mais un budget pour une statue ?? Il me semble qu’il y aurait d’autres priorités !! Pourquoi pas lui donner une rue c’est plus simple et econome......

    > Le fait du Prince
    26 mai 2008, par kortesque  

    c’est peut être aussi parce que on s’en fiche , il y a peu être cet argent à mettre ailleurs non ? Vous vous plaignez que la mairie est sclérosée, mais alors pourquoi encombrer ses rouages déjà peu enclin à bouger ? Il a déjà une magnifique plaque sur sa tombe !!!c’est suffisant non ? Ou alors demandons a certains qui ont bien profité de ses "largesses" d’assumer les frais engagés

    > Le fait du Prince
    26 mai 2008, par une citoyenne paloise reconnaissante  

    Et la rue Serviez ? Il aimait le centre ville et cette rue est un de ses lieux emblématiques. Dans tous les cas Labarrère mérite qu’un site ou rue ou... de Pau porte son nom car il a été un grand maire. La preuve les palois l’ont élu sans discontinuer et de mieux en mieux d’élection en élection !!! Et s’il avait été encore là, il aurait été réélu sans problème !

  • André LABARRERE, par delà les mots et la mort.
    26 mai 2008, par Patrick AUZAT-MAGNE  

    PAU, Lundi, 26 mai 2008.

    André LABARRERE, par delà les mots et la Mort.

    Bien sûr, je comprends ceux qui détestaient l’ennemi politique, l’homme, l’humaniste, et beaucoup d’autres états de l’homme public, et de l’homme privé.

    Je comprends ceux qui adulaient André Labarrère comme certains idolâtraient le Veau d’Or.

    Je comprends, enfin, ceux qui aimaient simplement l’homme tel qu’il était, avec ses qualités et ses défauts.

    Quelques-uns ont lorgné son fauteuil de maire, la place du Pouvoir car il vaut mieux être le borgne qui règne aux pays des aveugles, qu’une sous-merde à la Capitale voire rien du tout dans le grand néant de la politique politicienne.

    D’autres ne voulaient pas de sa place, mais juste la caresse du maître vers le petit animal de compagnie qu’ils se complaisaient à être. J’en ai vu qui ont bien léché la semelle de ses chaussures, et cela devait être bon, à voir leur mine réjouie.

    Aujourd’hui, les gens se déchirent pour accorder ou pas l’insigne honneur de faire figurer le nom LABARRERE sur les plans de notre cité. Pourquoi n’aurait-il pas droit à cet honneur ? Vaut-il moins qu’un Alexander TAYLOR ? Vaut-il moins qu’un Louis BARTHOU ? Ou d’autres célébrités paloises ? Non, il a, avec des hauts et des bas, correctement administré notre cité dans l’ensemble de sa législature.

    Ceux qui ont fait mieux que lui à PAU pendant toutes ces décennies peuvent lui jeter la pierre, quant aux autres qu’ils retroussent leurs manches, et nous montrent de quoi ils sont capables, et alors nous en reparleront.

    Bien sût, l’homme n’a pas fait, tout, tout seul. Il avait une équipe, et son équipe a aussi droit aux honneurs comme aux quolibets.

    Pourquoi je suis contre le fait de débaptiser un lieu existant.

    Parce que je pense à ceux de nos concitoyens qui restent. Parce que ces palois vivent dans une rue, sur une place, y travaillent parfois. Et si nous débaptisons un endroit connu de la ville, cela coutera de l’argent aux contribuables, aux citoyens qui devront refaire tous leurs carnets d’adresses, ceux qui travaillent devront refaire leurs cartes de visite, leurs papiers à entête, etc. Et je ne parle pas des plans de Pau que nous devront refaire. Bien sûr ceux qui sont dans l’enthousiasme spontané ne calculent jamais ce genre de choses, ceux qui habitent ailleurs ne mesurent jamais les contraintes qu’ils imposent aux autres, ils s’en foutent royalement.

    Pourquoi, je pense et je suggère de nommer la Médiathèque du nom de l’ancien maire ?

    Parce que cet homme était féru de Belles Lettres, et d’Art, et qu’il a donné son accord pour une médiathèque ; et qu’il a laissé un bel imbroglio à ces successeurs, et autant nommer la chose du nom de celui qui nous la léguait.

    Ne pas l’étiqueter Médiathèque Henri IV car nous ferions preuve d’un manque d’imagination. Déjà, je déplore qu’il y en ait que pour Henri IV, alors qu’une femme comme Diane d’Andouins qui apporta à ce roi une très forte aide financière pour sa conquête de Paris n’a jamais été honorée comme il se doit, parce que le maréchal Bernadotte n’a même pas sa statue.

    Depuis des lustres, je veux ériger une statue de Diane d’Andouins, et une de Bernadotte sur la Place Gramont ; et cela me ferait mal d’en voir une de Labarrère avant les deux autres.

    Mais l’humain a la mémoire courte. L’Histoire, il ne connait pas. Quand cela a plus de dix ans, c’est de la préhistoire pour lui.

    C’est l’historien refoulé qui vous le dit.

    Patrick AUZAT-MAGNE Lundi 26 mai 2008

  • > André LABARRERE, par delà les mots et la mort.
    26 mai 2008  

    Tu parles d’un hommage !! smiley

    et qu’il a laissé un bel imbroglio à ces successeurs, et autant nommer la chose du nom de celui qui nous la léguait ["l’a léguée" on suppose ? ]
    une belle merde, voulez-vous dire ?

  • > Le fait du Prince
    26 mai 2008  

    il a été un grand maire. La preuve les palois l’ont élu sans discontinuer

     smiley y’en a qui ont pas tout compris, on dirait...

  • > Le fait du Prince
    26 mai 2008  

    Vaut-il moins qu’un Louis BARTHOU ?

    ah, certes !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! smiley

  • > Le fait du Prince
    26 mai 2008, par Beltof  

    C’est bien là la pb. Il n’y avait pas tout les endroits possible. Perso j’étais resté sur la place Clémenceau rebatisée, j’ai du louper un épisode...

    > Le fait du Prince
    26 mai 2008  

    “Ceci dit, on ne m’empêchera pas de dire que les cérémonies devraient se réaliser « à minima » étant donné l’état déplorable dans lequel se trouve notre cité ; fruit de 36 années de Labarrèrisme...”

    Je ne suis pas du tout d’accord, certes tout n’est pas rose mais il est quand même très agréable de vivre à Pau.

  • > Le fait du Prince
    26 mai 2008, par Indigène authentique  
    Et bien vous n’êtes pas difficile !De deux choses l’une : ou vous n’avez pas connu Pau avant Labarrère, ou bien vous n’êtes pas allé voir ailleurs et pas loin nécessairement, les villes de la Côte basque par exemple  smiley

  • > Le fait du Prince
    26 mai 2008  

    Si les villes de la côtes Basques vous font fantasmer rien ne vous retiens ici, c’est toujours mieux ailleurs.

    Vous êtes quand même marrant, si Labarrère était un si mauvais maire que ca pourquoi les Paloises et Palois lui ont tant fait confiance ? Le Palois sont - ils alors SM ? Des veaux ?

    Ne s’exprime que les mécontents ou l’opposition c’est bien connu. mais de grasse ne vous prenez pas pour la majorité des Palois et en donneur de leçon.

  • > Le fait du Prince
    26 mai 2008, par poele agratter  

    Il serait tout de même assez saugrenu de donner à la médiathèque le nom d’André Labarrère quelle tristesse. Non parce que la Médiathèque ne mériterait pas de porter le nom de son instigateur, à la condition qu’elle ait été implantée ailleurs.

    Par contre, donner le nom d’André Labarrère à la Médiathèque qui s’installe en démolissant (au propre et au figuré) la moitié de l’Ecole où il fut élève. Ceci est parfaitement indécent, voire insultant pour sa mémoire.

    N’y aurait-il pas une idée à creuser du côté de ce nouveau quartier qui s’élèvera vers la Porte du Gave. La symbolique de cette plate forme en prise sur l’Agglo serait peut-être plus conforme à la célébration de celui qui a marqué de son empreinte, cette ville qui ne devrait pas l’enterrer une énième fois, en attendant de le recélébrer dans quelques siècles.

    PS. On parle de statue, très bien ..., et le totem offert par les Haïda ? quand daignera-t-on le sortir du hangar municipal où il est caché ? La honteuse issue du FIPAU ne devrait pas masquer les quelques traces symboliques de cette relation ratée (à cause des initiateurs du projet certes ...) des palois, avec les gens d’ailleurs.

    PS BIS... Quant à Saragoza 2008 no comment ! Un seul conseil aux responsables de ce flop magistral : s’ils ont envie de se suicider un jour, qu’ils visent surtout quelques bons centimètres au dessus de leur tête, pour être certains d’atteindre le coeur de leur fabuleux complexe de supériorité qui a produit ce beau résultat.

  • > Le fait du Prince
    26 mai 2008, par Gérard  
    Le Jaï Alaï semble une bonne idée. C’est la volonté politique de ce maire qui l’a porté. Cet établissement symbolique de son action ... le meilleur comme le pire ;-)

  • > Le fait du Prince
    27 mai 2008, par Indigène authentique  
    Je me suis effectivement expatrié, dégouté par la crasse (pas la grasse, lol smiley ) et la dégradation de la ville de mon enfance. Quand à mes ex compatriotes ils ont montré une sacré viscosité mentale pour se laisser acheter par le clientélisme et la démagogie. Et oui, on peut manipuler le suffrage universel, si on est suffisamment roué.

  • > Le fait du Prince
    27 mai 2008, par theodule  
    On le constate même sur ce site !

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Indignez-vous !
    Pau Municipales 2014 - Faut-il donner une deuxième chance à MLC pour prolonger son action ?
    Pau-litique : "La classe 80"
    A mon panache blanc.
    Marc Cabane candidat à Pau.
    Pau - Le SMS du jour...
    Municipales : à Pau, pas de renouveau !
    Pau 2014 - Martine aux abonnés absents...
    Pau 2014 - Salle Navarre : Quelle jauge pour les candidats ?
    Pau - La médiathèque André Labarrère n’est pas la sienne
    Municipales 2014 - Pau : En 2013, parties de poker-menteur
    Pau - Boulevard des Pyrénées et parkings relais
    Pau : Après la ville "pacifiée", la mairie "apaisée"...
    Le Conseil Général des PA lutte contre le réchauffement climatique
    Tango à gogo au Conseil Général
    Pau, rencontre avec Yves Urieta.
    Cumul des mandats - Martine en redemande. Les Palois désespérés !
    Lettre ouverte à Pierre Chéret, premier secrétaire du PS des Pyrénées-Atlantiques
    Pau Municipales 2014 : Marc Cabane dans les starting-blocks
    Pau - Devoir de vacances



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises