Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.

vendredi 6 juin 2008


Cette année, l’Elan fête ses 100 ans. Faut-il s’en réjouir ou en pleurer ?

86,87,92,96,98,99,01,03,04 : ce ne sont pas les chiffres gagnants de la loterie de cette grande fête mais les dates où le club a été sacré Champion de France. A cette liste non exhaustive, nous pourrions ajouter six victoires de Coupe de France et bien d’autres choses encore...

Né dans la petite cité du grand Gaston Phoebus, il a survécu aux guerres, aux crises économiques, à l’avènement du professionnalisme, passant sans encombre le XXeme siècle.

De jeunes joueurs y ont débuté, d’autres de renom ont apporté tout leur talent - Paul Henderson, Mathieu Bisséni, Alain Larrouquis, Frédéric Hufnagel, Howard Carter, Didier Gadou, Gheorge Muresan... apportant d’immenses joies gravées à jamais dans le grand livre d’or du sport.

...et comment parler de l‘Elan sans évoquer André Labarrère, maire visionnaire qui a su lui apporter entre autre, un espace de réception, digne de son rang, à la hauteur de ses besoins. Le passage du marché couvert au Palais des Sports s’est fait dans la douceur pour le bonheur des amoureux du sport.

Ce club au passé prestigieux, un des clubs les plus titrés de France, fleuron de la ville, est aujourd’hui en plein désarroi.

Le 30 juin, le Président Pierre Seillant se retire après 41 ans au service du club. Pour les 18 dernières années, le déficit s’élève à 400.000€, soit 0.33% du budget cumulé.

A ce jour, la Mairie ne souhaite pas octroyer de subvention exceptionnelle (pour information, le rugby avait reçu 450.000€ ,il y a 3 ans pour besoin identique).

Qui est au courant ? Que fait la presse ? L’Elan va t’-il jouer la transparence ? Martine Lignières-Cassou et son adjoint aux sports, Frédéric Fauthoux, vont-ils laisser le club s’acheminer vers une cessation d’activité ?

Demain, le scénario le plus dramatique nous guette avec la fin de l’Elan Béarnais ! Dramatique pour les amoureux du basket, du sport en général, les Palois, les Béarnais, le quart sud-est du pays !

J’exagère, vous pensez ! Savez-vous que l’Elan est une référence car il n’y a aucun club Pro-A au sud d’une ligne Cholet-Toulon ? Savez-vous que plus on s’éloigne de Pau, plus l’impact du basket palois est important ? Savez-vous que les sociétés ne véhiculent plus assez les symboles, les rêves, les modèles porteur de valeurs ? Savez-vous quand et pourquoi on parle de Pau dans notre pays ? Savez-vous qu’ « un match de Coupe d’Europe entraîne 150000€ de retombées économiques pour la ville » (propos A. Labarrère) ? Savez-vous si vous aimez votre ville ?

« Pau, ville sportive ! ».... 35 ans pour la construire, quelques heures pour créer le slogan... combien de temps pour détruire le tout ?


- par Paula


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
6 juin 2008, par Mireille  

Sur le site de la ville :

Interview de Martine Lignières-Cassou

Madame la Députée-Maire présente les axes forts qui définissent son projet pour la ville

Quel projet ? Quelle vision ?

Je ne vois rien venir, madame.

Pau a perdu Dédé mais n’a pas encore trouvé Titine ?

  • Titine oh ! ma Titine !
    6 juin 2008, par Carmontelle  

    Après Dédé, Titine :

    Vive le Music-Hall !

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    4 juin 2008, par AML  

    Le "sport" devrait pouvoir être autre chose que du "business" .........

    Pau ne semble, jusque là, n’être intéressée que par des spectacles très spécialisés et bien peu pour tous les publics ........ Pourquoi ? ........ Doit-on vraiment continuer sur cette lancée ? .............

    > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    3 juin 2008  

    Le 30 juin, le Président Pierre Seillant se retire après 41 ans au service du club. Pour les 18 dernières années, le déficit s’élève à 400.000€, soit 0.33% du budget cumulé.

    Ce genre de chiffres n’a pas de sens. On lit que le budget basket de FC Bacelonet est de 40 ME, et le budget visé pour l’année prochaine est de 4 ME.

    C’est pas la Ville de Pau toute seule qui va pallier à la différence.

    Que la Ville de Pau paye 0, 50000 E.... 400000 E L’Elan sera toujours une petite équipe.

    On aimerait comprendre. Sur 4 ME, quelle est la part des joueurs ? Quel est le montant des recettes ? la part des sponsors ?

    pas pour critiquer, mais pour comprendre le mode de fonctionnement.

    Le citoyen actionnaire devrait pouvoir connaitre ces chiffres globaux.

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    3 juin 2008, par pehache  

    Un petit rappel : la ville verse 300 000€ en subventions directes, et 500 000€ en "achats de prestations" (espaces publicitaire principalement).

    C’est donc 800 000€ que l’Elan reçoit annuellement de la ville.

    Et avec ça, le citoyen n’a pas accès aux comptes de l’Elan.

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    3 juin 2008  

    le Palais des Sports appartient à la Ville ?

    Combien paye l’Elan pour utiliser le Palais des Sports ?

    Avant on disait qu’une ville gagnait sur les billets, c’est toujours vrai ?

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    3 juin 2008  

    Mais quel est le budget annuel de l’Elan Béarnais ?

    > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    2 juin 2008  
    Pau la ville privée de rêves

    Pau ville sportive ! smiley

    On laisse tomber l’Elan Béarnais et même la Section Paloise (une des meilleures écoles de rugby en France).

    On veut anéantir les Grand Prix automobiles au nom de je ne sais quelle idée écologique.

    On supprime les piscines car elles sont pleines de trous et d’amiante.

    On anéanti des stades de football.

    On oublie les cyclistes en laissant les routes aux nids de poules.

    et puis quoi encore la liste est trop longue ?

    Bientôt il ne restera plus que la pétanque aux allées de Morlaas !

    Pau la vie rêvée des villes est bien devenue la "Ville privée de rêves" smiley

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    2 juin 2008, par pehache  

    "Pau ville sportive ! "

    Au fait c’est quoi une "ville sportive ?"

    Une ville où on va voir des spectacles sport ?

    Ou bien une ville où on fait du sport ?

     smiley

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    2 juin 2008, par diego  

    courses automobiles et tour de france vive le sport business

    stade nautique : pas d’argent pour réparer la piscine d’été de nos gosses

  • Les sports .
    5 juin 2008, par Autochtone palois  

    Les riches Anglais ont apporté à Pau puis en France leurs activités "outdoor" qu’ils ont appelé "sport", un mot que découvraient les Palois dans les années 1880-1900.

    Parmi les sports la gentry pratiquait le tennis, le golf, l’aviation, la chasse à courre, les vols en ballons, le jumping. Pour cela et plus tard les courses automobiles, Pau a été appelée "reine des sports".

    En 1914, le maréchal Joffre aura un mot malheureux à propos d’un de ces sports pratiqués alors : "l’aviation c’est du sport, pour la guerre c’est zéro !".

    Le Grand Prix de Pau, créé en 1901, a été le premier des Grands Prix automobiles.

    A propos, savez quelle est la différence entre la Formule 1 et la Formule 3000 ?

    (réponse : 2999)

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    2 juin 2008, par pehache  

    "A ce jour, la Mairie ne souhaite pas octroyer de subvention exceptionnelle (pour information, le rugby avait reçu 450.000€ ,il y a 3 ans pour besoin identique). "

    Cette façon de présenter les choses est très tendancieuse : la mairie veut bien octroyer une subvention exceptionnelle, à condition que les partenaires privés du club fassent de même.

    Qu’y’a-t’il d’anormal là-dedans ?

    "Savez-vous qu’ « un match de Coupe d’Europe entraîne 150000€ de retombées économiques pour la ville » (propos A. Labarrère) ?"

    Bien sûr, si c’est Labarrère qui l’a dit alors c’est la vérité vraie... C’est sûrement auprès de sa voyante qu’il avait obtenu l’info.

    Où sont les audits, les études, qui permettent de confirmer ce genre de chiffre lancé en l’air pour amuser le public ?

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    3 juin 2008  
    le coup de la voyante c petit... vraiment petit.

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    2 juin 2008, par La moutète  
    Pression, pression .

    On peut aimer l’Elan et se poser la question : les bons choix ont-ils été faits dans les recrutements ? Ce doit être encore la faute de la Maire et de ses conseillers irresponsables .

    Formez des jeunes de la région !

    > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    2 juin 2008, par jj  
    le sport OUI mais un budget en équilibre

    LE SPORT, LE SPORT, LE SPORT...TOUJOURS LE SPORT ! je crois qu’il y a effectivement des priorités pour les CITOYENS de la ville. Je pense que tous sports confondus la part citoyenne ne devrait pas dépasser 1% du budget de la ville. les subventions étant en plus évidemment. De la même façon la contribution pour les crèches : 1% du budget de la ville ; la contribution pour les personnes âgées 1% du budget de la ville ; les équipements sportifs pour les jeunes 1% du bv ; la contribution aux loisirs (tour de F. course auto...) 1%du budget de la ville ; le parc des exposiitons 1% (à charge de la ville) ; les musées 1% du bv ; et ainsi de suite avec ....50% pour les charges des personnels de la ville ; 10% pour les infrastructures (hors subventions) ; puis le social, le développement touristique ; le développement économique ; le développement agricole ; le rayonnement extérieur. Je pense que sans avoir les vraies valeurs je ne devrais pas être très éloigné de la logique d’équilibre.

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    2 juin 2008, par FEBUS  
    ?? la révoluton BOBO

    l’inconséquence règne à la mairie,l’incompétence et le sectarisme montrent à l’évidence que Mme le Maire n’en revient pas d’avoir été élue.Alors tout ce qu’André Labarrère avait construit en trente ans va disparaître prochainement au nom d’une idéologie dépassée.Ma fierté d’être palois lorsque j’étais en dehors de PAU,propreté,manifestations sportives,qui ont fait la gloire de notre ville n’ont plus grace place royale,merci Fauthoux,merci Martine,place à Olivier et les alternatifs qui ne repésentent qu’eux,voilà avec 33%des suffrages comment on détruit une ville au passé prestigieux.Dormez bien palois paloises la nouvelle révolution branchée des bobos de la pensée unique est en marche.

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    2 juin 2008, par Perplexe  
    J’ai regardé les vidéos du conseil municipal. A part les échanges avec Josy, le conseil me semble de bonne tenue. J’en ai retenu que toutes les associations font actuellement le siège de la mairie pour obtenir des augmentations conséquentes de leurs subventions. Pour certaines d’entre elles, leur demande ressemble fort à du chantage. Il me parait évident que la mairie ne peux pas accepter cette situation, j’espère qu’il y aura des coupes budgétaires. Les accusations de sectarisme me semblent infondées, en revanche leurs auteurs me semblent être experts dans cette pratique.

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    2 juin 2008, par Neufcinq  

    C’est vrai que depuis ma banlieue parisienne natale, c’est de Basket qu’il est question quand on parle de Pau et d’Orthez (qui sont deux villes jumelles depuis là-bas).

    Total, c’est La Défense. l’aéronautique, c’est Toulouse. Lacq, c’est un vieux souvenir de la génération de mes parents (aujourd’hui jeunes retraités).

    Pau, c’est le basket (et Henri IV...). Pour le château, on est tellement farci de Versailles à Compiègne en passant par la Loir que venir à Pau pour ça est une drôle d’idée.

    Pau, ... c’est le basket... oui. Désolé d’être aussi prolo.

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    2 juin 2008, par Beltof  
    Qu’est ce qui est médiatisé à part le sport ? et médiatisable à PAU à par le sport ? Comment faire connaitre Pau et sur quel média populaire ? La subvention pour l’élan, le foot, ou encore le rugby le grand prix auto et bientôt le bassin d’eau vive, plus que le sport c’est aussi faire connaitre Pau et sa région.

  • > PAU : Ces dossiers qui n’avancent pas.
    2 juin 2008  
    tous sports confondus la part citoyenne ne devrait pas dépasser 1% du budget de la ville. les subventions étant en plus évidemment
     smiley il y a de grands comiques, ici smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
    Lire - Ça passe ou ça casse
    Plus de musique !
    Au pays des rêves
    Pour les livres et les contes, le lieu compte
    Projet Frankenstein
    Pau - Histoire(s) de Printemps
    A découvrir ou redécouvrir : les champignons
    La grande migration
    « Les Musicales de Thèze »
    Demain samedi, allons danser !
    L’histoire de la Librairie Tonnet
    Une autre campagne ?
    Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
    Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
    Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
    Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
    Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
    A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
    Pau, les Etoiles au firmament



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises