Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Jules Gibert : Réflexions sur « Pau, ville endormie »

dimanche 22 juin 2008 par Jules Gibert


Heureusement que Jack Lang, il y a 26 ans, a lancé son idée de « Fête de la Musique » ! Ce que j’ai vu, samedi 21 juin au soir, était tout sauf « Pau, ville endormie ».


Un Boulevard des Pyrénées, une place Clemenceau, un Parc Beaumont, un théâtre de Verdure, tous pleins comme un « œuf ». Souvent difficile de se frayer un passage dans la foule.

1 h 30 du matin, 2 heures et du monde encore partout... Oui, Pau, ce soir-là n’était pas « ville endormie » mais bien ville envahie par toute sa population et notamment les plus jeunes. On nous disait qu’il n’y en avait plus !

Le propos n’est pas tant de juger sur la qualité des spectacles mais bien sur le besoin qu’ont exprimés ce soir-là les Palois de se joindre à la fête.

Oui, heureusement que Jack Lang nous a réveillé la ville !

Mais qu’attendent donc nos élus qui, depuis des décennies, nous endorment effectivement dans une ville alanguie ! Pourquoi, là où un ministre flamboyant y est arrivé, n’arrivent-ils pas à réveiller notre ville en multipliant les fêtes, spectacles, festivals de tout genre pour le plus grand bonheur des Palois qui demandent qu’une chose : sortir de chez eux à la première « bonne » occasion.

Bref, Mesdames et Messieurs les élus, à vous de lancer le mouvement avec les associations en priorités ; les Palois vous suivront.

Et surtout ne ratez pas d’épauler la prochaine grande fête populaire que va connaître notre ville : Hestiv’Oc ( 20/24 août).

« Réveiller la belle endormie » ne doit pas s’arrêter à ce moment-là. D’autres sont à imaginer...

Qui sera notre Jack Lang Palois ?


- par Jules Gibert


Jack Lang

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Jules Gibert : Réflexions sur « Pau, ville endormie »
23 juin 2008, par p. auzat-magne  

*****************************************

Cher Jules Gibert,

C’est vrai, « Yaka Fokon » est un type sympathique, mais très rare quand il faut relever les manches, et monter les chapiteaux. Je peux en parler, j’ai déjà sué pour planter ces fichus piquets, et nous n’étions pas de nombreux volontaires !

Il faut des hommes courageux comme Patrick Borbon ou certains des bénévoles qui l’entourent pour faire une fête comme le cinéma en plein air, tous les étés palois.

Si nous regardons, les personnes qui se sont produites pour la Fête de la Musique, ce ne sont pas nécessairement des associations.

Je prends l’exemple des excellents musiciens du groupe "Les Fils du Vent" : Snoopy Chaudy, Stecy Shumacher, David Doren . Ces guitaristes et saxophoniste alto ne sont pas une association, mais des talents qui veulent percer dans le monde difficile du jazz ; car les associations ne sont pas tout et ne font pas tout. La musique, c’est souvent un agrégat d’individualités musicales.

Je salue la performance des équipes de bénévoles du Puy du Fou qui depuis 20 ans, avec 3 000 membres, qui ne sont pas payés en écus sonnants et trébuchants, et font pourtant rêver, années après années, des millions de français. Serions-nous capables d’une telle organisation sur Pau , avec 3 000 béarnais, pour faire un spectacle grandiose ?

Je vois déjà le mal que nous avons au Centre Social pour trouver des personnes de bonne volonté pour participer à des activités, sur le long terme, d’années en années. semaines après semaines, sans rechigner.

Et pour beaucoup d’activités, ces 20 dernières années, j’ai vu que les gens rêvent de faire plein de choses, mais ne sont pas là, dans la concrète réalité pour les mettre en œuvre.

Si, c’est pour "foutre le bordel" la nuit, nous avons, tous les jeudis, vendredis, et samedis soir, place Gramont, et rue de la Fontaine, des personnes qui font "la fête du bruit", entre 4h et 6h du matin. Par contre, je ne suis pas sûr, ni certain que tous les musiciens de talents viendraient GRATUITEMENT, plusieurs jours, jouer toutes les semaines pour les palois, car il faut que les intermittents puissent vivre et manger comme tous les autres citoyens, et recevoir le R.M.I. n’est pas le but ultime d’un être humain de talent !

Je vous cite : “ Mais qu’attendent donc nos élus qui, depuis des décennies, nous endorment effectivement dans une ville alanguie ! ”

Si nos élus devaient vous offrir des spectacles GRATUITS, il est clair que ce sont vos impôts qui paieraient nos amis intermittents, et je vois d’ici, les articles des aigris qui hurleraient aux gaspillages des impôts. Il y a des « Johnny Hallyday » qui veulent bien du fric, mais ne veulent pas que celui-ci soit reversé à la communauté. Ce type a oublié que le Stade de France a été payé avec les impôts, et beaucoup sont dans son cas d’amnésie.

Jules Gibert, seriez-vous, notre « Jack Lang local » que nous attendions ?

Souvent, je regarde du côté du Gave de Pau, pour apercevoir, celui qui marche sur l’eau, près à l’accueillir à bras ouverts.

Il y a quelques temps, je lisais l’article concernant les Journées du Cinéma Français, et l’énorme augmentation de son budget, et de toute évidence, certains « bénévoles »" désirent basculer dans les « professionnels », et, inévitablement, cela coûte des « brouzoufs » !!!

p. auzat-magne ---> Pau, lundi 23 juin 2008 <---

****************************************************************

> Jules Gibert : Réflexions sur « Pau, ville endormie »
23 juin 2008  

YAKA FOKON, quoi...

  • > Jules Gibert : Réflexions sur « Pau, ville endormie »
    23 juin 2008  
    Critiquer, toujours critiquer !Ne savez-vous pas qu’à Pau, et depuis plus de 25 ans, il existe l’ETE à PAU, du 14 juillet au 12 août, pendant lequel le Comité des Fêtes nous propose des spectacles gratuits ! que la Mairie aussi nous offre Cité-Cinés, tout le mois de juillet(spectacles+cinéma) !!!alors renseignez-vous, et sortez !!!

  • > Jules Gibert : Réflexions sur « Pau, ville endormie »
    23 juin 2008  

    Malheureusement en France, le télé est plus importante qu’un "paseo" convivial. Il faudra changer les mentalités. Une oeuvre titanesque !

  • > Jules Gibert : Réflexions sur « Pau, ville endormie »
    23 juin 2008, par Clo  
    En voilà encore un qui croit que c’est Jack Lang qui a créé la fête de la musique. Les légendes ont la vie dure. La vérité est que l’idée a été émise par son chef de cabinet, dont j’ai oublié le nom. Jack Lang le flamboyant !!!! pour les contribuables surtout

  • > Jules Gibert : Réflexions sur « Pau, ville endormie »
    23 juin 2008  
    Clo a raison, je dénonce aussi Gustave Eiffel qui n’a pas serré un boulon, François Mitterand qui n’a pas apporté un livre à sa bibliothèque, Georges Pompidou qui n’a pas peint un tuyau de Beaubourg... tous des usurpateurs.

  • > Jules Gibert : Réflexions sur « Pau, ville endormie »
    25 juin 2008  

    en effet, l’idée lui vint, non pas de son DirCab, mais du Directeur de l’administration centrale de la Musique, Maurice Fleuret. Mais c’est le politique qui décide. C’est donc lui qui fait. C’est la loi du genre.

    Que croyez-vous, sinon ? Que tous ont toutes les idées ? smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Max Moreau
    Martine Lignières-Cassou
    Marc Cabane
    Georges Labazée
    Nathalie Chabanne
    Jean-François Maison
    Gérard Trémège
    Jean-Paul Matteï
    Jean Glavany
    Yves Urieta
    Christian Pèes
    Mariano
    L’or ne pourrit pas.
    Nathalie Chabanne
    Questions à Jean-Pierre Bel
    Pascal Boniface et Julien Pardon
    Georges Labazée
    Sylvie de Sury
    André Cazetien
    Xavier CEYRAC



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises