Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Sur le Stade, la Plage ...

lundi 21 juillet 2008


C’est le week-end et, devant rester à Pau, je cherche à profiter de l’été enfin arrivé dans la capitale béarnaise.

Une idée me vient, pourquoi ne pas profiter ce samedi de Pau’Plage, le dispositif mis en place avec « Bouge ta Pau » par la Mairie pour pallier à la fermeture du Stade Nautique Municipal ?

N’ayant pas une idée précise du lieu où se situe cette plage, je me renseigne à l’Office du Tourisme, qui m’indique « qu’il ne s’agit pas vraiment d’une plage mais de bacs à sable avec des brumisateurs », et m’envoie devant la gare, au Stade Tissié

Muni de mon sac à dos, de ma serviette, de mon maillot de bain, et de ma crème solaire, je finis par trouver le site, malgré l’absence de fléchage ... et là, le choc !

Je tombe effectivement sur trois bacs à sable, entourés d’un grillage de chantier, tout cela au milieu d’un parking, sans âme qui vive aux alentours. Il y a juste un filet de volley-ball, deux buts de hand-ball, et près du plus petit bac, une table de pique nique, mais en m’approchant je m’aperçois que toutes ces installations sont en fait permanentes. Après avoir fait deux fois le tour du grillage, je trouve « l’entrée » de la plage derrière une baraque de chantier et deux poubelles et je pénètre enfin sur le sable. Le soleil tape de plus en plus dur ! Mais où sont les brumisateurs ? Pas une goutte d’eau ! Tout d’un coup, je lève la tête et je vois deux sortes de gros ventilateurs immobiles fixés à trois mètres de haut sur des lampadaires : l’eau rafraîchissante tant promise aux Palois, c’est donc cela !

Puis, je cherche les équipements qui font « vacances en ville », comme à Paris Plage où je suis passé un jour il y a trois ans : les fameuses animations, les transats, les jeux et le bac à eau pour les enfants, les cabines, le kiosque à boissons, le glacier, la foule qui déambule, les gens qui se bronzent, les parasols, les rires, la vie, quoi...

Alors qu’ici, en ce début d’après midi torride, je ne vois pas le moindre animateur ASIP censé faire profiter les usagers de la « plage », selon les feuillets A4 grossièrement imprimés sur fond de mer bleue...

Tout d’un coup, mon attention est attirée par des banderoles vantant « Pau La vie rêvée des villes » et je commence à fulminer au milieu de cette sorte de parc à bestiaux. Même les aires d’autoroutes font mieux avec leurs vrais brumisateurs, leurs tourniquets à eau et leurs loisirs offerts en continu !

Le slogan qui faisait fureur en 1968 - il y a juste 40 ans - c’était « sous les pavés la plage » Mais aujourd’hui, l’imagination n’est pas vraiment au pouvoir à Pau, c’est plutôt un simulacre

Et, en repartant tristement, ma serviette pendant au bras, je passe peu après devant le Stade Nautique : le lieu est désert, abandonné, les bassins sont désespérément vides, les installations rouillent sous le soleil... je ferme alors les yeux et j’entends encore résonner dans mes oreilles les milliers de cris d’enfants qui s’ébattaient là joyeusement tous les ans, la belle saison revenue ...

Pau’ Plage, un budget de 200.000 euros alors qu’une réfection du Stade Nautique permettant son ouverture cet été était chiffrée à environ 350.000 euros !

Quelle honte !!!


- par Furax


Pau’ Plage

Pau’ Plage

Pau’ Plage

Pau’ Plage

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Sur le Stade, la Plage ...
31 juillet 2008, par bilou  

je suis passé cet apres-midi a pau-plage,pas un chat au propre comme au figuré, sauf deux personnes qui me semblent employés par la mairie en pleine discussion dont l’un tenait un ballon de volley entre ses mains et qui franchement devaient se demander ( les pauvres) ce qu’ils faisaient la. j’ai eu un brin de compassion pour eux car il est vrai que d’attendre 10 mecs pour jouer au volley reste difficile vu la fréquentation. encore une fois, tout ca combien ca coute ? et quel est le genie qui a pu inventé cela. et tout ce sable, à fin aout, on le renvoi a Périgeux et qui paie, ou on le garde pour boucher les nids de poules de la rue foch. la rue foch, je suis passé aussi entre midi et deux heures, à l’entrée stationnait un couple mixte de perdreaux de la mairie, equipé de l’uniforme tenant chacuns un carnet a souches guettant despérement le premier délinquant de la route qui s’aventurerait dans cette rue, il lui en aurait été difficile car la rue était fermée par des barrieères, mais sait on jamais ?, alors mes mauvaises pensées ont repris le dessus et je me dis : tiens encore deux qui ont envient de buller. ,,vingt metres plus loin deux ouvriers accompagnés d’autres personnes qui m’ont semblés être des chefs, puisqu’ils se contentaient d’observer sans mettre la main à la tache,sans délation, ni mauvaise foi,je suis dis c’est la DDE, mais non, il avait le logo COLAS sur leurs vetements, la encore je me suis dis tiens à la COLAS , ils suivent les même formation qu’a la DDE je pense pouvoir l’affirmer que c’était des chefs. et je me suis dit : tout ca pour faire circuler des bus,sachant que les rustines apposées ne passeront pas l’hiver( c’est bien connu les emplatres sur une jambe de bois,je suis dans le batiment et par expérience les rustines ne supportent pas le poids et encore moins le dégel, pour votre information, constatez comment se comportent les tranchées que l’on creusent tous les jours dans les rues de pau). revenons aux bus : encore une fois, veut on un centre ville piéton ? je propose de maintenir en service la navette gratuite, uniquement réservée au personnes agés et handicapés,les autres un peu de marche à pieds ne peut que leurs être profitablent, aussi a la sécu, la couche d’ozone,ect. et pour m’en convaincre, j’ai remarqué que les terrasses des cafetiers de cette rue étaient gavées, pourtant aucuns bus circulaient. si vous pensez que j’ecris des betises, n’hesitez pas,mais a un moment,il faudra bien essayer de règler ce problême dans l’intérêt des personnes qui aspirent à un vrai centre ville en toute convivialite.

> Sur le Stade, la Plage ...
24 juillet 2008, par MICHOU64  

Bonjour, EUREKA ! j’ai trouvé pour Pau’plage.

La raison du pourquoi, oui : Pau, Pyrénées Océanes : Il manquait donc à notre "chère ville" sa plage de sable fin. Merci Madame Notre Maire, de nous avoir offert cette plage, OUI smiley smiley Mais dans des bacs à sable smiley smiley smiley smiley smiley smiley

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    24 juillet 2008, par Pierre André Larrieu  

    mon slogan préféré : "Pau ville océane" . A-t-on déjà abordé en son temps sur ce forum la subtilité de cette référence climatique à défaut de géographique à laquelle je reste hermétique ?

    Ajoutons à cela un Ossau inversé sur le logo et ça fait cher de la panouille non ?

     smiley

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    24 juillet 2008, par Michel64  

    En son temps j’avais suggéré à A Labarrère de baptiser une voie de Pau du nom de avenue de la Mer.

    Ainsi Pau la vie révée des villes ( ?) aurait eu un nouveau thème pour ses slogans "la Porte des Pyrénées qui vous mène à la Mer"

    Ça ne lui avait pas trop plu. (pas original, je reprenai l’idée de Ferdinand Loppe qui proposait de prolonger le boulevard Saint-Michel jusqu’à la mer).

    Peut-être que MLC sera plus audacieuse. A quand la Rue de la Plage ?

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    24 juillet 2008, par pehache  

    Ainsi Pau la vie révée des villes ( ?) aurait eu un nouveau thème pour ses slogans "la Porte des Pyrénées qui vous mène à la Mer"

    Et c’est pour nous (y) mèner en bateau ?

    Si on sortait un peu des slogans à deux balles qui n’ont aucune réalité ou qui ne veulent rien dire ?

    La comm’ inutile on a déjà bien donné sous Labarrère, l’audace (si on peut dire) consisterait plutôt à en sortir !

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    24 juillet 2008  
    Trop tard PEHACHE une agence de com’ est déjà sur le coup (et le coût).

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    16 septembre 2008, par lolasorcière  

    Bravo !! Quel oeil !! Avec vous, la police est tranquille !! Je ne sais pas qui vous êtes, et respecte l’éventualité que vous n’ayez aucun humour, mais là !, nous signaler notre conviction à gauche, c’est très fort !! Encore bravo !!javascript :emoticon(’ smiley’)

     smiley

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    24 juillet 2008, par MICHOU64  
    Sur le stade : la plage...

    Bonjour,

    Merci à tous smiley smiley si MLC nous avait convoqué pour nous demander de lui exposer toutes nos idées pour que les enfants privés du stade nautique puissent passer un Bel été, en profitant de baignades, et garder un trés bon souvenir de l’été 2008.

    Donc avec Furax, Pehache, sans pseudo, Bronzé Frustré, et Bilou, nous lui aurions peut être évité de gaspiller notre argent pour rien smiley smiley Bonne journée smiley smiley

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    24 juillet 2008, par pehache  
    Personnellement, je pense que plutôt que de se prendre la tête avec tout ça, le plus simple serait d’étudier la réouverture rapide du stade nautique, en faisant les quelques travaux nécessaires pour qu’il tienne encore 3-4 ans en attendant qu’un autre site soit construit.

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    24 juillet 2008, par Pierre André Larrieu  
    réhabilitons au moins le pédiluve pour cet été en instaurant un système de tickets pour assurer la rotation des petons.

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    26 juillet 2008, par bilou  
    michou, le probleme avec mlc, c’est quand on lui demande un rendez vous, elle ne repond pas,pourtant,elle s’etait engagée à etre disponible pour tous les palois, encore une promesse non tenue, il est vrai que nous n’etions pas dupes, mais on pouvait avoir la faiblesse d’espérer. elle nous renvoi vers les reunions de quartiers,et comme tous on pensent que l’objet prioritaire des enfants, c’est leur offrir un bon souvenir de l’été 2008 ,j’avoue percevoir chez cette dame un sens des responsabilités assez diluées pour dire inexistantes, mais peut être que j’excelle dans la sévérité. j’avais cru comprendre pendant la campagne que la concertation était une priorité. aujourd’hui fin juillet, si j’ai bien lu les gazettes nos élus sont en congés. donc en septembre,on fera la synthese, si comme annoncé les employés municipaux ont les abeilles,on ouvrira un autre debat et l’été 2008 deviendra un lointain souvenir. ce laxisme n’est il pas pour un marche- pied envers la déliquance ? puis on dira aux enfants " il faut avoir confiance en l’avenir". pourrions nous les blamer ? cordialement bilou

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    22 juillet 2008, par MICHOU64  

    Bonjour,

    Je viens dire mon étonnement smiley personne n’a pensé à louer des cars pour amener les enfants passer une journée (des journées) sur nos plages de la côte atlantique, et elles y sont nombreuses ces plages.

    Combien serait revenu à la Mairie la location des cars auprès des voyagistes, pour organiser ces sorties, d’autant plus que la mairie aurait pu obtenir des prix préférentiels.

    Et la joie des enfants : une journée à la mer.

    Il y aurait aussi eu la possibilité d’obtenir l’autorisation de communes aux alentours de Pau pour amener des enfants de Pau certains jours, dans leur piscine : Morlaas, Pontacq et autres.

    et le lac de Baudreix, en semaine celà aurait été possible, et aussi obtenir des prix de groupe.

    On m’aurait posé cette question, j’aurai immédiatement indiqué tout ceci, on appelle celà avoir du Bon Sens smiley smiley smiley smiley

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    22 juillet 2008, par pehache  

    "Je viens dire mon étonnement personne n’a pensé à louer des cars pour amener les enfants passer une journée (des journées) sur nos plages de la côte atlantique, et elles y sont nombreuses ces plages.

    Combien serait revenu à la Mairie la location des cars auprès des voyagistes, pour organiser ces sorties, d’autant plus que la mairie aurait pu obtenir des prix préférentiels."

    En effet. Compter quand même 10€ par personne pour le car... Mais ça aurait été possible.

    Ceci dit, vu que la mairie a invoqué l’argument écologique pour justifier la fermeture du SN smiley , déplacer X centaines de personnes en car sur la côté, ça aurait été un peu contradictoire de sa part smiley ...

    "Il y aurait aussi eu la possibilité d’obtenir l’autorisation de communes aux alentours de Pau pour amener des enfants de Pau certains jours, dans leur piscine : Morlaas, Pontacq et autres."

    Ca se fait, avec Lons (Aqualons) et Mourenx. http://pau.fr/la_vie/mairie/20080619_142801

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    22 juillet 2008  

    En effet. D’autant que les plages, d’Anglet en particulier sonrt maintenant accessibles sans discontinuer de la Chambre d’Amour à l’embouchure de l’Adour, en voiture, car, vélo etc, avec de larges aires de jeu sur les pelouses si besoin, aménagées pour les pique niques de groupes etc. Le royaume des familles sur 4,5 km. (j’en sors smiley ).

    Louer des cars depuis Pau ? Oui. Ou prendre les TPR puis les bus urbains dont la navette des plages spécialement aménagée pour les familles, jeunes, surfeurs etc.

    10 Euros ? Peut-être même pas. Et quelle journée !

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    24 juillet 2008, par MICHOU64  

    Bonjour,

    J’ai lu avec attention votre réponse, smiley O.K. si les cars ne sont pas écologiques, alors : le train, qui amène à Biarritz, Saint jean, Hendaye, est-il écologique ? ? . Bonne journée smiley

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    22 juillet 2008, par Bronzé Frustré  

    bien sûr cher MICHOU64 !!! le bon sens, c’est bien vrai, ça, comme disait la mère Denis !!! elle, au moins, elle avait de l’eau pour faire sa lessive !

    car les plages Atlantiques à 1 heure de Pau, en car , en train ou autrement sont BIEN LES PLUS BELLES D’EUROPE !!!

    et on nous impose PAU PLAGE... SANS EAU pour faire les pâtés de sable, ou pour la trempette

    et sans aller jusqu’à la mer il y a la base nautique d’ORTHEZ, ou même AQUABEARN où la Mairie aurait pû nous négocier des tarifs préférentiels !

    Par pitié MLC, arrêtez les frais cette année, ne recommencez pas en 2009, gardez notre argent pour autre chose !!!

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    22 juillet 2008  
    "gardez notre argent pour autre chose !!!"
    surtout q’uon n’en a pluuuuuuuuuuus  smiley

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    23 juillet 2008, par bilou  
    le bon sens des mairies socialistes,c’est : 1) avoir recours a l’impot 2) créer des projets dépensiers qui ne servent a rien ou pas grand chose 3) nous expliquez qu’ils savent tous et pendant ce temps, le liberofront de l’élysée nous fait tutoyer l’abime. doit on attendre 2036 pour feter le centenaire.

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    24 juillet 2008  

    L’idée de déplacement à la mer est séduisante mais impossible à mettre en oeuvre sans une logistique énorme pour des mineurs.

    La responsabilité civile et pénale de la municipalité étant engagée s’il n’y a pas des accompagnateurs diplomés en nombre suffisant : 1 encadrant BAFD, 1 animateur pour 6 à 8 enfants selon leur age et un surveillant de baignades s’il n’y a pas surveillant MNS sur la plage

    Voici un extrait de l’arrêté municipal pour les sorties sur la plage de Lacanau : Les responsables de colonies de vacances, de centres de vacances de centres de loisirs sans hébergement et autres collectivités pourront faire baigner leurs groupes dans les zones de bains surveillées à cet effet, seulement si elles disposent des moyens de surveillance, de signalisation et de secours nécessaires, et après autorisation du Maire et du Sauveteur Chef du poste de secours à qui il devront se présenter, et dont ils devront respecter les prescriptions. S’agissant de groupes d’enfants de moins de 14 ans, les responsables devront de plus disposer d’un animateur au minimum et établir un périmètre de baignade à l’aide d’un filin et de bouées.

    L’encadrement et les effectifs seront conformes aux textes réglementaires : • pour les moins de 6 ans : un animateur pour 5 enfants présents dans l’eau (maximum 20 enfants dans l’eau). • pour les 6/13 ans : un animateur pour 8 enfants présents dans l’eau (maximum 40 enfants dans l’eau). • pour les enfants de plus de 14 ans : l’animateur et le périmètre ne sont pas obligatoires. La surveillance des enfants situés hors de l’eau devra être effectuée par un encadrement suffisant et pourra être assurée par un ou plusieurs adultes bénévoles pendant que les animateurs BAFA assurent la sécurité dans l’eau."

    Il serait temps d’arrêter ce délire collectif du toujours plus. La municipalité a fait un choix pour 2008, qu’on s’y tienne sans chercher à faire engager de nouvelles dépenses

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    26 juillet 2008, par Patrice le Bouguignon  
    Bac à sable

    et si un enfant se blesse ou s’étouffe dans les bacs à sable de MLC qui sera responsable ?.....Mais en ce qui concerne la réglementation vous avez raison.Bientôt il faudra un éducteur du même sexe pour amener les enfant a faire leur pipi. Les enfants sont de plus en plus déresponsabilisés et ls parents d’ailleurs aussi....

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    26 juillet 2008  
    ce sont les conditions habituelles, la sécurité habituelle. Rien de si énorme. Colonies et groupes s’y conforment depuis des lustres et ce n’est pas parce que vous découvrez qu’il faut nous considérer "délirant". Ne délire que l’ignare ignorant du sujet qu’il croit traiter smiley

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    26 juillet 2008  

    Et bien non, ces normes si utiles soient-elles conduisent à réduire l’offre de sorties. Le coût est devenu insupportable pour les familles lorsqu’elles ne sont pas subventionnées. Il n’y a qu’à voir la chute vertigineuse du nombre d’enfants partant en colo pour s’en convaicre !

    Pour la simple raison que ça exige des personnels diplomés (difficile de motiver des jeunes travailleurs ou des étudiants comme il y a 10 ans) et des moyens financiers importants.

    Résultat accessoire : les sorties deviennent des ghettos à populations à faibles revenus, adieu la mixité sociale

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    26 juillet 2008, par MICHOU64  

    Bonjour,

    Nous ne sommes pas toujours négatifs, si beaucoup d’enfants, jeunes Ados, et autres fréquentaient Pau’Plage, s’il y avait de nombreuses compétitions : volley, badmington, roller, patins à roulettes, hand, basquet, skate, etc... sur les intallations du Stade Tissier, avec de nombreux prix : il suffisait de solliciter les nombreuses grandes surfaces, magasins de sport, électroménagers de PAU et région etc... Coca Cola, Pepsi, Perrier, pour leur demander de doter ces compétitions de lots, ce qu’ils auraient fait, hé bien ! Là nous aurions dit smiley smiley smiley bravo et continuez, hélas ce n’est pas le cas. Bon week end (pardon : bonne fin de semaine smiley smiley

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    22 juillet 2008, par AML  

    La MISERE estivale .........

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    22 juillet 2008  

    et si elle n’était qu’estivale, chère AML.

    L’expérience nous enseigne malheureusement qu’elle est aussi automnale, hivernale etc.

    Et même nativitale puisque les festivités, animations et illuminations paloises des années 1960 (j’ai bien écrit 1960. Pas 1860) sont gaies à se pendre.  smiley

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    21 juillet 2008, par Jean-Paul Penot  

    Sans avoir consulté le forum sur ce point, j’ai voulu me faire une idée personnelle et accompagner des enfants à ce Pau-Plage ce dimanche 20 juillet.

    L’endroit était morose, désert et (car ?) fermé au public. Il est inutile de décrire la déception des enfants. On ne peut pourtant pas dire qu’il s’agissait d’opposants politiques...

    On ne saurait reprocher à la municipalité de ne pas avoir le budget de la ville de Paris. Mais le côté ludique manque singulièrement en ce lieu bien terne et entouré de voitures en stationnement.

    L’atelier de la cité consacré au sport a présenté en janvier dernier bien des chiffrages et plusieurs fermetures programmées des piscines. Plus d’explications aux citoyens auraient été bienvenues.

    Pour ce qui est des dangers présentés par le stade nautique qui ont servi de prétexte à sa fermeture, s’ils sont limités aux dalles qui se disjointes, cela peut faire sourire ! Et l’on peut se demander si un atelier conduit par des professionnels ou des employés municipaux qualifiés n’aurait pas résolu le problème à moindre coût que ce transport de sable. Et c’était une bonne occasion de former des jeunes et de les occuper de manière utile. Une occasion manquée mais qui pourrait être saisie une autre fois. Il est peut-être encore temps de stimuler les imaginations pour rendre plus attractif ce qui a été lancé dans une bonne intention.

    J’ai le souvenir d’un tableau d’un des membres de l’Ecole de Pau exposé dans une galerie proche du Centre Beaubourg à Paris. On y voyait le sable montant à l’assaut du Casino de Pau. On ne demande pas tant. Mais ici, le rêve manque...

    > Sur le Stade, la Plage ...
    21 juillet 2008, par Pierre  

    Tiens, ma remarque sur Pau-plage mercredi dernier sur le forum a déclenché une enquête express de furax pour A@P smiley .

    Bon, on aurait pu se croiser puisque samedi j’y suis passé aussi pour voir. Et je confirme évidemment le triste constat opéré par furax.

    Ceci dit, les chiffres que vous avancez sont inexacts.

    Le budget de Pau-plage n’est pas de 200.000€ : ce chiffre concerne l’ensemble des animations de substitution mises en place par la mairie suite à la fermeture du stade nautique. Combien coûte Pau-plage ? On ne sait pas... C’est compris dans les 200.000€.

    Quant à la somme nécessaire à la réfection du Stade Nautique qui aurait permis son ouverture cet été, elle n’est pas du tout de 350.000€, mais de 40.000€ (chiffre donné par la mairie lors de la réunion d’information).

    Des discussions plus développées sur les aspects financiers de la chose se trouvent ici :

    http://forum.lespatouspalois.fr/viewtopic.php ?t=66

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    21 juillet 2008, par benvoyons  
    A chacun "sa goutte" avec modération...

    Une fois de plus on a la preuve suivante : En politique ce qui compte c’est de dire OUI A TOUT LE MONDE ainsi même les chiens ont raison de "crotter sur les trottoirs" car c’est un moyen de créer des emplois. Les chiens sont donc les nouveaux employeurs dans les cités. Ils rapportent des IMPOTS. Le projet de "Pau-plage" relève d’un fantasme d’élu où d’un opposant illuminé qui a ainsi marqué l’histoire de la ville par une CONNERIE. S’il n’y avait que celle-là ce serait bien, mais la transparence n’est que BRUMEUSE quand on veut gratter là où c’est NECESSAIRE. (sauf les chiens qui vont annexer cet espace avec ou sans brumisateur.)

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    21 juillet 2008, par tell  
    coiffure ronde et plate

    Pire !!!! il nous prend pour des chiens, cette municipalité, le MUR des pyrénéens toujours présent pour nous casser la tête comme d’habitude, Ni vasque, ni espagnole, ni français...mais béarnais avant tout !!! au béret le manque deux trou pour les oreilles...

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    22 juillet 2008, par Patrice le Bourguignon  
    Bac à sable ou canisettes

    On l’impression qu’à Pau il n’y a pas de cours d’eau. Allez construire des bacs à sable dans lesquels seuls les chiens iront peut être faire leurs besoins,semble ahurisant de bétisse.Le concepteur en chef ne s’est jamais sans doute promené le long du gave ou se réunissent chaque wekk-end une foule considérable. Ce lieu je pense aurait été plus favorable à mon sens. En tout état de cause les bacs à sable près des tribunes du circuit de Palois pourront éventuellement servir aux pilotes moins chevronnés qui feront des sorties de route......En résumé la ville avec ses bacs à sable comptait peut être nous épater ( et pâté).

  • > Sur le Stade, la Plage ...
    25 juillet 2008, par Charles  
    Interessant débat pour tirer les bonnes leçons... Vous vous souvenez la phrase de COLUCHE : "les technocrates, c’est des mecs, tu leur donnes le Sahara, dans 5 ans il faut qu’ils achètent du sable..." A MEDITER Mme la MAIRE...,au bord de la MER, bien sûr ! elle est si proche de PAU...

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises