Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

L’économie mondiale est assise sur un canasson boiteux !

mardi 30 septembre 2008


« A la vue des indicateurs, la FED, ses comptes credits ’C’ aux clients douteux pour soldes irrécouvrables des organismes bancaires américains, fonds de placement assurances, entreprises cotées en bourses, ’placement sous le régime de la faillite par nationalisation, le débit ’D’ est supérieur à  ses AVOIRS. L’équilibre comptable ne peut être obtenu que : faillites bancaires en cascades, restructuration bancaire par fusion acquisition ; emprunt BM par USA, par la fabrication de monnaie $ circulant facteur augmentation de l’inflation = dépréciation du $ selon le mécanisme de la vitesse de circulation de l’argent, enfin pour avoir réinjecté aux comptes crédits des créances irrécouvrables en espérant le fonctionnement des enchères inversées sur actifs toxiques dont personne ne veut à l’achat ; la FED est en faillite bancaire !!!!!

HOUPS, elle est au titre du taux d’endettement des pays sous développés. C’est une chute vertigineuse. Ca nous apprendra à placer toute une économie mondiale sur un canasson boiteux !

Donc, les retards d’accord sur les 700.000 MDS de $ se répercutent négativement sur les autres salles de marchés selon l’ouverture en fuseaux horaires, HKG, Mumbay, Emirats, ITL, DTCH, FR, UK, de ce fait réduit l’ardoise des USA dont les marchés ont été négociés en devises $...

L’information à flux tendus est inexistante à rassurer les marchés.

Le principe des enchères inversées fonctionne en position d’achat en indicateurs de prix connus à moyenne mobile ascendante, informations connues en EDI, un produit conforme. Dans ce cas précis historique !!!! les produits n’étaient pas conformes à la vente sur les marchés atomisés dès le départ. L’information n’était pas connue de tous sur un long terme en global market exchange. S’ajoute maintenant l’aversion pour le risque puisque l’information est connue de tous.

En 29 il n’y avait pas d’ordinateurs, ce qui a limité géographiquement la crise.

Donc, le Senat n’ayant pas accepté un chèque en blanc à émettre sans garantie sous le couvert de la FED, toutes les places de marchés mondiales vont encore, je dis bien essayer de fonctionner dans le rouge dans 01H30 HKG.....

Il ne s’agit pas que d’un phénomène sub primes ; d’autres paramètres XYZ ont contribué à placer le cycle de l’économie globale en décroissance alors qu’elle se trouvait en croissance, mais faible.

Tout à l’heure, en reprenant les termes d’une personnalité allemande : nous sommes dans un tunnel, nous croyons apercevoir la lumière, ce sont les phares avant d’un train à grande vitesse qui fonce droit sur nous !

Demain est le jour d’une grande rupture paralysante, le monde ne peut plus procéder à des échanges, créer de la richesse.

C’est un crash en 4D : financier, commerciale, productive, technologique.

Mais on peut toujours prendre l’avion pour les USA en payant plein tarif un billet indicé + sur le prix du baril de pétrole à la - avec une brouette de billets de banque en $ pour acheter une baguette de pain !!! majoré des frais de changement de devises par la banque en déficit..."

- par Valérie


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> L’économie mondiale est assise sur un canasson boiteux !
30 septembre 2008  

c’est simple .. c’est le naufrage d’une civilisation basée sur la consommation et le profit marchand au mépris de toute morale. De la colonisation aux multinationales mafieuses de quoi devons nous être fiers ?

> L’économie mondiale est assise sur un canasson boiteux !
30 septembre 2008, par pehache  

J’ai rien compris

  • > L’économie mondiale est assise sur un canasson boiteux !
    30 septembre 2008, par Autochtone palois  
    pehache, je te donnes la clé, elle est

  • > L’économie mondiale est assise sur un canasson boiteux !
    30 septembre 2008, par PAULSON II  

    En fait, il y a une solution. Accrochez vous !

    Un grand nombre d’actifs financiers sont jugés toxiques ( les ACTOX) et ne valent rien. Il faut les remplacer. On imagine de les racheter avec l’argent du contribuable qui n’a pas un rond.

    Donc une seule solution : les échanger contre des actifs non toxiques. ( les ANTOX)

    Et ils sont où , ces ANTOX ? Vous les avez sous les yeux ! Sarko a déclaré que le capitalisme c’était fini. Il est miro. On demande à l’Etat de prêter de l’argent, lui qui n’a pas un sou.

    Mais l’Etat est le propriétaire de la NATION. Et la Nation est une entité sans capital qui devrait prêter du capital au capitalistes. c’est là que cela ne va pas !

    Donnons donc un capital à la Nation. C’est la valeur des hommes. Une chose vaut 1 an de chiffre d’affaires. En France c’est le salaire et revenu autre du citoyen. Comptons 30 000 $ par Français. La France vaut donc environ 2 000 milliards de dollars, les US, 30 000 milliards, la Chine, avec un revenu plus faible, 50 000 milliards.

    On a crée alors du capital.

    Il ne reste plus qu’à échanger ce capital dit ANTOX avec l’ACTOX. Et l’ANTOX des nations se retrouvent à l’actif des entreprises. Impeccable. On repart comme en 14. Il n’y a plus d’ACTOX.

    L’actif ANTOX est un bien vendable. Achetable par tout un chacun et tout entité. Donc la Chine peut acheter des ANTOX, US, Français, Russe...

    On est sauvé, mais on peut devenir propiété des chinois ! A qui on ne donne pas de carte de séjour ....

    A vous de jouer pour la suite !

  • > L’économie mondiale est assise sur un canasson boiteux !
    30 septembre 2008, par Jean  
    J’ai rien compris non plus !

  • > L’économie mondiale est assise sur un canasson boiteux !
    30 septembre 2008, par Bernard Boutin  

    Moi non plus, j’ai pas bien compris.

    En fait, non. Pour finir, je crois comprendre que plus personne n’y comprend plus rien.

    C’est bien là le problème.

    BB

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises