Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La Piétonisation de Joffre : C’est parti.

mercredi 4 mars 2009 par Bernard Boutin


Un appel d’offre de la ville rendu public le 2 mars lance le projet de réaménagement de l’avenue du Maréchal Joffre et des rues adjacentes. Un projet majeur pour le centre-ville.

L’appel d’offre pour un montant prévisionnel de 2.633.625 € HT (voir document PDF en pièce jointe) comprend :

« L’aménagement de façade à façade des espaces publics représentant une surface d’espace à traiter de 7023 m2 environ.
-le traitement des façades sera essentiellement en pierre naturelle,
-la rénovation des cheminements piétonniers sous arcades et de la fontaine de la Place de la Reine Marguerite
- la place devra faire l’objet d’une mise en valeur et en lumière particulières,
- les espaces devront pouvoir être protégés en leurs extrémités par des dispositifs de gestion de contrôle des accès à connecter au système en place,
- les réseaux d’écoulement des eaux de voirie et d’éclairage public font partie du projet,
- l’introduction de végétal en façade à partir de plantations en plein terre,
- les rues seront traitées à plat, pour supporter une circulation de véhicules à sens unique. »

Voilà un grand projet qui démarre pour le Centre Ville de Pau et qui va en bouleverser à terme sa physionomie.

Pau va se doter d’un cheminement piéton qui fera le lien entre ses 2 zones piétonnes : celle du Château et celle de la Place Clemenceau.

Un axe qui très vite va devenir une aire de « paseo » pour les palois et les touristes et fera venir les touristes à Clemenceau et les Palois du côté du Château.

Souhaitons que l’achevé de ce projet soit plus qualitatif que ne l’est le Centre Clemenceau ou la rue Serviez ; toujours encombrée de bacs à fleurs « nuls » ou d’objets en ferrailles de tous style pour ce protéger des voitures qui ne sont plus là depuis 1 ans et demi....


-  par Bernard BOUTIN

PS : Appel d’offre en pièce jointe.
PS : "L’équipe candidate devra être constituée de  :
- un bureau d’études technique en infrastructure et génie civil disposant des compétences en ingénierie en voirie et réseaux divers (dimensionnement géométrique de la voirie, dimensionnement des structures de chaussées, conception de revêtements modulaires en pierre naturelle), en ordonnancement, pilotage et coordination
- un concepteur lumière compétent en éclairage public et en mise en lumière
- un architecte paysagiste mandataire de l’équipe "


Le secteur concerné
Documents liés
  L’APPEL D’OFFRE
PDF - 23.1 ko
 

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> La Piétonisation de Joffre : C’est parti.
8 mars 2009, par Corbusier  

L’appel d’offre laisse toute possibilité de groupement. On peut donc se demander si une commande groupée de pierres et surtout d’ardoises ne permettrait pas un achat à bon marché. D’autant que le secteur du bâtiment est en mauvaise passe, en France, et surtout en Espagne.

Comme les styles de ce secteur varient beaucoup, c’est par les matériaux qu’il pourra être embelli.

> La Piétonisation de Joffre : C’est parti.
5 mars 2009, par cordebrume  
HISTOIRE IMPOSSIBLE

J’ai toujours vu cette rue en travaux, sale, difficile pour les piétons, mais pour la modifier et la rendre moderne, agréable, il faudrait détruire tous les immeubles qui dominent le Hédas construire une esplanade, c’est un autre problème. Pourtant sur le plan immobilier "elle ne vaut rien" les immeubles sont construits sur des pilotis en bois qui ont pourris,il n’y a que termites et autres nuisances bref comme disent les spécialistes "immeubles de caractère et chargés d’histoire...." Ce qui m’inquiète c’est davantage le fait que ce projet de CHANGEMENT soit initié par ceux-là mêmes qui y sont depuis trente cinq ans les artisans de ce MERDIER PALOIS SUR LE PLAN AMENAGEMENT DE LA VILLE. On va encore ECOUTER LES NULS et leur donner du fric. Demandez à un architecte EXTERIEUR À LA VILLE DE FAIRE UN CONCOURS DE PROJETS. Mais arrêtons la danse macabre même si les meilleurs danseurs sont les commerçants qui ne peuvent pas se mette d’accord au point dans certaines rues de trouver jusqu’à trois présidents des commerçants...il faut le faire ! Alors comment sont-ils crédibles ?

  • > La Piétonisation de Joffre : C’est parti.
    8 mars 2009, par Cordelier  

    Cordebrume, on reconnait votre modération, votre bon sens ("il faudrait détruire tous les immeubles..."). Mais là votre esprit était encore bien embrumé ! Quand organisez-vous une visite des "pilotis" ?

    Réveillez-vous et soyez plus positif ! Ma cordelette me démange...

  • > La Piétonisation de Joffre : C’est parti.
    8 mars 2009, par pehache  

    Cordebrume, on reconnait votre modération, votre bon sens ("il faudrait détruire tous les immeubles...").

    Et pourtant, ce genre d’idée, complètement dingue à priori, est de celles qui ouvrent les oeillères.

    Je n’avais jamais même pensé à ça. Mais imaginez, une grande esplanade de Clemenceau au chateau, en bordure du Hédas... Le ville en est transformée et réconciliée avec le Hédas. Fou, irréaliste ? Certainement.

    Mais l’idée de construire le bd des Pyrénées, chantier énorme (voir les photos d’époque), en expropriant les terrains de toutes les belles villas à cet endroit, était aussi une idée folle. Mais au 19ème siècle certains élus visionnaires sont allé au bout de leur idée, qui a transformé Pau.

  • > La Piétonisation de Joffre : C’est parti.
    8 mars 2009, par cordebrume  
    BANCO

    Cher PH nous serons "copains" de temps en temps. Le degré PH est passé de 6 à 7 c’est à dire que l’ambiance est correcte pour un humanoïde . Comme un poisson dans l’eau. Eh oui quoi de plus beau sur 20 ou 30 ans de créer à Pau sur cette colline "intérieure à la ville" qui va de Clémenceau au château une sorte "d’île St Louis de Paris" . Rien n’est impossible et quel chantier pour donner du travail dans la région. Sarko nous fait des taux zero IL FAUT EN PROFITER . Moi je ne le verrais certainement pas mais POURQUOI PAS ! A toi de jouer PH.

  • > La Piétonisation de Joffre : C’est parti.
    8 mars 2009, par cordebrume  
    Salut Ami

    C’est fou ça, il veut me rouer en place publique...il a compris l’artiste que je voulais parler de la rue des "ficelles"

  • > La Piétonisation de Joffre : Il faudrait détruiire tous les immeubles....
    8 mars 2009, par NATO  
    Du calme CORDEBRUME, descend de ton panzer, souffle un peu.... Tu fatigues là... Demande donc une "perme" à Otin ça te fera du bien... Un petit tour à la campagne ou à la montagne et aprés tu nous revient tout guilleret, peace and love !... Yès you can Mister CORDEBRUME, you can ! Sinon l’idée de tout raser n’est pas si bête et à la place de ces immeubles hideux on pourrait faire un stade pour la Section Paloise comme cela ils n’aurait pas besoin d’acheter une page de journal pour demander des sous à la mairie, ils pourraient y aller à pied....

  • > La Piétonisation de Joffre : C’est parti.
    8 mars 2009  

    Sans aller forcément si loin dans le soucis de rénover, il semble inquiétant ce projet de rénover la chaussée, les trottoirs, mettre en valeur les façades, alors qu’il n’y a aucune étude globale de réhabilitation des ilôts quasiment insalubres ou en ruines.

    Ailleurs en France les municipalités, de droite comme de gauche, cherchent à avoir une vision claire d’état des lieux, puis établissent un plan sur les améliorations, projets et travaux à conduire sur 2 ans, 5 ans ou 10 ans selon les cas. Et à Pau on lance un projet d’embellissement : la cosmétique au lieu d’un travail allant au fond des choses. 2 millions d’euros, et ça permettra de passer le cap des prochaines élections. Ça s’appelait les "villages Potemkine" dans la Russie des tsars : façades pimpantes mais factices, chargées de masquer ce qui à l’arrière n’est pas montrable. La Révolution d’octobre est passée mais les édiles paloises de la gauche Cap et coeur en mal d’inspiration reprennent la recette Potemkine

  • > La Piétonisation de Joffre : C’est parti.
    9 mars 2009, par Patrice le Bourguignon  
    Ni de poule et trotoirs d’un autre temps

    Je suis tout à fait de l avis de Lambda au sujet de l’état des rues de la ville de Pau. Je pense que la Municipalité envisage un élevage de Poules malgré la menace de la grippe aviaire. Le nombre de nid de poules à Pau commence à devenir impressionnant. Je trouve aussi une particularité à Pau au niveau des plaques d’égout (avenue du général Leclerc). Heureusement les Béarnais sont de bons skieurs et par conséquent bon slalomeurs. Je ne parle même pas du cycliste qui devra éviter les nids plus les poules. Vive la coulée verte....

    La ville de Pau s’est engagée depuis quelques années à permettre aux personnes à motricité réduite de pouvoir accéder et circuler sur les trottoirs. Si vous avez le temps je vous donne RDV avenue des Sayettes ou les trottoirs ont une largeur comprise en 0.70 et 0.90 m et ou tous les 20 mètres un lampadaire ou poteau de signalisation empêche tout passage. Rassurez- vous dans Pau des endroits comme celui-là il y a en plein. Quand aux trotoirs du Boulevard Tourasse entre l’avenue des Lilas et l’avenue de Buros ne cherchez pas il n’y en n’a pas..

  • > La Piétonisation de Joffre : C’est parti.
    4 mars 2009, par Lambda  
    sans illusion

    Je suis un citoyen lambda de Pau où je possède une petite maison avec un petit jardin dans un lotissement ancien. Pour cela je paye chaque année quelques milliers d’euros entre la taxe foncière et la taxe d’habitation.

    Depuis des années nous demandons que les rues soient refaites, afin de moins endommager nos voitures et que les amis qui nous rendent visite ne soient pas obligés de venir en 4X4... On aimerait utiliser le bus mais le plan de circulation est tellement mal fait que se rendre n’importe où sauf au centre ville nécessite des heures de trajet... Quant à l’éclairage public ou bien l’entretien des trottoirs et des fossés il vaut mieux ne pas en parler... Et disposer de la fibre optique semble relever de la science fiction...

    Il faut croire que les responsables de la ville de Pau habitent tous dans le centre ville ... et ne veulent pas admettre que les impôts locaux sont d’abord destinés à améliorer la vie des habitants, de tous les habitants.

  • > La Piétonisation de Joffre : C’est parti.
    8 mars 2009, par cordebrume  
    Lamda c’est bien c’est BETA qui est sans illusions....

  • > La Piétonisation de Joffre : C’est parti.
    4 mars 2009, par DLA (Dédé La cAta)  

    Bonne nouvelle !

    2,6 M€ HT pour cela.

    Quand on sait qu’il s’agit du coût du Grand Prix (le chiffre de 1,3 M€ de la CCI est soit-disant sans doute largement sous-estimé), on visualise bien les dégâts, le retard causé par le complexe de pelote, le stade de kayak et le Grand Prix.

    Allez, supprimez cette connerie de Grand Prix et mettez l’argent là où ça en a besoin. Ca allègera aussi nos impôts. Finissez-en avec la plus mauvaise gestion de France.

    Restent la rue Barthou (en grande partie) et le Boulevard des Pyrénées à refaire... et bien d’autres.

    > La Piétonisation de Joffre : C’est parti.
    4 mars 2009, par Vval  

    ’’Un axe qui très vite va devenir une aire de « paseo » pour les palois et les touristes et fera venir les touristes à Clemenceau et les Palois du côté du Château.’’La place clemenceau n’est pas encore le lieu de promenade, en semaine c’est désert. On n’a pas encore integré ni digèré ce super centre et on continue a l’agrandir. Je plains les commerçants de la rue Joffre .Mais il est vrai que des commerces centre ville tout le monde s’en fout.

  • > La Piétonisation de Joffre : C’est parti.
    4 mars 2009, par Bobby Ewing  

    La place Clemenceau deserte en semaine smiley

    peut-être parce que les gens sont au travail non ?

    je ne vois pas pourquoi la fréquentation piétonne de Clemenceau aurait baissé suite aux travaux sauf à faire disparaitre des palois.

    Quant aux commerçants de la rue Joffre ils sont effectivement à plaindre, au lieu de passer en voiture sans pouvoir stationner les gens passeront devant leur vitrine à pied, quel préjudice... smiley

    D’abord jaloux de la pietonnisation des autres axes, comme pour les Cordeliers ils voudraient qu’on refasse la rue mais sans que les travaux ne leur portent préjudice. La nuit peut-être ? ça ne dérangera que les habitants et pas leur commerce.

    La rue Joffre est moche, trottoirs trop petits, barrières dangereuses, mais s’ils veulent la garder en l’état qu’ils le disent, on trouvera bien à utiliser l’argent qui leur était destiné.

    pauvres petits va...

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Au pays de Poulit l’Enchanteur
    L’électricité : enjeux et défis
    Des chiffres et des lettres : BAP a encore perdu
    Pau - Accès automobile au parking Aragon
    L’inanité des politiques ?
    Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
    Pau - L’heure des choix
    Pau - Médiathèque André Labarrère : Question de détail !
    La Puyoô-Pau rénovée en 2013
    Route ou rail en vallée d’Aspe ?
    Pau - Culture pour tous : Y compris pour les handicapés ?
    A 65, le dessous des cartes...
    La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    Péage Pau Bordeaux Pau = 43,80 €. Faisons payer les élus !
    BAP : « Pour l’administration française, Saragosse n’existe plus »
    Bordeaux-Pau : L’autoroute de la prospérité
    ‪Pau - La vache qui implorait Miséricorde ! (acte 5)‬
    IDEcycle, ma chère idée...
    Avec le trésor, certains continuent de rêver...
    Idelis, Idecycle, Idelib, idées fixes !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises