Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Ségolène Royal excuse le Maire d’Oloron

mardi 21 avril 2009 par Jean Marc Croquin


Je suis allé voir mon coq, au fond du jardin, afin de lui exposer l’arrêté de Monsieur le Maire d’Oloron :

- " Comment, mais sais-tu pourquoi nous cocoricottons au milieu de la nuit ? C’est parce que les deux roues aux pots d’échappement limés nous réveillent avec le fracas du tonnerre, puisqu’on les laisse circuler en toute liberté... Et que dire des bennes à ordures à quatre heures du matin ??? Et de la musique indigente et beuglante des nuits de fêtes alcoolisées... Pourquoi se retourner contre nous ?"

Je suis gêné, il n’a pas entièrement tord. J’essaye toutefois de le raisonner. Alors, il se fâche :

- " Comment, alors que j’habite à moins de cent kilomètres de Cambo où le grand Rostand fit briller Chanteclair, je devrais comprendre cette décision inique ? Oui, bien sûr, on va me dire que c’est comme l’augmentation des impôts, c’est de la faute de Sarkozy et de Lucbereilh et on va nous faire verbaliser par des poulets ? Eh bien non ! On ne me clouera pas le bec. J’en appelle aux canards, faisans, jars, pintades et autres gallinacés. Nous ne serons pas les dindons du maire ! J’organiserai un grand défilé au jardin public avec banderoles et tout et tout. On verra bien si on nous envoie les agents assermentés (qui ne sont pas une police municipale) pour nous livrer à l’abattoir. Rébellion, rébellion ! On ne plumera pas la volaille populaire !"

Sur ce, il me tourna le dos, il sauta dignement ses trois poules et rajouta :

-"C’est tout ce que tu dis, lâche ?"

Je lui devais bien ce petit mot....

- par Jean-Marc CROQUIN

PS : Ségolène Royal vient d’appeler mon coq. Elle voulait, au nom de la France, lui présenter des excuses pour les maltraitances que Monsieur le Maire d’Oloron fait subir aux porteurs de crêtes !



[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Ségolène Royal excuse le Maire d’Oloron
21 avril 2009, par cordebrume  
A ulurou q’a uno vieilla"

Superbe ce COQ, le dessinateur est vraiment bon. Rien que pour cela le message est valable. Pour le reste tout le monde sait que SEGOLENE en "poule fatale" cherche à séduire et veut tourner en dérision les "coqs inaccessibles". Elle oublie qu’on pourrait par son message l’appeler "la VIEILLE DE ULUROU" et là elle pourrait regretter son audace. Ne connaissant pas suffisamment cet "air"...j’invite un "historien d’A&P" apprécié de tous à nous instruire sur le sujet.

> Ségolène Royal excuse le Maire d’Oloron
21 avril 2009  

Cher Bernard Boutin,

On se demande vraiment ce que ce texte fait à la une de A@P ...

Ou peut être y a-t-il un sens caché qui n’est pas apparent au commun des lecteurs ?

Bien à vous.

  • > Ségolène Royal excuse le Maire d’Oloron
    21 avril 2009  
    C’est de l’humour au 3° degré, M.Crotin ?

  • > Ségolène Royal excuse le Maire d’Oloron
    21 avril 2009, par jean marc croquin  
    c’est dingue ce calembour bon !

    Tiens, cela faisait longtemps qu’on ne me l’avait pas faîte, celle là. En réalité cela remonte à la cour de l’école publique Dupleix où j’entrais en 1950. L’art de calembourdiser le nom des autres reste encore aujourd’hui au niveau de ce que produit le cheval !!! On reste dans la torture de l’animal domestique !Mais on va donner une nouvelle fois à Ségolène Royal l’occasion de s’excuser (au nom de la France) du mauvais goût d’un bellitre. Attendez, mon téléphone sonne... C’est elle, Dieu soit loué !!!!

  • > Ségolène Royal excuse le Maire d’Oloron
    21 avril 2009, par GEORGES  
    Je n’ai vu qu’une seule chose de plus ridicule que cela, c’était Bayrou et son tramway.... Alors foutez la paix à Sarkolène sinon j’appelle Segosy bande de ploucs !..

  • > Ségolène Royal excuse le Maire d’Oloron
    21 avril 2009, par cordebrume  
    la croquine

    J’ai eu peur au son du téléphone que tu nous dises C’est elle, Dieu soit loué un " Q benit" m’appelle ".

  • > Ségolène Royal excuse le Maire d’Oloron
    24 avril 2009, par cordebrume  
    Mais non c’est un croquin qui tombe du 3ème étage et il devient....

  • > Ségolène Royal excuse le Maire d’Oloron
    21 avril 2009, par cordebrume  
    Immortel en sortant de la sieste.

    Espèce de dindon des Landes, s’il y a un sens caché il n’est évidemment pas apparent !

  • > Ségolène Royal excuse le Maire d’Oloron
    22 avril 2009  

    Cher M. Cordebrume,

    Pour votre information, vous qui me traitez de "dindon des landes" et qui aimez bien le texte de M. Croquin à cause en particulier de l’image du coq, je me permets de vous signaler que ce n’est pas M. Croquin qui est l’auteur de ce dessin :

    M. Croquin a simplement reproduit, sans le mentionner, la première image de coq qui apparaît sur Google image quand on effectue la recherche "coq".

    La création artistique de M. Croquin est donc à l’image de ses capacités littéraires.

    Bien à vous.

  • > Ségolène Royal excuse le Maire d’Oloron
    22 avril 2009, par cordebrume  
    Vol au-dessus des Pyrénées

    Dans la logique de Darwin, cher "fenec" de l’Adour tu vas devenir "le grand tétra" du piémont, avant ,suprème mutation le "beau gypaete" au poitrail orange...comme Bayrou. Merci pour l’info...je ne suis pas le seul insomniaque.

  • > Ségolène Royal excuse le Maire d’Oloron
    28 avril 2009  
    Je sens que je vais me désabonner . Ces diatribes sont vraiment trop débiles . Cela sert à quoi ???

  • > Ségolène Royal excuse le Maire d’Oloron
    28 avril 2009, par cordebrume  
    Si ton flair pouvait te servir à comprendre l’humour et te faire rire à travers ta condition de ruminant réincarné, tu enverrais dix abonnés à A&P au lieu de vouloir partir ! Si tu as compris tu restes. Sinon tu essaies de t’inscrire à l’Université du temps libre, celui qui ne compte plus...pour personne.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises