Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Retournons aujourd’hui à ARZACQ

dimanche 3 mai 2009


Retournons aujourd’hui à ARZACQ mais cette fois-ci pour visiter cette Bastide, dont au préalable OTIN va nous conter son histoire.

Cher OTIN nous vous écoutons nous relater un brin d’histoire d’ ARZACQ ...

" Anciennement ARSAC au recensement de Gaston Fébus en 1385 qui provient du nom latin ARSIUS augmenté du suffixe ACUM, le tout signifiant le domaine d’Arsius.

 Pourrait être une bastide fondée au 13/14ème siècle par l’administration anglaise compte tenu de sa situation stratégique aux portes du Béarn indépendant et à la croisée des voies commerciales et des chemins de pèlerinage de St Jacques de Compostelle.

 Un marché très achalandé et mentionné dès 1542 dans les textes de l’époque « lou mercat d’Arsac ». On y venait de loin pour acheter ses très réputés bœufs de travail . L’église du XIXème abriterait une vierge du XVIème que Louis XIII aurait apporté alors qu’il se rendait à Pau pour « soumettre » les béarnais de son père.

 Petite anecdote sur la tradition taurine d‘Arzacq : En 1774 on trouve dans l’article 4 du bail de boucherie que l’adjudicataire devra fournir un taureau pour la course de la St Pierre conformément à l’usage.


Précédemment vous ayant proposé de vous promener autour du lac d’Arzacq sur A@P, cet itinéraire ne vous est pas inconnu. En arrivant dans ce village béarnais vous trouverez une immense place entourée d’Arcades, dont parle tous les guides touristiques, il vous sera facile de vous y garer.

Vous ne trouverez aucun panneau vous indiquant la fameuse tour DU PEICH, c’est tout ce qui reste d’un château construit au 14ème siècle, elle se trouve dans la cour d’un café, comme moi vous demanderez l’autorisation au Patron du dit café de pouvoir entrer dans sa cour, afin de pouvoir découvrir dans son ensemble la fameuse tour, il est regrettable que des construction bien plus récentes y soient adossées. Les arcades abritent les entrées des maisons qui sont pour certaines très anciennes et forment cette Bastide, vous pourrez également visiter son église, et y découvrir une fort belle vierge à l’enfant. Aucune indication non plus pour trouver le fameux lavoir plus récent. Pour obtenir des renseignements il vous faudra les demander aux habitants, il y a là une lacune que le Conseil Général, et, les Mairies pourraient combler : des petits panneaux rustiques (en bois) identiques à ceux qu’on trouve souvent pour signaler une manifestation feraient l’affaire, sinon au milieu d’une place un panneau avec des flèches indiquant la direction des sites, il suffirait de ce placer contre ce panneau et de regarder la direction de la flèche.

Pour nous rendre à Arzacq, nous avons emprunté depuis Pau, direction Rte de Bordeaux, puis au quartier Lartigue, la route de Lescar (à la gendarmerie prendre à droite la route de Sault de Navailles (D 945), puis après quelques Kms, bien après Mazerolles, sur la droite la D 946), direction Château de Morlanne, cette route vous mènera à Arzacq.

Comme à mon habitude laissez moi vous souhaiter une très bonne promenade, dans cette belle campagne de notre Béarn.

      
- par MICHOU64 / OTIN


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Retournons aujourd’hui à ARZACQ
4 mai 2009, par MICHOU64  

Bonjour,

Un problème technique a empêché que vous puissiez consulter ces liens :

http://crdp.ac-bordeaux.fr/cddp64/bastides/bastides/Arzacq.htm

http://www.arzacq.com/pages/tourisme/histoire.php

Avec nos excuses.

Bonne soirée

> Retournons aujourd’hui à ARZACQ
3 mai 2009  

Merci Michou64 et Otin de cette agréable promenade. Arzacq est effectivement une bien jolie bastide et j’y ai de bons amis.

Mais n’oublions pas que la municipalité y organise régulièrement la torture et la mise à mort de taureaux sous couvert de fête populaire. Pour cette seule raison d’éthique, nous devrions boycotter Arzacq et tout reportage la concernant.

Bien à vous.

> Retournons aujourd’hui à ARZACQ
3 mai 2009, par Le Pti K.  

C’est bien, le "brin d’Histoire", en ce joli mois de Mai. De plus, ça donne l’envie de relire la BD mythique de Moëbius (alias Jean Giraud) ARZACH, parue dans Métal Hurlant en 75. Changeons d’époque et de planète, l’essentiel étant de se promener. C’est dimanche.

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
Lire - Ça passe ou ça casse
Plus de musique !
Au pays des rêves
Pour les livres et les contes, le lieu compte
Projet Frankenstein
Pau - Histoire(s) de Printemps
A découvrir ou redécouvrir : les champignons
La grande migration
« Les Musicales de Thèze »
Demain samedi, allons danser !
L’histoire de la Librairie Tonnet
Une autre campagne ?
Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
Pau, les Etoiles au firmament



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises