Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Les oiseaux n’en croiront pas leurs ailes

lundi 18 mai 2009 par AK Pô


Désormais tournée vers d’autres destinations que le simple plaisir de voler, l’Aviation reste un des fondements du rêve. Par la folie des inventeurs, l’ingéniosité des concepteurs et la bravoure des pilotes décolle encore en nous l’émotion d’un survol au-dessus de la terre. Franchir la mer de nuages et contempler, bleu immense et profond, un ange qui repeint le céleste plafond.

Icare, qui était un gentil garçon, n’avait pas exactement le sens de l’aéronautique, qui tomba au large de Samos. Robur le Conquérant (roman de Jules Verne 1884) initie le passage de l’aérostat à l’aéronef (en y incluant l’électricité comme force motrice), mais disparait dans l’Erébus, volcan de l’Antarctique. Puis arrivent les fous raisonnables, les vrais : Clément Ader, qui vole à 20 cm du sol sur 50 mètres, sur son "avion" Eole(1887), puis sur 300 mètres avec son Avion III, Otto Lilienthal (400 m avec son aéroplane), et enfin les frères Wright, aux prénoms rigolos (Wilbur et Orville), qui révolutionneront ce que l’on n’appelle pas encore l’ "aviation" dans son sens générique (terme qui sera employé à partir de la première guerre mondiale). La documentation concernant les deux frères est riche et facilement accessible pour ne pas s’étendre dessus ici. A la même époque, Santos Dumont vole à Bagatelle, Louis Blériot traverse la Manche en 1909 (il créera à Pau, comme les frères Wright auparavant, une école de pilotage), et sera l’initiateur par la suite des premiers transports de passagers (7) avec son Aérobus, pilote Léon Lemartin. Des femmes également participent à l’aventure : Elise Deroche, Marthe Niel...
Fin 1918, l’aviation est entrée dans sa phase adulte. Latécoère entame une série de vols à destinations moyennes (Barcelone, le Maroc) et crée sa société, dont il cédera les parts (93%) en 1927, suite à des problèmes financiers et divers, à Bouilloux-Laffont, un homme d’affaires audacieux qui crée la Compagnie Aéropostale, entrée dans la légende avec les noms prestigieux des pilotes qui la composent : Mermoz, Guillaumet, Saint Exupéry, pour les plus célèbres. La Crise de 1929 et le non soutien de la classe politique française de l’époque entrainera la liquidation de l’Aéropostale en 1931, recomposée par la suite de différentes petites entités, qui formeront le noyau d’Air France (1933), tel que nous la (la Compagnie) connaissons actuellement (le noyau s’étant réduit à quelques pépins pour les usagers). Quant à Bouilloux-Laffont, il mourra ruiné dans une chambre d’hotel de Rio de Janeiro, oublié de la vieille Europe et de ses contemporains.
Un autre aspect rapide de l’aéronautique au sens large (de Abbas Ben Firnas qui sauta en 852 d’une tour de Cordoue avec un énorme manteau en guise de parachute, en passant par l’ornithoptère de Léonard de Vinci et le ballon des frères Montgolfier, piloté par Pilâtre du Rozier) est l’art de la voltige (aérienne, ne nous méprenons pas !). C’est un spectacle stupéfiant que seule une maitrise parfaite du pilotage autorise. La plupart des figures sont révélatrices de la folie de leurs acteurs : boucle, vrille, tonneau, déclenché, torque roll, ruades, cloches. Que des froissements d’air dans le frisson des ailes. Faire tourner la tête a toujours ravi l’imagination des pilotes et des spectatrices. Les meetings y contribuent.
Il n’est pas fait mention ici de l’aviation civile et militaire, qui nécessiteraient également un long développement. Néanmoins, pour les curieux qui aiment avoir le nez en l’air, si jamais les "tiltrotor" devaient être absents de ce grand meeting aérien, au moins verra-t-on voler des "Tigre", des "Puma", et des Cerfs-volants, qui sait ?
Mais l’on peut aussi préférer le vol silencieux des anges.

  AK Pô pour AP
 17 05 09

Le site de l’Association Pau Wright Aviation

Le site du 5e RHC


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Les oiseaux n’en croiront pas leurs ailes
19 mai 2009  

Pourtrouver l’histoire des débuts de l’aviation à Pau

Le site de l’Amicale de La Chapelle de l’Aviation et du Camp Guynemer

et sur le site de l’ Aéroclub du Béarn , le plus ancien en France, fondé le 13 décembre 1908

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Offre d’emploi
Alexandre - Il n’y a pas de mot
Je suis partout... un media à part
La boussole des politiques : Le pouvoir
Habemus Papam !
Réformer la France : Un travail de Titan
Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
Jaurès, m’entends-tu ?
Le couple Algérie France
Déjà demain !
Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
Noël en famille
Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
Les Français sont-ils des ânes ?
Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
Les terriens n’ont rien compris



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises