Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Une Alternative au Grand Prix de PAU ?

mardi 26 mai 2009 par P. Auzat-Magne


Dimanche 17 mai 2009 fut une belle journée, entre sable et plâtre.

Plâtre d’un ciel qui ne voulait pas nous tomber sur la tête, et sable du Domaine de Sers sur lequel se sont produits de très beaux équipages durant le Premier Concours International d’Attelage à PAU organisé par Les Attelages Pyrénées


Trois jours (15 au 17 mai) durant lesquels les épreuves de Dressage, Marathon, Maniabilité se sont déroulés dans une extrême concentration de la part de concurrents venus du Monde entier.

47 attelages avaient été prévus, certains se sont déclarés forfaits, mais des pays tels que l’Espagne, Le Portugal, La Suisse, La France, ... L’Australie malheureusement ayant déclaré forfait ne fut pas présente cette année.

Les organisateurs espèrent que les prochaines années permettront à la terre paloise d’être foulée par encore plus d’équipages.

A l’heure, où certains s’interrogent sur le remplacement du Grand Prix Automobile qu’ils considèrent comme anachronique et dispendieux, voilà une belle proposition pour une autre activité qui sera plus productive pour nos concitoyens, car PAU et ses environs sont producteurs et éleveurs de chevaux. Le Béarn équin fait travailler de nombreux citoyens tout au long de l’année.

Certains sont inquiets sur les rumeurs de suppression des haras nationaux dans notre région, voilà une des pistes à creuser certainement.

Je ne crois pas qu’il existe de club d’attelage où des jeunes et des moins jeunes pourraient apprendre à mener ces remarquables animaux que sont les chevaux, mais vous pouvez toujours vous renseigner à l’association « attelages pyrénéens ».

Il ya certainement d’autres pistes comme celle qui me tient à cœur du spectacle historique, mais aussi une police montée municipale ou comme dans d’autres villes françaises, l’utilisation par les services du nettoiement, de chevaux de trait.

Nous avons la chance de voir dans notre ville, Norbert Estebe qui promène son attelage, dans les rues et propose une balade gratuite à ceux qui le souhaitent.

Donc ces trois jours furent une réussite.


Maxime MARICOURT a concrétisé son titre de Champion de France à 1 Poney Pottiok, en prenant la première place. François DUBOS, Championne de France à 1 Cheval, n’est arrivée que 3ème .

L’international Frédéric BOUSQUET, l’un des organisateurs de cette manifestation, a su ravir la première place à deux chevaux.

Enfin Fabrice MARTIN a fait retentir une troisième fois La Marseillaise (musique mal callée) pour sa Première place dans l’épreuve de maniabilité à quatre chevaux.

Ici, les résultats de 2008

Résultat du Marathon

Résultat du Dressage

Résultat du Complet

N’ayant pas les résultats de 2009, veuillez vous reporter au site CAI-PAU.

Si cela vous intéresse ou si vous désirez plus d’informations techniques, rendez-vous sur le site des ATTELAGES PYRENEENS indiqué plus haut.

Quelques liens utiles pour ceux qui souhaitent un jour pratiquer ce sport exigeant :

- L’Attelage Français

- La Sellerie du Meneur

La fin du concours fut l’occasion de présenter au public de très beaux chevaux de trait. Ne me demandez pas la race de ces bêtes, à part les chevaux de Merens, je serais incapable de vous les présenter mais soyez assurés que les images parleront pour moi.

- par P. AUZAT-MAGNE

Pau, lundi 18 mai 2009

 


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Une Alternative au Grand Prix de PAU ?
1 juin 2009, par georges 2  

Information à mettre au dossier, quand on parle du grand prix automobile et de la grande manifestation aérienne prévue prochainement !!

SUD OUEST 16 05 2009

ENVIRONNEMENT. Nombre de municipalités intègrent désormais les nécessités du développement durable Quelles sont les villes les plus éco-nomes ?

Pessac est la ville la plus économe en eau et Mérignac la plus sage en dépenses d’énergie. C’est ce que l’on apprend notamment dans une enquête à paraître demain dans Sud Ouest.

À l’inverse, on découvre qu’avec 18,47 m3 par an et par habitant, c’est à Villenave d’Ornon que l’on consomme le plus d’eau

et à « Pau que les dépenses énergétiques (électricité, carburant, combustibles) sont les plus importantes (66 euros par an et par habitant) »

Je me demande si le grand prix automobile est comptabilisé ainsi que le prévisions concernant le grand meeting aérien à venir !!.

Angoulême est la ville de la région où l’on parcourt le plus grand nombre de kilomètres en transports en commun (42 km par an et par habitant). Bordeaux arrive juste derrière avec 38 kilomètres.

Qui parle de recherche d’un développement durable, quelle plaisanterie de mauvais goût !!

  • > Une Alternative au Grand Prix de PAU ?
    1 juin 2009, par Contribuable Palois  

    on découvre que c’est ... à Pau que les dépenses énergétiques (électricité, carburant, combustibles) sont les plus importantes (66 euros par an et par habitant

    Georges n’y aurait-il pas méprise sur le développement durable ? Ne serait-ce pas parce que Pau a "la chance" d’avoir proportionnellement plus de personnel municipal et plus de dépenses éffectuées par la Municipalité pour tous ses batiments communaux et assimilés.

  • > Une Alternative au Grand Prix de PAU ?
    26 mai 2009, par seb sarraude  

    Sans critiquer l’existence d’une aussi belle manifestation, je ne vois pas en quoi elle constitue une alternative pour les amateurs de sport automobile. Préserver le terme de "Grand Prix", fusse t’il d’élégance, ne suffira certainement pas. cordialement.

  • > Une Alternative au Grand Prix de PAU ?
    26 mai 2009, par pehache  

    L’objectif n’est pas de trouver des alternatives pour les amateurs de sport auto (qui peuvent aller assouvir leur passion sur des circuits faits pour), mais des alternatives pour l’animation de Pau.

    Quant au terme "Grand Prix", il s’appliquait initialement à des évènements hippiques, bien avant que le sport automobile ne le récupère (ça s’est fait à Pau, d’ailleurs).

  • > Une Alternative au Grand Prix de PAU ?
    26 mai 2009  
    Bien répondu Pehache. Quelle arrogance ce M. Sarraude.

  • > Une Alternative au Grand Prix de PAU ?
    26 mai 2009, par seb sarraude  
    oui je connaissais l’anecdote concernant le terme "grand prix" ; pour ce qui est de l’arrogance c’est peut être vrai mais moi j’ai le courage de signer mes laïus.

  • j’ai beau me relire , où est l’arrogance ?
    26 mai 2009, par s sarraude  
    j’ai beau me relire... où est l’arrogance ?

    > Une Alternative au Grand Prix de PAU ? "

    -  ça c’est votre titre...on désigne bien le Grand Prix Automobile.

    "A l’heure, où certains s’interrogent sur le remplacement du Grand Prix Automobile qu’ils considèrent comme anachronique et dispendieux, voilà une belle proposition pour une autre activité qui sera plus productive pour nos concitoyens..."

    -  là, votre proposition en remplacement du GP automobile.

    "L’objectif n’est pas de trouver des alternatives pour les amateurs de sport auto (qui peuvent aller assouvir leur passion sur des circuits faits pour), mais des alternatives pour l’animation de Pau."

    -  ici votre souhait de voir les passionnés de sport auto quitter le centre ville.

    "Quant au terme "Grand Prix", il s’appliquait initialement à des évènements hippiques, bien avant que le sport automobile ne le récupère (ça s’est fait à Pau, d’ailleurs)."

    -  là , c’était l’envie irrésistible de me moucher, mais bon, tout le monde commence à connaître l’anecdote...

    donc en clair :
    -  vous êtes contre le Grand Prix Automobile que vous voyez remplacé par un concours international d’attelage. Amateurs de sport auto passez votre chemin. C’est bien ce que je disais, ils ne trouverons pas leur compte. MAIS ! vous vous en fichez royalement.

    ET ! je crois encore avoir le droit de le dire ici ce que je pense comme vous ne vous gênez pas pour contredire mes textes (à chacun sa vérité...).

    je ne me suis jamais permis, moi, de qualifier vertement un "anti-grand prix" alors restez correct. Merci

    bien à vous.

    the arrogant :)

  • > j’ai beau me relire , où est l’arrogance ?
    26 mai 2009  
    Seb Sarraude, il y a dans cette discussion 3 intervenants autres que vous-même : l’auteur de l’article (P.A.M.), un "inconnu", et moi-même. Vous mélangez leurs réponses comme si c’était une seule et même personne...

  • > j’ai beau me relire , où est l’arrogance ?
    26 mai 2009, par pehache  
    oups, j’ai oublié de mettre mon pseudo sur le message précédent, d’ailleurs...

  • > j’ai beau me relire , où est l’arrogance ?
    26 mai 2009, par pehache  

    Sur le fond, maintenant :

    Amateurs de sport auto passez votre chemin. C’est bien ce que je disais, ils ne trouverons pas leur compte.

    Ben oui... Mais vous savez, quand la ville subventionne des clubs pro ou des spectacles de sport-pro comme le GP, elle ne le fait pas tant pour les amateurs de ces sports que pour l’image et la notoriété qu’elle peut en tirer à l’extérieur. Donc si elle estime à un moment donné que le "retour sur investissement" n’est pas ou n’est plus suffisant, et bien elle peut (et même elle doit) couper, c’est aussi simple que ça.

    Faudrait-il aussi que la ville subventionne un grand meeting aérien pour les amateurs d’aéronautique ? Un grand tournoi international de tennis pour les amateurs de tennis ? Un grand tournoi de hockey sur glace pour les amateurs de hockey sur glace ? Un grand tournoi de golf pour les amateurs de golf ? Vous comprendrez bien qu’il n’est pas possible de satisfaire TOUS les amateurs de TOUS les sports...

    Et même en se plaçant du point de vue de l’amateur-spectateur, le GP est extraordinairement dispendieux : ce que dépense la mairie est de l’ordre de 100€ par spectateur (2,5M€ pour environ 25000 spectateurs). En comparaison, le 1M€ accordé à la section paloise correspond à une subvention de 10€ par spectateur (si on compte 20 matchs à domicile à 5000 spectateurs en moyenne) : le rapport n’est pas du tout le même.

    Désolé, mais votre passion s’est portée sur un sport hors de prix, que ce soit en tant que pratiquant ou spectateur. Vous ne pouvez pas exiger de la collectivité publique qu’elle paye pour indéfiniment pour ça. Le rôle d’une collectivité publique est plus de favoriser la pratique sportive, et si possible dans des sports accessibles au plus grand nombre.

  • basta
    26 mai 2009, par s. sarrogant  

    j’avais bien noté qu’il y avait trois intervenants (dont un grand courageux) mais vous êtes sur la même longueur d’onde sur le fond il me semble alors...oui je me suis permis de vous rassembler pour ma réponse. J’en ai déjà assez fait , je pense, pour faire valloir l’attachement de certains pour le GP et je me rend compte que je me perd en discussions inutiles.

    J’ai heureusement bien d’autres choses à faire que d’uriner dans un violon (doux Jésus en plus d’être arrogant il devient vulgaire !) alors je vous laisse avec vos convictions et m’en vais dans une volute de bio-fuel.

    adishatz

  • > basta
    27 mai 2009  
    Adieu donc, d’autant plus que vous ne payez pas d’impots locaux à Pau et faites partie de la catégorie des gens qui veulent tout avoir sans rien payer.

  • > basta
    27 mai 2009, par pehache  

    Seb Sarraude, je n’ai pas l’impression de vous avoir agressé... Vous prenez prétexte qu’un inconnu vous a traité d’arrogant pour quitter la discussion.

    En venant sur un forum tel que celui-ci vous acceptez deux principes : la discussion, et la présence de contradicteurs (donc en fait la discussion contradictoire).

    Apparemment vous ne souhaitez ni l’un ni l’autre. Vous semblez préférer le confort communautaire d’un groupe facebook où les gens se retrouvent entre convaincus (l’adhésion au groupe valant adhésion à la "cause") pour des des discussions où tout le monde pense la même chose.

  • >aller un dernier
    27 mai 2009, par S. SARROGANT le riverain du circuit qui paye des impôts  

    je suis palois, riverain du circuit (je ne suis pas dans l’annuaire), je paye mes impôts.

    j’ai accepté la venue d’un patou palois non identifié dans mon groupe facebook, qui argumente allègrement sur ce même groupe.Donc, tout le monde ne pense pas la même chose sur ce fameux groupe.

    Il faut adhérer pour accéder à ce groupe, c’est un fait, je ne suis pas le créateur de facebook, navré.

  • > aller un dernier
    27 mai 2009, par pehache  

    Vous avez adopté un patou palois, seb ? Quel courage smiley !! Donc sur votre groupe ça fait un contradicteur face à 999 partisans du grand-prix. La pluralité est respectée, on est rassuré smiley !

    Au fait, sur les adhérents de votre groupe "pour la pérennité du grand prix de Pau", quelle proportion est paloise ?

  • > basta
    27 mai 2009, par S. SARROGANT le riverain du circuit qui paye des impôts hihihi !  

    >aller un dernier

    S. SARROGANT le riverain du circuit qui paye des impôts

    je suis palois, riverain du circuit (je ne suis pas dans l’annuaire), je paye mes impôts.

    j’ai accepté la venue d’un patou palois non identifié dans mon groupe facebook, qui argumente allègrement sur ce même groupe.Donc, tout le monde ne pense pas la même chose sur ce fameux groupe.

    Il faut adhérer pour accéder à ce groupe, c’est un fait, je ne suis pas le créateur de facebook, navré.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
    Lire - Ça passe ou ça casse
    Plus de musique !
    Au pays des rêves
    Pour les livres et les contes, le lieu compte
    Projet Frankenstein
    Pau - Histoire(s) de Printemps
    A découvrir ou redécouvrir : les champignons
    La grande migration
    « Les Musicales de Thèze »
    Demain samedi, allons danser !
    L’histoire de la Librairie Tonnet
    Une autre campagne ?
    Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
    Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
    Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
    Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
    Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
    A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
    Pau, les Etoiles au firmament



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises