Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau, ville sportive...

lundi 22 juin 2009 par Michou64


Etes vous certain de ne point oublier un sport que l’on pratique dans notre ville ? ? ?

  Lors d’une discussion sur le sport un des intervenants indiqua qu’il pratiquait le BADMINTON et participait à des compétitions, régionales et internationales. Et à Pau il y avait un Club " L’A.S.M. PAU BAD ", les entrainements se déroulaient dans deux gymnases Municipaux Palois.
 Ce fut une découverte, connaissant le Badminton comme jeu de plage l’été, et, l’ayant pratiqué dans mon jardin, mais sans filet, en dilettante.
 Il n’en fallut pas plus pour que j’aille découvrir ce sport et ses pratiquants au Gymnase Jean Paul TOULET, et décide de présenter sur A@P ce sport dont la pratique est très ancienne, et dont le site de BEIJING 2008 nous en donne l’historique :
 "Avant Badminton House, il y avait le poona. Avant le poona, il y avait le "jeu de volant". Avant cela, le jeu de raquette, et encore avant le Ti Jian Zi. Remonter l’historique de ce que l’on appelle aujourd’hui le badminton n’est pas une tâche facile.
 Déjà au Vème siècle avant JC, les Chinois pratiquaient le Ti Jian Zi, un jeu qui consistait à se renvoyer un volant avec les pieds. Le volant existait déjà, mais il n’est pas certain que ce soit celui qui ait mené au jeu de volant cinq siècles plus tard en Chine, au Japon, en Inde et en Grèce. Les raquettes étaient des versions primitives des raquettes actuelles. Au XVIIe siècle, le jeu de raquette est devenu populaire chez les enfants. Ce jeu est rapidement devenu un passe-temps très apprécié de la noblesse et des classes oisives dans de nombreux pays européens, devenant ce que l’on a appelé le "jeu de volant" sur le Continent.
 En Inde, un jeu proche du badminton moderne, le poona, a commencé à évoluer à partir du milieu du XIXe siècle. Pendant que les officiers de l’armée britannique en poste là-bas apprenaient à y jouer, le Duc de Beaufort l’introduisait auprès de la cour à Badminton House, sa propriété de campagne du Gloucestershire, en Angleterre. Quatre ans plus tard, le Club de badminton de Bath était constitué, et une nouvelle version de ce jeu était mise au point, jetant les bases des règles actuelles.
 L’ HISTOIRE OLYMPIQUE
 Le badminton a été un sport de démonstration aux Jeux Olympiques de 1972, à Munich. Il a été sport olympique pour la première fois en 1992, à Barcelone. Femmes et hommes s’affrontent lors des Jeux Olympiques au cours d’épreuves de simples et de doubles ; cette discipline est dominée par l’Indonésie, la Chine et la Corée."
 Le Gymnase Jean Paul Toulet, est une salle bien adaptée pour l’entrainement des collégiens et des associations sportives le soir venu, mais quand on voit que ces installations sont utilisées pour des compétitions internationales, leur manque d’aménagements est manifeste, et, quand on passe prés des toilettes des vestiaires.... obligation de pratiquer de l’apnée, à cause de l’odeur qui s’en dégage. Que doivent penser les Clubs Espagnols et autre clubs Français venant participer à des compétitions des installations sportives de notre ville.
 La Municipalité ne pourrait elle pas mettre à la disposition de ce Club les Installations du " JAI ALAI " pour y disputer leurs compétitions internationales et nationales ? ? ?....

Maintenant Claire parlez nous de votre Club :

 "La section badminton de l’ASM Pau Badminton date de 1984 et compte environ 100 licenciés chaque saison. Nous retrouvons toujours 3 catégories de joueurs dont l’équilibre varie d’une année sur l’autre :
 - les jeunes qui s’entrainent le mercredi après midi
 - les seniors et les vétérans loisirs et confirmés qui peuvent s’entrainer le lundi soir, le jeudi soir et le vendredi soir.
 - les seniors et les vétérans compétiteurs peuvent s’entrainer surtout le mardi soir et le jeudi soir. Le lundi soir et le vendredi soir ils doivent laisser la priorité aux non compétiteurs.
La Mairie met à la disposition de l’Association Sportive Municipale (A.S.M) les gymnases Clermont et Paul Jean Toulet selon le calendrier suivant : pour la saison 2008 / 2009
 - lundi Clermont 17H - 23H
 - mardi Toulet 20H - 23H
 - mercredi Clermont 16H30 - 18H
 - jeudi Toulet 19H30 - 22H30
 - vendredi Toulet 17H30 - 20H
 Le club fonctionne grâce au bénévolat de certains de ses licenciés, qui soit appartiennent au Bureau/Comité Directeur soit aident à la mise en place et à la réussite d’évènements variés (tournoi du club, organisation de soirées ou d’activités différentes du badminton comme la journée multisports, des randonnées).
 Le badminton n’étant pas un sport suffisamment mis en avant dans les magasins de sport généralistes de la ville, le club propose aux licenciés de faire ses achats de matériel et de textile auprès de son fournisseur privilégié actuel Bad A Boum.
 Chaque année de nouveaux licenciés prennent goût à la compétition en décidant de participer à des tournois.
 Même si le but recherché reste la victoire, il faut savoir que pour beaucoup c’est un moyen d’affronter des joueurs de son classement autres que ceux du club.
 Les joueurs compétiteurs sont répartis selon le classement suivant : NC (non classé), D, C, B, A avec dans chaque catégorie (sauf pour les NC) 4 sous catégories (D4,D3,D2,D1 par exemple). En fonction de vos victoires et défaites vous évoluez au sein de ces catégories, et sous catégories.
 Tous les tournois officiels référencés par la ligue de Badminton nous sont ouverts, mais pour des raisons logiques de distance nous axons essentiellement nos déplacements dans le grand Sud, en participant selon les saisons aux tournois de Tarbes, Aire sur Adour, Labouheyre, Mont de Marsan, Saint Pierre du Mont, Saint Jean Luz, Anglet, Bordeaux et ses environs, Toulouse et ses environs, Rodez, Montpellier, Auch, Agen, Villeneuve sur Lot, Périgueux, Bergerac sans oublier le tournoi de notre propre ville.
 A ce propos, le tournoi de la ville de Pau a une envergure internationale, en ce sens que des clubs espagnols font le déplacement. Lors de cette manifestation nous regrettons de ne pas pouvoir disposer d’un complexe sportif mieux adapté, comme nous pouvons en voir dans d’autres villes. En effet, la salle dans laquelle nous accueillons les participants est une sorte de vitrine pour la ville de Pau et le club de l’ A.S.M Badminton. Aussi, avoir des vestiaires et des terrains qualitatifs (nombre et état des terrains, espace de circulation) est important, disposer de gradins pour que les personnes puissent installer leurs sacs est un critère également important, avoir un espace suffisamment éloigné des terrain pour installer la table de marque, une buvette et un stand de matériel sont des détails auxquels les sportifs sont aussi sensibles.
 Généralement les tournois ont lieux sur un WE complet avec les tableaux de simple sur un jour et les tableaux de double dames/double hommes/double mixtes sur un autre. Libre à chacun de définir sur quel(s) tableau(x) il veut jouer. En double soit vous jouez avec un(e) partenaire du club soit vous demandez au club organisateur du tournoi de vous trouver un partenaire(e). Les déplacements s’effectuent généralement en covoiturage et si besoin nous logeons sur place pour le WE.
 Certains commencent par faire leurs premières armes dans les tournois UFOLEP de la région où la notion de classement n’existe pas (tournois de Lahourcade, Andoins, Sauvagnon, Salies, Coarraze, Denguin ou autres) avant de se tourner vers les tournois officiels. "

 Merci Claire, et à bientôt sur un court pour nous initier à ce sport.

            - par MICHOU64

P.S.  : vous pouvez visiter le site A.S.M. PAU BAD


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau, ville sportive...
26 juin 2009, par Fraka  

Effectivement l’image de la ville en prend un coup ! Non seulement pour le manque d’installations sportives convenables, mais aussi pour son implication dans le tournoi lui même (t-shirt, lots ...) Pour avoir fait pas mal de tournois dans le grand sud ouest, je pense qu’on peut avoir un ptit peu honte quand même ...

Merci pour cet article ! Chui en photos !

> Pau, ville sportive...
23 juin 2009, par pehache  

Le badminton est sport olympique, donc pas si inconnu ou confidentiel que ça.

Ce dont on ne se rend pas forcément compte quand on ne l’a pas pratiqué en tant que sport, c’est que c’est un sport extrêmement intense, bien plus que le tennis et au même niveau que le squash. En 30mn de match on est complètement lessivé !

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
Lire - Ça passe ou ça casse
Plus de musique !
Au pays des rêves
Pour les livres et les contes, le lieu compte
Projet Frankenstein
Pau - Histoire(s) de Printemps
A découvrir ou redécouvrir : les champignons
La grande migration
« Les Musicales de Thèze »
Demain samedi, allons danser !
L’histoire de la Librairie Tonnet
Une autre campagne ?
Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
Pau, les Etoiles au firmament



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises