Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Une autre façon de gérer la ville...

dimanche 13 novembre 2005


Je crois qu’Alternatives Paloises joue "trop petits bras". A critiquer la situation actuelle comme aujourd’hui, AP va s’attirer les remarques classiques : " à la place du Calife", "la critique est aisée et l’art est difficile" etc....

Or la situation à Pau est à l’apogée de la concentration des pouvoirs : le Maire détient tous les pouvoirs.Il préside tout. Cela est le point essentiel. Et c’est de là que proviennent la majorité des problèmes actuels.

Mais l’attaque ne peut pas se faire sous cet angle : manque de crédibilité face à quelqu’un qui a quand même fait beaucoup pour la Ville. Il faut donc prendre un autre angle.
L’angle d’attaque peut être alors la non-séparation des pouvoirs à l’échelon local, ce qui est contraire au principe même du système français basé sur la séparation des pouvoirs. C’est ce constat général qui est intéressant pour montrer comment les hommes politiques, passant tous quasiment par ce moule local, sont déformés avec le temps. Et cela est le cas à Pau.

L’Elu ne devrait jamais avoir accès au "carnet de chèques". Cela est respecté au niveau national. Cela devrait être respecté sur le plan local. Le Maire, président du Conseil Municipal ne devrait avoir qu’un rôle d’orienteur et de contrôleur de la politique municipale. Il concerverait alors son rôle de critique, chose qu’il ne peut pas faire aujourd’hui car il est acteur.

C’est ce manque de rôle critique qui pénalise la Ville : manque de transparence, manque de moyens pour bien évaluer, etc....

On retrouve alors tous les problèmes en cours : Médiathèque, Jalai Lama, le PBC, les poubelles, etc....

L’angle d’attaque n’est plus alors concentré sur la majorité actuelle, mais sur un système qui fait qui(il n’y a plus de contrôle, car de fait, le Maire s’il était dans une postion neutre, le Maire ne pourrait qu’avoir cette position critique.

Dans cette démarche on peut même rêver qu’André Labarrère participe à cette vision : moins d’énergie pour travailler comme il a fait jusqu’à présent, ouverture des fonctions politques à la société civile locale car elles prendront moins de temps. Sur ces bases il peut y voir l’avantage d’une ré-élection moins incertaine et le rêve d’établir de nouvelles bases d’action municipale.

Il y a alors un débat plus large où les problèmes actuels palois n’ont qu’un rôle illustratif. Cela ressortirait moins alors de la "bagarre de califes".

Bernard Salsé


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Une autre façon de gérer la ville...
16 novembre 2005, par Jean-Denis BEGAT pour les Animateurs d’Alternaives Paloises  

Désolé, une nouvelle suppression d’insulte. Vous savez que cela ne passera pas. Quel intérêt ? Votre pensée ne s’arrête certainement pas à ces propos. Exprimer votre désaccord aura certainement beaucoup plus d’impact. Sincèrement à vous.

> Une autre façon de gérer la ville...
16 novembre 2005, par Danton  

Citoyen Salsé, vous lire et vous comprendre est un véritable exercice physique pour les neurones ! C’est bien par ce temps maussade. Vous parlez de la séparation des pouvoirs. Voulez-vous une mairie qui fonctionne comme la Commission Européenne ? Des élus qui ne contrôlent rien et des technocrates de la vie civile qui "savent", "pontifient" et "paient" ? Le Citoyen et l’Elu doivent rester maitres d’oeuvre. Limitons le mandat d’un maire a 12 ans. Permettons un accès facile aux Citoyens à la Cour Régionale des Comptes. Que les citoyens encartés dans un parti fassent le nécessaire pour qu’ils aient des candidats consistants aux élections municipales. Un conseil municipal équilibré fonctionnerait certainement mieux, mais le Peuple en a décidé autrement. Attendons 2008. Pau est un Royaume. Le personnage dont j’ai pris la pseudo a bien vécu des changements fondamentaux ! Cela finira par toucher Pau. D’ici là, joutons verbalement. Le positif en sortira forcément.

  • > Une autre façon de gérer la ville...
    17 novembre 2005, par Saint-Just  
    Cher Danton, quelle passion ! Mon ancêtre vous reconnaitrait certainement bien là ! Pourtant, je ne suis pas sûr que notre ville soit tout de même dans la situation qu’Ils ont vécu jadis (bien heureusement), pour lancer en l’air de telles propositions. Elles dépassent sans doute le cadre de notre Cité. Laissons le temps au temps. Le jour venu, j’espère comme vous que les meilleurs éléments se présenteront, qu’ils soient dans un parti ou de la vie civile. Il ne s’agit peut-être que de "prendre la place" au lieu de les "remplacer". Je fais confiance aux Hommes pour mettre à mal un mauvais système et ouvrir d’autres perspectives. Bienvenue à tous les pseudos révolutionnaires... On ca se r-é-g-a-l-e-r d’échanger comme à l’Epoque où ils l’ont fait. Un vent souffle... Il est un peu chaud et c’est confortable en hiver.... A bientôt.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Transparence ou Totalitarisme : il faut choisir !
    Jaurès ! Où es-tu ?
    Philosophie de comptoir.
    Ne mets pas tes pieds ...
    Drôle de gestion à Montardon
    Mais, tout le monde le fait !
    Madame la maire de Pau et le code de la route.
    Méditations estivales.
    Le ski nautique, thérapie anti-sinistrose
    Boycott !
    Réponse aux réactions des lecteurs.
    « Il n’y a qu’une douleur facile à supporter, c’est celle des autres »
    Conte de Noël, ou si l’Homme en blanc retrouvait sa jeunesse...
    Justice sociale et pouvoir de l’argent roi : pour répondre à Raymond Monédi
    La justice sociale, clé du bonheur de l’Humanité !
    La Poste
    Petites questions
    Ca sent les égouts.
    La cigale et la fourmi
    Retour sur les élections et sur le futur



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises