Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Total : 2178630 € !...

vendredi 9 décembre 2005


Le sport professionnel 

Qu’est-ce que ça vaut ? 

Combien ça coute ?

La communauté d’agglomération vient de voter ses subventions aux équipes sportives professionnelles : saviez vous de quelles sommes il s’agit ? 
Que pensez vous de l’importance et de la destination de ces budgets ? 
Et d’abord, un petit tour de passe passe administratif : si vous cherchez le montant de ces subventions, vous trouverez 1 303 542 €uros. 
Mais avez-vous regardé du coté des « prestations de service », soumises, elles, à la TVA. Ces prestations consistent, en gros, à faire de la publicité pour Pau ... à Pau, puisque cela n’inclut pas la retransmission de matches télévisés : total de 875 088 €uros dont 143 409 Euros de TVA. 
Sachant que cette TVA, payée par la Communauté d’Agglomération, va dans les caisses de l’Etat et pas dans celles des clubs. Pourra-t-on nous expliquer simplement l’intérêt de cette opération ? 
Donc, le total des subventions votées se résume comme suit : 
Pour le rugby de la Section Paloise, 442 102 €uros de subvention, plus 216 800 de prestations. 
Pour le basket de l’Elan Béarnais, 562 333 € de subvention, plus 564 512 € de prestations. 
Pour le Pau F.C. 190 564 €uros, plus 93 776. 
Pour Billère Hand-Ball, 108 543 €uros.
Total général : 2 178 630 €uros. 
Est-ce beaucoup, ou pas ? Chacun sait que les sportifs professionnels n’évoluent pas dans les mêmes gammes de salaire que vous et moi. Mais il est quand même permis de se poser quelques questions : 
Quelles autres collectivités locales, en France, s’offrent deux équipes en compétition Européenne ? 
Quel est l’impact économique de la réputation de nos clubs ? Pierre Fabre s’est développé à Pau au lieu de Castres : est-ce du aux résultats de la Section face au Castres Olympique ? 
Pour plus de deux millions d’Euros, cela mérite un peu d’évaluer les résultats. Ces subventions servent-elles à augmenter réellement l’attractivité économique de la ville et à conforter l’emploi ? Cela revient-il à subventionner le prix des entrées pour ceux qui vont aux matches, et de combien ? 
Et si l’on décidait de réorienter 200, 300, 400 mille €uros pour financer plutôt les clubs sportifs amateurs, la pratique du plus grand nombre, l’encadrement des jeunes ? Est-ce que le résultat ne serait socialement plus positif ? 
La parole est à vous, le Forum est à vous. A vos plumes ! 
                          - par Pierre Coubertin


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Total : 2178630 € !...
10 décembre 2005, par Bernard Salsé  

Je ne sais pas si 2 millions d’Euros, c’est trop ou pas assez, ou si c’est mal dépensé.

Il me semble simplement qu’il y a une différence entre le sport amateur,pratiqué pour le plaisir, et le sport de haut niveau (professionel ?) qui a un rôle fédérateur au sein d’une communauté.

C’est ce rôle social et fédérateur qui doit être rémunéré par la collectivité. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est rémunéré par les sponsors qui pensent y trouver une certaine efficacité.

Est ce une obligation pour la communauté de financer ce sport de haut niveau en raison de cet impact fédérateur ? Je crois qu’il faut le faire pour conserver une identité commune. Regardez les crises actuelles, regardez comment certains regrettent la disparition du service militaire dans le cadre de cet esprit fédérateur.

Ce qu’on peut regretter, c’est que le monde politique, conscient certainement de ce besoin fédérateur, n’ait pas le temps, le courage d’expliquer. Et ce manque d’explications peut conduire à des pratiques budgétaires peu orthodoxes.

C’est la marque de ce manque général de débat aujourd’hui

  • > Total : 2178630 € !...
    10 décembre 2005, par Robespierre  
    Cher Bernard, vous méritez une Cocarde d’argent. J’ai tout compris et je peux essayer de réfléchir avec vous. D’après ce que je comprends, il y a des limites fixées par la loi sur le montant des subventions qu’une collectivité publique peut accorder à un club professionnel privé. Si ce club a besoin de plus d’argent, ce sont les "prestations de services" (avec TVA) qui servent à "camoufler" ces sommes "interdites" par la loi. Ai-je bien compris ? Si c’est le cas, pourquoi le législateur ne revient-il pas sur ce cadre mal fichu pour permettre aux clubs d’avoir les moyens de rivaliser en Europe, de jouer ce rôle fédérateur et de formation de jeunes ? Et puis, dans le cadre spécifique de Pau, ne peut-on pas mobiliser davantage les sponsors ? En outre, n’y a-t-il pas, dans ce financement, localement, la volonté politique du Grand Chef Sioux d’être aussi le taulier de ces clubs ? (Cari va encore dire que je vois le mal partout... !).

  • > Total : 2178630 € !...
    11 décembre 2005, par Bernard Salsé  

    Cher Robespierre,

    Finalement si les vaches étaient professionnelles ! On leur met bien des cocardes. Seraient-elles subventionnables au titre de leur sport ? Grimper dans les alpages, courir, ....Cela permettrait d’améliorer la question. A chaque club son lot de vaches et on ne dirait plus qu’ils avancent comme des veaux !

  • > Total : 2178630 € !...
    13 décembre 2005, par Robespierre  

    Pour ceux que cela intéresse, voici des échanges plutôt sympa sur un forum qui ne l’est pas moins...

    http://groups.google.fr/group/fr.rec.sport.rugby/browse_thread/thread/cedf642b854522af/48a3e737b7fa8f09 ?lnk=st&q=mairie+pau&rnum=5&hl=fr#48a3e737b7fa8f09

    PS :remonter au début de la page pour tout comprendre

  • > Total : 2178630 € !...
    9 décembre 2005, par serge  

    merci de vos lumières sur ce que côute le sport palois. mais combien rapporte t-il ? retombées économiques directes et indirectes ? combien la ville de pau investit-elle dans le sport de masse et dans la formation ? vous avez trouvé les premiers chiffres, vous trouverez sûrement les seconds. On se fera une idée plus précise de la pertinence de ces sommes. merci serge

  • > Total : 2178630 € !...
    9 décembre 2005, par Saint Just  
    Monsieur de Coubertin, vous ouvrez le WE sportif avec un beau sujet. Amateur moi-même de rugby sur le terrain (plus jeune...) et à la télévision (aujourd’hui), le haut niveau, l’amateurisme et la formation ont toujours été sujet à contreverse. Je suis d’accord avec Serge. Qui peut répondre précisément à sa question ? Les Présidents des Clubs concernés ? Je regrette d’être très occupé aujourd’hui. Je vais manquer des échanges certainement très vifs...

  • > Total : 2178630 € !...
    10 décembre 2005, par Bernard Boutin  
    Du coté de la Chambre de Commerce il y a eu des études faites sur les retombées du sport. Souhaitons qu’ils nous passent les réponses aux questions posées ? Cela risque de ne pas etre très précis. Le sport, c’est un peu comme la pub : "on sait ce que cela coûte, on ne sait pas ce que cela rapporte".

  • > Total : 2178630 € !...
    11 décembre 2005, par François Daniel  
    Pour la réponse à la question de Serge LARROQUE, à ma connaissance, il n’existe pas d’étude qualitative et quantitative sur le sujet à PAU. C’est extrêmement difficile de mesurer l’impact d’une campagne de communication, surtout lorsqu’il n’y a pas de chiffre d’affaires à la clé. Nous pourrions prendre comme indicateur le nombre de dîner servis par les restaurateurs les soirs de Match ; mais c’est tout de même insuffisant.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
    Lire - Ça passe ou ça casse
    Plus de musique !
    Au pays des rêves
    Pour les livres et les contes, le lieu compte
    Projet Frankenstein
    Pau - Histoire(s) de Printemps
    A découvrir ou redécouvrir : les champignons
    La grande migration
    « Les Musicales de Thèze »
    Demain samedi, allons danser !
    L’histoire de la Librairie Tonnet
    Une autre campagne ?
    Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
    Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
    Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
    Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
    Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
    A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
    Pau, les Etoiles au firmament



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises