Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Non à la banalisation de la violence

lundi 31 août 2009


"Chaque événement tragique impose, me semble t-il, de s’arrêter et de penser pour panser les blessures ! Aujourd’hui un jeune est mort. Nay est blessé au coeur de la fête ! mais qu’est ce que la fête ? Se réjouir ensemble, dit le dico.

Je ne sais si les fêtes ont changé ? Dans la forme sûrement. Tout est plus grand et démesuré. Les bars, les bodegas, les manèges, les horaires, l’alcoolisation.... mais le fond, c’est le même : la joie de se retrouver, de festoyer ensemble, de boire, de manger et de danser.

Il me semble que chacun 30 ans après donnera la même réponse au besoin de faire la fête !

Les bagarres, il y en a toujours eu. Les garçons ont besoin d’en découdre. C’est comme çà depuis la nuit des temps ! avec les poings et en bande avec souvent l’idée de mesurer sa force avec d’autres pour épater les filles et avoir la revanche s’il le faut avec la fête du village voisin !
Ce qui change c’est la société : nous ne pouvons nier que nous vivons dans un monde de plus en plus individualiste, agressif, violent. Inévitablement cela se retrouve dans notre quotidien, au travail, sur la route, et dans la fête !

Quand au plus haut niveau de la hiérarchie d’un pays on voit et on entend un chef d’état s’autoriser à dire à un citoyen "casse toi pauvre con !  », le ton est donné. Pourquoi retenir ses pulsions agressives ? La violence est toujours plus banalisée ! et on l’accepte comme quelque chose d’inévitable, d’inhérant à cette société moderne ! et quand on s’indigne, c’est toujours du bout des lèvres. Laisser dire et laisser faire c’est donner quitus à la montée de l’agressivité. Nous sommes donc tous responsables si nous nous taisons. 

Si la famille ne donne plus à certains (ceux qui passent à l’acte un peu trop facilement) la possibilité d’accéder au surmoi (ce petit gendarme intérieur qui dit "Stop. ça t’as pas le droit") c’est au reste de la société à prendre le relais en commençant par "poser l’acte" : demander des excuses publiques à ce responsable qui n’a pas su se contrôler et stopper la fête quand surviennent de tels drames comme à Nay.

Ces réflexions ne dédouanent pas à mes yeux en aucun cas les coupables de cet acte horrible, mais pour éviter que dans quelques semaines, il ne soit plus qu’un fait divers pour les festayres, alors chaque famille, chaque comité des fêtes, les municipalités, les média ont le devoir me semble t’il d’organiser des échanges afin de réfléchir dès le plus jeune âge, à la violence, à l’agressivité, à la conséquence de ces actes dans cette société où l’on est dans le faire ; faire vite, encore plus vite sans réfléchir et sans tenir compte de l’autre, en le niant si necessaire.

D’où çà vient ? Que manque t-il ? Moi, j’ai ma petite idée..."

- par Evelyve.


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Non à la banalisation de la violence
1 septembre 2009, par pehache  

Il faudrait peut-être aussi ne pas se voiler la face sur les motivations de nombreux fêtards, qui y vont avant tout pour "se mettre la tête à l’envers", avec toutes les conséquences. Ni sur la passivité des édiles tant qu’il n’y a pas de drame, faut bien faire marcher le commerce...

Moi Je
31 août 2009, par Marc  

"D’où çà vient ? Que manque t-il ? Moi, j’ai ma petite idée...""

Ouh la la ! On n’en peut plus de ce suspense ... Donnez nous vite votre solution !

  • > Moi Je
    2 septembre 2009, par Lou Tillous  
    Attendez qu’ORTIZ relance l’agitation sur le campus de l’Université de Pau, comme ses potes l’ont fait à Rennes 2

  • > Moi Je
    2 septembre 2009, par Marc  
    Bien vu ! Cela faisait longtemps que Lou Tillous n’avait pas trouvé un pretexte pour dire du mal d’Ortiz !

  • point de débat alors !
    4 septembre 2009, par lilie  
    nouvelle sur ce forum j’espèrai y trouver des échanges interessant !!!tant pis tchao !

  • > point de débat alors !
    5 septembre 2009, par Lou Tillous  
    Chère lilie, quand il commence à y avoir des échanges intéressants, tel que l’affaire du mur commémoratif de Billère, ils sont censurés sous la pression de "la police de la pensée" qui veille à la pureté du "politiquement correct". smiley smiley

  • > point de débat alors !
    5 septembre 2009, par Marc  
    Lire Lou Tillous défendre la liberté d’expression est assez cocasse. N’est ce pas lui qui il y quelque temps proposait qu’on enferme Ortiz à l’hopital psychiatrique ?!

  • > point de débat alors !
    5 septembre 2009, par le coq  
    il faut de tout pour faire un monde...politique

    Ce qui n’est pas normal c’est d’accepter des gens qui pensent comme Ortiz et ses "camarades" aux gouvernes de la "démocratie républicaine" ...l’hôpital psychiatrique est trop étroit pour accueillir les électeurs complètement débiles qui en sont la cause. Quand à la honte PROVOCATRICE qui vient d’être édifiée à Billère l’avenir dira la suite.

  • > point de débat alors !
    5 septembre 2009, par Lou Tillous  
    Marc, vous avez le profil parfait du jobard politiquement correct, bobo, chrét’prog : séduit par le socialisme marxiste, tiermondiste, repentant, contempteur de la Nation et de son passé. smiley

  • > point de débat alors !
    5 septembre 2009, par Marc  
    Lou Tillous, vous manquez beaucoup d’imagination. Et en ce qui concerne le "politiquement correct", regardez plutôt de votre coté maintenant que votre ami de Villiers fait partie de la majorité présidentielle.

  • > point de débat alors !
    5 septembre 2009, par Lou Tillous  
    Marc vous faiblissez dans votre rhétorique, je tiens le bon bout, je vais vous écrabouiller si vous continuez smiley

  • > point de débat alors !
    5 septembre 2009, par pehache  
    Le bilan de Lou Tillous sur A@P : un interné en hôpital psychiatrique, et un écrabouillé...

  • > point de débat alors !
    5 septembre 2009, par le coq  
    terminator

    Pim, Pam, Pum....c’est l’alternative. Déo gracias. Amen

  • > point de débat alors !
    5 septembre 2009, par lilie  
    j’étais aussi à Billère c’était beau,émouvant,courageux ;tant pis pour les râleurs et les grincheux ils ne pourront pas empêcher les gens de s’AIMER ! vive RESF et la mairie de Billère.

  • > point de débat alors !
    5 septembre 2009, par le coq  
    On se demande pourquoi certains meurent pour la France !

    C’est dommage de ne pas suivre votre première idée...de partir, car à vous lire cette fois-ci, vous n’êtes pas au niveau du mur de la honte mais à jeter au caniveau de récupération des "eaux grasses à traiter". Et dans ce cas vous pouvez repartir d’où vous venez comme tous ceux qui pensent comme vous sur le sujet. De toutes les façons il y aura une suite et on verra . Il faut voir aussi ce qu’il y a derrière cette initiative et ce n’est pas beau pour Billère ni Pau. Il y a d’autres façons de se mettre en valeurs aux frais des citoyens.

  • > point de débat alors !
    5 septembre 2009, par Lou Tillous  
    Elle a raison cette petite Lilie, il faut élever des murs commémoratifs à tous ceux qui bafouent la Loi républicaine. Donc un mur pour les braqueurs, un pour les violeurs, les pédophiles, les incendiares, les assasins. Je ne suis pas sûr que l’on trouve assez de murs à Billère smiley

  • > point de débat alors !
    6 septembre 2009, par pehache  
    Vous gênez pas, Tillou, empoignez votre truelle...

  • > point de débat alors !
    6 septembre 2009, par Lou Tillous  
    Péhache, j’apprécie votre humour smiley smiley

  • > point de débat alors !
    6 septembre 2009, par Lou Tillous  
    Le Coq voit juste. Les Régionales c’est l’année prochaine et il faut faire parler de soi si on veut espérer une prébende de conseiller régional smiley

  • pourquoi ?
    6 septembre 2009, par lilie  
    vous devez être bien malheureux pour nourrir tant de méchancetés à l’égard de gens que vous ne connaissez pas et qui ne vous ont rien fait !! il est tant de faire un peu d’introspection !

  • > pourquoi ?
    6 septembre 2009, par le coq  
    Le monde de Gulliver et.. ;

    La politique est un "monde de tueurs" sans concessions, alors il faut utiliser les mêmes armes à cette différence qu’eux c’est "mélodie en sous-sol". La rétrospective de la 5ème république et de Chirac à la télé démontre que je ne sais faire que des "graffitis" à destination des "prétentions des gens". Quand on bafoue les lois de la République en détournant la Démocratie, que l’on se positionne en humaniste modèle, on perd le respect et c’est de la tromperie, Tout le monde sait ce qui se cache derrière les Droits de l’homme, comme de l’Ecologie alors soufflons la poussière ou la neige, il ne peut pas y avoir de beauté intérieure chez ces gens sauf naïveté coupable et j’utilise les mêmes armes contre ces "parfaits de la morale subversive". Je ne construis pas un mur mais j’y colle une affiche, leur CV revu et corrigé. C’était mon introspection heureuse merci et sans état d’âme.

  • > pourquoi ?
    6 septembre 2009, par pehache  

    Tout le monde sait ce qui se cache derrière les Droits de l’homme, comme de l’Ecologie...

    je ne suis pas dans la confidence : que se cache-t’il donc d’aussi abominable derrière tout ça ?

  • > pourquoi ?
    6 septembre 2009, par le coq  
    Déjà de retour de Soustons ?

    Salut PH, .....déjà qu’on fait le "con" traire de ce qu’il faudrait avec ce beau soleil en restant sur l’ordinateur : prendre l’air serait bien mieux. Vous êtes suffisamment averti du dessous des cartes.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises