Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD

mercredi 14 octobre 2009 par Georges Vallet


Je situerai mon analyse à trois niveaux :

⊕ Au niveau de la compétence ⊕ Au niveau politique ⊕ Au niveau médiatique

1°)Il est bien évident qu’à son âge, et avec son niveau d’étude, (2ème année de droit !), son incompétence ne peut pas être mise en doute, pour mener à bien une direction de cette importance ! Pour être embauché dans une entreprise, il faut souvent justifier d’une qualification et d’une expérience professionnelle beaucoup plus étoffées !!! Au fond, c’est peut-être cela que l’on cherche ! Il sera dirigé par un conseil « d’experts » qui lui dictera la marche à suivre !

D’ailleurs, ce genre d’incompétence devient la grande « tendance » dans les entreprises. Au niveau des dirigeants ; ce ne sont plus des spécialistes de haut niveau scientifique mais des gestionnaires incompétents technologiquement ; la gestion des chiffres et la rentabilité est leur seul objectif ! C’est le cas aussi dans les gouvernements ! Ce n’est pas la compétence qui fait le choix mais l’appartenance à un réseau de « copains » (maintenant un réseau familial !), beaucoup du Fouquet’s ! où les équilibres des tendances, les quotas, sont savamment calculés. Réfléchir sur la politique environnementale quand on est avocat d’affaires !!! La belle Rama Yade, dont on ne parle plus, est-elle qualifiée pour gérer une politique du sport ? Ceux qui auraient tendance à vouloir prendre des mesures justifiées sont priés, avec beaucoup de courtoisie ( !!!) de se taire et d’obéir. Je ne vois guère que C.Lagarde pour gérer, avec assurance, une politique ultralibérale !

2°)Au plan politique, il ne fait de doute pour personne que c’est un pion placé au bon endroit pour élargir le champ de surveillance et d’action de papa Sarkosy . Comme Napoléon, on place sa famille, mais là, on s’y prend plus tôt ! Progressivement se met en place un régime bonapartiste ! Le fait qu’il soit dans les bonnes grâces de Charles Pasqua (lu dans « La République » de ce matin) est vraiment une référence !

3°) Au plan médiatique, je n’irai pas jusqu’à dire que c’est voulu, mais cela tombe vraiment bien ; c’est une nouvelle affaire qui va masquer les vrais problèmes comme ceux de France Télécom, des licenciements, de la vraie fausse privatisation de la Poste.... On nous a successivement servi, pour détourner notre attention et celle des journalistes, le problème du Ministre de la Culture et, pour allonger la sauce, un nouveau rebondissement est en cours. L’affaire Clearstream s’ajoute et mobilise une opinion publique qui n’est absolument pas concernée, dans sa vie quotidienne, par ces magouilles intestines, au sein de l’UMP ; on les minimise en évoquant le manque de cohésion du PS ! L’objectif est aussi de détourner l’attention par la multiplication des visites triomphales dans la France des régions, au contact des partisans sélectionnés physiquement et politiquement.

-  par Georges VALLET


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
15 octobre 2009, par claudiqus  

c’est amusant ...

ma fille cadette est en première année de Droit et n’a pas encore 18 ans ...

je n’avais pas fait le rapprochement, mais je la vois bien à la tête de l’EPAD !!! ....

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    15 octobre 2009, par Bernard Boutin  

    Ma fille a 18 ans mais elle est en deuxième année de prépa. Elle a donc une année d’avance sur la votre.

    On laisse la votre à l’EPAD et on met la mienne à la tête de l’Etat.

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    15 octobre 2009, par claudiqus  

    il faudrait peut-être ...

    qu’on sollicite leur avis, avant, non ?

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par claudiqus  

    c’est vrai que ..

    la photo entretient l’ambiguïté !

    j’ai eu un doute, au départ ...

    > Nomination de Jean SarkoZy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Maximo  

    euuuuuuuuh smiley demande de renseignement, là... c’est pas la photo du fils Sarko, là... Y’a eu une erreur ?

  • > Nomination de Jean SarkoZy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Marc  
    C’est la photo de l’ami Georges Vallet... Il n’y a pas que le Président qui est adepte de l’hyper-médiatisation...

  • > Nomination de Jean SarkoZy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Maximo  

     smiley smiley smiley

    merci

     smiley smiley smiley

  • > Nomination de Jean SarkoZy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Marc  
    Et merci Maximo d’avoir aussi corrigé l’orthographe du nom de notre Président, malencontreusement massacré par l’ami Georges, encore lui.

  • > Nomination de Jean SarkoZy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Georges Vallet  
    A qui ai-je l’honneur ?

  • > Nomination de Jean SarkoZy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Maximo  
    on avait bien vu que le minot Sarko s’était fait couper les cheveux et avait mis des lunettes. Mais de là à... tomber la cravate, quand même ! smiley

  • > Nomination de Jean SarkoZy à la tête de l’EPAD
    15 octobre 2009, par Georges Vallet  
    La politique actuelle peut se comparer à un grand meuble à tiroirs, évolutif. Je n’oserai pas l’appeler « commode » car je risque d’être accusé de tendancieux. Au fur et à mesure des évènements, les tiroirs s’ouvrent et se ferment, certains restant ouverts ou fermés plus longtemps que d’autres ! Parmi ces tiroirs, il y a quelques semaines, mois peut-être, on a ouvert celui du port du voile islamique, partiel et intégral ; ce dernier était considéré comme un obstacle à l’identification donc à cette volonté affichée de réaliser « une transparence » dans tous les domaines. Il m’est alors apparu, après une sollicitation du responsable d’A@P, que de participer aux débats, sous forme d’un pseudonyme, sans photo, pouvait être considéré, par cet anonymat, comme une volonté de vouloir se cacher derrière une véritable « burqua ,burka, bourqua » ! Il n’y a donc pas, de ma part, une volonté de médiatisation, je ne convoque pas mes partisans en les sélectionnant, pour faire la photo ; c’est une volonté de lever le voile et de m’exprimer au grand jour.

  • > Nomination de Jean SarkoZy à la tête de l’EPAD
    15 octobre 2009, par Marc  
    Merci Georges, de toute façon votre photo est plus agréable à regarder que celle de Jeannot les longues dents. On peut vous féliciter également de faire plus d’efforts que Claudiqus qui laisse aux autres le soin d’illustrer sa prose. En ce qui me concerne, dans le cadre du respect des convictions de chacun, je reste sous ma Burqua.

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par claudiqus  

    il faut en cela ..

    sans doute remercier le clan Balkany, ennemi déclaré de Patrick Devedjan !

    que le dauphin soit capable ou non n’est pas vraiment le fond du problème ...

    mais on assiste à un retour chronologique de l’histoire : à quand le sacre d’empereur pour notre nannoprésident ?

    > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Marc  

    L’article de M. Vallet dénote une totale incompréhension de son sujet.

    M. Jean Sarkozy a été élu par ses pairs Chef du Groupe UMP au Conseil général des Hauts de Seine. C’est à ce titre qu’il succèdera à Patrick Devedjian à la tête de l’EPAD.

    Cette nomination est parfaitement légitime car elle s’inscrit tout à fait dans la logique politique et dans celle de l’institution.

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par pehache  

    Vous plaisantez, Marc, j’espère ??

    Sur la forme la nomination du Prince Jean est légitime : les lois sont respectées, rien à dire.

    Sur le fond, c’est un peu grave que vous n’y trouviez rien à redire. Comme si on nommait couramment à la tête de structures gérant des millards d’euros des jeunes gens de 23 ans sans aucune expérience professionnelle et ayant le bac pour tout diplôme.

    Au fait, existe-t’il un règlement de l’EPAD qui stipule que c’est le chef du groupe UMP du CG92 qui doit être le président de l’EPAD ?

  • > Nomination de Jean SarkoZy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Maximo  

    Non, Pehache, il n’y en a pas. Car ce n’est pas le cas, Marc se trompe.

    Monieur sarkozy se fait nommer au CA de l’EPAD qui l’élira président. le "à ce titre" de Marc est juridiquement inexact et vrai de facto.

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Marc  

    "Vous plaisantez, Marc, j’espère ??"

    Enfin, Pehache, vous me connaissez, non ?

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Georges Vallet  

    Marc, votre réponse dénote une totale incompréhension de mon texte

    A aucun moment je n’ai soutenu une "illégitimité" ; j’ai simplement évoqué une "incompétence" qui ne met même pas en cause ses qualités, mais son manque d’expérience due à son âge et à son niveau d’étude, alors que la responsabilité qui est mise en jeu est considérable. Je mets en cause non seulement son père mais ses pairs, comme vous dîtes, qui n’ont pas pris la dimension du risque qu’ils faisaient courir à la France.

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Maximo  

    la dimension du risque qu’ils faisaient courir à la France.
    N’exagérons rien ! L’ennemi n’est pas à nos frontières.

    Quant à l’illégitimité, oui, vous en faites la démonstration. Légitimité n’est pas légalité, en la matière. On peut considérer, en effet, que cette "nominélection" est parfaitement illégitime.

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    15 octobre 2009, par Georges Vallet  

    "N’exagérons rien ! L’ennemi n’est pas à nos frontières"

    C’est vrai, vous avez raison, il n’est pas à nos frontières, il est déjà dans notre pays et infiltré partout !

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Rêveur des villes  

    Au niveau des dirigeants ; ce ne sont plus des spécialistes de haut niveau scientifique mais des gestionnaires incompétents technologiquement

    Les scientifiques de haut niveau promus à un poste de direction, et nuls en management, cela est fréquent aussi !

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Georges Vallet  

    Pour confirmer vos propos, il faudrait des exemples et il y en a de moins en moins, tous sont devenu des "financiers"

    A la limite même, c’est moins grave car les qualités et la valeur de l’entreprise ne sont pas détruites, elle conserve une grande valeur potentielle pour un rachat ; ce qui n’est pas le cas quand, pour des raisons de fausse rentabilité, on désorganise et on supprime toutes possibilités de maintenir une concurrence technologique. Déplacer des personnels hautement qualifiés technologiquement, chez France Télécom, par exemple, et cet exemple est généralisable, pour en faire des commerciaux, c’est vraiment le cas d’une direction qui cherche du fric dans l’immédiat et qui se moque totalement de la qualité des progrès qui pourront être réalisés et qui maintiendront un haut niveau compétitif. Et c’est le cas dans la plupart de nos structures, ce qui explique leur incapacité à affronter la concurrence de la qualité ; ne nous plaignons pas du déséquilibre de notre commerce extérieur ; des étrangers sont meilleurs que nous car ils fournissent de la qualité ce qui entraîne une plus forte demande, donc la quantité et les gains. Gagner plus n’est pas travailler plus, c’est travailler mieux, plus intelligemment, plus scientifiquement, pour produire de la qualité et après seulement de la quantité.

    La seule concession que je ferai est, que dans le contexte actuel, où il est impossible de mener à bien, avec la même compétence une gestion technologique et une gestion économique, la raison voudrait que la direction soit bipolaire et les décisions prises après concertation. Nous sommes en plein dans le problème actuel de la contestation hospitalière par exemple.

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par le coq  
    Quand on ne peut rien on ne dit rien...

    Arretez de vous faire "plaisir" par des théories dont on connait le résultat : chomage, incohérence, manque de qualité, manque de lucidité, trop cher et je peux en rajouter...pendant ce temps les autres pays sont actifs, incisifs, performants et les produits appréciés. Sortez votre bureaucratie pesante de ses tours d’ivoire, arrétez de vouloir tout contrôler car c’est le seul domaine où votre création d’emploi s’exerce avec un talent lamentable à charge des citoyens. Entrez dans le monde ouvert de la compétition positive et non dans celui du protectionnisme réactif et stérile. Seulement il faut supprimer "beaucoup de fonctionnaires assermentés à vie" comme vous dites. Il faut avoir du courage pour voir les choses en face ce qui n’est plus le cas depuis longtemps. C’est comme pour la Police la délinquence s’installe alors on essaie de sévir mais il y a 80000 condamnés à la prison ferme qui cavalent libres faute d’hôtellerie accueillante. Que des constats de ce genre et vous voulez donner des leçons ? Gardez votre énergie pour la pêche à la ligne.

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par Georges Vallet  

    1°)Dernier round car nous sommes maintenant très loin de l’objet de nos ressentiments, à savoir Jean Sarkozy.

    2°)Pardon pour ce crime de lèse majesté ! je n’écrirai plus que notre « saigneur » est Sarkosy.

    3°)"pendant ce temps les autres pays sont actifs, incisifs, performants et les produits appréciés."

    C’est la preuve que nos entreprises" privées" sont incompétentes pour aller chercher des marchés et pour faire de la qualité. On a perdu toute influence dans de nombreux pays, le Vietnam en particulier (que je connais un peu), où le terrain avait pourtant été préparé par nos anciens. On sacrifie par souci d’économie des crédits de la francophonie ; il n’y a plus que les seniors qui parlent français et qui cherchent à acheter français, souvent en vain.

    Les fonctionnaires n’y sont pour rien ; ce n’est pas l’argent du contribuable français qu’il faut récupérer mais celui de la concurrence étrangère.

    Le protectionniste que vous combattez, comme moi, consiste à continuer à faire ce que l’on fait, c’est-à-dire à vivre en vase clos en prenant l’argent des contribuables (suppressions des fonctionnaires) et en le distribuant aux entreprises, sur notre territoire ou qui ont délocalisé et qui sont souvent alimentées par des capitaux étrangers. Elles le distribueront aux assoiffés perpétuels que sont les actionnaires au lieu de l’investir dans la recherche dans l’entreprise. Devant l’incompétence de nos gestionnaires qui recherchent les profits immédiats en sacrifiant la recherche, c’est-à-dire la qualité compétitive, on prend des mesures pour stimuler la consommation intérieure au lieu de la consommation extérieure. Le résultat est la réussite des produits étrangers qui sont meilleurs et plus vendus dans notre pays ! Petit détail ! la suppression de fonctionnaires qui compense la perte due à la baisse de la TVA sur la restauration a-t-elle atteint son objectif ? La solution ne passe pas par la vente « à tout pris » mais par la recherche fondamentale « à tout pris ». Il faut créer du nouveau, rentable à plus long terme c’est vrai, et non de la technologie qui bricole des petites variantes sans valeur compétitive. Pendant ce temps, nos élites intellectuelles sont dans des classes préparatoires (Polytechnique, Centrale )non pas pour devenir des ingénieurs capables d’enrichir la compétitivité des entreprises, ils sont dans le système financier : banques, traders, à l’étranger le plus souvent. L’autre partie est dans des écoles de commerce et se plaint de ne pas trouver de débouchés ! Ils se plaignent tous d’être de plus en plus mal protégés par un service de santé hospitalier déficient en personnel ; par un service policier également insuffisant, éloignés des zones sensibles, incapables de suivre l’évolution des bandes, de remonter les filières de drogue car on a fusionné les services de terrain, de suivi de proximité, pour faire des économies de personnel, de fonctionnaires de police ! (référence une dernière émission de C dans l’air) Votre pulsion inextinguible de « fonctionnairivore » cache votre raison et votre bon sens. Moins de fonctionnaires ne veut pas dire vie meilleure pour les français, même pas pour les entreprises, cela signifie enrichissement supérieur de certains.

    4°)« Gardez votre énergie pour la pêche à la ligne. » Désolé, je n’aime pas pêcher les poissons d’élevage !

    5°)« Quand on ne peut rien, on ne dit rien. ». .Dans ce cas, nos hommes politiques feraient bien de se taire, y compris mon interlocuteur.

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    14 octobre 2009, par le coq  
    le silence est d’or messieurs.

    Votre tirade est tellement HORS NORMES et sans fondement sérieux qu’il vaut mieux ne pas relever vos énormités telle que : les Français avaient bien préparés le commerce avec le Viet Nam ! c’est une insulte et vous êtes décevant ou provocateur. Heureusement la nature fait bien les choses en mettant en place un programme naturel pour éliminer les "séniles du 14 février".

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    15 octobre 2009, par Perplexe  
    Les époux BALKANY ont déclaré que Jean Sarkozy était le meilleur d’entre eux. On leur accorde bien volontiers.

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    15 octobre 2009, par Maximo  
     smiley smiley smiley

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    16 octobre 2009, par Lou Tillous  
    Cette magouille pour faire désigner le Prince Jean m’a profondément ulcéré, moi qui suis un produit de l’ascenseur républicain et j’ai signé la pétition de protestation. Et pourtant, nous autres palois, en matière de népotisme, nous en avions vu de belles du temps de Labarrère. Il ne faudrait pas avoir la mémoire courte, même si ça touchait des nomminations moins emblématiques.

  • > Nomination de Jean Sarkosy à la tête de l’EPAD
    19 octobre 2009, par Perplexe  
    La Défense va jusqu’à l’île de Puteaux.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises