Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Si le "Mur de Berlin" eût chuté un an plus tard...

mercredi 11 novembre 2009 par Joël BRAUD


C’est vrai qu’aujourd’hui on nous en rebat les oreilles du mur de Berlin. J’aurais voulu qu’il chutât un an plus tard, puisque seul compte le vingtième anniversaire. Imaginons.

Oui, imaginons que le mur de BERLIN ait chuté non pas le 9 novembre 1989 mais le 9 novembre 1990, il aurait eu alors la délicate attention de faire coïncider sa disparition avec le vingtième anniversaire d’un événement tout aussi important.

Vous ne voyez pas de quel événement je veux parler ?

Mais si souvenez-vous, il concerne un homme politique français. Celui qui a beaucoup œuvré pour la construction de l’Europe. Celui qui considérait que l’existence de ce mur qui séparait les deux Allemagnes était un frein considérable à la réalisation de l’Europe. Ou encore celui qui disait que l’Europe allait de l’Atlantique à l’Oural.

Allez je vous facilite encore la recherche, celui qui disait que sauter comme un cabri en disant : l’Europe, l’Europe, ne ferait pas avancer les choses.

Oui vous y êtes, il s’agit de Charles de Gaulle. En effet le Général de Gaulle est mort le 9 novembre 1970.

Il y aurait eu là comme un clin d’œil de l’histoire. En vérité celle-ci nous a appris que la Liberté n’arrivait jamais en avance mais toujours en retard.

- par Gibet


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Si le "Mur de Berlin" eut chuté un an plus tard...
11 novembre 2009, par Marc  
vérité

La vérité est la suivante : Le 9 novembre 1989, Sarkozy et Juppé, au retour de Colombey les 2 Eglises où ils venaient de se recueillir à l’occasion du 19ème anniversaire de la mort du Général, se demandaient ce qu’ils pourraient bien faire pour faire plaisir à celui que les regardait depuis le ciel.

Après le second apéro, Sarkozy, qui était complêtement ivre, a proposé à Juppé, qui ne valait guère mieux, d’aller démolir le mur de Berlin. Ce qu’ils ont fait le soir même. C’est donc bien au Général que l’on doit la chute du mur.

Tout ce que je raconte est aussi vrai que ce que dit Gibet à propos de M. Isseini.

  • Si le Mur de Berlin était tombé un an plus tard...
    11 novembre 2009, par Maximo  
    Tout ce que je raconte est aussi vrai que ce que dit Gibet à propos de M. Isseini.
    Mais beaucoup plus drôle smiley

  • > Si le "Mur de Berlin" eût chuté un an plus tard <- je mets un ^ sur eut, c’est plus mieux lol
    11 novembre 2009, par Maximo  

    En vérité celle-ci [l’Histoire] nous a appris que la Liberté n’arrivait jamais en avance mais toujours en retard
    La liberté n’arrive pas, Gibet : elle se conquiert.

  • > Si le "Mur de Berlin" eût chuté un an plus tard <- je mets un ^ sur eut, c’est plus mieux lol
    11 novembre 2009, par le coq  
    verlan utile

    Après le "gibet arrive la potence" c’est ça la liberté ! alors Gibet a raison il vaudrait mieux la touver au début...ceux qui arrivent à s’évader avant le gibet en savent le sens.

  • > Si le Mur de Berlin était tombé un an plus tard <- voilà
    11 novembre 2009, par Maximo  

    "Si le "Mur de Berlin" eût chuté un an plus tard <- je mets un ^ sur eut, c’est plus mieux lol"’

    non, même pas : je devais dormir, hier soir, moi... c’est aussi mauvais et laid ! smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises