Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Paseo n°4 : Quelle place Clemenceau pour demain ?

samedi 18 février 2006


Des colonnes de Buren, des sculptures de Chillida ou Botero, une forêt d’arbres fruitiers « qui appartiendraient à nous tous, y compris les oiseaux et les abeilles » (Bernard Moitessier), une Grand Roue,... 

La Place Clemenceau mesure 10000 m2 (100 x 100m) : un bel espace. Le cœur de notre ville. Comment l’imaginez-vous ? 

Des espaces jeux pour enfants ? Un mini amphithéâtre ? Des fontaines ludiques musicales ? Un jeu d’échec, à taille humaine, gravé à même le sol ? Des espaces café ? Un marché hebdomadaire aux fleurs, aux oiseaux, au bio ? 

Le renouveau de notre ville passe par le réaménagement de sa place centrale. Mais pas n’importe lequel. Un univers vide, froid et sans âme serait le pire. Il est toujours possible... 

Quelles pistes souhaiteriez-vous voir étudiées ? N’hésitez pas à intervenir dans ce grand débat. Passez-nous vos commentaires sur le Forum ci-dessous.

Vos observations seront reprises dans le prochain numéro d’A@P ‘Spécial Place Clemenceau’ que nous vous adresserons ainsi... qu’à la Mairie. 

- par les Animateurs d’Alternatives-Paloises

Documents liés
 
PDF - 404.6 ko
 

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Paseo n°4 : Quelle place Clemenceau pour demain ?
5 octobre 2006, par francine dehail  

Un espace convivial avec des fontaines, des jets d’eau, des endroits pour s’asseoir et discuter, une zone de verdure qui soit un espace de respiration, un poumon d’oxygène en plein centre ville, une halte pleine de fraîcheur en plein été et un joli plan de conifères en plein hiver. Bref, un espace qui varie et respire au gré des saisons.

> Paseo n°4 : Quelle place Clemenceau pour demain ?
30 juin 2006, par Max  

Où en est-on de la concertation ? Les urbanistes/architectes de la ville ont-ils consulté les palois, des cabinets extérieurs, regardé ce qu’il se fait ailleurs ? Al ’heure où les vacances vont nous faire glisser directement vers l’inauguration du Palais des Pyrénées, ne serait-il pas judicieux d’avoir des ébauches de projets ?

  • > Paseo n°4 : Quelle place Clemenceau pour demain ?
    3 octobre 2006, par micheline fornaciari  
    Venant de Paris, pour m’installer bientôt à Pau, je me suis aperçue à travers mes nombreux déplacements dans certaines villes de provinces que ces dernières voulaient faire du moderne. Un exemple : à Ajaccio, ville de mon enfance, j’ai eu la désagréable surprise de voir la hall aux poissons qui ressemblait à une gigantesque salle de bains moderne aux carreaux bleus. Tout ce qui faisait le charme de ce marché aux poissons avait disparu, alors qu’on aurait pu faire du neuf avec de l’ancien, c’est-à-dire respecter les consignes d’hygiène modernes tout en conservant l’originalité des lieux. Dernière précision : ces travaux ont coûté une somme énorme et le système d’évacuation des eaux usées n’a connu que des problèmes. smiley

  • > Paseo n°4 : Quelle place Clemenceau pour demain ?
    8 mars 2006, par Saint-Just  

    Nous pouvons lire par ailleurs (rubrique Montaigne, De Gaulle... la plus longue du site !) la très bonne idée de René (intervention du 7 mars) qui consiste à ce que la Place Clemenceau soit à ciel ouvert. C’est important de le souligner. Faut-il deviner dans cette idée, qu’une couverture partielle de la place, genre halle ouverte, serait une mauvaise idée ? Certainement pour ma part, mais qu’en pensez-vous ?

    > Paseo n°4 : Quelle place Clemenceau pour demain ?
    22 février 2006, par pehache  

    Personnellement, j’ai un faible pour les places à arcades. Mais ce n’est pas le style de Pau, tant pis...

    Sinon j’avoue ne pas trop savoir quel style architectural je préférerais. Je pense moi aussi qu’un espace central dépouillé, donc polyvalent, est souhaitable. Je sais que notre maire aime les fontaines et l’eau, souhaitons juste qu’il n’en mette pas une trop imposante en plein milieu de la place.

    Mais ce que je sais, c’est qu’il faudrait saisir cette occasion pour que la place Clémenceau devienne un véritable lieu vivant, un centre de la vie paloise, lieu qui manque vraiment à mon avis au Pau actuel. Le Bd des Pyrénées joue un peu ce rôle, mais très partiellement, car presque exclusivement dédié à la promenade.

    Mais ce qui fait un lieu vivant ou non, ce sont aussi les commerces, institutions, associations, etc... qui s’y trouvent. Et là je me dis que ce n’est pas gagné. Je crains une prédominance d’agences bancaires, d’agences immobilères, de boutiques de fringues chics... pour l’ambiance ce n’est pas le top.

    La lecture d’un récent magazine municipal, dans lequel on peut lire que le parti-pris du nouveau centre commercial sera le "haut de gamme" n’est pas fait non plus pour rassurer. Chic, froid, impersonnel. Moi je voudrais voir aussi (et surtout) autour de la place des bistrots, des boulangeries, des boucheries, des librairies, des galeries d’exposition, etc... Des marchés organisés sur la place, c’est très bien aussi. En résumé, un lieu populaire.

  • > Paseo n°4 : Quelle place Clemenceau pour demain ?
    23 février 2006, par Saint-Just  
    On pourrait dire bien des choses en somme. En variant le ton, par exemple : Agressif : " Moi, si j’avais un telle place, il faudrait sur-le-champ que je la ratatinasse ! " Amical : " Mais, l’été, il doit y faire un sacré cagnard ! Pour s’y abriter, faites-y planter de nombreux palmiers ! " Descriptif : " C’est Toulouse ! . .. c’est Montpellier ! . . . c’est Madrid ! Que dis-je, c’est Madrid ?. .. C’est Moscou ou Pékin ! " Curieux : " A quoi peut servir cette immense place ? A y accueillir foires, cirque ou concerts en plein air ? " Truculent : " Ça, lorsque vous y manifestez, les clameurs de la foule peuvent-elles y raisonner, sans qu’un Ossalois effrayé n’appelle la maréchaussée ? " Prévenant : " Gardez-vous, sans aucun bar tout autour, par ce calme, de la voir désertée ! " Emphatique : " Aucun vent ne pourra te balayer, place magistrale, pas même celui, puissant, venu des mers australes ! " Dramatique : " Ce sera la Place Rouge sans vie, s’y l’on n’y prend pas garde ! " Admiratif : " Pour un dictateur, un Mausolée n’y dépareillera pas ! " Lyrique : " Est-ce là que les Palois festoieront ? " Naïf : " Cette réflexion commune, quand la Mairie l’organise-t-elle ? " Respectueux : " Souffrez, qu’on nous écoute, c’est là ce qui s’appelle un projet d’importance ! " Pratique : " Voulons-nous tous y réfléchir à propos ? Assurément, cela ne sera pas du gâteau ! " Voilà ce qu’à peu près, nous pourrions dire si nous avions un peu de lettres et d’esprit. Mais d’esprit, ô les plus lamentables des êtres, nous n’en eûmes jamais un atome, et de lettres, nous n’en avons que les sept qui forment le mot : ringard ! smiley

  • > Paseo n°4 : Quelle place Clemenceau pour demain ?
    26 février 2006, par B.S.P.  
    Vous avez dit "RINGARD" ?

    Je ne dirai qu’un mot : « BRA-VO !!! » Saint Just

    Et j’ajouterai que si "Ringard" désigne un acteur, un chanteur à demi oublié qui cherche des petits rôles, ... ce qui l’assimile à « médiocrité », « démodé », « incapable » ou « de mauvaise qualité »

    Le terme nous vient du wallon oriental « ringuèle » qui signifie « levier », emprunté au mot allemand « Rengel » qui signifie « buche » ou « rondin ».

    Le « ringard »est un outil qui permet de retirer les scories du feu.

    Ringard vient en outre de « Ring », qui signifie au départ « cercle ».

    (sic Le Robert en 3 volumes sous la direction d’Alain Rey).

    Alors quoi de plus beau que de faire partie d’un « cercle » qui fasse « levier » sur la gestion municipale, pour régénérer ceux qui voient dans le miroir de l’altérité : « incapacité », « médiocrité » ou « démodé » ?

    Tout en garantissant stabilité et continuité...

    B.S.P. (Bonté, Simplicité, Pragmatisme ?)

  • > Paseo n°4 : Quelle place Clemenceau pour demain ?
    21 février 2006, par Bernard Boutin  

    La Place, je l’imagine très « sobre » et surtout 100% modulable pour pouvoir l’adapter à tout type de manifestations. Il faut y figer un minimum de choses. Voyez la Place du Capitole à Toulouse. Elle est vide d’élément l’obstruant. L’espace est disponible en fonction des besoins : spectacle de rue, marché à thèmes, manifestation musicale, terrasses de café « amovibles »...

    C’est par contre sur son pourtour que l’on peut imaginer de la « meubler »...

    Si je recommande de libérer au maximum l’espace, rien n’interdit d’être créatif avec le revêtement du sol. Tout peut y être dessiné avec tout type de supports. Des espaces peuvent être crées.

    Souvenons-nous de l’usage que faisait les anciens du galet en dessinant au sol des « arabesques » ou autres...

    Souvenons-nous des petits cailloux carrés blancs cassés qui font le charme de Lisbonne...

    Souvenons-nous des pierres plates si caractéristiques de Florence...

    Souvenons-nous que notre Béarn regorge de marbres, ardoises, galets ou même de bois... N’oublions pas ce patrimoine et veillons à l’intégrer au cœur de notre ville.

    Il y a là un véritable travail de créatif à lancer. Pourquoi pas un concours ? Un beau challenge : Faire de cette place un symbole de ce que notre Béarn sait produire...

    Et si pour une fois, l’on mettait de côté, l’omniprésent « béton » qui entache chaque jour plus notre ville pour revenir à nos « valeurs » d’hier.

    Bien entendu, cet appel à utiliser des matériaux locaux ne doit pas faire oublier les produits modernes qui ont des qualités nouvelles de durabilité et adhérence. Il s’agit là de trouver un juste « mix ».

    L’idée est lancée...

  • > Paseo n°4 : Quelle place Clemenceau pour demain ?
    23 février 2006, par Jean-Denis Bégat  
    Peut-on envisager son aménagement d’une façon pragmatique ? Que voulons-nous pour cette place ? Un lieu de vie populaire ? Combien d’évènements se déroulent, tout au long de l’année, Place de Verdun, et quel sont ceux qui peuvent y être déplacés ? Idem pour le Zénith, le Palais des Sports, le théâtre Saragosse,... Quelles manifestations, culturelles ou non, auraient une place en plein air ? Une fois cette liste établie, quels aménagements spécifiques sont requis (eau, gaz, électricité, sécurité...) ? Quels sont les revêtements utilisés dans d’autres villes d’Europe pour ce type de place ? Une fois que le "quoi", "pour qui" seront définis, le "comment" sera peut-être plus évident. Le site web de la Mairie sera-t-il ouvert aux remarques et envies des citoyens palois ?

  • > Paseo n°4 : Quelle place Clemenceau pour demain ?
    27 février 2007, par Francine Dehail  
    Paseo N°4 Quelle Place Clemenceau

    Cette place Clemenceau, c’est pour moi , en théorie, comme une très grande page blanche où l’esprit des Palois pourrait s’exprimer. Une page, une place, les mots sont proches. L’ennui c’est que cette page est déjà pleine d’écritures, de ratures. Y-a-t-il encore un espace pour créer quelque chose ? Cette page blanche, je la vois déjà couverte de palmiers, de fontaines, de bancs, de dalles de pierre. Où est la créativité des habitants dans tout cela ? Où est l’oxygène pour respirer ? où est la joie de vivre à l’ombre de ces franchisés normalisés et identiques à travers toute la France ? Cette place est devenue stéréotypée, standardisée, sans goût, sans saveur. Elle véhiculera essentiellement l’argent qu’elle aura coûté ... smiley

  • > Paseo n°4 : Quelle place Clemenceau pour demain ?
    1 septembre 2006  
    +1 +10 +100 +1000 +100000 ...... smiley

  • > Paseo n°4 : Quelle place Clemenceau pour demain ?
    1 septembre 2006  

    +1 +10 +100 +1000 +100000...... smiley

    à la réponse de Monsieur Boutin

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Avenue de Montardon.
    Pau - Déshérence du centre Bosquet
    Martine Lignières-Cassou ne présente pas ses voeux aux habitants de Pau Nord.
    Joffre : Bravo (avant les autres) à MLC
    Le 22 rue Lamothe
    Pau : Grands projets de rénovation immobilière
    Regards sur le « 14 JUILLET »
    Pau ville d’art et d’histoire
    Pau : atout cœur !
    PAU - Un petit aménagement à réaliser...
    Pau - Place Saint Louis de Gonzague, Place florentine ?
    PAU - Travaux rue des réparatrices.......
    Zone 30, zone de rencontre
    Pau - Pour qui sont ces panneaux, qui fleurissent la ville ?
    Journées du patrimoine, la Synagogue de Pau a ouvert ses portes
    Pau - Qui pour ouvrir le robinet ?
    PAU - Les palois sont-ils analphabètes ? ? ? . . . .
    La technostructure et le conseiller de quartier
    Ousse des Bois : le futur "Pôle Educatif et Culturel"
    Lettre à Madame Claudy LAGREZE



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises