Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Denis BADIE

lundi 23 novembre 2009 par Bernard Boutin


A Pau, depuis 30 ans les clubs et associations sportives bénéficient d’une structure de rencontre, d’accompagnement et d’aide : l’Office Municipal des Sports. Henri LAMBERT, élu proche d’André LABARRERE, en a été le Président pendant de longues années. MLC a voulu nommer à la tête des « Offices » palois des personnes non issues de sa majorité politique au conseil municipal. C’est le cas à l’Office du Commerce, c’est aussi le cas à l’Office Municipal des Sports dont les rênes sont depuis le début de l’année entre les mains de Denis BADIE, ancien Président du Club Universitaire Palois et ancien coureur sur piste. Rencontre avec la voix du sport auprès des élus.



Alternatives Paloises - Vous êtes à la tête de l’OMS de Pau, pourriez-vous nous dire ce qu’est l’Office Municipal des Sports ?
Denis BADIE - L’Office Municipal des Sports est une association loi 1901 qui existe depuis une trentaine d’années sur Pau et regroupe tous les clubs et associations sportives de la ville. Nous avons actuellement 125 clubs adhérents répartis en 3 collèges ; ceux des sports collectifs, des sports individuels et du sport loisir.

Alternatives Paloises - Quelle place avez-vous par rapport au Service des Sports de la ville de Pau ?
Denis BADIE - Le Service des Sports de la ville est un service administratif qui doit mettre en place la politique dictée par les élus municipaux et qui gère les installations municipales et les fonctionnaires travaillant dans ces lieux. Nous, nous sommes la voix du monde sportif palois que l’on réussit petit-à-petit à fédérer pour être force de proposition vis-à-vis des élus.

Alternatives Paloises - De quels moyens humains et financiers disposez-vous ? Où êtes-vous installés ?
Denis BADIE - Actuellement, nous avons deux salariés à temps plein. Nous sommes installés à la Villa Tissié mais pour très peu de temps puisque nous allons déménager au Complexe de Pelote où nous aurons un nouveau bureau et seront plus à l’aise. Nous pourrons y entreposer tout le matériel que nous laissons à disposition des Clubs tous les week-end qui permet de solutionner beaucoup de problèmes rencontrés par eux : tentes, talkie-walkies, appareil de sonorisation et véhicules 9 places...
Nous embauchons aussi l’été des contractuels éducateurs sportifs et accompagnateurs (10 à 20 environ ?) pour le « Sport Animation Vacances à Pau » (SAVAP) qui propose des activités sportives et culturelles à tous les enfants palois de 11 ans à 16 ans (en 2009, quasiment 500 enfants )

Alternatives Paloises - Comment s’organise les liens entre vous, les élus et le service des sports de la ville ? Quelle place souhaitez-vous avoir ?
Denis BADIE - Dans les villes françaises les OMS ont des rôles légèrement différents selon leurs statuts. Sur Pau, le comité directeur tient à sa liberté de parole et à son autonomie de plus en plus grande et c’est par nos actes et nos prises de position que nous le montrons, au bénéfice du sport palois et des associations qui le porte. Nous savons très bien que financièrement nous ne serons jamais indépendant d’une municipalité mais nous avons un rôle de force de proposition tout comme celui d’un office du commerce ou de la culture.

Alternatives Paloises - Avez-vous un rôle dans l’examen des subventions attribuées aux clubs sportifs ?
Denis BADIE - Tout à fait puisque depuis de nombreuses années nous examinons en amont toutes les demandes de subventions des clubs et associations sportives paloises qui font des demandes de subventions. Nous proposons alors à la ville et au Conseil Municipal une grille de répartition des subventions et nous sommes satisfaits cette année d’avoir été écoutés à plus de 90% et espérons pouvoir nous rapprocher des 100% dans le futur si possible... (ndlr : les subventions à l’Elite - Elan Béarnais, Section Paloise Pro et Pau FC ne sont pas vues par l’OMS)

Alternatives Paloises - Avez-vous dans l’immédiat quelques projets importants ?
Denis BADIE - Le comité directeur de l’OMS de 21 membres, représentant toutes les familles du sport palois, souhaite que le monde professionnel rencontre plus le monde des amateurs et des bénévoles. Nous allons créer la « Soirée des Sportifs » le vendredi 29 janvier prochain où dans la même soirée, les élus municipaux nous présenteront la politique sportive de la ville pour 2010, nous découvrirons tous les champions et championnes des associations paloiess qui auront eu de bons résultats en 2009 ainsi que le monde professionnels. Grâce au choix des lecteurs de la République et l’Eclair, nous célèbrerons aussi le sportif de l’année et le meilleur espoir de l’année.

Alternatives Paloises - Parmi vos 3 commissions de travail, l’une d’entre elle traite du projet de « complexe nautique ». A-t-on une idée du site qui tient « la corde » ?
Denis BADIE - La municipalité nous a demandé un rapport concernant de futur équipement pour répondre aux besoins des usagers, des sportifs et des scolaires qui a été présenté lors d’un débat public. Actuellement, dans le comité de pilotage, Madame la Maire a souhaité que nous soyons partie prenante. Il reste 4 sites en lice. Celui de la piscine Plein Ciel, du Stade Nautique, du bâtiment de la Hérrère et près du Stade d’Eaux-Vives.
Nous pensons que les 2 sites qui tiennent la corde sont Plein Ciel et le Stade Nautique. C’est le vœu de l’OMS parce que pour ce qui est du bâtiment de la Hérrère à déconstruire, il pourrait là y avoir quelques mois de délais supplémentaires hors le besoin est urgent. Il y a un déficit de 500 m2 de bassin dans la ville ! Nous souhaitons que ce nouveau complexe voit le jour le plus vite possible.

Alternatives Paloises - Ce n’est pas par hasard que vous vous retrouvez à la tête de l’OMS...
Denis BADIE - J’étais le trésorier de l’OMS sous le précédent mandat avec M. Lambert. Dans ma jeunesse, j‘étais international d’athlétisme. Ensuite, je suis devenu Président du CUP (Club Universitaire Palois) pendant 8 ans, place que j’ai laissée en janvier en devenant Président de l’OMS.


- propos recueillis par Bernard BOUTIN

PS : l’objet de l’OMS de Pau tel que précisé dans nos nouveaux statuts :

L’Office a pour objet général en concertation avec les autorités municipales de soutenir, d’encourager et de provoquer tous efforts et toutes initiatives tendant à répandre et à développer pour tous la pratique de l’Education Physique et Sportive, du sport, des activités de loisir à caractère sportif et le contrôle médico-sportif de faciliter, dans les mêmes domaines, une coordination des efforts :
* pour le plein et le meilleur emploi des installations
* pour la promotion sportive de la Ville de PAU tant en France qu’à l’étranger
* pour faire de la pratique sportive une dimension structurante de la vie et de la gestion de la cité paloise


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Denis BADIE
23 novembre 2009, par Bernard Boutin  

On me demande de préciser : "Il y a une petite erreur dans votre article, M Badie est conseiller municipal de la liste "union de la gauche" à Gan. C’est donc un politique issu de la majorité des listes de Gauche

  • > Denis BADIE
    23 novembre 2009, par Marc  
    Donc l’en tête de votre article qui essaye de montrer que la mairie s’ouvre à des personnalités indépendantes ne tient pas. Au contraire, la nomination de M. Badie s’inscrit dans la droite ligne de la gestion de l’équipe précédente.

  • > Denis BADIE
    23 novembre 2009, par pehache  

    Dans les villes françaises les OMS ont des rôles légèrement différents selon leurs statuts. Sur Pau, le comité directeur tient à sa liberté de parole et à son autonomie de plus en plus grande et c’est par nos actes et nos prises de position que nous le montrons,

    Ce qui ne veut rien dire dans la mesure où le financement vient à 100% de la mairie. L’OMS ne pourrait pas durablement être en contradiction avec la mairie. L’OMS n’est pas plus "autonome" que n’importe quel responsable à la mairie.

       
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Max Moreau
    Martine Lignières-Cassou
    Marc Cabane
    Georges Labazée
    Nathalie Chabanne
    Jean-François Maison
    Gérard Trémège
    Jean-Paul Matteï
    Jean Glavany
    Yves Urieta
    Christian Pèes
    Mariano
    L’or ne pourrit pas.
    Nathalie Chabanne
    Questions à Jean-Pierre Bel
    Pascal Boniface et Julien Pardon
    Georges Labazée
    Sylvie de Sury
    André Cazetien
    Xavier CEYRAC



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises