Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »

lundi 7 décembre 2009 par Raymond MONEDI


J’étais là assis au bar, bien peinard, à siroter mon premier Ricard......quand d’un coup et intempestivement, comme à son habitude, entra le Jimmy ; tout énervé il s’adressa à ‘l’Erudit’ qui lisait tranquillement le journal du jour, au fond de la salle :

- Dites ‘Prof’, vous savez que depuis ‘quelques lurettes’, la France, l’Amérique,....le Monde entier quoi, est à feu et à sang, parce que des « financiers voyous », ont volé l’année dernière, des milliards de pognon, à de ‘pauvres’ banquiers qui cherchaient à se faire du fric, goulûment ! C’est vrai ça ?
 -Oui, c’est exact qui dit le ‘Prof’, et tous les économistes pensent que la crise financière qui en découle, va être pire que celle de 1929 et que tout le monde va y laisser des plumes : les riches comme les moins riches ; Et nous alors, n’en parlons même pas.
- Nous on s’en fout, dit Malik en rigolant. Nous on est pauvres et comme on n’a pas de Milliards à perdre, on ne perdra rien ! Qu’est ce que tu veux qu’on nous prennes à nous autres ?
- Dans un sens tu as raison lui dit le ‘Prof’, mais ça va beaucoup plus loin que ça. Parce que depuis, des Banques et de nombreuses Entreprises font faillite, et s’il y a moins d’Entreprises’, il y aura moins d’emploi et donc encore plus de chômage !
 - Mais de cela aussi on s’en fout, lui rétorque un quidam en costume-cravatte, on l’est déjà, au chômage, nous ! Notre emploi on l’a déjà perdu, on ne peut pas perdre plus !

On nous cache quelque chose
Cette affirmation, lancée par un gars bien propre sur lui, un client de passage sans doute, certainement un ‘Cadre en rupture de cadre’, jeta comme un froid dans le bar. Et dans le lourd silence qui s’ensuivit, chacun ressassa sa misère ! C’est à ce moment là, qu’entra l’Adjoint au Maire ; comme il était très copain avec la Buffet, on l’appelait ‘Coco’. Le gars Jimmy en profita pour relancer le débat.
- Dis Coco, tu dois être bien au courant, toi de cette grande crise ‘milliardesque’
 - Tu penses Mec ! A la Mairie, tous les ‘pontes’ ils ne parlent que de ça. Et, baissant un peu la voix il ajouta : « vous voyez les amis, ce qui nous surprend le plus à nous, dans cette escroquerie, c’est que le Gouvernement a aussitôt commencé, illico presto, sans savoir, par balancer des milliards et des milliards d’Euros, tous azimuts ! Pour parait-il, éviter que l’économie se bloque. Mais qu’en même temps, personne ne songe à rechercher les ‘voleurs de haut-vol’, qui ont réussi l’incroyable ‘casse du siècle’ ! On cherche à nous cacher quelque chose ! »
 - T’as raison, et totalement, cria Mouloud ! Rappelez-vous les gars, l’année dernière Fanfan il avait volé une vieille mobylette, et bien le lendemain il avait toutes les polices de ‘France et de Bazar’ au cul ! Et là, il y a des crocodiles financiers qui ont croqué des milliards sur milliards et là, personne n’a moufté, personne n’a rien dit. Oui ! t’as raison Coco, là, il y a ‘anguilles dans les poches’.

Un Milliard, c’est ...... un Millions de Vélomoteurs
- Dites, dites, les Potes, lança Polo qui jusque là n’avait rien dit ; Qui, qui sait, pour rigoler bien sûr, combien il peut y avoir de ‘Mobylettes’ dans un milliard d’Euros, .... un seul milliard ? Dites Patron, avec votre bécane ‘e-tonique’, vous pouvez nous dire ça ?
 - Oh, pas besoin de machine pour calculer ton truc, répond le tenancier ! Supposez les gars, qu’une « Mob » coûte, disons à peu près : 1.000 Euros, eh bien, avec un Milliard, un seul, vous avez exactement, ..... un « Million » de Mobylettes !
Silence,....surprise ...et brouhaha général. Des voix fusaient de toutes parts :
 - Mais c’est pas possible, vous vous êtes trompé ! C’est pas possible, c’est trop énorme !....Mais tu t’imagines, un Million de Mob ! C’est pas de la délinquance, ça, c’est de l’hyper hold-up,....et sans flingue en plus ! Mais si nous, quand on pique une pétoire, on nous fout en prison, alors eux qui en volent des Millions, il faudrait les fusiller ! Et l’Adjoint Coco, en profita pour lancer :

- Depuis le temps que je vous dis qu’il n’y a plus de justice ! Vous verrez que ce sont encore les pauvres qui vont payer. Tous pourris, que je vous dis ! Il faut de suite leur lancer toutes les polices mondiales à leurs trousses à tous ces véreux, autrement, ils vont vite recommencer.
Le dialogue devenant intéressant, de nombreux Clients restaient pour écouter.

L’Avènement des ‘Milliards Virtuels’
 - Vous avez parfaitement raison, lui répondit le ‘quidam en costume-cravatte’ d’un ton sentencieux. Mais ne croyez pas que ce sera très facile de retrouver les milliards et les milliards d’Euros qui se sont évaporés en catimini ; à l’insu du ‘plein gré’ de ceux qui les ont paumé. Si encore c’étaient des milliards normaux, mais non, là il s’agit de « Milliards Virtuels », l’espèce la plus difficile à saisir. D’ailleurs c’est tout nouveau, ....ça vient de sortir, comme aurait dit l’Ami Coluche !
 -Et comme vous voyez, ajouta le ‘Professeur’, à quelque chose malheur est bon ; à présent grâce à la ‘crise’, on connaît mieux les mots de ‘milliard’ et de ‘virtuel’ ! Jusque là, on ne savait pas trop ! On subodorait bien un peu, mais maintenant, vous savez ! Je crois qu’il ....
- Ouais, Ouais ! le coupa Malik, moi maintenant les Milliards, je connais bien. Hier le grand Jeannot, il nous l’a bien expliqué à Mouloud et à moi.. Il est fort dans sa tête le Jeannot, il parait même que des fois, on lui demande de faire de ‘l’intérim’ ! Et il nous a dit, à nous : qu’un milliard d’Euros, nous, on peut même pas l’imaginer, tellement il y a des zéros à écrire. ..... Mais surtout fait gaffe, il nous a dit : des zéros avant la virgule ! Mate bien ‘Mec’, car avant la virgule le zéro c’est quelque chose, mais après la virgule, un zéro c’est que dalle ! C’est rien, de chez rien ! !
- Bon, bon, repris le ‘quidam bien mis sur lui’, mauvais d’avoir été coupé. Toi qui connais les milliards, parle nous un peu du virtuel à présent et dis nous .....
- Eh, ça suffit les gars, lança d’un coup l’Adjoint au Maire, qui sentait venir la bagarre. Cessez donc vos ‘joutes moratoires’. Et pour ramener le calme, il ajouta : - Dites mon cher Professeur, ne pourriez vous pas nous faire, comme ça sur le pouce, une de vos petites ‘Conférences Express’ dont vous avez le secret ?
- Bien sûr, enchaîna le vieux ‘Prof’, ayant compris qu’il fallait calmer le jeu.
Voilà Messieurs, en quelques mots ce que je pense de cette sacrée crise financière capitalistique :


Pour un Capitalisme réellement Humaniste
- Je voudrai dire d’entrée, au risque de vous surprendre, que le Capitalisme est à mon avis le meilleur régime du Monde. Ayant pour base la « Liberté », il favorise l’ambition et l’esprit d’Entreprise chez les Hommes, et par là même, les ‘Progrès de l’Humanité. ..... Mais, car il y a un mais : cette ‘liberté’ est à la fois sa Force et sa Faiblesse ! La liberté raisonnée, Oui ; mais l’ultraliberté exagérée, Non ! La cupidité sans limite, les ambitions démesurées, l’égoïsme excessif, l’autolâtrie du fric, etc ... sont autant de maux et de vices humains, qui en provoquant des ‘crises financières’ à répétitions, perturbent le fonctionnement idéal de ce régime.
- De très nombreux Experts du monde entier, ont étudié le Capitalisme depuis ses origines, afin de déceler les raisons de ces crises brutales qui marquent sans cesse les étapes de son évolution. Mais à ce jour aucune analyse n’a permis de dégager une théorie fiable, permettant de prévoir et, donc de maitriser ces ‘Crises’. Mais il ne fait aucun doute que c’est la liberté, toujours plus excessive, et qui est la base même du régime capitaliste, qui provoque son instabilité rédhibitoire ! Il est évident que l’Ultra libéralisme qui autorise tous les excès et tous les abus, et qui permet de faire tout et son contraire, le rend totalement imprévisible et totalement ingérable ! C’est pour cela qu’aujourd’hui, la crise étant venue, tout le monde parle : de refonder le Capitalisme, de le réguler, de le moraliser..... c’est à dire de l’humaniser, de le socialiser ! Mais, soyons honnêtes, avez-vous vu beaucoup, vous, de riches capitalistes, devenir humain et socialiste ?

Après la réaction bruyante et plus que négative de la salle, le ‘Prof’ reprit :
- A l’heure actuelle, la grande peur étant atténuée, on ne parle plus du tout de ces bonnes intentions. On ne parle plus de ‘parachutes dorés’ ou même de ‘paradis fiscaux’ A présent, on ne cherche et c’est un peu normal, qu’à éteindre de toute urgence l’incendie. Et alors là, quelle chance avons-nous, nous les Français, d’avoir, quand il y a le feu au lac et que ça urge, un Président-Pompier ! Certains pensent même, que toutes les réformettes incendiaires qu’il lance à tord et à travers, il ne le fait rien que pour avoir, après, le plaisir et, la gloire aussi, d’éteindre les zizanies qu’il a lui-même allumé !

Président, Pompier et Prestidigitateur à la fois . (le P.P.P.)
 Alors vous pensez, s’il est à son affaire avec la ‘crise financière’ du moment. Car pour aller vite, il va vite ! Lui, contrairement à la règle : « il agit d’abord et réfléchit ensuite » S’il en a le temps bien sûr. C’est un peu ce qui se passe aujourd’hui, où devant des milliards de Citoyens du Monde entier,

totalement ébahis et même éblouis, notre grand ‘Pompier-Prestidigitateur’, quasi inconnu hier, rien dans les mains, rien dans les poches, vous sort de son chapeau des milliards et des milliards d’Euros. Hier, tous les Pays de la Terre étaient fauchés : Tous les Pays vivaient à crédit, l’Amérique en premier et la France qui suivait. Tous les coffres étaient vides. Il n’y avait plus un centime pour aider les miséreux et les paumés,...plus un sou pour financer le R.S.A. ; plus rien pour améliorer les retraites, etc ... ; Et pire, sur le plan Mondial, ......plus rien pour supprimer la famine ! Heureusement, et merci mon Dieu, que pour sauver le Monde, ‘Sarko-Zorro’ est arrivé ! Et vite fait, bien fait, d’un coup de baguette magique des tas de milliards, comme par enchantement, sortirent des placards ; des milliards comme s’ils en pleuvaient ! Des milliards pour les banquiers, des milliards pour les assureurs, pour les prêteurs, c’est-à-dire, pour tous les financiers à qui l’on continue de faire confiance ! .......Incompétence ou naïveté ? Des milliards toujours, pour tous ceux qui en voulaient et qui en veulent encore. Dixit la Bible : ‘demandez et il vous sera donné ‘ ! Et ce qui est totalement inconcevable, tous ces milliards sont donnés, comme pour les bonnes œuvres, sans contrôle et sans conditions express ; ‘Mais s’il vous en reste, vous aidez donc un peu les Entreprises’. Tu parles mon brave, chez ces gens là, charité bien ordonnée commence par se servir en premier !

Une Barbarie Financière Inadmissible et Intolérable
- Et maintenant, continua le ‘Prof’, la question a se poser, est de savoir si cette distribution tous azimuts était et est toujours, la meilleure solution ? Parce que, cette dilapidation imprévue de milliards fait sacrément l’affaire des ‘Boursiers-voyous’ (quel pléonasme, il va falloir que je soigne mon français). Et ces répugnants ‘prédateurs professionnels’, doivent doucement rigoler, de la naïveté, de l’incompétence et de la pusillanimité, de tous les grands Responsables qui dirigent le Monde aujourd’hui. Pensez du peu : ces ‘escrocs du fric’, en volant quasiment tous les Habitants de la Terre viennent de réussir la première grande ‘arnaque du 3ème millénaire’, et en plus, en prime on leur donne l’occasion de renouveler leur exploit en leur permettant de piquer les nouveaux milliards que tous les Gouvernements du monde remettent à leur disposition ! Et comme cet argent c’est l’argent des contribuables, on pourra dire qu’ils nous auront volé deux fois.
Cette conduite que beaucoup applaudissent, est quand même quelque peu masochiste. ‘Vous en avez-vous vu beaucoup, vous, des Gens qui viennent d’être volés et qui, au lieu de rechercher leurs voleurs, remettent autant d’argent (des milliards et des milliards) sur le tapis. Il faut bien sûr, agir en toute priorité pour éteindre l’incendie et sauver notre économie, mais il faut tout faire également, et vite, pour retrouver les financiers-voyous qui viennent, littéralement, de Saccager l’Humanité !

Et après avoir marqué un petit silence, le vieux Professeur reprit sur le ton de la colère :
Oui, Messieurs ! Le comportement dont viennent de faire preuve ces ‘flibustiers de la finance’, est impardonnable et mérite la suprême sentence ! Ces Gens, riches d’argent et d’orgueil, mais si pauvres en cœur et en Amour d’autrui, sont de véritables « criminels » ! Indirectement certes, mais ils le sont ! Parce que, sans qu’ils en aient pleinement conscience, par leurs ambitions excessives et leurs spéculations intensives, ils ont provoqué et vont encore provoquer pendant les décennies à venir, la mort de milliers et même de millions d’Etres Humains ! Et la guerre ‘capitalo-socio-économique qu’ils ont déclenché, risquent fort de créer autant de morts, sinon plus, qu’une guerre mondiale armée !

Trop, c’est trop ! Assez de ‘l’Argent-Roi’, l’Homme en Primauté !
La peine de mort est aujourd’hui abolie, mais peut-être qu’un jour, faudra-t-il la réinstaurer pour ces innommables « Tueurs d’Humanité » ! ! Et comme cette année 2009, rime avec 1789, il nous suffirait simplement, sans révolte fratricide inconséquente, de comprendre qu’à notre époque les ‘Bastilles à prendre’, se trouvent dans les Paradis Fiscaux, ..... fiefs des Aristos-voyous de la finance ! Alors peut-être que,... quelques jours prochains, verrons-nous, ...quelques ‘Commandos de Citoyens du Monde’ en colère, aller dans, ...quelques Paradis Fiscaux, pour mettre, ...quelques gros pétards, dans, ...quelques réceptacles à FRIC !
Ce qui serait dans l’ordre logique des choses ! Parce que, si un jour ça doit exploser, quelque part, autant que ce soit directement chez les coupables et leurs sbires ! !
Merci de votre attention, Messieurs.
Et ce matin là, au Café du Commerce de « Sainte-Mère des Banlieues », la salle croula sous les applaudissements du Tiers-Etat !


- par Raymond MONEDI


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
10 décembre 2009, par le coq  
la montgolfière Monedi

Tout à fait OK avec vous .. R M devrait la "passer sous silence" sa science autoproclamée, comme sa vision du futur obscur, et encore plus son blanchiement vertueux par l’entreprise. Si on ressort les articles de presse faisant écho de la méthode MONEDi pour faire vivre ses entreprises, il y aura moins de brillance. Alors si vous êtes si fort RM veuillez mettre sur la table clairement TOUTES LES SUBVENTIONS RECUES pour vos entreprises en retenant que ce sont les concitoyens que vous méprisez qui vous les ont offertes sans le vouloir.

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    16 décembre 2009, par Raymond MONEDI  
    Rubrique : "Qui sommes nous"

    Raymond M O N E D I E. Mail : r.monedi@orange.fr Site : www.cerclepep.com °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Les 5 TRUBLIONS D’ALTERNATIVES-PALOISES

    Tout d’abord, je tiens à préciser à tous les lecteurs d’A@P., que l’essentiel de ce courriel ne s’adresse qu’au célèbre « Quintette Mineur des Intellos de PAU », ces champions de la bavette, tellement imbus de leur supériorité, qu’ils n’arrêtent pas de déblatérer ! Vous voulez connaître ces cinq trublions ? Les voici, par ordre alphabétique :

    * CLAUDIQUS. Dans la vie, je ne sais pas, mais dans sa tête c’est sûr qu’il claudique ! * LE COQ Le roi du poulailler ! Tout dans la crête ! Pas dans la tête quand même ! * Lou TILLOUS ‘Lou TIGNOUS’ aurait été préférable, c’est plus volontaire et plus franc ! * PEHACHE Par son ‘acidité’, il doit avoir son pH basique, au ras des pâquerettes ! * MARC Qui, comme le Saint du même nom,.... se targue de donner des leçons ! Je m’excuse, mes chers Amis, de ne pouvoir vous donner que leurs surnoms, mais comme vous le savez, ces ‘agités du baratin’ parlent très souvent à visage masqué. L’anonymat que leur permet Internet, leur sied à merveille ! C’est tellement plus facile de dire des contres vérités et des.... vacheries, de façon anonyme ; là on peut se lâcher. Quel beau courage ......

    Alors, voici mon propos à leur encontre : Oh ! Oh ! Mollo, les Gars ! Arrêtez donc un peu votre infecte et nauséabonde logorrhée ! Car je pense en effet, qu’à force, « Ils nous font chier tous ces intellos littéraires », la belle formule énoncée récemment par l’un d’entre vous, le surnommé, ‘Le Coq’, lui-même !

    Je dois dire que les critiques et les commentaires que vous avez formulés à mon égard, m’ont véritablement surpris. Mais vous pouvez être déçus, car leur méchanceté ne pas touché outre mesure. Modestement, j’ose croire que ceux* qui me connaissent vraiment, ont une autre opinion des actions que j’ai menées en tant que Chef d’Entreprise et que je continue encore de mener, quoiqu’à la retraite, au sein du milieu industriel régional ! De vos propos acerbes, je peux déduire que vous ne me connaissez pas. Alors, je voudrai bien gentiment, vous donner un conseil : lorsque l’on ne connaît pas un sujet, lorsque l’on ne connaît pas quelqu’un, on devrait avoir l’intelligence ..... de fermer sa gueule !

    Ceci dit, je voudrai également, par pur altruisme, vous donner un autre conseil ! Non, non,..... pas les conseils que vous pensez, car je n’ai pas votre agressivité imbécile. Je voudrai simplement vous dire qu’à votre place je m’inquiéterai ; Il me semble en effet, que sans le savoir vous devez être un peu touchés du côté mental, et, ......et que vous auriez intérêt à aller rapidement consulter un PSY.. Non, non, ......je ne ris pas les Gars, votre comportement n’est pas normal ! Sans que vous n’en ayez personnellement conscience, votre propension à jeter pèle mêle, du mauvais fiel, des critiques envenimées et des jalousies rentrées, (depuis longtemps sûrement), porte un nom. Un nom que malheureusement, je ne me souviens plus.

    Par contre, je peux vous dire que dans le domaine cérébral*, vous êtes très bien nommés. Savez vous, que l’on désigne le ‘cerveau primitif’ de l’Homme, par le nom significatif de ‘cerveau archaïque’. Et parfois même, l’on parle de ‘cerveau reptilien’ ! Eh bien, personnellement je pense, qu’à la façon dont votre ‘langue de vipère’ jette son venin, ce qualificatif de ‘reptilien’, vous va assez bien !

    Non, non, ....ne me remerciez pas, je ne fais que remettre de l’ordre. Mais je confirme, il serait prudent de consulter ! Sinon avec votre ’ego si aigri’, quels mauvais Vieux vous allez faire ! Pour conclure je vous précise, que ne désirant pas polémiquer avec des individus de votre genre, je ne vous répondrai plus jamais ! Sauf bien sûr, si vous méritez une autre fessée ! !

    Signé : Raymond MONEDI

    *Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur R M, voir notre Site à : « Qui sommes nous »

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    16 décembre 2009, par Marc  

    "De vos propos acerbes, je peux déduire que vous ne me connaissez pas"

    Hélas, on ne vous connaît que trop !

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    16 décembre 2009, par Maximo  

    je ne connaissais pas, Marc.

    Je suis donc allé voir sur le site promu par le personnage. Je suis tombé, atterré, sur la loggorrhée absurde et détestable sur le Téléthon et les OCD

    J’aurais préféré ne jamais le connaître. le doute lui aurait bénéficié. Le bonhomme ne mérite même pas le temps que nous y passons, vieux.

    Puisqu’il dit qu’il n’y reviendra pas, prenons-le au mot. Tope-là !

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    16 décembre 2009, par Marc  
    Exactement Maximo. Puisse cet imbuvable personnage aller planter ses choux ailleurs !

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    16 décembre 2009, par claudiqus  

    mais ...

    il est malade, ce mec ! je ne l’ai jamais agressé, ce serait même plutôt le contraire !...

    il a raison de parler de troubles psychiques ...il sait de quoi il cause l’ancien, côté paranoïa !!!!

    quand je disais l’autre jour, qu’on les enferme à St Luc pour les protéger de ceux qui sont dehors, je ne croyais pas si bien dire ...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    16 décembre 2009, par Louis H  

    R. Monédi, un homme qui ne veut que le bien de l’humanité, probablement un esprit incompris. Et juste un peu excessif et monomaniaque maintenant qu’il a du temps.

    A preuve ce brevet FR 2 560 102 Dispositif contractile générant des mouvements mécaniques ou robotiques ... de 1984

    où M. Monédi exposait une invention de son cru, précisant dans l’introduction ces dispositifs ont littéralement le rôle de muscles synthétiques. Extrait des claims :

    Revendication 13 : membre robot constitué par au moins un dispositif selon l’une des revendication 1 à 12, caractérisé en ce qu’il comprend un élément fixe (1) comportant au moins deux enveloppes (2, 3) fusiformes gonflables à pression modulable, les points d’attache libres (6a, 6b) des enveloppes étant reliés par des câbles de traction (15, 16) à au moins deux points (18, 19) d’un organe mobile (31) autour d’un ou de plusieurs axes de rotation (17) , lesdites enveloppes étant reliées à un distributeur de fluide sous pression agencé pour assurer simultanément de manière contrôlée et programmée le gonflement d’une ou plusieurs enveloppes, de façon à permette un comportement antagoniste des forces s’exerçant sur lesdits points de l’organe mobile.

    C’est rédigé dans les règles pour un brevet. Mais vous, lecteurs de A@P, vous pensez à quoi, esprits mal tournés ? Il s’agit bien de mécanique !

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    17 décembre 2009, par le coq  
    Passion et oubli

    Vous savez qu’un brevet d’invention est "protégé" (exclusivité) pendant 20 ans ; ensuite il "tombe" dans le domaine public, c’est à dire L’OUBLI s’il n’a servi à rien...c’est un peu ce qui arrive à RM : il a peur de tomber dans l’oubli alors après une cure de "red bull" il fonce dans l’arène. Le "Brave" ne rencontre ni spectateur ni torros alors au lieu de se réjouir de l’avoir échappé belle il fanfaronne disant que le torrro a eu peur de lui ! Avouez que c’est comique. Respectons les feux... d’artifices.

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    16 décembre 2009, par le coq  
    RM à la niche - la caravane passe

    RM - Il y avait les Mousquetaires...je suis content d’appartenir aux "trublions" car manifestement avec ce que je prends en retour de mes propos, argumentés authentiques, doux et calins...selon mon habitude nous n’avons pas le même sens des valeurs d’appartenance. Mais CE QUI M’ETONNE c’est que sans consultation aucune, nous avons tous été d’accord sur des sujets différents pour reconnaître que vous aviez un talent de REVEUR, une structure D’OVNI, une sensibilité INVERSE, une réalité VIRTUELLE, l’audace du HABLEUR pour obtenir des subventions, et un orgueil OMNIPRESENT ancré sur un parcours dont personne ne conteste le manque de crédibilite mais reconnait au final un résultat DELIRANT D’ABSURDITE.

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    17 décembre 2009, par claudiqus  

    vi ...

    les trois Mousquetaires étaient en fait quatre .. donc les cinq trublions sont sûrement six ...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    17 décembre 2009, par le coq  
    Claudiqus ils sont plus car avec eux sont les "Claudettes", Michou, Hachelle......MaryMar..... . Pauvre RM il a besoin d’un IRM pour atterrir. Il nous fera encore rire un peu j’espère....

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    9 décembre 2009, par Marc  

    Monsieur Monédi, votre description paternaliste des conversations au "café du commerce" suinte le mépris du populo vu par les bourgeois.

    Au lieu d’applaudissements, vous mériteriez quelques gifles qui vous remettent à votre place.

    Je ne vous salue pas.

    > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par Lou Tillous  

    ....et là dessus, Pierrot, le boulanger du coin de la rue entra dans le bistrot et s’écria :

    " Nous sommes tous des Suisses allemands " smiley . Et tout le monde applaudit smiley smiley

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par Marc  
    Heureusement nous ne sommes pas suisses, encore moins suisses allemands, car respect et tolérance sont des mots qui ont encore un sens chez nous, y compris en ce qui concerne la pratique religieuse.

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par Lou Tillous  
    Respect et tolérance , peut-être pour nous, mais pas pour nos hôtes indésirables smiley , que l’on subit au quotidien.

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par Marc  
    Justement non, cher LT, le respect et la tolérance n’ont de sens que s’ils s’exercent envers "l’autre", celui qui est différent de nous.

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par le coq  
    Tu as raison c’est ainsi qu’on devient cocu ou pédé c’est selon, au final c’est pareil...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par Marc  

    "Tu as raison c’est ainsi qu’on devient cocu ou pédé c’est selon, au final c’est pareil..."

    Toujours aussi fin ... comme ses acolytes...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par claudiqus  

    5/5 mon cher Lou Tillous !

    respect et tolérance n’ont de véritable sens que s’ils sont réciproques ...

    sinon, c’est plus sûrement une forme d’hypocrisie, sans nul doute, et de lâcheté consécutivement .

    tendre la joue gauche après la joue droite ne peut servir qu’au maintien de l’équilibre ...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par Marc  
    Ah bon, lui aussi il fait partie du bloc identitaire ... C’est fou ce que ça recrute dans les villages du Béarn ...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par le coq  
    oh le vilain garçon...

    Marc - tu as perdu l’occasion de te taire et ton message n’est pas beau du tout du tout du tout. Quant à ce qui se passe chez nous - c’est où ? Petite histoire - j’ai branché mon chien qui a des lettres en lui disant cherche "respect et tolérance" voyant sa difficulté à partir sur une voie je lui ai dit : Milou tu mangeras quand tu auras trouvé, je vais t’apprendre le sens des valeurs. Ce matin je suis allé pour lui demander où il en était ? il y avait un mot écrit vite fait à coté de lui : mission impossible, je préfère me suicider ! j’ai essayé de comprendre, en regardant de près il avait ses coussins de pattes usés et en sang. Rassuré c’est donc de ça qu’il est mort, pas de faim.

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par claudiqus  

    ma foi, le Coq ..

    à l’instant, j’entends sur la fréquence jazz Ray Charles chanter Georgia, et je me dis qu’il nous reste encore quelques bonnes choses pour nous ébaudir un peu !...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par le coq  
    PS : tu voulais peut-être écrire "ébaubir...", esprit compliqué, tu nous surprendras toujours. C’est aussi simple, on peut dire aussi : "eh ben oh !

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par claudiqus  

    ami le Coq ...

    a contrario de certains esprits pour lesquels la critique est toujours aisée, mais entreprendre et respecter autrui beaucoup plus difficile, je n’aime guère donner de leçons, qu’elle soient grammaticales ou autre ... pourtant, sans vouloir te contredire, je crois que tu confonds :

    ébaubi adjectif (ébahi, stupéfait)

    ébaudir verbe (réjouir, amuser)

    et que ça ne t’empêche de t’ébaudir ...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par le coq  
    Cher Claudiqus - Ne t’excuse pas avant de m’en mettre une... ! J’ai pris mon dictionnaire "petit larousse illustré de 75000 articles et je n’ai pas trouvé "ébaudi" après "ébaubi" on en venait trois lignes plus bas à ébavurer...c’est ce que tu viens de faire, alors merci mais je n’ai pas pour autant la preuve de l’existence d’ "ébaudi". L’essetiel est que je ne suis pas le seul lecteur de AP a avoir découvert ce mot et à reconnaître que tu es meilleur pour écrire les mots que pour exprimer des idées censées en les alignant...il faut bien que je rende la monnaie !

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par claudiqus  

    monnaie que j’accepte sans rechigner, mon cher le Coq !

    j’avais prévenu, pourtant :

    irréligieux, apolitique, irrationnel et indocile !... mais pas hargneux ...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par Marc  
    Lecoq, LT, Claudo, même combat !

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par claudiqus  

    hé hé !

    vous êtes vraiment un "petit" monsieur !

    quand on veut parler de respect et de tolérance, il faut déjà se respecter soi-même ...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par Lou Tillous  

    Un site qui défend les valeurs de notre République laïque :

    http://www.ripostelaique.com/

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par le coq  
    LT - je suis allé visiter ce site pour la première fois, je comprends mieux certaines de tes interventions maintenant. Je sais que la morale et le courage ne sont pas plus inscrits dans la charte politique que l’argent ne fait pas le bonheur. Cependant je ne pense pas qu’il faille entretenir un tel support qui relève selon moi d’un discours fasciste. On a le droit de dire qu’on est contre les minarets, la burqa, l’invasion d’une immigration incontrolée et non désirée, qu’on veut vivre selon nos us et coutumes...sans pour autant devenir agressif et sectaire. Sinon où est notre liberté ? Alors que la Suisse se décide dans ses choix ne m’étonne pas et elle ne sera pas la seule car tout le monde pense comme elle. Son gros avantage : elle est la seule à pouvoir le dire sans crainte car elle est aussi le coffre fort du "pétrole" et leur meilleur des passeports. Alors que nous avons besoin des finances du Pétrole pour combler nos extravagances Royales et jouer les ventilateurs.

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par claudiqus  

    à force ...

    de tolérance, et surtout à sens unique, on se rapproche du tempérament amibien et du laisser-faire, n’importe quoi de préférence ...

    il n’y a aucun racisme à refuser de se laisser lobotomiser et à rejeter la main mise de gourous éminemment dangereux sur l’ensemble des institutions et le système laïque démocratique .

    c’est l’épisode inverse des Croisades, mais en plus subtil ! la félonie s’est substituée à l’épée ...

    et quel chantage plus odieux que la perspective de mesures de rétorsion sanglantes par la voie du terrorrisme, si l’on sent que le pays dans le viseur de l’envahissement camouflé fait mine de faire de la résistance ?

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par le coq  
    Tout à fait d’accord avec toi Claudiqus, sans avoir besoin de chanter "..auprès de ma blonde, j’ai revu larousse".

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par Marc  

    "le pays dans le viseur de l’envahissement camouflé fait mine de faire de la résistance"

    Quel style ! Vraiment Claudiqus, vous êtes une source sans cesse renouvelée d’émerveillement !

    J’aime particulièrement "le viseur de l’envahissement camouflé". smiley smiley

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    8 décembre 2009, par claudiqus  

    vous voyez ? ..

    ça n’est pas si difficile ...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par pehache  

    Les analyses géopolitiques de Claudiqus, ça vaut le détour. Aussi fines et subtiles que celles sur le frelon asiatique par le même.

    Pas de doute on est bien au café du commerce...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    8 décembre 2009, par claudiqus  

    vous devriez y aller plus souvent ...

    ça vous dériderait ...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par Marc  

    "Cependant je ne pense pas qu’il faille entretenir un tel support qui relève selon moi d’un discours fasciste"

    Bravo Lecoq, tu auras mis un peu de temps mais je vois que tu as fini par comprendre que LT n’est qu’un triste facho.

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    8 décembre 2009, par Lou Tillous  
    Marc, chrét’prog’, dont le chiffre du quotient intellectuel est égal à celui de sa température rectale (avant la grippe), vous verriez sur Riposte laïque les noms et les organisations qui nous ont débarassé du cléricalisme catholique d’antan et qui n’ont pas l’intention de subir un autre totalitarisme de notre vie quotidienne.

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    8 décembre 2009, par Marc  
    Que tout cela est délicatement dit ... Votre sens de l’image me ravira toujours cher LT.

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    8 décembre 2009, par pehache  
    Lou Tillous, si vous me montrez sur ce site quelques dénonciations concernant l’ingérance catholique dans la république (style la sortie de Sarkozy "l’instituteur ne remplacera jamais le curé"), je commencerai peut-être à vous croire.

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    8 décembre 2009, par claudiqus  

    et ...

    le parti d’ultra-droite de l’Horloge, l’Opus Dei contrôlé par le Vatican et l’intention de M. Sarkosy de noyauter l’Ecole Publique Laïque au profit d’une éducation privée Catholique, tout cela c’est du pipeau, alors ?

    toutes les religions pratiquent l’intégrisme .

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par Marc  
    Ni petit, ni grand, je ne suis pas un Monsieur du tout, cher Monsieur Claude ... Pendant que l’on vous sert votre liqueur préférée - du champagne rosé si je ne m’abuse - dans les salons de la haute, moi je m’enfile des ricards sur le zinc ...

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    8 décembre 2009, par claudiqus  

    allons, vous vous moquez !

    je ne fréquente pas ce genre de salon, mais je reconnais que j’adore le champagne rosé et que j’ai horreur du Ricard !

  • > La ‘CRISE’, vue du Café du Commerce, de « Sainte-Mère des Banlieues »
    7 décembre 2009, par le coq  
    Marc - Si tu trouves de la morale en Religion quelle qu"elle soit, va faire brûler un cierge à Lourdes pour la paix du dernier des apôtres encore en vie : TOI. Installe-toi ensuite dans un "paradis fiscal" il y a de la place pour quelques lumières qui chercheront le trésor caché.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises