Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La Sainte Victoire

lundi 7 décembre 2009


La Sainte Victoire

Réalisateur : François Favrat
Scénariste : François Favrat, Stephane Cabel
Avec : Christian Clavier, Clovis Cornillac, Michel Aumont, Eric Naggar et Alain Blazquez.

Synopsis : « Xavier Alvarez est un petit architecte d’Aix-en-Provence en recherche perpétuelle de reconnaissance sociale. Il s’est fait tout seul et prospère, mais ne parvient pas à décrocher de gros marchés publics pour assouvir ses rêves de grandeur. ?Il décide donc de se lancer corps, âme et biens dans la campagne de Vincent Cluzel, le candidat outsider à la mairie, persuadé qu’il renverra l’ascenseur en cas de victoire... »

« A force de vouloir être lui, je suis peut-être en train de devenir moi. »
Lui, c’est un bourgeois. Un homme reconnu. Un homme avec une femme, une grande maison et une belle voiture.
Moi, lui, c’est Xavier Alvares. L’homme qui a grandit en Banlieue. Qui s’est battu pour fonder son entreprise d’architecture. Qui s’est hissé tant bien que mal parmi les plus grands.
Nous le comprenons vite au début du film : les désirs de Xavier Alvares sont insatiables. Sa soif de réussir l’emporte, le traîne aux pieds de Vincent Cluzel, un député ambitieux aux idées révolutionnaires. En le prenant sous son aile, Xavier pense refaire le monde et être projeté pour de bon au devant de la scène. Pourtant, au bonheur succède l’échec. Pire : l’injustice. Tout s’écroule, ou presque. Tout est à refaire.
Clovis Cornillac, dans le rôle de ce personnage aux idéaux multiples, ne rayonne que très peu. C’est que son jeu manque de naturel : il a tendance à surjouer. Le film, par moments, frôle donc l’absurde. Tout est trop bien orchestré, la magie n’opère pas aussi bien qu’elle le devrait, déconnectant parfois du grand écran les plus avertis.
Toutefois, la Sainte-Victoire nous réserve des surprises. Malgré quelques maladresses, le scénario est parsemé çà et là de répliques touchantes qui laissent à penser que François Favrat s’y est penché plus d’une fois. Une des réflexions qu’il nous offre retient notre attention : sommes-nous ce que nous sommes ou ce que nous voulons être ? Est-il possible de combiner ces deux facettes ? Telles sont les questions que le personnage principal semble se poser, après avoir essuyé plusieurs échecs. Malheureusement, l’idée n’est pas clairement exploitée. Peut-être parce que le film fourmille de récits enchâssés qui ne convergent pas dans le même sens... Et que les messages sont multiples. Ils nous laissent sur notre fin, dans une certaine confusion, sans marquer nos esprits d’une trace indélébile. »

-Une critique de Prune Karlen - Cinema.ch


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Pierre Palmade et Michèle Laroque "Ils se RE-aiment"
L’écume des jours
Le temps de l’aventure
Lendemains de fête
The place beyond the pines
Anne Sofie von Otter avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse
Sunderland
Memori Terhapus
Babx
"A Yiddishe Mame"
« Étudier, aimer, révéler, Pyrénéistes protestants au XIXe siècle »
L’avare de Molière
Jean Michel Pilc
Khaos
Laure O "La Femme "
Camille Claudel 1915
Les Amants Passagers
La nuit tombe...
Beijing Danse Theater
"Apache"



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises