Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Contes de l’âge d’or

lundi 4 janvier 2010


Contes de l’âge d’or

Réalisateur : Cristian mungiu,Ioana Uricaru, Hanno Höfer, Rãzvan Mãrculescu, Constantin Popescu
Scénariste : Cristian Mungiu
Avec : Diana Cavaliotti, Radu Iacoban, Tania Popa, Vlad Ivanov...

Synopsis : Comment tuer un cochon en silence ou replacer in extremis un couvre-chef sur la tête de Ceausescu via un montage photo, par peur du limogeage ? Quatre contes ubuesques sur les dernières années de l’ère communiste en Roumanie, appelée jadis « l’âge d’or » par le parti.

Avec 4 mois, trois semaines et deux jours, Cristian Mungiu abordait DEUX sujets en même temps : la dictature en général (sans jamais s’en prendre à ses fondements) ET l’avortement. Et c’était son premier film distribué en occident. Donc intérêt et succès.

Avec Contes de l’âge d’or, il n’y a plus qu’ UN sujet : la dictature en Roumanie, ET ses fondements (or ce n’est pas le nazisme, qui garantit de nombreuses critiques, de bonne pub et de succès, mais le communisme, garantie de gêne en occident, de critiques mitigées et de non-pub). Et c’est son second film distribué en occident. Donc “déjà vu”, et “occident déjà lassé”.

L’occident est hypermnésique du nazisme qui LE concerne : on peut le lui resservir autant qu’on veut... mais amnésique des autres idéologies génocidaires, qui ne LE concernent PAS : il s’en lasse très vite. Et si on se rappelle que dans les pays latins d’occident, le communisme a séduit jusqu’à un quart des électeurs et les deux tiers des intellectuels à un moment ou un autre des “trente glorieuses”, pendant lesquelles, à l’Est, misère et Goulag régnaient... on comprendra tout de suite pourquoi le bide est promis aux Contes de l’âge d’or !

Mais Cristian Mungiu n’a pas fait ces films pour l’occident. Il les a faits pour les jeunes Roumaines et Roumains d’aujourd’hui, élevés dans la démocratie (fut-elle bancale et corrompue, mais pas plus qu’en Italie) et la croissance (fut-elle inégalitaire, comme dans le “miracle économique italien des années 60), et ignorant tout de ce qu’ont vécu leurs mères et pères sous le communisme... Mères et pères qui ont horreur d’en parler... tant il leur a fallu s’humilier, se compromettre pour survivre.


-Une critique de Ion Cepleanu


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Pierre Palmade et Michèle Laroque "Ils se RE-aiment"
L’écume des jours
Le temps de l’aventure
Lendemains de fête
The place beyond the pines
Anne Sofie von Otter avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse
Sunderland
Memori Terhapus
Babx
"A Yiddishe Mame"
« Étudier, aimer, révéler, Pyrénéistes protestants au XIXe siècle »
L’avare de Molière
Jean Michel Pilc
Khaos
Laure O "La Femme "
Camille Claudel 1915
Les Amants Passagers
La nuit tombe...
Beijing Danse Theater
"Apache"



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises