Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Nous sommes tous des OGM : les bons aliens ne sont pas toujours des bons à rien !

lundi 11 janvier 2010 par Georges Vallet


« Intégré dans les chromosomes humains, et inactif depuis des lustres, un rétrovirus a été réactivé ».  

Anciens pathogènes infiltrés au sein de notre ADN, les rétrovirus humains endogènes : HERV, sont utiles, ils jouent un rôle dans notre immunité et les mammifères n’auraient jamais vu le jour sans leur contribution. L’apparition des mammifères placentaires voilà 70 millions d’années serait alors liée à un événement fondateur : l’infection par un rétrovirus ! Sans lui, la gestation intra-utérine n’aurait pas été possible. » Ils sont suspectés aussi d’être impliqués dans certains cancers et maladies auto-immunes, ce qui est moins bien !

Longtemps, les HERV furent totalement ignorés par les scientifiques. Il faut dire qu’ils sont bien cachés, puisqu’ils sont enfouis dans une partie de notre ADN qui était encore qualifiée de « poubelle ». De larges portions de répétitions sans queue ni tête ou qui ne codent pour aucun gène, et qui occupent pourtant plus des neuf dixièmes du territoire génomique. Jusqu’à présent, on a répertorié, disséminés sur tous nos chromosomes, 30 000 exemplaires de HERV qui ont été classés parmi 80 familles de rétrovirus.

L’origine de cette invasion est claire : ils ont infecté nos ancêtres animaux des millions d’années plus tôt, entre 20 et 40 millions pour les plus récents et près de 400 millions pour les plus anciens. Ce sont des étrangers, des extraterrestres, « des Aliens » ; plusieurs virus sont passés de l’état exogène à l’état endogène et se sont incrustés au coeur de notre génome. Ils sont transmis de génération en génération, comme n’importe quel autre gène cellulaire. Au cours du temps, le rétrovirus endogène subit plusieurs mutations et perd progressivement de sa dangerosité ; il ne conserve que quelques fonctions, dont celle de s’exciser d’un ADN pour s’insérer ailleurs... il a troqué une transmission horizontale, d’individu à individu, contre une transmission verticale et familiale.

Cette découverte bouleversa non seulement l’histoire de la virologie, mais également le récit de l’histoire de l’ensemble des êtres vivants. Car, s’ils ont perdu en virulence, les rétrovirus restent des globe-trotters. De la même manière qu’ils sont capables de s’insérer dans le génome, ils savent tout aussi bien en ressortir pour déménager ou se copier ailleurs. Pour schématiser, un virus endogène ressemble fortement à son homonyme informatique : une ligne de code, en embuscade parmi les millions d’autres de l’organisme infecté. Il a toutes les instructions nécessaires pour se déplacer. Lors de ce « copier/coller », il peut arriver que le HERV s’insère au niveau d’un gène, ou à proximité, et en change alors la fonction ou l’inactive.
Un petit saut pour le rétrovirus, un grand bond pour l’évolution !  :
Chez certaines ; espèces, comme ; la souris ou la mouche, les bonds incessants des HERV contribuent pour 80% aux mutations des mouches.
Notre génome se serait donc formé par des ajouts successifs de gènes issus d’ADN d’autres organismes grâce au transfert sous forme de virus, nous sommes des OGM ! C’est le principe de la fabrication par l’homme des OGM. 
Une fois de plus, il n’a rien inventé, il a pris »en main » son évolution, mais en substituant le hasard de la transmission et de la sélection naturelle due au milieu, par une migration et une sélection choisies par lui !.

« Dieu est mort, disait NIETZCHE ! le Dieu nouveau est arrivé ! Réussira-t-il aussi bien ???  »

- par Georges VALLET


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Nous sommes tous des OGM : les bons aliens ne sont pas toujours des bons à rien !
11 janvier 2010, par Georges Vallet  

Bonjour à tous ( bis)

1°)Cet article n’était pas destiné à une publication scientifique pour chercheurs.

2°)Cet article n’était pas destiné à des élèves de classe terminale scientifique. Même dans ce cas, d’ailleurs, je n’ai jamais connu d’enseignant commençant ou finissant leur cour en donnant une liste exhaustive des articles, publications, conférences, cours, séminaires d’où ils avaient tiré leurs propos.

3°)Cet article était un texte de grande vulgarisation, d’un niveau de lectorat moyen de Sciences et Avenir. À ce sujet, en retournant sur cet article, je ne vois pas la liste bibliographique des ouvrages utilisés.

4°) L’article de Sciences et Avenir est signé Hervé Chatel, car c’est lui qui l’a écrit, même s’il a prélevé ses idées ailleurs. Il en est de même pour moi. Les propos que je tiens, les phrases que je prononce sont le fruit d’une réflexion basée sur de nombreuses lectures étalées dans le temps ; même si je réutilise des passages de nombreux articles de droite comme de gauche, c’est parce que je prends la responsabilité du fond de son contenu ; pourquoi en changerais-je le libellé s’il correspond à ma conviction ?

5°)Voyez-vous, quand je lis un article, c’est le fond qui m’intéresse, c’est lui que je juge, que j’accepte ou que je conteste, pas la façon dont l’auteur a opéré.

6°) Quant à la vignette, c’était juste pour un effet d’annonce, elle n’avait aucunement l’ambition de représenter un rétrovirus.

En conclusion, si j’ai été clair et convaincant, tant mieux. Sinon, il est inutile de continuer ce genre de réflexion à chaque article que je signe, contrairement à ceux qui parlent derrière la burka de leur pseudo. Je vous conseille, comme j’ai eu l’occasion de l’écrire déjà, de ne plus cliquer sur les prochains articles signés de mon nom ; cela sera mieux pour tout le monde.

  • > Nous sommes tous des OGM : les bons aliens ne sont pas toujours des bons à rien !
    11 janvier 2010, par pehache  

    1°) --> Ca excuse quoi ?

    2°) --> Un enseignant suit un programme, dont le contenu est -on va dire- dans le domaine public depuis longtemps. Il n’y a là aucune ambiguité car on sait très bien qu’il n’y a dans le contenu d’un cours généralement aucun contenu original.

    3°) --> Le journaliste de science et avenir ne donne pas une liste de références formelles comme on en trouverait dans un véritable article scientifique, néanmoins il cite les noms des chercheurs et des laboratoires dont il expose les travaux. Je ne vois rien de tel dans votre texte.

    4°) --> jusqu’à preuve du contraire, l’auteur de l’article de S&A a écrit lui-même le texte qu’il a signé. Il n’en est pas "de même pour vous" du tout, votre texte ayant été construit uniquement en recopiant des passages entiers de l’article de S&A. C’est très exactement du plagiat, et vous avez beau le nier cela n’y change rien.

    5°) --> il se trouve que la loi ne pense pas comme vous (on ne parlera pas de la morale, puisque ça n’a pas l’air de vous toucher).

    6°) --> on notera la rigueur scientifique...

  • > Nous sommes tous des OGM : les bons aliens ne sont pas toujours des bons à rien !
    11 janvier 2010, par pehache  

    Georges Vallet, le plagiat devient chez vous une habitude ?

    "Votre" article n’est qu’une réécriture de celui-ci, que vous avez cru suffisante pour que ça ne se remarque pas :

    http://sciencesetavenirmensuel.nouvelobs.com/hebdo/parution/p736/articles/a375323-les_%C2%ABaliens%C2%BB_de_notre_g%C3%A9nome.html

    De nos jours, les élèves et étudiants qui s’amusent à ça dans leurs travaux et se font prendre sortent avec un zéro pointé...

  • > Nous sommes tous des OGM : les bons aliens ne sont pas toujours des bons à rien !
    11 janvier 2010, par Maximo  

    Quel dommage ! Cette grossièreté, insulte au lecteur me déçoit beaucoup ! Si encore c’avait été un magasine très spécialisé. C’aurait été tout aussi malhonnête, mais au moins plus fin, discret. Là, c’est tellement gros, que je me sens vraiment pris pour un gogo imbécile. Et le prétendu auteur a enseigné ??? Et soutenanait il y a peu des "valeurs" ? C’EST HONTEUX ! smiley

    Cela jette un discrédit total sur tout ce qu’a écrit cette personne...

    Le même jour éditer la "leçon" de carola et ça, c’est pitoyable ! et ne venez pas, une fois de plus, plaider la "bonne volonté" : l’enfer est pavé de bonnes intentions.

    Retirez les deux, soyez dignes, les "animateurs de A@P"... Et quelques uns doivent être eux aussi trompés.

    Et si, pour éviter ce genre d’ânerie-gaminerie-tromperie-malhonnêteté-vol, A@P se reconcentrait exclusivement sur les problèmes locaux ? C’est là qu’on vous attend. Pour le reste, on a Sciences et Vie, le Nouvel Obs et les autres.

     smiley

  • > Nous sommes tous des OGM : les bons aliens ne sont pas toujours des bons à rien !
    11 janvier 2010, par Contribuable Palois  

    Georges Vallet nous démontre qu’il n’a strictement rien compris à l’article qu’il a lu puis plagié (malheureusement pour a@p) et signé

    G. Vallet a cru comprendre que les retrovirus pouvaient tout expliquer (et l’évolution pourquoi pas), et Vallet "illustre" ses propos avec un photo.

    Jolie photo empruntée à Mme L Stannard ; malheureusement la photo est hors sujet, puisqu’elle se rapporte à un Papillomavirus.

    Donc rien à voir avec les OGM mentionnés dans le titre, ni avec les retrovirus. Elève Vallet ZERO POINTÉ

  • > Nous sommes tous des OGM : les bons aliens ne sont pas toujours des bons à rien !
    11 janvier 2010, par Autochtone palois  

    Ce Georges Vallet je le vois bien réussir à ses examens avec des pompes partout !

    A@P ouvre ses colonnes à n’importe qui. Pour faire du remplissage ? N’est pas un medium généraliste de qualité qui veut. A@P medium de proximité, cela devrait (nous) suffire.

  • > Nous sommes tous des OGM : les bons aliens ne sont pas toujours des bons à rien !
    11 janvier 2010, par Maximo  

    A@P medium de proximité, cela devrait (nous) suffire.
    Mais bien entendu !!

    Et ce serait bien plus utile que ces discussions sur le sexe des anges que l’on retrouve partout ailleurs tellement mieux !

    Parlons Pau & Bearn, développement, économie, nos rues, nos villes. Là nous serons utiles et nécessaires, parce que UNIQUES et COMPÉTENTS !

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pleure ô pays bien aimé
    Adage des gens de justice
    Thank you London 2012
    La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
    La mondialisation
    Questions
    L’abstention.
    Petit trou deviendra grand
    Démission ou renoncement
    Pau - « Semaine du développement durable »
    Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
    Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
    Expulsions locatives
    Obsolescence
    Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
    « Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
    Oui et non
    Un sociologue et l’occitan
    Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
    Parents : Vous êtes tous des assassins ???



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises