Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Identité régionale : un débat opportun ?

vendredi 15 janvier 2010


Chacun le sait bien, tout découpage, toute classification donne lieu à des arbitraires et des incohérences. Pour ce qui concerne le découpage administratif, le poids de l’histoire ajoute à la complexité. Pour autant, faut-il se satisfaire de la situation présente ?

  Il est des coins du sud-ouest partagés entre trois départements et deux régions. La vie réelle des habitants n’a que faire de ces limites. Quant au piémont pyrénéen, qui a une forte identité, il se trouve partagé entre deux régions, deux académies. C’est un déni de la proximité de Pau, Lourdes, Oloron et Tarbes et un frein aux relations entre ces villes.
  Si A@P s’interdit de prendre parti pour une liste électorale ou une autre, nous ne pouvons pas rester silencieux sur les gâchis ni éviter de poser quelques questions. Il en va du futur de nos territoires.
  Alors que de nombreux observateurs ont souligné la faible dimension de nombreuses régions françaises à l’échelle européenne, peut-on concevoir des regroupements ?
  Le Béarn et la Bigorre d’un côté, les villes de la vallée de la Garonne d’un autre peuvent elles agir pour des coopérations renforcées, des complémentarités assumées ?
  Ces questions, nous les posons à nos lecteurs qui ont chacun leur expérience, leur façon de vivre dans ce bassin d’emplois. Nous les poserons aux candidats aux élections régionales et nous vous tiendrons informés de leurs réponses. C’est le rôle d’un site citoyen.

  Par Henri 64

Pour ce qui est du poids de l’histoire, regardons ces enclaves des Hautes Pyrénées à l’intérieur des Pyrénées atlantiques, cette juridiction de la cours d’appel de Pau qui embrasse les Landes et le Gers, cette répartition de l’enseignement supérieur à Tarbes, ce Parc national à cheval sur deux régions et la nouveauté du partage de l’Ecole des arts et de la communication


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Identité régionale : un débat opportun ?
15 janvier 2010, par Rêveur des villes  

La multiplication des structures administratives, les découpages, blocages que cela engendre... Nos élus vivent de ça.

Supprimer les départements ? Ils ont des moyens financiers collossaux pour réussir à faire peur à la population. "Jamais sans mon département". "La mort de la gestion de proximité" etc.

  • > Identité régionale : un débat opportun ?
    15 janvier 2010, par le coq  
    tout ou rien

    On peut aborder tous les sujets qui donnent des boutons aux Citoyens comme aux élus mais refuser de voir les erreurs, les déviations, les incompétences ou pire vouloir les protéger par souci de confort, de faiblesse ou de petite corruption sous prétexte supplémentaire qu’ils sont de la "famille" ne doit pas être toléré car c’est pire que le mal. Alors un forum pour dire que tout est merveilleux et tout le monde gentil est sans intérêt. Lors de débats politiques, économiques et autres les "noms d’oiseaux" volent et c’est une opposition forte qui permet d’avancer avec des actes mesurés. C’est indispensable. Un forum qui se veut une planche de pub pour l’art, les essais, l’ego de certains doit bien s’afficher en tant que tel. Le contre exemple de la démocratie est celui d’une décision arbitraire sans consultation des administrés prise par M. Le Préfet comme injecter le CO2 à Jurançon. Combien ont réagi ? Presque personne et pourtant nous sommes tous concernés. Le même contre exemple est celui de Billère avec son "mur" n’y revenons pas...Faire du tapage avec le TGV et le tunnel selon le modèle "Pétetin" c’est facile mais le résultat ne fait qu’exclure nos responsables de la table des négociations. Aller chercher des "rêveurs, des philosophes, des illusionnistes" pour développer la pensée locale sous coloration de folklore ne doit pas durer au delà d’un WE festif. La situation acquise dans le temps est catastrophique ICI alors il faut AGIR autrement qu’avec la langue de bois et réagir contre tous ceux qui ont donné par leurs actes ou l’inertie un contre exemple même s’ils sont nos concitoyens respectables et amis. Vous dites que ces ELUS ont de gros moyens de blocage ? C’est du vent ! Ils perdent leur fromage c’est tout. Et puis comment voulez-vous qu’ils soient pris au sérieux au vu de leurs résultats ? N’oublions pas que c’est le Peuple qui doit faire ses choix et pas les élus. Il faut le rappeler. C’est vrai qu’un forum de copains sera convivial mais fera t-il avancer les choses ? Pas sûr. Un forum ouvert avec des propos acides et de l’escrime c’est ce qu’on trouve partout en politique mais il y a de la casse et les manipulateurs sont dévoilés. Alors la réponse n’est pas entre les deux il faut de tout pour faire avancer les choses. C’est un challenge à prendre ou à laisser. Il faut aussi que chacun accepte d’en prendre pour son grade par des opposants. La question du "pseudo qui protège" est un faux problème, chacun a une position familiale et sociale et dire ce que l’on pense sous son nom peut engendrer des réactions boutonneuses. Alors faisons comme nos élus : ils parlent au nom de leur parti ou au nom des Français...ce n’est jamais eux et pour cause. Vous voyez que la chose est claire à défaut d’être simple. Alors forum ou pas c’est simple c’est comme l’identité régionale on peut y mettre ce qu’on veut le débat est ouvert ou refuser le débat en faisant la ritournelle mais ne souhaitons pas un résultat.

  • > Identité régionale : un débat opportun ?
    15 janvier 2010, par pehache  

    Quant au piémont pyrénéen, qui a une forte identité, il se trouve partagé entre deux régions, deux académies.

    Trois, pas deux (je sais, les Pyrénées Orientales c’est très très loin).

    C’est un déni de la proximité de Pau, Lourdes, Oloron et Tarbes et un frein aux relations entre ces villes. Si A@P s’interdit de prendre parti pour une liste électorale ou une autre, nous ne pouvons pas rester silencieux sur les gâchis ni éviter de poser quelques questions.

    Bon courage pour obtenir autre chose que des réponses en langue de bois ou des voeux pieux.

    Il en va du futur de nos territoires.

    Bof... Le découpage administratif est un problème secondaire. Quand la volonté existe, les coopérations et les projets se font sans problème par delà les limites administratives. Pau et Tarbes ne coopéreraient ni plus ni moins qu’aujourd’hui si ces deux villes étaient dans la même région, pas plus que Pau coopère avec Orthez ou Bayonne aujourd’hui. Inversement le découpage administratif n’empêche pas l’UPPA d’avoir une antenne à Tarbes.

    Donc c’est presque un faux problème (mais vrai marronier).

  • > Identité régionale : un débat opportun ?
    16 janvier 2010, par Maximo  
    "Bof... Le découpage administratif est un problème secondaire."
    Regardez le Consortio, syndicat intercommunal de Hendaye (France), Irun et Fontarrabie (Espagne). Il débute, mais ils (les élus) l’ont voulu, ils l’ont et il progressera.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Pleure ô pays bien aimé
    Adage des gens de justice
    Thank you London 2012
    La mondialisation ? Une dynamique naturelle incontournable ?
    La mondialisation
    Questions
    L’abstention.
    Petit trou deviendra grand
    Démission ou renoncement
    Pau - « Semaine du développement durable »
    Tuerie de Toulouse : La dictature de l’immédiateté
    Réaction de B.A.P à l’article « et si B.A.P révisait (partiellement) ses objectifs »
    Expulsions locatives
    Obsolescence
    Et si BAP revisitait (partiellement) ses objectifs ?
    « Valeurs » ! Vous avez dit « valeurs » ? Comme c’est bizarre !
    Oui et non
    Un sociologue et l’occitan
    Le P.P.P. n’est pas toujours « Pau Portes des Pyrénées » !
    Parents : Vous êtes tous des assassins ???



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises