Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Agglo Pau : Demain vos ordures ménagères seront taxées au poids ?

jeudi 21 janvier 2010 par Bernard Boutin


Une façon de nous rendre plus responsable par rapport à nos déchets, c’est de nous faire payer le prix exact de ce que nous rejetons. La Communauté d’Agglo a annoncé la couleur en juin 2008 en décidant de ne plus collecter les déchets des entreprises rejetant plus de 8.000 litres par semaine de déchets. Celles-ci ont dû mettre en place leurs propres collectes avec l’aide de VEOLIA et de la CCI.

Le développement durable passe partout. Dans Agglo Pau, des entités comme les cliniques Marzet, de Navarre, les 4 Mac Do, les Quicks, l’UPPA, Sup de Co, Barthou, le RHC, l’ETAP etc... produisent des quantités considérables de déchets. Quelques exemples, collectés lors d’une conférence de Presse organisée par le service développement durable de la CCI : Le 5e RHC et la clinique Marzet produisent chacun près de 12 tonnes de déchets par semaine, pour les Mac Do, c’est entre 4 et 6 tonnes par unité sur la ville etc...

Depuis le 1er janvier 2010, la CDA ne collecte plus les déchets incinérables chez une cinquantaine d’entreprises et de collectivités. Il leur a fallu trouver une solution. Sous l’impulsion de la CCI, un appel d’offre, gagné par VEOLIA, a été lancé pour une collecte mutualisé. Depuis novembre circule un camion VEOLIA dans l’agglomération de Pau qui a la particularité de peser au moment de la collecte ce qu’il ramasse. Un système de puce, fixé sur les bacs d’ordures, en liaison avec le camion permet de calculer le poids réel collecté. Objectif : facturer au client ce qui a réellement été ramassé et non un forfait comme c’est le cas pour les résidents avec la taxe d’habitation.

Il faut se souvenir que le Grenelle de l’environnement 1 s’est donné comme objectif de diminuer de 5 kilos par personne et par an pendant 5 ans la collecte des « incinérables ».

Cette redevance « incitative » payée par les gros comptes a pour objectif de les contraindre à développer leur tri sélectif. Mais, plus encore, il vise à faire en sorte que le « combat » se déplace en amont par une meilleure sélection des produits achetés, ceux qui produisent le moins de déchets incinérables. 

Ce service mis en place par VEOLIA afin de faire payer au réel les déchets des grands comptes pourrait paraître anecdotique. Il ne faut pas se tromper, il ne fait que préfigurer une facturation demain de la collecte des ordures ménagères au poids pour chacun d’entre nous...

Ce jour là, nous regarderons de plus près ce que nous mettons dans notre caddy.

- par Bernard BOUTIN


La benne de VEOLIA

Comment fonctionne la "puce" ?

L’enregistrement du poids des ordures pesées

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Agglo Pau : Demain vos ordures ménagères seront taxées au poids ?
21 janvier 2010, par Marc  

Cela serait une excellente initiative que de taxer les ordures ménagères des particuliers au poids : Il n’y a rien de mieux que la sanction du porte-monnaie pour nous aider à prendre de bonnes habitudes. Mais l’inconvénient serait que ce système, en comparaison de la pratique actuelle, pénaliserait sans doute les familles nombreuses.

  • > Agglo Pau : Demain vos ordures ménagères seront taxées au poids ?
    23 janvier 2010, par Makaya  

    Et les tricheurs,qu’en faites vous... ?

    Oui, ces personnes sans scrupules qui viennent vider leurs "ordures" dans les containers d’autrui. Ordures qui sont le plus souvent, grava, bouteilles en verre et autre boites plastique, sans conter les bidons d’huile de vidange....

  • > Agglo Pau : Demain vos ordures ménagères seront taxées au poids ?
    23 janvier 2010, par Marc  

    "Et les tricheurs,qu’en faites vous... ?"

    Eh bien, mettez vos poubelles et autres containers à l’abri et sous clé. Ainsi, personne ne les utilisera à votre insu.

  • > Agglo Pau : Demain vos ordures ménagères seront taxées au poids ?
    23 janvier 2010, par pehache  

    Mais l’inconvénient serait que ce système, en comparaison de la pratique actuelle, pénaliserait sans doute les familles nombreuses.

    Ni plus ni moins que les impôts locaux (une famille nombreuse occupant un plus grand logement, paie plus qu’un célibataire occupant un studio).

    Je vois par contre un inconvénient important : le risque de voir (re)fleurir les décharges sauvages, les gens préférant se débarrasser de leurs déchets n’importe où plutôt que de payer au kg.

  • > Agglo Pau : Demain vos ordures ménagères seront taxées au poids ?
    23 janvier 2010, par claudiqus  

    voir refleurir les décharges sauvages

    le risque est déjà bien réel, Pehache ! quand on constate la sélectivité qu’appliquent certaines déchetteries ... refus de matériaux comportant de l’amiante ou de produits hautement polluants difficiles à recycler ou à écouler pour le particulier (huiles usagées, colles ou vernis) . quelle solution alors pour l’usager ? certains ne se laissent guère envahir par les scrupules, et se débarrassent de leurs encombrants détritus en pleine nature !  smiley

  • > Agglo Pau : Demain vos ordures ménagères seront taxées au poids ?
    23 janvier 2010, par Autochtone palois  
    Question sur le tri sélectif : Yves Urieta sera-t-il recyclé "conseiller régional" ? Son chef de file Bockel demande pour lui une place sur la liste UMP.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    France - Exporter : l’urgence nationale
    Séparation ?
    UPPA - Ouï à l’I.A.E.
    Un accord historique
    Laurence Parisot et le Medef pour la fin de l’acier en France ?
    Soficar : Un monument du territoire
    Les faiseurs d’affaires
    Un appel de l’Amicale des Foreurs et des Métiers du pétrole
    Grand Pau - "Et le chômage, bordel !"
    Hydrocarbures : Halte aux cassandres , produisons français !
    Coup de fourchette : Les « Maîtres Restaurateurs en Béarn et Soule »
    L’Argentine n’est pas la Grèce
    Crise économique : L’exemple argentin
    Compétitivité des entreprises à Pau : les conséquences d’Idélis
    T.V.A. et T.N.T.
    Energie peu chère, c’est fini !
    L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
    TVA et Traviata
    Rigueur et rigueur
    Des Européens bien naïfs



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises