Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Le futur "complexe aquatique" à Nitot : Une ineptie !

jeudi 4 mars 2010 par "Ours"


Bien entendu que c’est une ineptie d’implanter la piscine à Nitot !

−  Enchâssée entre le quartier du Buisson et le glacis du prolongement du Bd des Pyrénées elle n’a aucune respiration possible.

−  Face à l’école maternelle et à l’ école primaire elle est dans un environnement accidentogène, peu maîtrisable.

−  Imaginons la gène inhérente à l’ouverture du stade nautique - ouvert, comme on nous le dit, de 7 H du matin à minuit - pour les habitants du quartier du Buisson.

−  On nous parle de construction mais il y a d’abord la démolition de l’existant qui va coûter cher.

−  Comme toujours en pareil cas, on devrait trouver des subventions pour l’investissement, mais on ne nous parle pas des frais de fonctionnement !...

−  Prenant conscience des difficultés pour y accéder, on nous dit qu’une passerelle sera lancée de l’extrémité du Parc Beaumont, au-delà du Théâtre de verdure, par dessus l’avenue Poeymirau pour rejoindre la piscine par le cheminement existant.
Une passerelle à cet endroit c’est le pompon !

Bien entendu, la solution « Porte des Gaves » était la seule porteuse de sens !

−  On n’avait pas à démolir ! On avait toute latitude pour construire un projet architectural d’une belle signature qui venait consolider un grand complexe aquatique avec le Stade d’ Eaux Vives, le Gave de Pau, et la Base de Plein Air intercommunale de Gelos.

−  Des économies d’échelle étaient réalisables par la création de services communs au Stade d’ Eaux Vives, et au Stade nautique : gestion administrative, services techniques, sécurité club-house, stockage, bar/restauration, personnel d’entretien, parkings etc

−  En effet la Communauté d’ Agglomération était la bonne jauge d’autant que l’implantation de la piscine en « tandem » avec le Stade d’ Eaux Vives concernait dès lors des communes sans piscine : Bizanos, Mazères-Lezons, Gelos , Gan, Jurançon, le quartier du 14 Juillet .

−  D’autres établissements scolaires se trouvaient dès lors concernés : toutes les écoles maternelles et primaires de la Rive gauche du Gave, le LEP de Gelos, le Collège de Jurançon

Mettre en avant l’attachement des palois à Nitot est un piètre argument. Ils seraient bien attachés à un autre site ... surtout s’il présentait des avantages concurrentiels !

            - par "OURS"


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Le futur "complexe aquatique" à Nitot : Une ineptie !
4 mars 2010, par mael  

Cet article est un empilement d’inepties !!

> Le futur "complexe aquatique" à Nitot : Une ineptie !
4 mars 2010, par Rêveur des villes  

Tissié était à 2 pas du CV, relié par la ligne de bus en site propre et le train. Mais mieux vaut le laisser à l’état de terrain vague et aller construire une piscine dans un quartier excentré !

Porte des Gaves aurait été un très beau cadre, quoi qu’un peu loin du CV à moins de faire un souterrain sous la voie ferrée depuis la gare jusque de l’autre côté vers la passerelle. (Mais quel coût pour cela ?).

Enfin, le stade de kayak transformé en piscine ludique l’été, ça intéresserait peut-être davantage de monde que l’usage actuel !

A Tissié, il n’y avait peut-être pas la place de faire une piscine de 50 m sur 10 couloirs : un truc pour le sport pro comme d’habitude, pas adapté aux citoyens de l’agglo qui ont besoin de piscines bien réparties sur l’agglo (Tout Sarragosse, Berlioz-Ousse des Bois n’auront bientôt plus de piscine) et avec une partie équilibrée entre le ludique et le sportif.

MLC nous plume comme le faisait AL. A hauteur de 12 M€ par an (somme qui va en excès dans des palais et des subventions de prestige râté). L’équivalent d’un stade de kayak chaque année depuis 25 ans. 25 stades de kayak à Pau, ou 35 complexes de pelote !

YU a été encore pire et FB-JP avec le grand auditorium et le tram fou à roues carrées auraient été pires aussi.

> Le futur "complexe aquatique" à Nitot : Une ineptie !
4 mars 2010, par pehache  

− Face à l’école maternelle et à l’ école primaire elle est dans un environnement accidentogène, peu maîtrisable.

Il est vrai que les enfants d’aujourd’hui sont agités et dangereux, mais tout de même smiley ... !

- ouvert, comme on nous le dit, de 7 H du matin à minuit

C’est qui "on" ? Quelle source ? Moi j’ai entendu qu’il serait ouvert 24h/24, avec boîte de nuit tous les soirs à partir de 2h du mat’ et soirées mousse topless dans le grand bassin tous les vendredi soirs. C’est sûrement vrai puisqu’"on" me l’a dit.

− On nous parle de construction mais il y a d’abord la démolition de l’existant qui va coûter cher.

C’est malin, ça ! Quoi qu’il se fasse sur le site du stade nautique, il faudra bien démolir l’existant un jour.

− Comme toujours en pareil cas, on devrait trouver des subventions pour l’investissement, mais on ne nous parle pas des frais de fonctionnement !...

Tout à fait. Mais le rapport avec l’implantation ?

− Prenant conscience des difficultés pour y accéder, on nous dit qu’une passerelle sera lancée de l’extrémité du Parc Beaumont, au-delà du Théâtre de verdure, par dessus l’avenue Poeymirau pour rejoindre la piscine par le cheminement existant. Une passerelle à cet endroit c’est le pompon !

C’est au contraire une excellente idée, qui avait été évoquée depuis longtemps par les habitants du quartier, du temps où le stade nautique fonctionnait. Passerelle, ou feu protégeant un passage piéton, peu importe, l’idée étant de permettre aux piétons de traverser facilement et sans danger au niveau de l’épingle pour rejoindre le passage qui mène directement au stade nautique.

− D’autres établissements scolaires se trouvaient dès lors concernés : toutes les écoles maternelles et primaires de la Rive gauche du Gave, le LEP de Gelos, le Collège de Jurançon

Ce n’est pas un argument, ça : si il est plus près de certains établissements, il est alors plus loin des autres.

— -

pour le reste je pense moi aussi que la Porte des Gaves était l’emplacement le plus rationnel à long terme, et il aurait surtout eu le mérite d’amorcer le développement de cette zone. Mais voilà, la CDA n’est pas prête sur ce dossier "porte des gaves", et de toutes façons ne voulait pas financer cette nouvelle piscine.

Et de grâce, essayez d’utiliser de meilleurs arguments.

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Offre d’emploi
Alexandre - Il n’y a pas de mot
Je suis partout... un media à part
La boussole des politiques : Le pouvoir
Habemus Papam !
Réformer la France : Un travail de Titan
Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
Jaurès, m’entends-tu ?
Le couple Algérie France
Déjà demain !
Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
Noël en famille
Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
Les Français sont-ils des ânes ?
Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
Les terriens n’ont rien compris



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises