Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

TEOM : petite révolution à Pau

jeudi 1 avril 2010 par AK Pô


Devant l’augmentation permanente du tonnage de déchets ménagers ramassés et traités par les agents de la CDAPP, une réunion s’est tenue, dans la plus grande discrétion, afin d’envisager des solutions radicales pour économiser les dépenses liées à cet état de fait. Il ne fait aucun doute que la TEOM (Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères) risque, dans les conditions actuelles, de passer du simple au quintuple, si aucune solution n’est trouvée. C’est une évidence indélocalisable, si ce n’est en envoyant les palois faire du tourisme dans l’Himalaya, avec de petits sacs poubelle dans le dos. Solution rejetée dès le début de la séance.

Après quelques heures de discussions âpres, parfois stériles et nauséeuses, un consensus s’est établi entre les différents membres présents, débouchant sur les résolutions suivantes :

-  Les citoyens devront faire le ménage chez eux, trier et valoriser leurs déchets avec des moyens que chaque commune mettra à leur disposition. A savoir :

-  pour les gens habitant en appartement et n’ayant pas de jardin (pour les zones pavillonnaires le système existe déjà), il sera remis un mini composteur de la dimension d’une boîte à chaussures (un par logement), dans lequel chaque famille pourra jeter ses épluchures de légumes, ses bouquets fânés, et tout élément végétal pouvant se transformer à terme en compost. Le temps de décomposition de la matière étant d’environ un mois (avec les boîtes seront fournis dix lombrics de dimension moyenne), le service de ramassage procèdera alors à leur enlèvement (date à préciser), tout en vérifiant l’achèvement complet du processus ainsi que la pureté du produit obtenu (pas de barreaux de chaise ou de branches finement débitées par exemple). Chaque boîte sera numérotée et, après pesée par les services concernés, une déduction sur la taxe établie au nom du résident, selon les critères ci-dessus mentionnés.

-  pour la population entière, quel que soit son type de logement, concernant le traitement des papiers (emballages, sacs, etc), il sera remis un appareil genre moulinette pour fabriquer des pâtes muni d’un receptacle permettant la confection de briquettes pouvant être par la suite utilisées pour le chauffage, collectif ou individuel, ou recyclé de nouveau en papier, selon les quantités récupérées. Un décompte des briquettes permettra la même ristourne sur la taxe que celle citée plus haut (de même que celles citées plus bas). Un massicot sera également fourni pour découper en bandelettes les plastiques, cartons, boites en fer blanc, qui seront noués en fagotins n’excèdant pas un kilo, le tout inséré dans un sac transparent portant le numéro alloué au propriétaire après inscription sur les registres municipaux.

-  pour les personnes ne possédant pas de véhicule, ou à mobilité réduite, ou trop petites pour accéder aux containers de dépose des verres, sera mis à disposition une machine semi-automatique type moulin à café permettant de moudre les débris de verre. La taille de cet engin aura la dimension standard d’une bonne bouteille de jurançon. Pour les autres formats de bouteille, il sera nécessaire de briser légèrement celles-ci pour les réduire en poudre. Le tout sera versé dans une boîte hermétique en fer, numérotée. La récupération du verre ainsi réduit se fera sur le même principe que les autres ci-dessus énumérés.

-  pour tous les autres types de déchets (porcelaines, planches à repasser, sèche-linge, machines à coudre, à couper le beurre etc), il appartiendra à chacun d’en faire une oeuvre d’art, bref de s’en dépatouiller. Dans le cas d’une impossibilité, réelle ou simulée, un service spécial viendra les débarrasser, aux frais du demandeur, qui verra également un malus s’ajouter en bonne et dûe forme sur sa taxe.

Ces résolutions, courageuses il faut l’admettre, généreront des économies non négligeables (transport, personnel, volumes traités, produits directement réutilisables, etc), et feront de chacun un acteur actif de la vie communautaire. Un seul hic : c’est une blague.

-par AK Pô

27 03 10


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> TEOM : petite révolution à Pau
1 avril 2010, par Marc  

"Un seul hic : c’est une blague"

Zut, il fallait pas le dire, c’était tellement enthousiasmant comme idée.

Il ne nous reste plus qu’à élire AK Pô maire de Pau !

  • > TEOM : petite révolution à Pau
    1 avril 2010, par AK Pô  
    Abstention aux courants d’air

    au suffrage universel ou au suffrage censitaire ? smiley Abstention devant ! les caddies fous risquent d’écraser les mille-effeuilleuses aux caisses. Sortez vos rouleaux à pâtisserie, les filles !

  • > TEOM : petite révolution à Pau
    1 avril 2010, par Carola  
    Oh ben oui là dis-donc... Quel dommage que ce ne soit qu’une blague ! Un investissement prioritaire dans une technologie citoyenne de ce type, c’est pour quand ?

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Idées de Mars et poison d’Avril
    La rue du XIV Juillet
    Un casier judiciaire rempli de jus d’orange
    Comptes cruels
    Question de moyen
    Nous verrons...un monde aveugle (dernière partie)
    Nous verrons...un monde aveugle (épisode 2)
    Nous verrons...un monde aveugle ( en 3 épisodes)
    La vie rêvée des filles
    Pénurie dans la goulotte
    A social disease
    Petite ceinture pour un passant (ou Gan vue par un croque-mitaine )
    La rue Lamothe, avant mutation génétique
    Mimosa, Doudou, et la Grelinette
    Une histoire à l’eau de rose.
    Illusion d’optique dans le champ de vision
    Un samedi devant la porte
    Des confitures (pour déconfits à pâles figures)
    L’Homme Scierie
    La dernière nuit du grizzly



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises