Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Un arrêté bien inspiré

jeudi 1 avril 2010


Un arrêté bien inspiré

De source généralement bien informée, nous apprenons qu’un arrêté municipal réglementant le commerce local est en préparation, inspiré par une étude du cabinet suisse Cetech.

Cet arrêté s’inspire des mêmes principes qui ont guidé l’étude du cabinet Setec concernant la ligne de transport en commun en site propre, à savoir le développement durable, l’équité, la lutte contre la pollution et les nuisances. Dans le cas de la circulation en ville, il s’agit de lutter contre le tout automobile. Comme le rappelait lors des Ateliers de la Cité l’ancien responsable du plan de circulation du temps d’André Labarrère, il ne peut plus être question de laisser pulluler les nids de poule dans la chaussée pour dissuader les automobilistes d’envahir le centre-ville. D’une part, le procédé était inefficace (et dangereux pour les cyclistes, amenés à faire des écarts intempestifs), et d’autre part, il donnait une mauvaise image de la ville et de ses édiles. Des mesures plus modernes, plus dans l’air du temps, doivent être adoptées afin de parvenir d’ici la fin de la décennie à bannir entièrement l’automobile du plateau du centre-ville(c.f. le document sur les orientations budgétaires sur le site http://www.pau.fr). Pour ce qui est de la circulation, le dispositif est clair : bloquer progressivement l’accès aux pénétrantes, en commençant par l’axe provenant de l’autoroute.

En ce qui concerne le commerce, au départ, il y a le constat de la distorsion de concurrence entre les commerces du centre-ville et les grandes surfaces. Celles-ci bénéficient de facilités de stationnement, de galeries abritées des intempéries et de moyens techniques et publicitaires hors de portée des petits commerçants. Malgré ces avantages concurrentiels, on constate en France, et tout spécialement dans les régions frontalières, de graves difficultés du secteur, en grande partie dues à la crise. Ainsi, le supermarché Auchan, à Bourtzwiller, près de Mulhouse, a perdu 285 000 clients entre 2004 et 2008, avec un chiffre d’affaire en recul de 16% (« Le Monde » du 25 mars). Dans ce contexte, un grand nombre de supermarchés ouvrent des secteurs de prix bas, avec une présentation simplifiée et des emballages sommaires. Cela renforce inévitablement la distorsion de concurrence.

Pour établir une égalité de traitement avec les petits commerces, l’arrêté n’autoriserait qu’une seule caisse par magasin, quelle que soit leur taille. Les caisses actuelles seraient toutefois remplacées par une caisse à haut niveau de service, un concept qui devrait être éclairci prochainement.

Les problèmes d’emploi qui résulteraient d’un tel dispositif ne laissent pas indifférents les décideurs. D’une part, la revitalisation du commerce de proximité devrait permettre des reclassements. D’autre part, les hôtesses de caisse seraient amenées à une reconversion vers un rôle d’animation. Des stages sont d’ores et déjà prévus (chant, danse, effeuillage, expression dramatique... ). La file unique aurait un parcours étudié en fonction des têtes de gondole et du répertoire des hôtesses, ce qui devrait avoir un effet bénéfique sur la consommation.

Par ailleurs, comme pour les véhicules sur les axes routiers, on devrait constater une baisse des nuisances dues aux vitesses excessives des chariots. Le coût pour la sécurité sociale des accidents provoqués par ces excès de vitesse n’a pas encore été évalué. Mais on espère que sa baisse équilibrera le coût des affections neurologiques causées par l’impatience et la nervosité dans les encombrements.

H. Ermes


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Un arrêté bien inspiré
1 avril 2010, par Marc  

Enfin de bonnes propositions pour le changement ! Je ne connais pas ce cabinet d’expertise suisse mais il faudrait l’utiliser plus souvent.

Quel plaisir de pouvoir faire ses courses à pied, au grand air, dans une ville totalement vidée de ses automobiles. Nous pourrons occuper la rue et y flâner sans plus nous soucier d’être écrasés.

Et puis, enfin, les petits commercants vont pouvoir se battre à armes égales avec les grandes surfaces, qui je l’espère, seront rapidement désertées.

En ce qui concerne les nouveaux rôles dévoués aux anciennes caissières, je pense qu’il faudrait réserver l’effeuillage aux nocturnes, afin d’éviter ce genre de spectacle à nos enfants.

Pour finir, je suis heureux de constater qu’A&P réussit aujourd’hui vrai scoop, puisque c’est le premier organe d’information à répercuter cette grande nouvelle.

  • > Un arrêté bien inspiré
    1 avril 2010, par Carola  
    Bonjour Je suis très tentée par ce nouveau métier de l’animation. Où puis-je envoyer un CV s’il te plaît ?

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises