Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser

lundi 12 avril 2010 par Daniel Sango


L’étude confiée à des experts pour proposer un futur à la manifestation de Pentecôte ne soulève pa un enthousiasme général, c’est le moins qu’on puisse dire :

"Les questions de fond demeurent" JL Peres

"ce rapport enfonce des portes ouvertes" Y Urieta

"l’étude est très décevante" D Iriart

"on n’a rien appris de nouveau" L Cazenave

"Ce rapport n’amène pas grand chose" M Bochet

...etc.

Si une étude extérieure, menée par le milieu concerné n’est pas capable de définir un projet très attractif dans tous les domaines, y compris et avant tout financier, alors il faut vite se dépêcher de mettre cette étude à la poubelle !

On sait la vision positivement déformante que peut avoir un groupe d’experts, susceptible d’obtenir un prolongement lucratif à cette première étude... Alors s’il ne trouve pas dix raisons décisives, plus attractives les unes que les autres d’y aller...il faut renoncer.

Si les élus et le milieu de l’automobile lui même ne trouvent pas des raisons indiscutables et évidentes pour mener à bien ce projet, alors il faut très vite l’enterrer.

Si ce projet dans le passé s’est avéré un gouffre financier sans retombée en terme de notoriété, sans intérêt majeur pour les palois, alors il faut de toute urgence l’oublier définitivement.

Mais c’est sans compter avec la logique implacable de MLC : "Le Grand Prix, c’est parti !"

On va faire mieux, et moins cher nous dit elle, c’est juste un problème d’organisation... Evidement il fallait y penser !

Pourtant, si réellement la ville de Pau, trop riche et ne sachant que faire de son argent, voulait dépenser 2,5 million d’euros, elle pourrait par exemple, organiser cet été en complément des spectacles gratuits de musique/concert, un festival composé d’une dizaine de concerts avec des artistes de premier plan, gratuits.

Notoriété, attractivité et satisfaction de la population sont assurés, et la note finale sûre de ne pas être dépassée.

On pourrait aussi alléger les impôts locaux, mesure qui ferait l’unanimité.

Et si on demandait aux palois ce qu’ils préfèrent ?

par Daniel Sango

Donnez votre avis dans le sondage d’A@P : Etes-vous favorable à la reprise des Grands Prix automobiles à Pau en 2011 ?


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
6 mai 2010, par Marc  

Bayrou, même s’il bafouille, a raison : c’est un véritable scandale que GB consultants remporte le contrat d’organisation du GP alors que ce sont eux qui ont rédigé le rapport préliminaire et donc largement influé l’appel d’offres.

Les nouvelles pratiques municipales ! rions bien fort ! smiley

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    6 mai 2010, par Marc  
    Et Uriéta a raison d’enfoncer le clou !

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    6 mai 2010, par Marc  

    Conseil municipal (suite) :

    Vive la démocratie : MLC attaque les conseillers municipaux et leur refuse ensuite la parole ! C’est vraiment nul.

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    6 mai 2010, par Marc  

    Conseil municipal (suite) :

    Dartignoles élève le débat et nous fait un cours sur la crise du capitalisme. c’est vraiment grand guignol les conseils municipaux !

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    6 mai 2010, par pehache  
    Et Uriéta qui fait sa pub, plein d’autosatisfaction et de démagogie. Quel guignol ! A côté de de la sienne, l’intervention de Jean-Louis Peres est stratosphérique...

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    14 avril 2010, par Rêveur des villes  

    "Le GP, je suis pour", "l’identité de la ville", "un grand spectacle populaire", "un évènement de prestige" etc.

    Le GP possède ses partisans, amateurs de sport auto, qui voient midi à leur porte et se moquent des finances publiques, c’est-à-dire de l’intérêt général.

    Il en va de même pour tout le sport pro à Pau en général qui coûte environ 10 M€ par au lieu d’environ 2,5 M€ ailleurs.

    S’il y avait qqun à la municipalité un tant soit peu rigoureux en finances smiley , on ne subirait pas de telles aberrations. Mais la classe politique paloise vit dans un autre monde et nous ruine sans remords. Quand MLC dit qu’elle est préoccupée par le niveau des impôts, c’est d’une hypocrisie sans nom ! smiley

    Respect quand même à Eric Schatz, qui porte le combat contre les excès du sport pro depuis longtemps. (Personnellement, je n’ai rien à voir avec la gauche alternative, mais sur ce point, je trouve qu’ils ont raison).

    > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    13 avril 2010, par bob64  

    je suis énerver de voire que les personne pour le gp ce fond’ésendre moi je suis pour et en effet il faudrait en faire une fête et surtout avec des commercent s Palois et pourquoi pas faire un gp électrique .

    > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    12 avril 2010, par laurent  

    Bonjour, je pense que le grand prix de Pau est malheureusement dépassé. Il faut passer à autre chose, une animation qui concerne tous les palois pour tous les palois ou ils puissent participer avec les associations serait le bien venu... Il manque une grande animation. Pau ne doit pas construire son image sur ce grand prix nous avons d’autres outils mieux adpatés ’stade d’eaux vives, basket, rugby).Une somme de 2 millions d’euros plus le prix d’accés je trouve que pour le contribuable cela est une grande somme pour voir quelques voitures passer. nous possédons un circuit celui d’arnos qui est peu utilisé, faire un grand prix labas coûterait moins chère et serait moins pénible pour la circulation ou les commerçants du centre ville.

    > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    12 avril 2010, par Beltof  

    Adishatz,

    si les gens votes après avoir lu votre prose anti-GP, je connais déjà le résultat... Sans foncièrement être un pro-GP en l’état, je ne peux que voter Pour devant tant de partis pris...

    Ca me rappel les dernières élections Européennes avec la diffusion du film Home té ptdr

    > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    12 avril 2010, par Rêveur des villes  

    Cette ville est une honte de gestion. Tous ceux qui se sont penchés sur les finances de la ville le savent. Parmi ceux qui savent, seuls ceux qui sont de mauvaise foi refusent de le reconnaitre.

    Le GP fait partie des premiers éléments à revoir, et dans ce cas, à supprimer. Pour rappel, la ville dépense 4 fois plus qu’ailleurs pour le sport pro, et ce, depuis des décennies.

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    13 avril 2010, par Louis H  

    La ville de Pau est managée par des gens qui seraient incapables de gérer une supérette !

    Et on voit qu’ils ne sont pas plus finaux quand ils se mettent en équipe face à de gros problèmes. C’est pas grave, ce n’est pas leur argent, c’est seulement le nôtre !

    et à Pau ça fait la différence ... jusqu’à faire n’importe quoi !

    Lignières Cassou s’indigne que l’Etat refile des dépenses sans le financement pour aller avec, et la Maire (avec des dépenses de frivolités 4 fois supérieures à ce qu’elles sont dans des villes de même importance) se satisfait d’un "bon" budget ... équilibré grâce à un emprunt. Alors , pourquoi vouloir faire uniquement des dépenses sensées ?

    En fait ce n’est pas une superette, cette équipe mettrait en faillitte une baraque à frittes !

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    14 avril 2010, par francois  
    le grand prix de pau

    Il ne faut pas annoncer des choses sans preuves sinon on ment et ne pas juger les autres d’apràs soit mème

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    12 avril 2010, par Bernard Boutin  

    Reçu sur la boite courriel d’A@P :

    "inutile , tres polluant globalement,tres couteux surtout vis à vis dela misere actuelle ,dépassé et au dela"

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    12 avril 2010, par Perplexe  
    Vous parlez de quoi, du Grand Prix, de notre maire, ou des deux ?

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    12 avril 2010, par AK Pô  
    Ils parlent du Grand Prix en pente qui coûte, avec le lundi en RTT pour ramasser les pots cassés, non ?  smiley

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    13 avril 2010, par pierre064  
    Oui le GP de Pau coûte cher à la ville ! Mais quel évènement ne coûte pas à une collectivité ? Le Stade d’Eaux Vives a coûté trés cher et son fonctionnement annuel est trés élevé. Je serai curieux de connaître son taux de fréquentation ! Le GP de Pau fait partie du patrimoine de la ville, il y a plein de choses à revoir mais il faut le maintenir. Le problème du GP de Pau est que cet évènement n’est pas assez festif, pas assez réparti dans toute la ville. On peut se promener un we de GP en ville sans vraiment savoir qu’il y a un GP. Il faudrait je pense trouver une formule pour que Pau soit en fête pendant ces 3 jours là avec des animations, des bars ouverts avec des orchestres etc... NB : je suis favorable au GP bien que je ne puisse pas assisté au GP étant pris ailleurs pendant la Pentecôte.

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    13 avril 2010, par pehache  

    Oui le GP de Pau coûte cher à la ville ! Mais quel évènement ne coûte pas à une collectivité ? Le Stade d’Eaux Vives a coûté trés cher et son fonctionnement annuel est trés élevé. Je serai curieux de connaître son taux de fréquentation !

    Ce n’est pas parce qu’une connerie a été faite qu’il faut absolument en faire une deuxième...

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    13 avril 2010, par Marc  
    Pour rentabiliser le stade, YAKA faire le grand prix des véhicules amphibies ! smiley

  • > Le Grand Prix de Pau : du passé à dépasser
    13 avril 2010, par patrice le Bourguignon  
    Grand Prix pour toutes et Tous sinon rien

    Il est vrai que Pau a hérité des disciplines sportives Britanniques et très confidentielles comme le Golf, les courses de chevaux et bien entendu le grand Prix Automobile.

    N’oublions pas que la majorité des écuries sont anglaises et que cela permet à des fils à papa de venir s’amuser sur le circuit de Pau.

    D’accord pour le grand sous réserve impérative que ce grand prix soit gratuit et accessible à toutes et tous comme cela peut l’être pour le Tour de France. Dans le cas contraire, je suis pour la suppression sans restriction.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
    Lire - Ça passe ou ça casse
    Plus de musique !
    Au pays des rêves
    Pour les livres et les contes, le lieu compte
    Projet Frankenstein
    Pau - Histoire(s) de Printemps
    A découvrir ou redécouvrir : les champignons
    La grande migration
    « Les Musicales de Thèze »
    Demain samedi, allons danser !
    L’histoire de la Librairie Tonnet
    Une autre campagne ?
    Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
    Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
    Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
    Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
    Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
    A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
    Pau, les Etoiles au firmament



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises