Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?

mercredi 14 avril 2010 par Hélène Lafon


Le 14 mai 2010, Pau sera en fête pour commémorer le 400ème anniversaire de la mort d’Henri IV assassiné par Ravaillac. Deux événements rassembleront les Palois autour du Château : la mise en lumière du château et la première des 20 représentations d’un spectacle déambulatoire à thème historique.

Le projet : spectacle et mise en lumière du château

Le spectacle, la République et l’Eclair l’ont décrit dans leur édition du Samedi 10 avril. Difficile d’aller plus loin avec les seules images vues lors de la réunion de présentation organisée par la Municipalité vendredi dernier.
Les techniques d’éclairage du château et de la zone urbaine environnante sont nouvelles. Depuis 1980 le château, mais aussi sa périphérie et jusqu’au ciel étaient éclairés par d’énormes projecteurs énergivores. A partir du 14 mai, des projecteurs à découpe cadreront le flux de lumière sur ce que l’on veut éclairer : le château et lui seul. La lumière de couleur changeante soulignera l’originalité et la puissance de l’architecture et respectera les zones d’ombre et la nuit.

Le coût

Un investissement de 1,5 millions d’Euros. Un tiers pour la scénographie mais le spectacle se perpétuera de façon évolutive, pendant 5 ans. Deux tiers pour la nouvelle mise en lumière qui se veut pérenne. Durée de vie ? 30 ans comme l’ancienne.
La ville de Pau, le musée national du Château de Pau, la Direction des patrimoines de France et la Région Aquitaine financent le projet.

Les points positifs

La mise en lumière du château et l’éclairage urbain respecteront les directives de l’Agenda 21. L’une des premières expériences de ce type pour un monument historique.
Les lampes des projecteurs du château passeront de 400W à 150W. Et pour l’éclairage environnant, prenons l’exemple des lampadaires de la place de la Déportation : de 150 à 35W. L’intensité des éclairages variera avec celle de la nuit. Le château sera éclairé jusqu’à minuit en semaine et 1h le weekend. La Basse Plante sera laissée en l’état naturel nocturne soit sans lumière.
La puissance électrique consommée baissera de plus de 36% et l’équivalent CO2 diminuera de 1,5 tonne par an.
Le spectacle gratuit pour tous, attirera les Palois, les Béarnais et tous les amateurs de production scénographique à thème historique. Bonne chose pour l’attractivité et l’activité du centre ville.

Les zones d’ombre

La scénographie-promenade dans les jardins durera 45 minutes elle sera suivie d’un spectacle de 17 dans la cour du château. La capacité d’accueil des jardins est très supérieure à celle de la cour. A chaque représentation, on attend 3000 personnes. A l’intérieur du château, les flux seront régulés par les employés du château, à l’extérieur ceux de la ville. Peu de détails sur la gestion des flux ont été donnés lors de la présentation du projet et pourtant il y a un risque d’embouteillage. A suivre...
Et le stationnement ? Les automobilistes pourront se garer dans les parkings payants, place de Verdun, dans les parkings prés de la gare. Mais si l’on ajoute le temps de déplacement du stationnement au Château à la prévisible attente pour assister au spectacle, le temps semblera bien long à tous et surtout aux jeunes enfants.
Pourquoi ne pas envisager un service de bus exceptionnel et même des navettes entre le château et les différents parkings de la ville. Pourquoi ne pas organiser des points de stationnement des vélos à proximité du château ? Et le funiculaire, sera-t-il en service ?

- Par Hélène LAFON

Photo : AK Po pour les Arpenteurs


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
4 septembre 2010, par Louis H  

La mise en valeur du Château par ces illumination est une réussitte. Pourtant dans un article de La République du 4 set 2010 l’adjointe Mme Lérou Pourquié semble dire que la reconduite est à l’étude à cause du coût excessif. Qu’est-ce que ça concerne ?

Avoir fait un investissement de 1 millions d’€ en installation et travaux, sans connaître les dépenses en fonctionnement, ça parait gros ; l’article ne donne pas les éléments en cause. Qui sait ?

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    4 septembre 2010, par AB  

    La République cite Mme Leroy-Pourqué :

    "C’est une question politique mais les citoyens doivent savoir qu’elle a un coût", glisse l’adjointe à la culture, TOUT EN S’EMPRESSANT D’AJOUTER "que la gratuité tient à coeur de Martine Lignières-Cassou".

    C’est donc la Souveraine Absolue qui décidera ?

    Et si on consultait A.Lavignotte ?

    Leroy-Pourqué évoque "la lourdeur en termes humains". Il me semble que le château de Pau (donc la Réunion des Musées nationaux ? je l’ignore) leur avait "prêté" gratuitement cinq employés. (Payés par qui ?)

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    5 septembre 2010, par Maximo  

    si c’est

    "prêté" gratuitement cinq employés. (Payés par qui ?)
    alors c’est ou plutôt ils sont payés pas l’État.

    La formule "avoir un coût en termes humains" est rude : il sont donc tous morts ?? smiley

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    4 septembre 2010, par pehache  

    Le coût total annoncé était de 1,5M€, sans qu’on sache la part d’investissement et celle de fonctionnement.

    Si l’investissement est de 1M€ alors le fonctionement est de 500.000€ : pour 30.000 spectateurs la question du maintien mérite d’être posée.

    Cela dit j’avais compris que le système d’éclairage serait utilisé même en l’absence de spectacle. Donc l’investissement ne serait pas totalement perdu même si les spectacles ne continuaient pas.

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    14 avril 2010, par Marc  

    "Le 14 mai 2010, Pau sera en fête pour commémorer le 400ème anniversaire de la mort d’Henri IV assassiné par Ravaillac"

    Ah bon ? l’assassinat du Roi Henri est une fête pour vous ? On en a mis en garde à vue pour moins que ça !

    > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    14 avril 2010, par pehache  

    Et le stationnement ? Les automobilistes pourront se garer dans les parkings payants, place de Verdun, dans les parkings prés de la gare. Mais si l’on ajoute le temps de déplacement du stationnement au Château à la prévisible attente pour assister au spectacle, le temps semblera bien long à tous et surtout aux jeunes enfants.

    Ne nous dites pas qu’il va falloir marcher !?!? Quelle horreur ! Non mais c’est quoi cette ville où il n’y a pas un parking souterrain sous le château ??

    Bon sans rire, aller de Verdun au château ou de la gare au château, franchement il n’y a pas de quoi en faire une histoire, c’est vraiment une marche de rien du tout. Parfois en été il y a des gens qui viennent se garer jusque vers chez moi pour aller ensuite à pied en ville, et c’est plus loin que Verdun ou la gare.

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    14 avril 2010, par AK Pô  

    Pas loin, pas loin, c’est vite dit !

    Le portail annuaire taxi de Verdun de référence pour rechercher et commander un TAXI en 2 clics dans l’arrondissement de Verdun dans la Meuse en Lorrainesmiley

    Vous verrez, les ch’tis me remercieront !

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    14 avril 2010, par Carola  

    Puisqu’on parle ici de décrocher la lune.....

    Moi je verrais bien des taxis avec des chevaux et des calèches pour circuler en ville tout l’été, plutôt que de ridiculiser un pauvre cheval au milieu de la furie commerciale de Noël en lui mettant des cornes de rênes en mousse !

    Pau est une ville royale, soit ! Ville royale = ville équestre, cela va de pair. Avons-nous donc oublié combien l’équitation et la raison d’état ont eu parti lié ? Comment fêter un roi de France sans chevaux ?

    Et Henry IV alors ? grand chevaucheur crinière au vent, et grand communiquant politique par la diffusion de ses portraits équestres dans tout le royaume de France. De quoi même se demander si ce n’est pas pour cela que le personnage reste connu avec cette sympathie populaire....

    Et aujourd’hui, Pau reste une ville équestre mondialement reconnue sauf par les palois, on dirait...

    Le CCI 4 étoiles du mois d’octobre est un des plus beaux rendez-vous mondiaux du concours complet ! Y’a plus "d’estrangers" que de palois pour y assister, si c’est pas une misère ça !

    Et puis il y a un superbe Haras National à Gelos....N’y a-t’il aucun cheval de la couleur de celui d’Henry IV dans ses murs ?

    Et puis parmi les chevaux qui défilent tout l’hiver à Long-Pont figurent toutes les étoiles montantes du monde des courses....Incognito, c’est le mot !

    Bref, je me prononce pour la réhabilitation des écuries aux abords du château, là où elles existaient comme par exemple Place Verdun...exit la paperasse des militaires.... Youpi !

    Rendez-vous au château depuis le haras de Gelos par la passerelle du stade d’eaux vives à cheval. Mais quel panache de ralliement !

    Appel aux volontaires nantis de pelouse pour héberger les équidés aux quatre coins de la ville !

    Juste un petit problème...Les crottins sur les trottoirs peuvent provoquer des risques de chute pour les piétons et la transmission de tétanos. Et voilà, c’est fini, tout fige ! La responsabilité du maire engagée et le risque majeur de santé publique viennent de raccrocher la lune à sa place avec validation préfectorale. Snif ! Adieu veaux, vaches, cochons...

    Est-ce qu’on pourra au moins se manger une poule au pot en plein air avec un verre de Madiran ? Déguster du Jurançon à l’apéritif ou faire un trou gascon à l’Armagnac ? Se décorer le plastron pour montrer qu’on fait bonne chair en pensant à Henry ?

    L’histoire ne le dit pas...Mais surtout qu’on ne nous sorte pas du Jean-Michel Jarre pour nous lisser les papilles visuelles.

    Finalement je crois que je me posterai sous une nuit de pleine lune au bord du gave, dans la lumière des nuits de 1610 rendue possible par une gigantesque panne de courant. Au moins, la lune sera à sa place et on économisera du courant. Et qui sait ? peut-être qu’un cheval d’une couleur indéfinissable viendra se joindre à moi. Ce serait mon discret hommage à Henry IV smiley

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    14 avril 2010, par claudiqus  

    pas si bête, Carola (je fais allusion au texte, pas à l’auteur)

    j’avais il y a quelque temps de cela, émis le regret qu’il n’existe point dans la capitale béarnaise, une écurie, non pas de course mais d’agrément, propice à la balade en calèche au long des larges avenues fleuries .

    en effet, Pau est une ville au passé cavalier (sic), les haras de Gélos disposent de superbes représentants de la race de trait au gabarit imposant, le domaine de Sers est le deuxième de France en importance, juste après celui de Chantilly, et l’hippodrome du Pont-Long le passage obligé en discipline d’obstacle, avant de concourir à Auteuil .

    alors, quid d’un dévellopement peut-être plus proche d’un public laissé parfois à l’écart d’un domaine un peu trop réservé, à mon humble avis .

    et pour ce qui est des nuisances, pourquoi ne pas prendre exemple sur Marrakech, où les calèches sont pléthores, et qui sont là-bas munies d’ingénieux ramasse-crottin, bricolées comme il se doit sous forme de gouttières en caoutchouc (sans doute faites de pneus usagés), et placées à l’arrière des chevaux, juste sous la queue, bien entendu !

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    14 avril 2010, par Carola  

    Puisque vous vous souciez du crottin j’ai une idée. Je pense aux pubs de la mairie de Paris sous Chirac : "Vous aimez la moto ? rejoignez nos équipes" . La moto-crotte interpellait la jeunesse, pourquoi le moto-crottin ne le ferait-il pas ? smiley

    Pour ce qui est des calèches de Marrakech, le sujet est beaucoup moins drôle. J’y ai appris sur les tares au-delà de ce que j’avais vu jusqu’alors dans les manuels d’hippologie. C’est difficile de rester indifférent quand on est "homme de cheval". Si les chevaux pouvaient crier quand ils ont mal, on aurait entendu des hurlements toute la journée place Djema El Fna... Le pire pour moi c’est que le touriste n’y voit rien ! Comment cela est-il possible d’avoir perdu à ce point l’observation directe de l’animal au bout du rouleau, affamé et boiteux, blessé sous les sangles !!! Je vous parle de cela c’était dans les années 80 où j’ai vécu là-bas... J’imagine déjà les blessures par frottement avec les chambres à air que les chevaux ont sous la queue, le tout avec la chaleur et les mouches... Hélas, qui s’en soucie ?

    Les deux chevaux qui circulent quant à eux dans les rues de Pau sont superbement menés, bien nourris, robe luisante, avec des sabots amortisseurs aux pieds....mais ce n’est qu’un bien petit échantillon de la présence équestre !

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    14 avril 2010, par Marc  

    Très bien Claudiqus, je dirais même plus pas bête !

    On pourrait donner le crottin ainsi collecté aux viticulteurs/astrologues de Jurançon pratiquant la biodynamie...

    Autre idée : Pourquoi ne pas revenir tout simplement au bon vieux pousse-pousse pour promener les touristes dans les rues de notre bonne ville ?

    Non seulement cela créerait de l’emploi, mais de plus, le grand avantage sur la traction animale c’est que les hommes, tout au moins jusqu’à un certain âge savent se retenir pour faire leurs besoins..

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    14 avril 2010, par claudiqus  

    ah, non !

    surtout pas de pousse-pousse ! nous sommes déjà suffisamment envahis par les produits orientaux !

    et effectivement, le crottin de cheval est un excellent engrais naturel ...et puis, quelle noblesse d’allure ! rien à voir avec un freluquet suant et tirant sur deux pattes !

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    14 avril 2010, par AK Pô  
    Tous au paddock !

    Si vous voulez de la magie, Carola, allez vous balader au bois de Pau, en lisière du domaine de Sers, le matin tôt, quand les chevaux sont à l’entraînement. Tout y est : les hommes les femmes les chevaux l’espace l’univers de ce travail difficile et exigeant les chutes parfois les jets de vapeur des bouches et des naseaux la fringance des purs sangs la maitrise le bruit mat des sabots sur le sable la fraîcheur de l’air l’amour des cavalier(e)s pour leur cheval, bref, c’est beau, tout simplement !

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    14 avril 2010, par Carola  

    Je n’en doute pas un instant Ak Pô.... Vous touchez un souvenir personnel à Maisons-Laffite quelques temps, où j’ai côtoyé le café du parc à 5 h 30.....ce microcosme "ouvrier" des lads, des apprentis et des entraîneurs....et le souffle du cheval sur la piste embrumée...

    Aujourd’hui je pars travailler ailleurs aux heures de sorties des lots, et s’il m’arrive de ne pas travailler, à cette heure là, devinez quoi ? Je suis dans mon paddock en ville.

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    14 avril 2010, par claudiqus  

    non, non, Carola ..

    aucune lésion due au frottement ! les glissières bricolées dont je parlais sont placées suffisamment bas pour ne pas occasionner ce genre de désagrément !

    voyez vous, ils ont tout de même fait quelque progrès en ce qui concerne le respect dû aux équidés de toute sorte, chevaux, ânes ou mulets !

    j’en parle en connaissance de cause, ayant passé ma jeunesse et mon adolescence à Marrakech, j’ai été témoin de réelles ignominies commises autrefois par les Chleus ou Berbères envers leurs bêtes de somme, comme par exemple, pratiquer une plaie sur le licol de l’animal et y enfoncer un bâton pour lui faire forcer la cadence ... pardon pour le côté sordide ... mais ceci pour dire que leur idéologie du rapport entre homme et animal est difficilement compréhensible pour les occidentaux que nous sommes .

    quant à mon souci du crottin, je ne faisais que répondre à votre propre questionnement !... smiley

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    15 avril 2010, par Carola  

    Ouf Claudiqus vous me rassurez un peu pour Marrakech mais hélas je vois bien le genre de ce que vous dites et les conditions de vie animale qui s’appliquent aux hommes dont la vie ne vaut rien....

    Côté crottin et fumier de cheval, je vous le déconseille totalement pour le jardin, ça brûle grave dans le genre ammoniaque ! Plus d’un s’y sont fait prendre, ou alors il faut qu’il soit très pailleux, sinon "schplitt !!" les rosiers et les salades smiley

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    16 avril 2010, par claudiqus  

    bon !

    tant pis pour le crottin chevalin !

    mais je me suis laissé dire que consommer des légumes qui ont poussé avec ce genre d’engrais facilite ensuite les choses pour aller à la selle ...

    me serais-je laissé berner ? smiley

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    16 avril 2010, par Marc  

    "consommer des légumes qui ont poussé avec ce genre d’engrais facilite ensuite les choses pour aller à la selle ..."

    selle de cheval ? smiley

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    16 avril 2010, par claudiqus  

    à moins ...

    que vous ne préfériez le vélo, Marc ! smiley

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    16 avril 2010, par pehache  
    Côté crottin et fumier de cheval, je vous le déconseille totalement pour le jardin, ça brûle grave dans le genre ammoniaque !
    Il faut le composter, c’est tout. Et après c’est un excellent engrais.

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    14 avril 2010, par AK Pô  

    Carola et Claudiqus, bravo ! smiley

    Voilà une alternative très intéressante : le Grand Prix de Pau sera une course de chariots, de carrosses,de cabriolets, de tilburies (Ce magnifique tilbury est en très bon état. Les décors sont sculptés et les sieges sont en velours.)conduites par des drivers renommés formés au Pont-Long pour la plupart et parlant anglais pour certains ( par exemple, au hasard, Jean Michel Bazire,Le petit Jean-Michel débute dès 3 mois sur des éléphants, puis à 9 ans au sulky. Il part ensuite a bagdad à l’école de Graignes puis dans la famille Dreux (où il cotoye notamment André Dreux et Yves Dreux). (wikipédia)

    Pour le crottin pas de souci, c’est le meilleur engrais pour la culture maraîchère, et puis, avec un peu de chance,on aura droit à une nouvelle invasion (chère à PH) : le bousier asiatique.

    Les bousiers jouent un rôle particulier dans l’agriculture : en enterrant ou en recyclant les excréments par leur digestion, ils accélèrent la formation d’engrais naturel et enrichissent le sol en matière organique et sels minéraux. Ils protègent aussi le bétail, notamment les ruminants, des possibles infections que les excréments, longtemps abandonnés à la putréfaction naturelle, pourraient propager par l’intermédiaire de parasites, comme les mouches. C’est pour cette raison que de nombreux pays ont introduit ces créatures au grand bénéfice de leur élevage. Dans les pays en voie de développement, les bousiers sont un facteur important de promotion de l’hygiène.(wikipédia)

    Bref, que du bonheur !Pourvu qu’ça dure ! smiley

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    16 avril 2010, par claudiqus  

    AK Pô ...

    désolé de vous contredire, mais au Pont-Long, pas de charrettes !

    il y a bien une piste de plat en synthétique (mélange permettant de courir même par temps de gel), mais réservée au galop ...

    galot et obstacle font partie de la même société de course, mais trot et trot attelé (sulky) sont sous la houlette d’une société concurrente, qui verrait d’un très mauvais oeil que Pau vienne empièter sur ses plates-bandes

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    18 avril 2010, par Maximo  
    verdun, Ch’ti ? smiley

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    23 avril 2010, par AK Pô  
    Mea culpa

    Maximo a (souvent) raison : Verdun pas ch’ti, Meuse alors ! smiley pour me faire pardonner :

    Tout c’qui quet par terre, in est sur qu’cha vient d’in haut Tout ce qui tombe par terre, on est sûr que ça vient d’en haut smiley

  • > Le Château d’Henri IV décrochera-t-il la lune ?
    24 avril 2010, par Maximo  
    AK Pô a dit : Maximo a (souvent) raison ...
    Souvent ? smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
    Lire - Ça passe ou ça casse
    Plus de musique !
    Au pays des rêves
    Pour les livres et les contes, le lieu compte
    Projet Frankenstein
    Pau - Histoire(s) de Printemps
    A découvrir ou redécouvrir : les champignons
    La grande migration
    « Les Musicales de Thèze »
    Demain samedi, allons danser !
    L’histoire de la Librairie Tonnet
    Une autre campagne ?
    Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
    Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
    Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
    Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
    Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
    A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
    Pau, les Etoiles au firmament



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises