Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Recherche argent désespérément

lundi 10 mai 2010 par Daniel Sango


Les avertissements ne servent à rien, le véhicule France fonce vers le mur.

Les Grecs sont en faillites, mais tout comme le Portugal, l’Espagne, l’Italie et la France. Et surtout que l’on ne parle pas de spéculateurs pour cacher la réalité ! Il est tout à fait normal de ne pas prêter au même taux quand le risque augmente.

Tout le monde comprend qu’on ne peut pas continuer indéfiniment a vivre en dépensant plus que l’on ne gagne. Cela fait trente ans que la France n’a pas eu un budget ne serait ce qu’en équilibre ! Alors comment peut on croire que les choses vont continuer ? Car pour rembourser, ce n’est pas être à 3% de PIB de déficit, c’est avoir un budget excédentaire (d’ailleurs comparer le déficit au PIB est une escroquerie, c’est au budget lui même que l’on doit comparer. En 2010 les dépenses de l’Etat seront de 550 milliards d’euros avec un déficit de 149 milliards d’euro soit un déficit de 27% par rapport aux dépenses ou de 37% par rapport aux recettes...) Les mesures prises en Grèce (et qui restent bien insuffisantes) le seront peut être en France dans les 3 années à venir. Ne nous trompons pas, une longue période de croissance quasi nulle, de chômage élevé, de ceintures serrées nous attend (voir Faillite annoncée AP 28/9/2008, et Recherche Argent désespérément AP 15/3/2010)

La réforme des retraites ne sera qu’une anecdote indolore, le pire est à venir. La situation des pays d’Europe du Nord est différente, pendant que nous chantions tout l’été, ils réformaient, ré équilibraient leurs budgets, diminuaient le poids de l’Etat.

La bise est là et nous voilà bien dépourvus ! Enfin pas complètement, la chute de l’euro par rapport au dollar est une bonne chose, c’est une dévaluation déguisée, un tour de vis sur les importations, une taxe carbone, un soutien à la compétitivité et aux exportations. L’euro doit encore baisser, pourquoi pas jusqu’à la parité avec le dollar ? Cette dévaluation non dite serait une aide majeure pour nos dirigeants. Ce qui est désespérant, c’est que nos politiques de tous bords ont leur propos déformés par la prochaine échéance électorale, au diable la France et les Français pourvu que l’on ait l’ivresse... Pourtant, quel sera l’heureux socialiste qui devra mettre en oeuvre un plan d’austérité analogue à celui de la Grèce ?

Et ne parlons pas de nos politiques locaux ! Ce qui occupe notre Député, Maire, Présidente de l’Agglomération, Vice Présidente du Pays du Grand Pau, c’est la manière de jeter 2,5 millions d’euros pour un Grand Prix de Pau totalement inutile et dépassé, de distribuer des millions d’euros pour donner des salaires élevés à des sportifs professionnels de toutes les formes de ballons, de saupoudrer 10 millions d’euros par an vers des associations qui, elle l’espère, le lui rendront bien en voix le moment venu, etc... Sans parler des gouffres permanents : le Zénith, le Palais des Sports, le complexe de pelote, le stade d’eau vives, le Palais Beaumont, etc... Ou bien des projets totalement disproportionnés par rapport aux besoins : la ligne de bus en site propre. Mais il y en a bien d’autres : à quand une rationalisation de la fonction lecture ? de la culture dont le budget cumulé sur l’agglomération est pour le moins conséquent ? (ah oui c’est vrai, la culture cela n’a pas de prix...) Et que dire des problèmes de fond que l’on se refuse d’aborder : une agglomération en panne de projet, déphasée par rapport à la finalité de ce strate territorial (Quels sont les prochains transferts de compétences ? Quel périmètre ? Où sont les économies d’échelle ? Où sont les gains sur les masses salariales ? etc) qui devient de plus en plus terrain de combat des égoïsmes locaux, alors que sa vocation est le contraire.

Le temps n’est plus aux cigales, la bise est là !

par Daniel Sango


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Recherche argent désespérément
14 mai 2010, par le coq  
il faut le dire....

C’est formidable... lisez vite sur rue 89 la rubrique eco 89 et vous apprendrez que l’Etat a mis en place un logiciel CHORUS qui ralentit le paiement de ses dettes... une indiscrétion (non vérifiée) prévient d’une utilisation imminente pour le paiement des salaires et pensions des fonctionnaires afin que tout retard probable de paiement des impôts génère une surtaxe de 10 % . Il fallait y penser, une façon douce, légale, citoyenne car seuls ceux qui en paient sont pénalisés. Du même coup réduction du déficit écologique. La productivité des fonctionnaires 15000 factures/jour...une médaille olympique en OR car rapidement 150 factures par jour/département !!!! Sarko doit supprimer TOUS LES FONCTIONNAIRES.

> Recherche argent désespérément
10 mai 2010, par Rêveur des villes  

Je crois que la première des choses est de se débarrasser politiquement de 3 personnes : MLC, JP et YU, qui ne sont tout simplement pas capables de diriger la ville. Tant que l’on aura ces 3-là comme dirigeants, ça n’ira pas mieux. On pourra toujours s’exciter sur AP et ailleurs, faire des propositions, donner son point de vue, ça ne changera pas grand chose. Les choses évoluent un petit peu avec MLC, mais la qualité de gestion reste inacceptable.

Que les partisans prennent leurs responsabilités et arrêtent de tout passer à leur chef. Vox Martini, Josi-Franci, Yvi ; vox dei, ça suffit. Arrêter d’être indulgent avec ces gens qui nous ruinent. Exiger la même qualité de gestion que celle de Trémège à Tarbes. C’est pas bien loin, il suffit de regarder.

  • > Recherche argent désespérément
    12 mai 2010, par francois  
    recherche argent

    YU et JP ne dirigent plus la ville et c’est heureux.Le premier a été viré par le peuple palois. Vox populi vox dei. la deuxième a quitté le PS en emportant avec elle les voix des électeurs de gauche. Cela s’appelle comment en français par l’electeur lambda honnête ?

  • > Recherche argent désespérément
    13 mai 2010, par Rêveur des villes  
    Oui, ils ne dirigent plus la ville. Mais ils ne remplissent pas, à mon sens, leur rôle d’opposant. Par exemple, sur les subventions au sport pro, ils devraient faire pression en CM, dire et répéter "Pau paye 2 à 3 fois comme ailleurs", et devant la presse jusqu’à faire évoluer l’opinion publique. Cela devrait pousser MLC à les faire diminuer, au lieu d’en demander une augmentation.

  • > Recherche argent désespérément
    10 mai 2010, par Autochtone palois  

    Tout à fait d’accord avec cette analyse : nos élus locaux sont enclavés dans un autre monde et dans un autre siècle, et continuent joyeusement à dépenser pour des danseuses(Grand Prix rafistolé,sport-spectacle) et à faire des projet béton-goudron (nouvelle route Pau-Oloron) ineptes.

    Comment le leur faire comprendre ?

       
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    France - Exporter : l’urgence nationale
    Séparation ?
    UPPA - Ouï à l’I.A.E.
    Un accord historique
    Laurence Parisot et le Medef pour la fin de l’acier en France ?
    Soficar : Un monument du territoire
    Les faiseurs d’affaires
    Un appel de l’Amicale des Foreurs et des Métiers du pétrole
    Grand Pau - "Et le chômage, bordel !"
    Hydrocarbures : Halte aux cassandres , produisons français !
    Coup de fourchette : Les « Maîtres Restaurateurs en Béarn et Soule »
    L’Argentine n’est pas la Grèce
    Crise économique : L’exemple argentin
    Compétitivité des entreprises à Pau : les conséquences d’Idélis
    T.V.A. et T.N.T.
    Energie peu chère, c’est fini !
    L’homéopathie peut-elle soigner la France ?
    TVA et Traviata
    Rigueur et rigueur
    Des Européens bien naïfs



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises