Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !

vendredi 14 mai 2010 par Hélène Lafon


La roseraie du parc Beaumont a disparu et à sa place un « espace herbeux » aux bordures inégales a été planté. Et surtout ne dites pas « pelouse », ce terme est devenu impropre, développement durable oblige.

Lorsque certains conseillers de quartier ont déploré cette disparition, Christian Vallet, Directeur Général Adjoint responsable du pôle gestion du domaine public, leur a répondu que cette roseraie avait été vandalisée. Et au cas où il viendrait à l’idée de certains de demander sa reconstruction, il a développé d’autres arguments.
 
Il a fait référence à l’avis de l’urbaniste en charge des parcs et jardins : une roseraie n’est pas dans l’esprit de la conception historique du parc Beaumont. Mais c’est oublier que pendant des dizaines d’années, jusqu’à la rénovation du Palais Beaumont, l’allée cavalière de l’ancien temps, s’était, au fil du même temps, transformée en rue avec stationnement. Comment peut-on prétendre qu’un espace herbeux nous ramène au passé historique du parc ?
 
Pour conclure, il a rajouté qu’une roseraie était contraire au concept « développement durable » des jardins. Il est vrai qu’économiser l’eau est, déjà aujourd’hui, une nécessité et sera demain une question de survie. Il est sûr que les jardins publics doivent être un exemple. Mais je trouve regrettable que l’on prive de fleurs et de pelouse à l’anglaise, les plus démunis, ceux qui n’ont pas choisi d’avoir pour seul jardin, les parcs publics. Et comment peut-on encore accepter que soit poursuivi le développement de golfs dans des zones climatiques de plus en plus arides. Je sais bien, de cela la ville de Pau n’est pas responsable, mais les citoyens d’un monde global n’ont-ils pas le droit, plus, le devoir de se poser la question ?
 
Réjouissons-nous ! Il reste un petit espoir de revoir un jour à Pau une roseraie. Martine Lignières est décidée à en faire naître une autre ailleurs ! Et ce d’autant que le domaine de Sers abrite une collection de rosiers rares. Souhaitons que de l’intention à l’action, il n’y ait pas des années.

- par Hélène Lafon

 


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
17 mai 2010, par Jack Fagot-Barraly  

Cette roseraie (roses anciennes )était une bonne idée ,mais a plusieurs conditions . La premiére c’était un entretien régulier et quotidien .2em condition qui aurait du prevaloir sur les autres entourer ces rosiers avec autre chose que du bois fut-il exotique et trés vite pourri .Même remarque pour les tonnelles . Si cette roseraie a été vandalisée c’est aussi dû ,en partie , a cause de l’absence d’entretien . Mais a quand la rénovation du parc Beaumont et le retour des cygnes ?

> Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
14 mai 2010, par Pâle Oie  

La roseraie manquait d’entretien de manière évidente. Le vandalisme avait peut être bon dos ; en tout cas il pouvait être favorisé par cet état d’abandon. Mais si c’est une mesure d’économie, acceptons. A condition que d’autres plus conséquentes soient faites !

Mais peut-être n’est-ce que pour faire se retourner dans sa tombe le pauvre André Labarrère, qui se piquait [sic] de roses et de poèmes d’Anna de Noailles...

Il avait peut-être lancé des piques contre un jardinier-chef, et celui-ci s’est senti piqué au vif...

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    14 mai 2010, par AK Pô  
    Gaspard, le petit renard

    le petit renard : "-c’est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.
    -  "c’est le temps que j’ai perdu pour ma rose...fit le petit prince,afin de se souvenir.
    -  les hommes ont oublié cette vérité, dit le renard. Mais tu ne dois pas l’oublier. Tu deviens responsable pour toujours de ce que tu as apprivoisé. Tu es responsable de ta rose..."(.../...)  smiley Saint Exupéry

  • dessine moi un mouton
    14 mai 2010, par claudiqus  

    le petit renard a raison, AK Pô !

    c’est d’ailleurs pourquoi il est fortement déconseillé de tenter d’apprivoiser un requin de la finance ou un vautour de l’aéropage ... smiley

  • > dessine moi un mouton
    14 mai 2010, par Maximo  
    ni de l’aéroport, ni de l’aréopage  smiley

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    14 mai 2010, par pehache  

    Punaise, que de cris d’orfraies pour cette roseraie !

    Personnellement j’ai toujours trouvé saugrenue une roseraie de ce genre, très exposée, dans un parc ouvert et très peu surveillé. Dès le début elle a été vandalisée, et ça n’a jamais arrêté depuis, il y avait régulièrement des tonnelles cassées. Je comprends qu’au bout d’un moment il y en ait qui finissent par dire stop, on ne va pas passer notre temps à réparer des dégradations.

    Une roseraie de ce genre a plus sa place dans les jardins du château, ou dans un parc fermé et surveillé. Ou alors faire des massifs sur des terre-pleins non accessibles.

    Par contre je suis d’accord que le prétexte "développement durable" n’est qu’un prétexte. Il est vrai que beaucoup de rosiers sont fragiles et nécessitent des traitements permanents, mais il suffit de privilégier les variétés rustiques et résistantes.

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    3 septembre 2010, par AB  

    "...Une roseraie de ce genre a plus sa place dans les jardins du château, ou dans un parc fermé et surveillé..."

    J’ai entendu dire que la Mairie réfléchirait sur la possibilité de clôturer le Parc Lawrence. Pourquoi pas ? A l’origine il y avait une grille. Les rosiers y seraient à l’abri.

    Reste le problème des aménagements du terrain de pétanque... Arracher des arbres pour installer des gradins ! C’est dommage.

    La Mairie devrait trouver un autre lieu pour les boulistes. Le Parc retrouverait sa vocation première.

    Et qu’on y plante les mêmes essences qu’il y avait à l’origine !

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    14 mai 2010, par Marc  

    Le développement durable a bon dos ! Que de crimes n’aura t-on pas commis en son nom !

    Comme si les quelques rosiers du Parc Beaumont représentaient un enjeu écologique majeur !

    Les roses demandent plus d’entretien qu’une pelouse et la seule et véritable raison de cette disparition est que les services techniques n’ont pas envie de se fatiguer outre mesure.

    Il n’y a plus qu’à faire avaler à MLC les épines des roses qu’elle a trahi. Manifestement, ça ne sent pas la rose au PS !

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    14 mai 2010, par AK Pô  
    Roseraie du matin, chagrin

    Soyons sérieux !

    Il existe plusieurs explications quant aux origines de l’expression "découvrir le Pau aux roses", mais aucune n’a jamais vraiment été privilégiée. La première proviendrait des billets doux qu’Henri IV déposait sous les pots de fleurs chez les jeunes femmes, et que leur mari aurait pu découvrir.

    De même, un historien-cinéaste célèbre,

    Jean Eustache a filmé l’élection de la rosière de Pau, qui traditionnellement doit distinguer une jeune fille vertueuse, méritante. Il nous montre les délibérations du conseil municipal, le défilé, la messe, les discours, le début de la fête.

    Alors arrive Ravaillac, avec ses cisailles vengeresses... "Ah !Le développement durable a bon dos ! Que de crimes n’aura t-on pas commis en son nom !"

    Et voilà : Pau paie les pots cassés, et l’on sème des épinards en guise de gazon. Finie la poule au pot, ce sera régime, riche en fer (ne pas trop arroser).

    (petits détournements-en gras- actualisables) smiley

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    14 mai 2010, par claudiqus  

    la Rose de fer ?...

    ne me dites pas qu’ils veulent transformer le Parc Beaumont en vaste cimetière ?...  smiley

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    14 mai 2010, par AK Pô  

    Claudiqus, n’oublions pas une autre oeuvre cinématographique de Jean Rollin :

    1985 : Ne prends pas les poulets pour des pigeons

    Ce sera pour la roseraie de la place de la Libération... (entre autres). smiley

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    14 mai 2010, par claudiqus  

    vi, AK Pô ...

    ce serait un bel hommage rendu à l’un de nos uniques scénaristes dans le domaine si peu (ou si mal) usité du Fantastique !

    quant au poulet, à l’inverse du pigeon, il est rarement ramier ... smiley

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    3 septembre 2010, par AB  

    Bonjour, j’arrive.

    "...Jean Eustache a filmé l’élection de la rosière de Pau..."

    Ah ! cher AK Pô, vous auriez tellement aimé que Jean Eustache tourne un film à Pau... Mais non, son film documentaire s’appelle "La rosière de Pessac" ! (Smiley "Nostalgie")

    Je regrette, moi aussi, la disparition de cette roseraie du Parc Beaumont. Mais rassurez-vous : les rosiers ont été récupérés, les jardiniers de la ville les bichonnent. Ces rosiers décoreront les Floralies en novembre à la Foire Exposition.

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    3 septembre 2010, par AK Pô  

    AB, vous me poussez au crime ! smiley

    En fait, il s’agit du film "la Rosière de l’ESAC", mais le script est entrain de s’écrire et le réalisateur en sera Eustache Trompette, (dit Sourde-Oreille, dans le microcosme palois), un génial artiste encore inconnu du grand public (la preuve : je ne le connais pas non plus).

    Il présentera son film aux Floralies de novembre, à la Foire Expo : prenez-en note et munissez-vous de votre sécateur (ou demandez en une paire à A&P, ils ne s’en servent -presque- jamais !) smiley

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    4 septembre 2010, par AB  

    Ah ! si vous saviez comme je me méfie de ces "remakes"... On est toujours un peu déçu.

    Votre projet, un peu flou pour le moment, pourrait se réaliser. Mais on n’a rien sans rien et la réussite finale dépendra de la qualité du script.

    Pourquoi pas proposer à Christian Laborde un contrat "Artiste en Résidence" ? Ils nous concoctera quelque chose de convaincant. L’intellectuel de service, bien vu à la Mairie, ils saura obtenir les moyens financiers pour le tournage.

    Et les aimables contributeurs des AP pourraient obtenir des petits jobs comme journaliers pour faire de la figuration... La foule des contribuables palois !

    Préféreriez-vous une comédie ou une tragédie ? Ou une farce à l’italienne ?

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    17 mai 2010, par Max  
    Enfin un peu de lucidité... 120 personnes au service des espaces verts et jamais la ville n’a autant été pleine de cendriers géants (des jardinières sans fleur). Mais on va me répondre qu’il y a un temps de latence entre les plantes d’hiver et celles d’été. Et les trucs persistants, c’est aussi joli et c’est moins d’entretien. Mais il faut bien les occuper ces 120 personnes. Le chat se mord la queue... Sans compter l’herbe (à chat) folle qui pousse au pied des arbustes de la Place Clemenceau...

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    17 mai 2010, par pehache  
    Ben oui, Max : Pau comme de très nombreuses villes est tombée depuis des années dans le panneau de ce fichu "Concours des villes fleuries", qui est est une formidable opération réussie des organisations professionnelles horticoles, et qui a pour conséquence d’occuper des armées de jardiniers dans toutes les villes participantes, jardiniers qui passent leur temps à planter, bichonner, et déplanter des massifs de fleurs.

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    18 mai 2010, par Max  

    Pau comme de très nombreuses villes est tombée depuis des années dans le panneau de ce fichu "Concours des villes fleuries", qui est est une formidable opération réussie des organisations professionnelles horticoles

    Non, puisque la majorité des plantes proviennent de la production directe des serres municipales. Aucun salaud de Kapitaliste ne spolie le contribuable. smiley D’accord pour ce fichu concours "labarrèrien"... Et s’il y avait bien un dossier de plus où MLC devait faire évoluer les choses... c’est encore raté smiley

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    18 mai 2010, par pehache  

    Non,.

    Si

    puisque la majorité des plantes proviennent de la production directe des serres municipales. Aucun salaud de Kapitaliste ne spolie le contribuable.

    C’est un détail. Même sans vendre une seule fleur aux villes qui participent, l’opération de promotion est extraordinairement rentable pour le monde horticole (d’autant plus qu’elle ne lui coûte rien, c’est une pub gratuite !) : tout le monde a sous les yeux en permanence les parterres de fleurs renouvelés tous les 2 mois, ce parterre de fleurs est devenu le standard de l’esthétique urbaine en mal de nature, et le dimanche tout le monde se précipite chez jardiland pour acheter les fleurs et se faire le petit parterre dans le jardin du pavillon.

    D’ailleurs, qui est présent dans le jury de ce truc ? Des horticulteurs...

    Et les villes lancent leurs armées de jardiniers pour avoir le petit panneau aux 4 fleurs.

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    19 mai 2010, par Marc  

    "l’opération de promotion est extraordinairement rentable pour le monde horticole"

    Et alors ? C’est très joli une ville fleurie. Grâce à ce concours, de nombreuses villes ont amélioré le cadre de vie et c’est très bien. Et si les horticulteurs en profitent, c’est tant mieux pour eux.

    "le dimanche tout le monde se précipite chez jardiland pour acheter les fleurs et se faire le petit parterre dans le jardin du pavillon".

    Où l’on voit au grand jour le mépris du grand Monsieur Pehache pour ses vulgaires concitoyens...

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    20 mai 2010, par Max  
    Je suis d’accord avec vous Marc. Pour une fois que l’on rappelle aux bonnes âmes qu’un peu de consommation, ce sont à la fois des emplois et du plaisir pour celui qui achète...

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    20 mai 2010, par AK Pô  

    http://www.arte.tv/fr/Comprendre-le-monde/Le-mystere-de-la-disparition-des-abeilles-_7C-Les-dernieres-revelations-d-ARTE/3178270.html

    (je ne savais pas où le mettre, mais dès que je le lis "Pehache", -que j’apprécie -, je pense à ces petites bêtes qui volent en faisant buuuzzz)

    On peut revisionner ce reportage hyper intéressant, surtout si notre rêve intime est d’aller butiner les amandiers de Californie). Ca change des roseraies paloises.

  • ville fleurie ...
    20 mai 2010, par claudiqus  

    moi, j’aime !

    l’est ben belle, je trouve, la cité paloise rose d’émotion qui se dissimule sous ses hautes frondaisons .. et pis rose et vert, c’est joli !

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    20 mai 2010, par pehache  

    Et alors ? C’est très joli une ville fleurie.

    Vous avez le droit de trouver ça joli, et j’ai le droit de trouver ça gnangnan.

    Et en plus les fleurs ça ne résume pas aux fleurs qu’il faut planter, déplanter, et remplacer tous les deux mois dès qu’elles sont passées. Les arbustes et arbres "décoratifs" bien choisis c’est très bien aussi et ça demande 10 fois moins d’entretien. Les prairies naturelles avec des fleurs sauvages aussi c’est très bien (notamment pour les abeilles puisqu’Akpo en parle), et je vois d’ailleurs que la ville commence à en laisser pousser.

    Grâce à ce concours, de nombreuses villes ont amélioré le cadre de vie et c’est très bien.

    C’est sûr que si pour vous le cadre de vie se résume à des parterres de fleurs qui occupent des armées de jardiniers...

    Pau avait (a encore ?) des rues crades et défoncées, des merdes de chien partout, des façades miteuses, des zones commerciales hideuses (bon ça c’est partout), mais dieu merci elle avait le petit panneau avec les 4 fleurs. Tout va bien.

    Et si les horticulteurs en profitent, c’est tant mieux pour eux.

    Ah ben oui c’est nous qui payons leur pub, à leur place je serais content aussi.

    Où l’on voit au grand jour le mépris du grand Monsieur Pehache pour ses vulgaires concitoyens...

    Euh... C’est l’hôpital qui se fout de la charité, là, ou je rêve ??

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    21 mai 2010, par Marc  

    Ah Pehache est rentré de vacances, j’étais effectivement étonné qu’il ne m’ait pas encore ereinté...

    Comme d’habitude, il manipule les propos à sa guise afin d’avoir le dernier mot :

    "Vous avez le droit de trouver ça joli, et j’ai le droit de trouver ça gnangnan". Qui a dit le contraire ?

    "C’est sûr que si pour vous le cadre de vie se résume à des parterres de fleurs qui occupent des armées de jardiniers..." Est ce que j’ai écrit cela ? N’importe quoi. Se préoccuper de l’ensemble des aspects du cadre de vie, n’empêche pas d’aimer les fleurs, qui, je me permets de vous le rappeler étaient le sujet. Qu’est ce que "les rues crades et défoncées, les merdes de chien partout, les façades miteuses, les zones commerciales hideuses" ont à voir avec le concours des villes fleuries ? Rien.

    "Ah ben oui c’est nous qui payons leur pub, à leur place je serais content aussi". N’importe quoi encore. Pourquoi cette fixation contre les horticulteurs ? Ce sont des producteurs entreprenants, qui prennent des risques et se battent avec une conjoncture difficile. Pourquoi n’auraient-ils pas le droit de vendre leurs produits et d’en faire la publicité ?

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    21 mai 2010, par pehache  

    Se préoccuper de l’ensemble des aspects du cadre de vie, n’empêche pas d’aimer les fleurs, qui, je me permets de vous le rappeler étaient le sujet.

    Suivez, un peu. Le sujet ce n’est pas "les fleurs", mais l’omniprésence (qui n’est pas récente) de ces plantations saisonnières à la con, en parterres ou en jardinières, qui durent quelques semaines au mieux, et qui mobilisent à longueur d’année des armées de jardiniers qui passent leur temps à planter et déplanter et replanter. Je ne connais pas d’activité municipale plus stupide que ça.

    Qu’est ce que "les rues crades et défoncées, les merdes de chien partout, les façades miteuses, les zones commerciales hideuses" ont à voir avec le concours des villes fleuries ? Rien.

    C’est sûr que pour voir le rapport il faut être habitué à regarder les choses autrement que par le petit bout de la lorgnette.

    "Ah ben oui c’est nous qui payons leur pub, à leur place je serais content aussi". N’importe quoi encore.

    Démontrez le contraire.

    Pourquoi cette fixation contre les horticulteurs ?

    Quelle fixation ? Vous m’avez déjà vu parler des horticulteurs en dehors de cette discussion ?

    Pourquoi n’auraient-ils pas le droit de vendre leurs produits et d’en faire la publicité ?

    Ah mais ils ont le droit, pas de problème. Y compris de faire payer leur pub par les contribuables. Et on a le droit de dire que c’est gonflant.

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    21 mai 2010, par Marc  
    CQFD smiley

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    19 mai 2010, par Contribuable Palois  

    la majorité des plantes proviennent de la production directe des serres municipales

    on se demande alors à quoi correspondent les appels d’offre de la mairie pour des "produits de paysage" et autres plantes

    Rq : on n’a pas (encore) accès sur pau.fr au récapitulatif des appels d’offre passés en 2009 ; regretable, on saurait quelle est la valeur de ce poste

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    20 mai 2010, par Max  

    Pour ce qu’elle ne produit pas ! Pour tout ce qui a besoin d’être planté déjà un peu grand : par exemple, les arbres de la place Clemenceau.

    Quant à l’absence de transparence, on ne peut pas avoir été 35 ans à l’école d’un Maitre, et n’avoir rien retenu.

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    3 septembre 2010, par Louis H  

    Max, pourquoi écrire

    Non, puisque la majorité des plantes proviennent de la production directe des serres municipales

    si vous ne suivez pas les marchés passés par la ville de Pau.

    Hélas, contrairement aux obligation légale le récapitulatif des Marchés conclus par la ville de Pau en 2009 n’a toujours pas été publié. Le marché d’achat de "produits de paysage" doit être de l’ordres d’environ 300.000 euros pour l’année au vu des appels d’offre établis.

    Là à qui ferait-on croire que le coût est nul quand les plantes sont produites par les serres municipales. Dans certains cas il est sûrement préférable de s’approvisionner auprès d’un pépiniériste produisant à faible coût. L’essentiel est d’avoir des plantations fleuries, pas d’occuper plus ou moins comlètement une armée de jardiniers et horticulteurs municipaux tellement spécialisés dans le très haut de gamme qu’ils n’ont pas en charge la suppression des mauvaises herbes ni l’entretien de la roseraie du Parc Beaumont - éradiquée définitivement en 2010

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    4 septembre 2010, par AB  

    Les ouvriers municipaux qui ont été engagés sur un contrat "s’occuper des semis de pâquerettes et des bégonias dans les serres municipales"... n’apprécient pas du tout cette nouvelle mode d’entretien des espaces verts qui essaie d’être fidèle aux règles dictées par le "Développement Durable".

    Je les ai entendus qui râlaient sur le terrain en maudissant cette interdiction récente d’utiliser des produits phyto-sanitaires puissants pour se débarrasser des mauvaises herbes centre ville.

    Désherber à la main des touffes de végétation déjà bien installées entre les dalles... c’est beaucoup plus pénible que les arroser avec le poison !

    La France est le premier consommateur de ces poisons en Europe. Il faut que ça change...

    Moi, AB, je propose que la Mairie engage de nouvelles personnes pour ce type de travail. Que leur mission soit bien indiquée sur leur contrat de travail !

    Tiens, moi j’accepterais un boulot comme ça !

  • > Conseil de quartier de Pau Centre : Et encore la roseraie du parc Beaumont !
    23 mai 2010, par Jack Fagot-Barraly  
    Et ce n’est pas tout . Depuis longtemps j’ai signalé ,comme vous, dites les "cendriers" autour des arbres , mais aussi la montagne de détritus de toutes sortes, qui remplissent les aérations du parking Bosquet (juste a l’entrée ). J’ai constaté qu’une echelle de compétiton avait été mise en place ..pour y acceder !! Et le nettoyage devrait avoir lieu début juin...Affaire a suivre .

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
    Lire - Ça passe ou ça casse
    Plus de musique !
    Au pays des rêves
    Pour les livres et les contes, le lieu compte
    Projet Frankenstein
    Pau - Histoire(s) de Printemps
    A découvrir ou redécouvrir : les champignons
    La grande migration
    « Les Musicales de Thèze »
    Demain samedi, allons danser !
    L’histoire de la Librairie Tonnet
    Une autre campagne ?
    Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
    Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
    Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
    Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
    Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
    A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
    Pau, les Etoiles au firmament



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises