Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Vieilles BD et vieux rombiers

mercredi 25 août 2010 par claudiqus


Ne croyez pas que je radote, ou que je sois prématuremment sujet à une crise de sénilité aussi précoce que de mauvais aloi ! Je vous parle d’un temps que les moins de vingt ans ... dixit Charles, quand il chante Montmartre et sa bohême.
Pour évoquer, avec un brin de nostalgie, ce morceau d’anthologie hebdomadaire qu’était le journal PILOTE ...

Lancé en 1959, ce petit chef d’oeuvre a bercé mon enfance et même mon adolescence, et comblé ma soif d’aventures palpitantes ou hilarantes, au même titre que les romans de Rudyard Kipling, Alexandre Dumas ou Victor Hugo .
Il faut rendre hommage aux Goscinny, Uderzo, Joly, Charlier et d’autres, initiateurs du projet .
Aux concepteurs, qui se faisaient plaisir autant qu’à nous mêmes en créant les planches et les dialogues parfois croustillants !
Qui se souvient, à part les artefacts de mon accabit, des Spaguettis, Pimprenelle, Johann et Pirlouit, Mortimer, Concombre Masqué, Bretecher, l’innénarrable Achille Talon et ses diatribes élucubrées, les Dingodossiers ou la Rubrique à Brac de Gotlib, les Rha Lovely déjantés à souhait ? cités en vrac, j’en oublie beaucoup, mais surtout pas le truculent peau rouge Oumpah Pah et son ami Hubert de la Pâte Feuilletée, noble Chevalier du Roy, plus connu de la tribu des Shavashavas sous le sobriquet de Double Scalp, à cause de la perruque afférente aux nobliaux de l’époque, sans laquelle ils se sentaient à peu près aussi nus qu’un zèbre qui aurait oublié son pyjama à rayures .
C’était un préambule Goscinnien du célèbre petit gaulois irréductible, paru initialement dans Tintin, le magazine des sept à soixante dix sept ans, et Spirou, de la même veine que Astérix, qui lui a perduré, à l’instar des Marsupilami, Iznogoud et le calife Harroun el Poussah, Tanguy et Laverdure, Lucky Luke, les Dalton plus bêtes que méchants et Rantanplan aussi trouillard que pas futé !
Combien de fois me suis-je marré comme une baleine en suivant les pérégrinations burlesques de ces héros pas vraiment coincés, qui préfiguraient les évolutions futures vers des déclinaisons plus satyriques comme, pour ne citer que lui, Charlie Hebdo avec d’autres compères comme Reiser, Cabu ou Wolinski .
J’aimais bien les histoires d’indiens, leur culture en rapport étroit avec la nature, et j’applaudissais quand, dans les westerns, ils foutaient la patée aux cow-boys bravaches, saoûlards et hableurs, lorsque les Sioux, Apaches et autres Nez Percés transformaient les diligences en porc-épic et n’avaient pas encore connu le périgée de Wounded Nee .
En outre, Pilote était une source supplémentaire de connaissances de toutes sortes, documentaires sur des sujets qui n’étaient pas forcément traités par les cours que nous dispensaient nos professeurs . Les magazines d’aujourd’hui destinés à la jeunesse présentent-ils encore autant d’attraits et de possible enrichissement culturel ? je n’en suis pas si sûr ....


 - par Claudiqus


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Vieilles BD et vieux rombiers
30 août 2010, par Marie-Agnès Thomann  

Les films de Corto Maltese ne sont pas décevants. Il y en a au moins 3, et ils respectent la poésie et le mystère des albums.

  • > Vieilles BD et vieux rombiers
    30 août 2010, par claudiqus  

    merci, Marie-Agnès, vous répondez à mon interrogation !

    décevant est un qualficatif un peu fort, c’est vrai ... disons que la version filmée ne pourra jamais coller avec exactitude à l’écrit, et que c’est sans doute plus palpable pour un roman que pour un album de BD . smiley

  • > Vieilles BD et vieux rombiers
    25 août 2010, par AB  

    Ah, à chacun sa madeleine... Je dois avouer que je n’ai découvert les Bandes Dessinées que sur le tard. Avec Hugo Pratt et les voyages exotiques et extraordinaires de Corto Maltèse. Mieux vaut tard que jamais !

    > Vieilles BD et vieux rombiers
    25 août 2010, par pehache  

    Claudiqus, il existe aujourd’hui de nombreuses publications destinées à la jeunesse et qui sont très souvent d’excellente qualité, et dans tous les genres.

    Mais l’esprit n’est plus le même que celui de la grande époque des Pilote(que je n’ai pas connu), Spirou (que j’ai un peu connu), Pif Gadget, etc...

    Ces journaux étaient très dynamiques et à la pointe de la création dans le domaine de la BD : à cette époque les grandes BD comme Lucky Luke étaient publiées d’abord dans leurs pages, une planche par semaine, et seulement ensuite en albums.

    les journaux d’aujourd’hui ne jouent plus ce rôle, ils publient la plupart du temps ce qui a déjà été publié en albums, ils ne sont plus un creuset.

  • > Vieilles BD et vieux rombiers
    25 août 2010, par L’ OURS du Bois  
    Vous oubliez le petit nicolas....et la marque Jaune et bien d’autre encore

  • > Vieilles BD et vieux rombiers
    25 août 2010, par claudiqus  

    oui, l’Ours du Bois !

    ils sont (car encore présents dans ma tête) pléthores, et impossible de les citer tous ! F’Murr, Mandryka, les Rubriques de l’oncle Tom, Michel Vaillant, etc etc ...

    nostalgie ... bien sûr, il y a toujours la relève, mais j’aurais aimé que mes enfants rigolent autant que je n’ai pu le faire ... smiley

  • PIM PAM POUM
    25 août 2010, par AK Pô  
    PIM PAM POUM

    Question BD, il reste encore Fluide Glacial, comme référence (qui n’a pas changé sa formule ou si peu depuis 1974). Mais l’évolution du graphisme (de Druillet en passant par Bilal et Schuiten) fait de certains de véritables artistes. La BD (mais c’est mon avis) s’est appauvrie depuis l’apparition des mangas, que les gosses avalent comme des mac do (en 77, au Japon, dès 8h, les gosses étaient devant la télé et en lisaient). Mais regardez un peu Schuiten, par exemple, pour avoir une idée. Sans parler des films d’animation (hors Disney-plan plan).M’enfin, tout ceci dit en passant, entre midi et deux, le temps de saucissonner avec le sapeur Camembert ! smiley

  • > PIM PAM POUM
    25 août 2010, par claudiqus  

    Bilal, et d’autres, a un graphisme remarquable !

    mais cette évolution, qui fait que certaines planches aujourd’hui sont de véritables petits tableaux, n’est pas anodine, commercialement parlant ...

    l’esprit a changé, la BD n’est plus basique, elle est devenue plus belle et plus chère, et regroupe toutes les classes, de l’Anar au BCBG ! smiley

  • > PIM PAM POUM
    25 août 2010, par AB  
    J’aimais beaucoup Reiser...

  • > PIM PAM POUM
    25 août 2010, par claudiqus  

    c’était une évolution différente, toute autant intéressante, mais plus axée sur l’humour de situation et la satyre que sur le graphisme .

    vous évoquiez Corto Maltèse ... sans doute n’ignorez vous pas que ses aventures ont fait l’objet d’un film d’animation (je ne me souviens plus du titre) et je me posais la question de savoir si une suite au premier épisode avait été concoctée ? smiley ...

  • > PIM PAM POUM
    25 août 2010, par AK Pô  
    Croquignol, Ribouldingue et... Filochard !

    Les films (d’animation ou pas) n’ont rien à voir en général avec la teneur intrinsèque (mot spécial dédié à Claudiqus) des BD, des romans, etc. Ce sont des univers différents. Prenez la saga des Blueberry de Charlier et Giraud (Moëbius, qui habita dans le coin quelques années), le Little Nemo du début du XXème, des Superman et autres héros de Marvel, ou les aventures de Caddetou en Occitanie profonde, des planches de Tardi, etc, qu’est-ce que ça donne au ciné, sinon l’envie de s’enfuir avec l’ouvreuse (surtout si elle est native de Stockholm, mon cher Watson)

  • > PIM PAM POUM
    25 août 2010, par claudiqus  

    intrinsèque pour moi tout seul ? j’en ai les yeux mouillés smiley

    ben oui, un film est toujours décevant par rapport à son original écrit . normal, d’ailleurs ! comment retranscrire le contenu d’un volume de centaines de pages en cent vingt minutes, sans faire l’impasse sur de nombreux détails ?

    voila AK Pô qui va me reprocher de faire de la conversation de salon ...je retourne dans ma cuisine .. smiley

  • > PIM PAM POUM
    25 août 2010, par Maximo  
    sinon l’envie de s’enfuir avec l’ouvreuse
    Ah, Agnès smiley

  • > PIM PAM POUM
    26 août 2010, par AB  

    "Les films (d’animation ou pas)..." ont toujours été une déception pour moi. Je ne sais pas si ça tient à "la teneur intrinsèque" que vous évoquez... mais Astérix dessiné en BD vaut mille fois les Astérix animés ou incarnés par des acteurs !

    Je trouve que l’actrice choisie pour jouer Adèle Blanc-Sec est trop jolie et ne correspond pas du tout au personnage des albums. (Je n’ai pas vu le film).

  • > PIM PAM POUM
    26 août 2010, par claudiqus  

    rassurez vous, je pense que c’est universel et fort logique, en somme .

    lorsque vous lisez un bouquin, votre imagination invente un décor, des personnages et des situations selon votre interprétation personnelle . et il y aura toujours un décalage, plus ou moins important, avec l’expression du ressenti du réalisateur .

    quant à Louise Bourguoin, je la vois plus en égérie du petit ou du grand écran, qu’en héroïne de bande dessinée ! smiley

  • > Vieilles BD et vieux rombiers
    25 août 2010, par claudiqus  

    en fait, Pehache ...

    on a donc en quelque sorte inversé les rôles dans la chronologie !

    c’est un peu ce que je déplore ... vous devez vous douter que je n’ai plus vraiment l’âge de m’adonner à ces lectures avec la même ferveur ...quoique !

    mais, aujourd’hui comme hier, le coût d’un magazine est bien moins élevé que celui d’un album, et c’est un peu ne pas mettre une forme de culture ludique à la portée de toutes les bourses . mes parents avaient les moyens de me payer l’abonnement à ces revues sans trop gréver leur budget, mais s’il avait fallu me constituer une bibliothèque complète, les pauvres se seraient ruinés ! smiley

    dommage que vous n’ayez pas connu Pilote ! je pense que ça vous aurait plu ... smiley

  • > Vieilles BD et vieux rombiers
    30 août 2010, par Carola  

    La BD est devenu pour moi un réel art majeur à part entière, et pas seulement pour des enfants nostalgiques !

    Je ne peux pas laisser dire que les Mangas ont appauvri le genre ! Certes il y a les inconditionnels d’Astérix ou de Gaston la gaffe avec querelle du must entre la 2CV ou la 4L...

    Mais depuis, quelle profusion littéraire et imaginaire !! quelques titres en vrac :

    l’excellent Pinocchio de Winchluss (grand prix d’Angoulême 2009)

    Big Foot en 3 tomes de l’excellent bordelais Nicolas Dumontheuil repris d’un roman américain...

    Persepolis ! Tout le monde connaît...

    Cornelius Blutch....

    Isaac le pirate de Christophe Blain...superbe

    les OUBAPO qui avec un strip d’images font tenir Plus de 20 histoires différentes !!!

    Et puis Shigeru Mizuchi, l’inventeur des Mangas...avec Kitaro le repoussant et toute l’imagerie japonaise des esprits qui enflamment autant que les contes traditionnels ont leurs personnages dans notre culture...

    La BD actuelle ? le gros du contingent n’est plus trop pour les enfants !

    Quant à Pilote !! je me rappelle mes parents qui m’avaient acheté le n°1 parce que j’avais vu Astérix et Obélix sur la couverture...Je crois que ça a fini confisqué sur le champ parce que c’était un précurseur d’Actuel, entre la plantation de Cannabis en appartement et le cunnilingus... smiley

    Belle époque que la rubrique à brac de Goetlib aussi...

    Vielles BD et vieux rombiers disiez-vous Claudiqus ? quelle importance du moment que la création est vive, qu’elle vient à nous si nous lui rendons visite !

    Il faut faire un tour de temps en temps rue Latapie, chez Bachibouzouk... bonne libraire, bonne sélection smiley

  • > Vieilles BD et vieux rombiers
    31 août 2010, par claudiqus  

    merci pour le tuyau, Carola ! smiley

    ma foi oui, quelle importance ? je pense que je continuerai à être un vieux-jeune, et c’est très bien comme ça ... smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
    Lire - Ça passe ou ça casse
    Plus de musique !
    Au pays des rêves
    Pour les livres et les contes, le lieu compte
    Projet Frankenstein
    Pau - Histoire(s) de Printemps
    A découvrir ou redécouvrir : les champignons
    La grande migration
    « Les Musicales de Thèze »
    Demain samedi, allons danser !
    L’histoire de la Librairie Tonnet
    Une autre campagne ?
    Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
    Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
    Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
    Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
    Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
    A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
    Pau, les Etoiles au firmament



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises