Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

La DAME en NOIR

mercredi 8 septembre 2010 par Michel BOIS


Pau-summer-se-meurt, est-ce déjà la fin de l’été ?

Les braderies ont lieu deux fois par an, mais les soldes s’étalent dans les boutiques de fringues sur plusieurs semaines.
La braderie à Pau, ce sont mes collègues de travail qui m’en parlent. Pour eux, les braderies sont des événements qui sont généreusement salués, tous les ans. Fréquentent-ils le centre ville ? Pas toujours, la DAME en NOIR nous en parle par la suite...
Du côté des conversations glanées sur le trottoir, c’est pas très positif, mitigé dira-t-on. D’un côté, les commerces ambulants qui regrettent d’année en année le bon vieux temps, et cette année une fois de plus. De l’autre, parmi les commerces palois, où “Chez Jules” pas de bonne, ni de mauvaise foi, la comédie perdure.

La Dame en Noir tient une boutique de fringues, depuis pas mal d’années, un peu à l’écart des autres, un peu à l’écart de la foule. On dirait qu’elle a fait cela toute sa vie, et c’est sans doute vrai. La Dame est souvent habillée de noir. Ce n’est pas une affaire de mode, c’est son style. Elle a le regard et l’accent méditerranéens. C’est l’Italie, l’Espagne, le Portugal, le Maroc, l’Algérie, et les foires aux vêtements qui font voyager ces commerçants nomades. Puis, vient un temps où ils se sédentarisent.
Elle en parle et évoque les braderies qui, débordant après les Halles, en remontant la rue Carnot jusqu’au Foirail, se sont terminées fin des années 80. Une véritable foire ! Ce n’était une foire exposition, ni même une exposition universelle me direz-vous, mais le brassage était là simple et spontané, pas forcément programmé... Calculé.

La Dame en Noir ne prend pas part aux tumultes politiques de l’association des commerçants. Elle observe simplement. Elle voit ces boutiques qui, Chez Jules comme ZARA, H & M, etc., affichent un pantalon, un pull à dix euros, deux fringues achetées, la troisième offerte. Comment peuvent-ils faire ? La loi impose de ne pas vendre à perte. Pour elle, une seule possibilité, leurs marges sont surévaluées le restant de l’année. Mais ce qu’elle pointe du doigt surtout, c’est l’existence de ces mêmes enseignes dans les galeries marchandes sur les grandes surfaces, à la périphérie de la ville.
Si le fil conducteur de ces braderies (les soldes) appartient désormais à ces enseignes, comment veut-on que la braderie attire les foules en centre ville ? Certains de mes collègues habitent à l’extérieur, en périphérie de la ville. Dès lors, ils n’ont plus nécessité de se rendre au cœur de ville pour les soldes.
Par ailleurs, l’origine de cette manifestation n’était peut-être pas simplement les prix bas, mais aussi la rencontre, la découverte de ce qui se faisait ailleurs, peut-être dans le pourtour méditerranéen. Une histoire de coeur ?
C’est là que, sans le vouloir, la DAME en NOIR nous parle POLITIQUE de la VILLE.

En Septembre, octobre peut-être...le Défilé en Noir des commerçants en centre ville de Pau ? Et novembre ? Avant les chrysanthèmes, je nous laisse un peu de temps pour parler de l’été.


- par Michel BOIS


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Offre d’emploi
Alexandre - Il n’y a pas de mot
Je suis partout... un media à part
La boussole des politiques : Le pouvoir
Habemus Papam !
Réformer la France : Un travail de Titan
Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
Jaurès, m’entends-tu ?
Le couple Algérie France
Déjà demain !
Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
Noël en famille
Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
Les Français sont-ils des ânes ?
Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
Les terriens n’ont rien compris



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises