Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Jurançon - Arômes de petit manseng

jeudi 23 décembre 2010 par Daniel Sango


Ce cépage typique de notre région possède des caractéristiques tout à fait exceptionnelles. Lorsqu’il est récolté à maturité, ou mieux, passerillé, c’est à dire quand le soleil et le vent du sud ont retiré une partie de l’eau des baies pour ne laisser qu’une pulpe concentrée en sucres et en arômes, il produit un vin capiteux et exubérant qui conserve dans sa finale une vivacité, une fraîcheur, une acidité dans le bon sens du terme, qui constitue un contraste unique, une originalité, pour les vins liquoreux. C’est une incitation à se replonger dans ces arômes...

Avec la journée "portes ouvertes" c’était la fête du petit manseng sur les coteaux de Jurançon. Un temps magnifique pour un panorama éblouissant sur la chaîne des Pyrénées, et des viticulteurs indépendants qui n’avaient pas ménagé leur peine pour offrir le meilleur de leur production. Ils s’étaient entourés de producteurs de produits régionaux ou d’artistes pour une fête du goût extrêmement réussie, qui attire maintenant la grande foule, bien au delà de notre département (on parle de 20 000 visiteurs, manœuvres délicates sur les chemins étroits et tortueux des coteaux...)

Il existe deux tendances pour l’élevage du Jurançon petit manseng.

Les traditionalistes, qui vinifient en cuve inox ou en fûts de plusieurs vins, donnant un Jurançon plutôt tendu, sur les agrumes, l’ananas, les fruits exotiques, le miel, avec beaucoup de finesse, mais peut être plus difficile à apprécier. Les modernes utilisent plus ou moins une vinification et un élevage en fût de chêne, avec une proportion de fûts neuf qui varie selon la sensibilité de chacun. Le bois n’est heureusement jamais trop marqué, il permet de complexifier les arômes, avec des touches boisées, vanillées, de léger toasté.

Ma promenade s’est limitée au secteur de Monein et pour ceux qui n’auraient pu s’y rendre, quelques vins qui méritent d’être distingués parmi les vins liquoreux goûtés.

Dans les non boisés ou très peu :

Cuvée des Dames 2008 11,7 € Bordenave (Quartier Ucha, Monein)

Bi de Prat 2008 13,0 € Guirardel (Monein)

Dans les boisés :

La Grappe d’Or 2009 12,00 € Montesquiou (Cuqueron)

Le Chêne couché 2008 15,00 € Clos Benguères (Cuqueron)

Symphonie de Novembre 2009 17,50 € Cauhapé (Monein)

Une déception :

Uroulat 2009 18,0 € Hours (Monein)

Pour la petite histoire, Henri Ramonteu (Domaine Cauhapé) continue à être créatif (et disponible durant ces journées) Il a planté deux hectares d’un cépage quasiment disparu, le camaralet de Lasseube qui est un cépage qualitatif, pour un vin original mais qui demande encore à progresser, le Geyser 2009 (12,0 €)

à déguster avec modération

par Daniel Sango


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Jurançon - Arômes de petit manseng
23 décembre 2010, par Daniel Sango  

Complément

Aujourd’hui jeudi, la Cave coopérative de Gan ouvre ses portes et nous invite à déguster sa production.

Elle est de qualité, et ses prix sont assez doux. On peut conseiller dans la gamme petit manseng :

Prestige d’automne 2006 : 9,4 euro

Château de Navailles 2004 : 12,80 euro

  • > Jurançon, ça fleure bon... le Saint Albray !
    23 décembre 2010, par madeinpau  

    Votre délicieuse promenade à Jurançon vous a-t-elle emmené à proximité de la Fromagerie des Chaumes ?

    Son célèbre Saint Albray fêtera bientôt ses 35 ans !

    Quelles sont les autres spécialités de sa production ?

  • > Jurançon, ça fleure bon... le Saint Albray !
    23 décembre 2010, par claudiqus  
    Il est ben bon, le St Albray ! je vais fêter mes 30 ans de dégustation fidèle, avec peut-être un Jurançon de Monein, ou un rouge de Béarn . à moins qu’un petit St Mont .... smiley

  • > Jurançon, ça fleure bon... le Saint Albray !
    23 décembre 2010, par le coq  
    Arrête Claudiqus tu n’a pas de nez ou de flair pour ignorer que le vin c’est comme la politique...il n’y a que l’étiquette qui "conte" avec (le corps, la jambe, la couleur, le fruité, l’arrière bouche, la mise en bouche, la mémoire, l’adhérence, le cépage, le tanin, manque... le voile remplacé par la lie et le bouchon s’il est trop vieux...) et puis tel est pris qui veut oublier d’avoir été séduit...les radars des pisse-vinaigre sont là. et avec "lou hill de put" t’as pas gagné....vin des graves ou des gaves .  smiley

  • > Jurançon, ça fleure bon... le Saint Albray !
    23 décembre 2010, par claudiqus  
    Le Coq, tu me chagrines ! comparer pinard et politique ... je préfère devenir alcoolique que Homme d’Etat ! ça laisse moins de traces ... smiley

  • > Jurançon, ça fleure bon... le Saint Albray !
    23 décembre 2010, par le coq  
    tchin-tchin...

    Mais non mais non, rentre ton mouchoir Claudiqus et sort tes billets car le Jurançon devient un peu trop cher pour rester "païs" et il deviendra comme les foies gras de "Labbé -ritz" ...importés de l’EST ou d’Israël ...Nos escargots viennent de Pologne, les grenouilles de l’Est aussi, Les vins de table...des labos sans raisin et les autres... par le jeu des appellations et certificats de qualité ....plus rien n’est authentique, mieux vaut se taire. Même le saucisson d’ânes Corses vient d’Argentine. Le Jambon de Bayonne n’a que le sel de Bayonne, les jambons de Parme sont élévés en partie en Espagne de façon intensive (en batterie) ....et tout le reste. J’aime le Jurançon moi aussi, je le trouve trop cher, affaire de marketing. Comparativement les liens avec les magouilles en politique sont du même niveau que dans le vin..Il n’y a que l’étiquette qui fait réver quelques instants. Ensuite on boit pour oublier. Ceci dit - Bonnes ripailles pour ces fêtes.

  • > Jurançon, ça fleure bon... le Saint Albray !
    23 décembre 2010, par claudiqus  
    C’est sans doute ce que l’on nomme la rançon de la gloire ! te remercie et te souhaite en retour de belles fêtes dignement arrosées ... de joie (entre autres) ... smiley

  • > Jurançon - Arômes de petit manseng
    23 décembre 2010, par Carola  
    Superbe sélection sur la route du fromage d’estive de brebis et de chèvre... Pêché de gourmandise au rendez-vous smiley

  • > Jurançon - Arômes de petit manseng
    28 décembre 2010, par dominique Plée  
    @ D. Sango Petite précision : les moelleux présentant une acidité bien venue ne sont pas rares et le Jurançon n’en est pas le seul représentant. Goutez certains Chenins de Loire ou certains Tokai (hongrois évidemment).

  • > Jurançon - Arômes de petit manseng
    28 décembre 2010, par Daniel Sango  

    Pour ma part je n’en connais pas, et pourtant j’en ai goûté pas mal (sachant qu’en Loire on trouve des vins issus de passerillage et de botrytisation)... C’est d’ailleurs ce qui rend assez aisé de reconnaître un petit manseng.

    Pour le Tokay, à mon avis c’est quand même le sucre qui domine la bouche.

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
    Lire - Ça passe ou ça casse
    Plus de musique !
    Au pays des rêves
    Pour les livres et les contes, le lieu compte
    Projet Frankenstein
    Pau - Histoire(s) de Printemps
    A découvrir ou redécouvrir : les champignons
    La grande migration
    « Les Musicales de Thèze »
    Demain samedi, allons danser !
    L’histoire de la Librairie Tonnet
    Une autre campagne ?
    Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
    Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
    Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
    Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
    Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
    A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
    Pau, les Etoiles au firmament



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises