Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Place de Verdun : Qu’en faire ?

mercredi 6 décembre 2006 par Bernard Boutin


La Place de Verdun à Pau est unique en France par sa taille.

Cette affirmation m’avait été faîte par la Direction du Cirque PINDER qui parcours la France. Rares sont en effet les espaces aussi grands disponibles dans un centre ville. Alors qu’en faire ?

D’abord se mettre d’accord avec les Ossalois qui en revendiquent la propriété sans pouvoir la prouver sur le papier. A ce titre, voir le forum en cours sur Osssau.fr :

http://www.ossau.net/ossau/voirsujet_338.htm


Une fois d’accord, comment l’aménager ?

Il semble assez évident que la mise en place d’un grand parking souterrain s’impose. Les automobilistes du Nord, de l’Ouest et du Sud de Pau peuvent y accéder facilement. Ce type de parking conviendrait tout à fait à la notion de « parking de périphérie du centre ville ».

Des navettes régulières, type Citadine, pourraient le connecter avec le centre lui-même et sa construction provoquerait peu de nuisance, vu l’espace disponible.

Quand à la surface, André Labarrère avait émis l’idée d’y faire un jardin à la française.

De son coté, Patrick de Stampa, lors de sa campagne pour les municipales, avait un moment parlé de transférrer une grosse partie des services de la Mairie à la Caserne Bernadotte.

Bref entre l’espace disponible, tant sur la place qu’à la Caserne, une très grosse opération d’urbanisme doit pouvoir être réalisée.

Un vrai sujet pour la prochaine campagne électorale...


- par Bernard Boutin


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Place de Verdun : Qu’en faire ?
5 novembre 2010, par le coq  
projection

Alternativement votre... je vois très bien l’édification sur la place de Verdun d’un "village Béarnais" dans le modèle village d’Astérix et pour justifier ce projet et le valider médiatiquement il faut le nommer : le "futur Pau en 2134" en disant : L’incapacité des élus à fait régresser la belle ville de Pau sous les contraintes économiques modernes la mettant en cessation de paiement - Résultat : moins d’habitants, que des pauvres,des vieux centenaires, pas d’industries, ni de paysans, quelques survivants formés par l’UPPA, les syndicats, des relégués politiques... pas de voitures, le rêve de MLC. Quelques sangliers les seuls à avoir résisté par le bon vouloir des organisations de chasses qui priment "le maniement de l’arme" façon défilé militaire au plaisir qu’un chasseur peut avoir à se promener dans la nature. D’autant que tous ces "spécialistes autoproclamés" n’ont jamais tenus un fusil dans le cadre d’une défense citoyenne. On ne valorise pas un droit d’usage d’une arme de chasse - fronde, arc, bâton, fouet,lasso...par le narcissisme des examinateurs. Alors dans ce village chacun aurait une place démocratique.

> Place de Verdun : Qu’en faire ?
16 mars 2007, par Pierre Dubruchou  

Vous pouvez maintenant donner votre avis sur l’avenir de la place de Verdun dans le sondage express en page d’accueil.

> Place de Verdun : Qu’en faire ?
6 décembre 2006, par Autochtone palois  

Le sujet est intéressant. Pour tuer une fois pour toutes la rumeur qui veut que la vallée d’Ossau soit propriétaire de la place de Verdun, j’avais demandé il y a quelques temps, sur le forum de la ville de Pau, que les services de la mairie fassent un démenti officiel.

La réponse a été : ce n’est qu’une rumeur... Autrement dit informer est secondaire, on fait d’abord de la com’. On ne cherche même pas à clarifier.

Deuxième point : la caserne Bernadotte. Elle n’appartient pas à la ville, que je sache, de même que le terrain herbeux qui est devant. De Stampa devrait se renseigner.

Troisième point : faire un parking souterrain. C’est probablement une bonne idée. Mais le stationnement sera payant, alors qu’aujourd’hui il est gratuit...

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    7 décembre 2006, par Jaurès  

    Monsieur de Stampa ? Mais qui est-ce ? Le futur candidat à 3% ? Ah oui, j’en ai entendu parlé.

    C’est là que tout le débat sur un parking souterrain place de Verdun devient intéressant. 1) nous semblons d’accord sur ce point 2) quelle part pour les résidents, les abonnés et les visiteurs ? 3) quel statut donc pour ce nouveau parking (régie, privé) ? 4) c’est gratuit aujourd’hui. Difficile d’avancer sans revenir sur cet état de fait. Je le concède. Rebondissons. Quelle part pour le stationnement longue durée et le stationement courte durée ? Une politique tarifaire adaptée permettrait en effet de proposer une offre aux résidents, une aux abonnés (ne peut-on pas chercher qui se gare là, pour travailler dans quelle entreprise et négocier avec cellles-ci des "avanatges en nature" ?) et une aux futurs chalands ? Cela s’appelle du marketing. Qui sont les usagers-clients ? Pourquoi l’utilisent-ils et comment ?

    En résumé, on se penche sur le sujet, on se met autour d’une table à 3 ou 4 (pas à 25 comme les réunions à la Mairie), on consulte, on interroge et on agit, sans clientélisme, sans arrière-pensée, avec pour objectif minimum le bien du "plus petit dénominateur commun". C’est tellement simple que vous allez trouver 100 personnes pour m’expliquer que c’est impossible et que je n’y connais rien. Masquant ainsi leur incapacité à résoudre des problèmes concrêts. Et oui, la Philosophie urbanistique c’est tellement plus confortable.

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    9 décembre 2006, par Jean  
    Le parking souterrain place de Verdun est une idée intelligente pour le stationnement en centre ville et pour l’embellissement de Pau par une vaste place paysagée desservant par des navettes electriques les points névralgiques du centre. Une offre de bicyclettes serait aussi à considérer.

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    9 décembre 2006, par Bernard Boutin  

    Jean,

    Vous avez tout dit.

    Question : Pourquoi n’est-ce pas fait depuis bien, bien longtemps ? Serait-ce parceque de gratuite, la Place deviendrait payante ?

    Absence de courage politique et d’idées se combinent probablement. Des solutions pour les "pendulaires" doivent pouvoir être trouvées...

    Qu’en pensez-vous ?

    PS : Pendulaires : horrible dénomination administrative pour décrire les automobilistes qui rentrent dans une ville le matin pour aller au travail et en sortent le soir.

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    10 décembre 2006, par pehache  
    Un parking souterrain aurait quand même un inconvénient : impossible ensuite de réaliser un réel espace vert en surface au dessus du parking...

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    10 décembre 2006, par Peyo  

    pas d’obstacle réel à un parking :

    soit on met 50 à 100 cm de terre rapportée sur la dalle (suffisant pour du gazon ou de la végétation basse) comme Esplanade des Invalides à Paris

    soit on creuse le parking à l’aplomb sous les chaussées (comme le réservoir d’orage Allée Norman Prince ou le parking souterrain à Perpignan)

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    10 décembre 2006, par pehache  

    soit on met 50 à 100 cm de terre rapportée sur la dalle (suffisant pour du gazon ou de la végétation basse) comme Esplanade des Invalides à Paris

    Je pensais à un vrai espace vert smiley . Les aménagements paysagés sur dalle sont certes possible mais limités (pas de vrais arbres) et contraignants (arrosage obligatoire, la terre ne "vit" pas vraiment, etc...).

    soit on creuse le parking à l’aplomb sous les chaussées (comme le réservoir d’orage Allée Norman Prince ou le parking souterrain à Perpignan)
    C’est mieux...

    Cela dit vu la place disponible à Verdun on doit pouvoir faire un parking souterrain dans une zone limitée et aménager le reste en paysager.

    Pour se rendre compte de la surface de cette place, aller sur http://www.geoportail.fr : on doit pouvoir y mettre 10 fois la place Clémenceau !

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    10 décembre 2006, par Autochtone palois  
    Plutôt on creuse sous les terrains de sport (qui n’ont besoin que d’herbe) qui sont devant la caserne Bernadotte. Ce sont des terrains militaires mais il devrait y avoir moyen de s’arranger.

  • > jardins ouvriers
    10 décembre 2006, par pehache  

    Et pourquoi pas des jardins familiaux (ex jardins ouvriers, voir "paseo au Buisson") ?

    Je ne plaisante qu’à moitié, il y a bien des ruches au jardin du Luxembourd à Paris... smiley

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    13 décembre 2006, par jerlau  

    Parking souterrain à Verdun,

    Ce que j’ai entendu dire : il était impossible de faire un parking souterrain Place Verdun, car il y a trop de ruisseau souterrains qui descendent vers le gave. Personnellement je trouve cette raison bizarre : on sait drainer, canaliser.

    Quelqu’un a-t-il eu le même son de cloche ?

    Il faut bien qu’il y ait une raison, car il est impossible que cette éventualité n’ait pas été étudiée.

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    13 décembre 2006, par Autochtone palois  

    Jerlau, la place de Verdun, lorsqu’elle était la Haute-Plante, était entourée de fossés pour récupérer les eaux pluviales, qui ne s’infiltraient pas dans ce terrain argileux. Mais faute d’entretien (par les riverains !)des fossés et des drains, l’eau avait tendance à croupir et la puanteur gênait les habitants. A la Révolution il fut demandé de combler les fossés proches "de la promenade Bayard" (Voir archives communales). Tous les fossés furent comblés en 1860.(ref. "Pau, au fil de l’eau", de Jean-Louis Maffre éd. Marrimpouey)

    Au nord de la Haute-Plante se trouve le ruisseau Coudères, aujourd’hui busé, au sud, le Hédas.

    Les arguments avancés (par qui ?) basés sur la possibilité de ruisseaux souterrains, paraissent peu crédibles. Encore une rumeur ?

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    14 décembre 2006, par pehache  
    Je crois que cette pauvre place de Verdun est perclue de rumeurs. Un bon traitement d’information s’impose !

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    14 décembre 2006, par pehache  

    Alain, l’image que que tu avais postée sur ossau.net à ce sujet est parlante. Sur ce plan du XVIIè, il ne fait aucun doute que la Haute Plante faisait partie du domaine royal.

    Je redonne le lien ici : http://img388.imageshack.us/img388/1048/pauxviis1b5zx.jpg

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    14 décembre 2006, par Chenevière  

    Bonjour M. Boutin,

    Je suis heureux de voir que nous partageons la même vision pour l’avenir de la place de Verdun. A Pau à tout Coeur, nous souhaitons voir cette place transformée en parking souterrain. Ce parking devant être couplé à toute une série de transports doux ou public (navette gratuite, vélo en libre service...). D’autre part, la place de Verdun pourrait se transformer en véritable poumon vert de notre ville.

    (http://pau2008.over-blog.org/ ; http://patrickdestampa.over-blog.org/)

    Thibault Chenevière

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    14 décembre 2006, par Jerlau  

    Thibault,

    La place de Verdun n’est pas née d’hier. Comment se fait-il qu’il n’y ait eu aucune demande de vos amis au Conseil Municipall pour demander au moins une étude comparative avec le projet de la Place Clemenceau ?

    Ce manque de questions est surprenant.

    Doit-on comprendre qu’on a chamboulé la ville pendant 2 ans et cela dure encore pour pas grand chose ? Il y en a qui vont être contents.

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    15 décembre 2006, par Autochtone palois  

    Pehache, merci pour le lien avec ce plan, que j’avais été fier de découvrir et de faire découvrir aux responsables des Archives municiplaes de Pau.

    Je vois que Pau à tout Coeur a été piquée au vif et se réveille à propos de la Haute-Plante. Comme le dit Jerlau, on se demande ce que font leurs élus du conseil municipal depuis quelques années. Peut-être attendent-ils la campagne électorale ?

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    19 décembre 2006  

    Comme vous le voyez nous n’attendons pas la campagne électorale qui aura lieu dans 15 mois. Comme vous nous nous interrogeons sur l’avenir de notre ville et des nombreux chantiers qui devront être les priorités de la future municipalité.

    Thibault http://pau2008.over-blog.org

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    19 décembre 2006, par pehache  

    En effet nous avons bien vu que vous étiez déjà en campagne électorale smiley !

    Au passage, quelle est l’association ou organisation ou parti qui est "derrière" le blog pau2008 ? Est-ce "Pau à tout coeur" ?

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    7 janvier 2007, par francine.dehail  
    pLACE DE VERDUN

    nouvelle habitante à Pau depuis 2 ans et venant de Paris, la Place Verdun GRATUITE m’a semblé une bénédiction du ciel. Excellente idée de la faire souterraine, mais elle deviendrait inévitablement payante. Les problèmes techniques pour en faire un poumon vert dans la ville doivent être surmontables mais à quel prix ! En fait, il est nécessaire de mettre sur pied une véritable politique urbaine ? Veut-on laisser les voitures à l’extérieur de Pau et les relayer par des transports en commun plus agiles que les gros bus traditionnels ? Quelle sera la stratégie de la prochaine municipalité. Pour l’instant, il semble que le maître mot soit l’anarchie.

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    9 octobre 2007, par lescarien  
    gazinet

    Et pourquoi ne pas y implanter un nouveau lycée en centre-ville (autre solution,transformer la caserne Bernadotte en lycée et implanter en face une belle esplanade arborée sur parking souterrain du genre de la nouvelle place Clémenceau) ? En tout cas y mettre de quoi relancer l’activité des commerces alentour qui péréclitent.

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    4 novembre 2010, par teddy6424  
    La rendre attractive et utile en même temps.

    Un parking souterrain et un beau parc au dessus avec une grande tour de bois au centre donnant une vue magnifique sur toute la ville et les Pyrénées (en fait je m’inspire de la tour de Sauvabelin à Lausanne). L’utile serait en dessous mais pas visible, un stationement gratuit autour (moins de places gratuites donc, mais seulement pour les clients des entreprises situées autour de la place ; en général des assureurs, un labo d’analyse médicale des pharmacies, une ou deux auto-écoles et des bars...)et le loisir sur l’espace central avec une curiosité architecturale assez haute pour attirer l’attention, comme une grande tour (en bois pour le côté écolo) ou une grande roue comme à Paris ou Londres ou un grand rocher comme à Vincennes ou une statue d’ours géante, ou encore une réplique de l’Ossau haute de 28,88 m(maquette 1/100è en référence à l’Ossau 2888m). En fait tout est possible...

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    4 novembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    votre idée n’a pas l’humeur de la ville. a ce four et malgré les propositions de différentes associations, A@p et même les conseils de quartier de Pau centre, la réponse qui nous a été donnée Heu, on sait pas car on connais pas la nature du sous sol(sic) La mairie fera surement une étude pour savoir si une étude est possible pour rentabiliser l’étude de faisabilité

  • > Place de Verdun : Qu’en faire ?
    4 novembre 2010, par L’ OURS du Bois  
    j’ai oublié de vous dire que depuis l’article de B.B. la ville de Pau serai l’unique propriétaire de cette place ;; toujours info des techniciens de la ville

  • La nature du sous-sol
    5 novembre 2010, par AB  

    "La mairie fera surement une étude pour savoir si une étude est posssible pour rentabiliser l’étude de faisabilité..."

    Bien dit, L’OURS du Bois !

    MLC veut construire une nouvelle Foire Exposition "ailleurs"... car construire sur l’emplacement actuel n’est pas possible à cause du "sous-sol qui se compose de ramblais..." et manque de stabilité.

    Les géographes ne m’inspirent pas confiance.

    Et si on allait chercher quelques géologues (chez Total, par exemple) pour qu’ils nous analysent ces sous-sols !

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Au pays de Poulit l’Enchanteur
    L’électricité : enjeux et défis
    Des chiffres et des lettres : BAP a encore perdu
    Pau - Accès automobile au parking Aragon
    L’inanité des politiques ?
    Pau - Qui trop embrasse mal étreint !
    Pau - L’heure des choix
    Pau - Médiathèque André Labarrère : Question de détail !
    La Puyoô-Pau rénovée en 2013
    Route ou rail en vallée d’Aspe ?
    Pau - Culture pour tous : Y compris pour les handicapés ?
    A 65, le dessous des cartes...
    La nouvelle Pau-Bordeaux arrive !
    Péage Pau Bordeaux Pau = 43,80 €. Faisons payer les élus !
    BAP : « Pour l’administration française, Saragosse n’existe plus »
    Bordeaux-Pau : L’autoroute de la prospérité
    ‪Pau - La vache qui implorait Miséricorde ! (acte 5)‬
    IDEcycle, ma chère idée...
    Avec le trésor, certains continuent de rêver...
    Idelis, Idecycle, Idelib, idées fixes !



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises