Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

« Banquet des Mécréants »

mardi 12 avril 2011 par Bernard Castagnet


« Banquet des Mécréants »
animé par NAD duo 
( Brassens et chansons françaises )
Vendredi 22 avril 2011 à 20h
Cafétéria de la MJC du Laü
81 avenue du loup , Pau
 
pour réagir de façon festive à tous les interdits religieux et tabous de toutes sortes.

Pour s’inscrire à ce repas ( 20 euros par personne ) AVANT LE 15 AVRIL 
auprès de Françoise : 
05 59 02 66 70 ou 06 79 62 27 94

Rappelons en quelques mots le sens de ces banquets qui sont organisés depuis la fin du XIXème siècle le jour de la fête religieuse du vendredi saint.
 
Si la laïcité, que les libres penseurs ont aidé à construire, garantit la liberté de culte, sa dimension anticléricale conduit à refuser toute emprise du religieux sur la vie politique, civique et sociale, et c’est ce qui est rappelé tous les ans à l’occasion de ces rencontres festives autour d’un repas.
 
On a oublié l’âpreté de la lutte qui fut nécessaire pour se dégager, à peu près, des interdits religieux et on pourrait s’imaginer, à constater la lente évolution des mœurs, que le progrès en ce domaine est inéluctable.
 
L’actualité devrait conduire à plus de vigilance. Nous devons nous inquiéter de la nature des réactions qui ont accompagné l’affaire du détournement publicitaire de la peinture de Léonard de Vinci « La Cène », celle de l’essayiste Robert Redeker et bien-sûr celle des caricatures de Mahomet.

On mégote son soutien, on en appelle « à la responsabilité, à la mesure, à la retenue » car « il ne faudrait pas envenimer les choses ». Un sondage récent nous apprend que plus de trois français sur quatre trouveraient inacceptable de se moquer publiquement d’une religion.

Jusqu’à quand la justice française sera-t-elle capable de débouter les plaignants dans ce genre d’affaire comme elle l’a fait le plus souvent jusqu’à présent ?
Rappelons que le climat de démission est tel que de nombreux « penseurs » et responsables politiques ont osé remettre en cause la liberté d’expression et que le député UMP Jean-Marc Roubaud a même proposé le 26 février 2006 un texte de loi qui conduirait ni plus ni moins à rétablir le délit de blasphème aboli en France en 1791. Notons enfin les propos très inquiétants du président de la République tenus à Rome et Ryad en 2008 et qui font référence à sa conception de la laïcité et à la place qu’il compte réserver aux religions dans notre pays.


Bernard Castagnet

président de la Libre Pensée 64


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> « Banquet des Mécréants »
12 avril 2011, par Bernard Castagnet  

Quelques précisions pour Maximo et péhache : L’anticléricalisme n’existe que par réaction au cléricalisme mais il ne faut surtout pas le confondre avec l’ « antireligiosité » . L’anticléricalisme refuse, ou est très critique , envers toute forme de présence ou d’ingérence d’autorités religieuses, clergé ou épiscopat , dans l’organisation de la vie publique. L’anticléricalisme s’oppose au cléricalisme, idéologie ou pratique qui juge et décide des questions de la vie publique à partir des idées religieuses. Signalons qu’il existe également un « anticléricalisme religieux chrétien », c’est-à-dire un mouvement à l’intérieur des confessions chrétiennes qui refuse l’ingérence de leurs hiérarchies dans le fonctionnement de la vie publique . Les chrétiens du CEDEC (Chrétiens pour une Eglise Dégagée de l’Ecole Confessionnelle ) en sont un exemple intéressant . La loi de 1905 est anticléricale par son article 2 qui dit : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte [...] » mais elle n’est pas antireligieuse puisque son article 1 précise : « La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes [...] ». Laïcité et anticléricalisme apparaissent ainsi bien proches ...

Une réponse à claudicus : la date du vendredi-saint c’est simplement le poids de l’histoire .Pour éviter toute confusion nous l’appelons repas des Mécréants.

  • > « Banquet des Mécréants »
    12 avril 2011, par claudiqus  
    Oui, justement ! le poids de l’histoire fait pencher la balance vers la religion, pourquoi ne pas inverser la tendance ...

  • > « Banquet des Mécréants »
    12 avril 2011, par JPB  

    J’entends bien B.C. quand il dit qu’il existe au sein des chrétiens des personnes "anticléricales" ou à tous le moins critiques du fonctionnement clérical : on peut citer en plus de celle qu’il mentionne, de nombreuses organisations, plus ou moins actives, (Le réseau des Parvis, Comité de la Jupe, Chretiens pour le socialisme, Conférence des baptisés, etc).

    Beaucoup de catholiques et beaucoup de prêtres "de la base" sont plutôt contents de la loi de 1905... aujourd’hui. On sait bien qu’en 1905 et avant, le paysage n’était pas le même et que l’Eglise menait un combat réactionnaire. Mais aujourd’hui d’une part le nombre de pratiquants est très faible (quelques pourcent de la pop. française), et ils ne revendiquent pas un retour aux tentatives hégémoniques du passé.

    Sauf cas particulier (les tradis, les lefebristes, les cathos du FN)... et peut-être le nouvel évêque de Bayonne (donc du département 64). Mgr Aillet semble manifester des tendances à une gestion musclée de ses ouailles (en interne) et une volonté de visibilité (en externe)sur des positions plutôt droitières.

    A surveiller. Mais quand même ,une action politique qui se résume à manger gras le vendredi c’est un peu puéril depuis que le jeûne du vendredi a été supprimé dans les années 60 par l’Eglise post conciliaire !!

  • > « Banquet des Mécréants »
    12 avril 2011, par Maximo  

    L’anticléricalisme n’existe que par réaction au cléricalisme
    Où décelez-vous du cléricalisme dans la société française de 2011 ?

    Laïcité et anticléricalisme n’ont rien à voir et l’antireligiosité dont vous parlez réside dans le choix de date de votre banquet (voir ci-dessous, post de bas de page). Le vendredi saint n’a rien à voir avec une quelconque "forme de présence ou d’ingérence d’autorités religieuses, clergé ou épiscopat , dans l’organisation de la vie publique.". C’est une célébration exclusivement intime et personnelle ne donnant lieu à strictement aucune marque publique de quelque sorte que ce soit .

    Poids de l’histoire ? tu parles ! Pure provoc, disais-je, archaïque, poussive et insignifiante. D’ailleurs, je suis un peu nul, c’est moi qui ai levé le lièvre... smiley

  • > « Banquet des Mécréants »
    12 avril 2011, par pehache  

    Où décelez-vous du cléricalisme dans la société française de 2011 ?

    "L’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé", N.Sarkozy, 20 déc 2007 (bon d’accord, c’est vieux de 3 ans).

  • > « Banquet des Mécréants »
    12 avril 2011, par Maximo  
    ce n’est pas la société française... Même président de la république et même président omnipotent de la république, il n’est pas la société française à lui tout seul.

  • > « Banquet des Mécréants »
    12 avril 2011, par Maximo  
    Cela dit, c’est pas faux... surtout pour dire la messe smiley

  • > « Banquet des Mécréants »
    12 avril 2011, par pehache  
    Il n’est pas la société française à lui tout seul, mais il en est quand même un élément significatif.

  • > « Banquet des Mécréants »
    16 avril 2011, par peyo  

    Tout ça ne vise que les expressions chrétiennes du cléricalisme et de votre anti-cléricalisme tès ciblé. Pourquoi cette exclusive ?

    Pour faire neutre et équilibré comme vous le revendiquez, organiseriez-vous votre prochain "repas des mécréants" pendant le ramadan ou à yom kippour ?

  • > « Banquet des Mécréants »
    12 avril 2011, par Maximo  

    Si la laïcité, (...) garantit la liberté de culte, sa dimension anticléricale
    si la laïcité est anticléricale, ce n’est pas la laïcité. Votre religion est passéiste

  • > « Banquet des Mécréants »
    12 avril 2011, par pehache  
    Quelle religion ?

  • > « Banquet des Mécréants »
    12 avril 2011, par Maximo  
    la libre pensée élevée au rang de doctrine anticléricale, Péhache.

  • > « Banquet des Mécréants »
    12 avril 2011, par claudiqus  

    La libre pensée s’absout de toute doctrine religieuse ... c’est ce que dit M Castagnet .

    Mais pourquoi faire coïncider la date de banquet avec le vendredi saint ? mieux eût vallu en choisir une qui soit en relation avec la laïcité, la république, la démocratie, plutôt qu’une célébration de culte ! enfin moi je dis ça, je dis rien ... smiley

  • > « Banquet des Mécréants »
    12 avril 2011, par Maximo  

    Ben, justement ! c’est par........... antireligion, le vendredi saint étant, pour les catholiques, une fête sacrée, une fête de jeûne. CQFD, cette célébration est une pure provocation contre le sentiment religieux de certains.

    Ce monsieur se contredit lui-même tous les deux membres de phrases.

  • > « Banquet des Mécréants »
    12 avril 2011, par claudiqus  
    Heuh ...oui ! en résumé, m’interrojai-je, quelle raison à faire la bamboula en un moment de diète déclarée cléricalement ? mais je ne suis qu’un interrogatif un poil dubitatif, totalement neutre de conviction et oint de ma seule curiosité ... smiley

  •    
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises