Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Sortir à Pau : La forêt du Bastard

dimanche 17 avril 2011 par Bernard Boutin


Dans les sorties de 7 à 77 ans, aller à la forêt du Bastard, aussi appelée "bois de Pau", est une destination proche, on y rentre entre Palais des Sports et Zénith, et sans difficulté aucune à parcourir. Retour sur histoire.

C’est le roi de France qui en 1779 a décidé de nommer cette forêt, située sur la lande du Pont Long, du nom du Maître des Eaux et Forêts "Bastard". Ceux qui pouvaient penser que ce nom venaient d’un lointain "bâtard" né sur place en seront pour leurs frais !

Sur près de 300 hectares, "l’Office National des Forêts" gère là la seule forêt domaniale des Pyrénées-Atlantiques. Sur place, on peut y observer plus de 150 espèces végétales. Une faune diversifiée allant des chevreuils aux sangliers en passant par tout type d’oiseaux peut y être observée : milans noirs, hiboux moyen duc etc. Vu, un beau couple d’écureuils d’Europe.

Au ras du sol, on pourra observer des tritons marbrés ou des salamandres. Enfin, s’ils sont de sorties !

Un espace d’interprétation a été installé en 2009, avec 6 stations...

Pour ce qui est du bois lui-même, l’ONF l’a divisé en 32 parcelles qui toutes font l’objet d’un traitement particulier en fonction des essences qui y poussent et de leur âge. Six d’entres-elles sont des îlots de sénescence : on n’y touche pas depuis 5 ans pour en faire des micro-réserves intégrales. Objectif : pouvoir faire un suivi scientifique de l’évolution des "vieux bois".

Quatre ruisseaux traversent le bois, l’ONF pense à y réaliser des seuils pour créer des espaces plus humides où se développeront la faune et la flore typique de ces environnements.

La "forêt du Bastard" : une sortie facile avec beaucoup à observer pour peu qu’on sache prendre le temps de fouiner et observer. On gagnera à aller se promener au nord de la forêt, le sud bordé par l’autoroute A 64 est un champ de bataille où s’affrontent le doux chant des oiseaux et le méchant bruit des automobiles !


- par Bernard Boutin

PS : Pratique une ligne de bus IDELIS vous amène depuis le centre-ville au Parking du Zénith : la P6


L’entrée du bois

Panneau d’information

Plan de situation

Fléchage

Fléchage encore...

Les 4 chemins...

Une sente

Pour le repos.

Exploitation du bois

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Sortir à Pau : La forêt du Bastard
19 avril 2011, par Taj  

Un coin sympa des environs en effet.

Pour prendre l’air, s’éloigner méditer, se promener main dans la main, ou pique-niquer.

Ne pas oublier que le bois abrite un parcours sportif bien aménagé en son centre, un chemin propre toute l’année et des ateliers d’exercices. Un second parcours de 7km fait le tour du domaine sur sa bordure, moins entretenu mais bien tracé tout de même. Pour la course comme le vélo.

Cependant, des promenades moins "chronométrées" permettent en effet de sortir des sentiers et de s’enfoncer dans ces parcelles au grès du vent pour s’alarmer souvent de son sens de l’orientation ; mais surtout s’attarder sur les curiosités qu’elles abritent.

Beaucoup d’oiseaux comme dit au dessus, mais souvent bien dissimulés, l’honneur des biches, parfois, ou de lapins. Mais surtout la végétation ; des jeunes pousses de houx aux tapis de lierre, des souches en décompositions aux formes sculptées, sans oublier tous les majestueux dont on peine à voir les cimes.

L’abondance des châtaignes à l’automne nous y tend les bras, et peut nous faire gouter aux premières fraicheurs de l’hiver arrivant. Salutaire. Les champignons y sont aussi, en tous genres, pour nous étonner de leurs formes ou venir satisfaire nos papilles. Au choix.

Le site est aussi utilisé par les cavaliers du domaine de Sers que la forêt rejoint sur son flanc ouest.

Un lieu à préserver, surement.

Quelques photos ? ... -Le parcours sportif -La vie miniature -Un habitant dissimulé -Le coeur des bois -Une zone humide -Un jeune châtaigner réquisitionné -Une barrière aménagé par les forestiers

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Oloron : "Poétissage" au Printemps des Poètes
Lire - Ça passe ou ça casse
Plus de musique !
Au pays des rêves
Pour les livres et les contes, le lieu compte
Projet Frankenstein
Pau - Histoire(s) de Printemps
A découvrir ou redécouvrir : les champignons
La grande migration
« Les Musicales de Thèze »
Demain samedi, allons danser !
L’histoire de la Librairie Tonnet
Une autre campagne ?
Théâtre de l’Echiquier : Pour que ne meure pas « Malade Imaginaire »
Photo, sculpture, la matière dans tous ses états s’expose à Lacommande
Un concert du Nouvel An déjanté, de Strauss à Abba !
Pourquoi ne pas (re)découvrir l’Espace ski de fond du Pont d’Espagne, à Cauterets ?
Flash back et changement de ton au Musée des Beaux Arts de Pau
A Noël, qu’offrir ? Un « rompol * » ?
Pau, les Etoiles au firmament



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises