Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Chapitre 14, où Déambulator devient Stabulator !

lundi 5 septembre 2011 par Déambulator


Le dernier mardi de chaque mois, place Clémenceau, une drôle de cohorte d’individus se réunissent en cercle et en silence durant une heure, de 18 à 19 h. Déambulator se joint souvent à eux.
 
Il s’agit d’un « cercle de silence », manifestation pacifique et non violence de protestation et d’interpellation créée en 2007 à Toulouse et qui a essaimé dans 193 villes de France. Partout, un cercle de silence rassemble des citoyens animés d’engagements politique, syndicaux, philosophiques, religieux diversifiés, mais qui s’accordent pour penser et dire que le traitement des étrangers en situation irrégulière dans les centres de rétention est indigne de la France et de l’Europe.

Rester silencieux et immobile n’est pas le mode de manifestation le plus utilisé dans notre pays ! Cette pratique étrange, est à la fois explicitement non-violente et vise à interpeller les passants : autour du cercle ceux-ci peuvent consulter des panneaux explicatifs, des tracts et des explications orales sont également fournis par des participants qui se placent tout autour du cercle.
Les cercles de silence n’ont pas pour but de porter un jugement sur les objectifs de la politique migratoire du gouvernement, mais de protester sur les conditions d’enfermement des irréguliers. Le tract ci-dessous, propre au cercle de Pau, donne une première approche.

Pour aller plus loin Google renvoie aux principaux sites décrivant la démarche. Le fondateur de celle-ci, le franciscain Alain Richard, a publié l’année dernière : Alain Richard et Christophe Henning, Une vie dans le refus de la violence, Alain Richard, entretiens avec Christophe Henning, Albin Michel, 2010, 272 p. En sous-titre sur la couverture : Le fondateur des cercles de silence.


- par Stabulator 

Documents liés
  CERCLE DU SILENCE : MODE D’EMPLOI
PDF - 232.9 ko
 

[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Chapitre 14, où Déambulator devient Stabulator !
5 septembre 2011, par le coq  
debout c’est l’heure

J’ignorais ce mouvement et merci de le rappeler, une anormalité sociale. Rebondissant sur cette façon de médiatisation, je pense qu’il serait très utile de choisir un autre jour pour tous les travailleurs "pauvres" qui n’arrivent pas à se loger dans l’agglo Paloise en raison des prix des loyers. N’oublions pas que beaucoup d’étudiants sont dans ce cas, des employés en CDD de 20H/semaine,victimes (mais aussi bien contents de ce complément vital), des exploiteurs de solutions salariales à bon compte. Le marginal qui devient selon les discours politiques une "oeuvre sociale" n’est pas recevable car ce système est inventé par la défaillance politique. Il faut se montrer, surtout maintenant à l’approche des élections. Ceux qui s’octroient le cumul des postes publics pour faire carrière doivent faire le nécessaire pour redonner à la ville l’aspect de confort pour tous qui existait il y a quarante ans. Le progrès social ne doit pas être confidentiel, corporatif, pistonné, et je ne sais quoi d’autre. Je souhaite que la promotion du vrai "travail" hors dilapidation des impôts locaux vers des associations sportives, écologiques et autres pousseurs de brouettes fleuries qui n’apportent rien d’autre qu’une médiatisation nulle par manque de résultats.

   
 
 
 
Les rubriques d’A@P
Citoyenneté
A compte d’auteurs
"Arpenteurs sans limites"
"Les sorties de Michou"
"Un samedi par semaine - tome 2"
"Un samedi par semaine - tome I"
Au ras du bitume
Enquêtes
Evasion
Maréchaussée Paloise
A@P.com
Courrier d’e-lecteurs
Hommes et femmes d’ici !
Opinion
Portraits, Entretiens
Tribune Libre
Humeurs
La Charte d’A@P
Le défouloir !
Les cartons
Les cartons mi-figues mi-raisins
Les cartons rouges
Les cartons verts
Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
Vu dans la presse
”Les Causeries d’A@P”
Détente
Loisirs
Spectacles
Economie
Aéroport Pau-Pyrénées
Enjeux
Enjeux environnementaux
Enjeux européens
Enjeux sociétaux
Grand Pau
Lescar
Billère
Gan
Gelos
Idron
Jurançon
La CDA Pau-Pyrénées
Lons
Point de vue
Grands projets
"LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
Nouveau complexe aquatique de Pau
Nouvelle voie routière Pau-Oloron
Nouvelles Halles de Pau
Pau
Du Côté des Quartiers
La vie
Une idée pour la ville
UPPA
Politique
Forums des Partis
Politique locale
Politique régionale et nationale
Territoires
Aragon
Béarn
Bigorre
Espagne
Europe, Monde
Pays Basque, Euskadi
Pyrénées
 
   
 
  Envoyer à un ami
Destinataire  :
(entrez l'email du destinataire)

De la part de 
(entrez votre nom)

(entrez votre email)



[ Imprimer cet article ]
 


 
Autres articles

Les Halles, on les habille... comme à Avignon ???
Déambulator 18 : Mixité sociale au marché
Déambulator 17 : Quand la faute d’orthographe sur un panneau à Pau nous mène aux mathématiques universelles.
Déambulator 16 : De cul-de-sac en cul-de-sac
Déambulator et le bus qui se prend pour un tram
Déambulator 12 : Les Cinémas de Pau
Déambulator 11 - Dis-moi que tu m’aimes !
Déambulator 10 - Devinette (facile) : Où sont ces statues d’Ernest Gabard
Déambulator 9 : Pau « i-secteurs-country »
Déambulator 8 - VIEILLISSEMENT : Les panneaux aussi !
Déambulator 7 : La rue des autobus ventouse
Déambulator et les pierres de lune
Pau, une plaque de rue à décrypter
Pau - Déambulator est re-tombé dans le panneau !
Pau - Déambulator en plein questionnement !
Pau - Déambulator et la rue Tran
Déambulator et les panneaux "STOP"



[ Haut ]
 

Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises