Abonnement à la newsletter d'A@P

Votre email :

Valider
 

 

Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !

lundi 26 septembre 2011 par Béru 64


Dans ces temps de récession, il y a des investissements faits par notre Maire qui méritent des explications. En effet, le service communication de la Mairie de Pau s’est doté, à la Cyberbase, d’un studio de télévision flambant neuf, équipé de toutes les dernières technologies en la matière, le coût : 200 000 €.

Problème, terminé depuis plus d’un an maintenant, il n’a jamais servi, jamais !!! Prévu pour servir de relais à la Web TV du site internet de la Mairie, la poussière s’accumule jour après jour.

Paradoxalement, la Mairie paye tous les mois 10 000 € à une société privée pour fournir en mini reportages cette WeB TV, 10 000 € quand on voit le nombre et la qualité des reportages, on est en droit de se poser quelques questions... comme le lien entretenu entre un technicien (en charge de la Web Tv et salarié de la Mairie) et la société qui produit et vend les reportages à la Mairie.

Pourtant le technicien est payé pour fabriquer et diffuser le contenu de la WebTV, il dispose du matériel, des caméras....et surtout d’un magnifique studio à 200 000€.

Alors, au moment où les couloirs de la Mairie bruissent des prochaines restrictions et sacrifices auxquels vont être confrontés les Paloises et Palois, sachez que votre argent sera toujours utilisé pour les mêmes et par les mêmes.


- par Béru 64


[ Imprimer cet article ] [ Haut ]
 
 
 
Votre commentaire



> Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
29 septembre 2011, par Max  

A quoi bon s’offusquer ? Si je comprends bien, 200 000€ d’argent public ont été dépensés pour un retour sur investissement quantitatif ou qualitatif proche de... rien jusqu’à présent. MLC nous laissait penser qu’elle allait rompre avec un exercice très classique. Elle ne l’a pas fait. Dont acte. Question : qui votera pour elle aux prochaines élections ? Réponse : une majorité de palois. A quoi bon s’offusquer ?

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    30 septembre 2011, par pehache  
    Si il n’y a pas en face d’elle une personnalité un peu d’envergure et qui soit totalement extérieure à la gestion de la ville depuis 30 ans, effectivement elle repassera probablement.

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    30 septembre 2011, par AK Pô  
    l’appropriation c’est le vol !

    [une personnalité [avec] un peu d’envergure->http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Trois_Jours_du_condor] smiley smiley

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    30 septembre 2011, par L’ OURS du Bois  

    http://www.youtube.com/watch ?v=pey29CLID3I

    il est passé smiley smiley smiley

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    30 septembre 2011, par pehache  
    vous êtes pas les rois du lien de qualité, hein smiley

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    30 septembre 2011, par L’ OURS du Bois  
    http://youtu.be/pey29CLID3I ça ça doit marcher ; je ne demande qu’a apprendre

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    30 septembre 2011, par L’ OURS du Bois  
    http://www.youtube.com/watch ?v=pey29CLID3I&feature=youtu.be

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    30 septembre 2011, par AK Pô  
    Pehache, for ever

    vous êtes pas les rois du lien de qualité, hein : et là, alors, question joint, imbattables !

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    26 septembre 2011, par 10co  

    Ce studio existe depuis longtemps il était loué par l’agglo à Eric Dournes pour faire une tv locale. L’agglo l’a juste récupéré récemment.

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    26 septembre 2011, par pehache  

    Je n’osais pas le dire, 10co, mais cette histoire telle que présentée par Béru me semblait en effet bizarre : j’avais en effet le souvenir que ce plateau TV avait à l’origine (vers 2006 ?) été monté pour ce qui s’appelait "La Chaîne Locale", destinée à être diffusée sur le Pau Broadband Country, et qui a fait long feu.

    Ca reste une connerie de plus à Pau, là je ne dis pas le contraire, mais le présenter comme une réalisation récente témoigne soit d’un manque de sérieux dans le traitement de l’info, soit d’une manipulation malhonnête.

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    26 septembre 2011, par Béru  
    Manipulation malhonnête ? manque de sérieux dans le traitement de l’info ? non mais sérieusement qui manque de sérieux ? je persiste, ce studio télé qui a c’est vrai était créé à la base pour la chaine locale, mais mais mais, tout a été refait, un matériel à la pointe de la technologie installé....pour qui ??? Il est toujours facile de reprendre ce qui vous arrange ou dérange dans mes propos,et de pointer le manque de détail de mon propos, mais au final au lieu de mettre en doute ma parole, demandez à le visiter, vous serez surpris de la qualité du matériel qui est censé dater de 2006, et enfin, calculez la rentabilité de l’investissement par rapport aux nombre de reportages ou émissions produites dans ces lieux depuis 1 an.

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    27 septembre 2011, par pehache  

    je persiste, ce studio télé qui a c’est vrai était créé à la base pour la chaine locale,

    Oui, et précisément vous ne l’avez pas dit. Et personne ne l’aurait su si un lecteur vigilant n’avait pas relevé. Et cela change la perception de cette histoire : un studio récupéré et modernisé, ce n’est pas la même chose qu’un studio créé ex-nihilo, même si le reste de votre histoire est juste.

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    28 septembre 2011, par éric dournès  
    Mon nom étant cité, je me permets de venir ici apporter quelques précisions aux commentaires relatifs à l’article "le cher studio...", afin qu’il n’y ait pas de confusion ou d’amalgame. Ma société a en effet loué pendant quelques années un local VIDE, installé au 2ème étage de la cyberbase pour y installer A NOS SEULS FRAIS NOTRE équipement de plateau de télévision. L’activité exercée alors était d’ordre privée, avec une installation technique qui n’a rien coûté à la collectivité, qui n’a fait que construire les murs. A contrario, le montant du bail et des charges de l’immeuble nous ont conduit à résilier le bail, avec l’accord de l’agglomération, et à prendre une autre location pour la poursuite de notre activité vidéo, qui ne se limite pas (heureusement)à la région paloise, et qui nous permet aujourd’hui de pérenniser rien moins que 4 emplois (je ne reviens pas en effet sur l’épilogue de notre projet privé de "chaine locale" : on ne peut pas gagner à tous les coups, et ça fait aussi parti des aléas de l’entrepreunariat !). Ce local a été restitué il y a plus d’1 an et demi à l’agglomération vide. L’équipement technique auquel fait référence le rédacteur de l’article a bien été commandé par la collectivité pour ses seuls et uniques "besoins". Tout comme les frais de ré-aménagement du local, il s’agit bien d’un nouvel investissement. L’acquisition de l’ensemble du matériel a fait suite à un marché public (la publication de l’analyse technique et l’attribution de ce marché au montant indiqué avait, au passage, à l’époque étonnée quant à son ampleur et aux choix des équipements retenus pour faire de la web TV). Il s’agit donc bien d’un achat récent, pour les besoins propres de la collectivité. En parallèle, et ce n’est pas un scoop puisqu’il s’agit là encore d’un marché public (dont les modalités de passation et le montant peuvent être consultés par tous), la collectivité s’est en effet octroyée les services d’un tiers local pour l’accompagner dans la production de sa web TV. Que les choses soient claires : ce n’est pas sur notre société que le choix s’est alors porté... mais sur une "agence artistique" ! Je préfère le préciser pour qu’on ne pense pas que la mention des "liens et relations" existant entre les personnes en charge côté public et côté privé de ce dossier, puisse nous concerner. Quant à la qualité des productions ou à l’apprécation de ce que l’outil peut avoir coûté ou coûte encore (en lieu et place d’un loyer jadis perçu)... vous comprendrez aisément que je n’y apporterais pas de commentaire...

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    28 septembre 2011, par pehache  
    C’est pas joli-joli de dézinguer vos concurrents de cette manière, M Dournès. On vous sent contrarié que d’autres que vous et votre société aient accès aux marchés publics de la ville et de l’agglo... La belle époque où vous étiez comme chez vous à la mairie est terminée ? Vous étiez moins regardant sur les relations privilégiées entre la collectivité et certains opérateurs privés, ou sur la bonne gestion de l’argent public, à l’époque d’IPVSET... En cherchant bien, on trouve encore quelques épisodes dans les archives d’A@P, d’ailleurs.

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    28 septembre 2011, par L’ OURS du Bois  
    un mariage de la carpe et du lapin a amené cette société au divorce. celui ci n’a pas été semble t-il par consentement mutuel, il faut payer la pension. smiley smiley smiley qui paye ? smiley smiley smiley les palois, bien sur smiley smiley smiley

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    28 septembre 2011, par peyo  

    Pehache, ne vous en prenez pas à Dournès qui apporte les précisions circonstanciées qui manquaient pour comprendre qu’il s’agit bien d’un studio complètement nouveau monté dans des murs vides libérés par Dournès. Faites profil bas car c’est vous qui écriviez ici le 26 sept :

    j’avais en effet le souvenir que ce plateau TV avait à l’origine (vers 2006 ?) été monté pour ce qui s’appelait "La Chaîne Locale", destinée à être diffusée sur le Pau Broadband Country, et qui a fait long feu :

    Ca reste une connerie de plus à Pau, là je ne dis pas le contraire, mais le présenter comme une réalisation récente témoigne soit d’un manque de sérieux dans le traitement de l’info, soit d’une manipulation malhonnête".

    Si vous avez des réminiscences prenez le temps de vérifier que votre mémoire ne vous joue pas trop de tours. Et vérifiez les "preuves", histoire d’éviter de lancer des attaques peu/pas fondées contre tel ou tel.

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    28 septembre 2011, par pehache  

    Bon, OK, j’y suis allé un peu fort et en partie à tord envers Béru. Je le reconnais, au temps pour moi. Reste quand même qu’une publication en article demande un peu plus de rigueur et de précisions dans les exposés des faits.

    Sur les histoires ED ou IPVSET, par contre, les archives d’A@P contiennent tout ce qu’il faut.

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    28 septembre 2011, par Maximo  

    Il n’en demeure pas moins que je trouve les explications de Monsieur Dournès claires, neutres et bien plus étayées que les vôtres, cher PH. Je suis souvent d’accord avec vous mais là, vous avez lu selon vos préjugés et non selon ce qui était écrit. Vous êtes bien vindicatif et vous y êtes allé un peu fort aussi contre ce monsieur.

    T’as la digestion difficile ?

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    29 septembre 2011, par pehache  

    ED profite "subtilement" de ses explications (certes claires) sur ces histoires de studio pour rabaisser le concurrent qui a eu le marché de la webtv de la ville. Pas très correct, déjà. Et également pour faire un commentaire sur la bonne utilisation de l’argent public. Je dis juste qu’il était beaucoup moins regardant à l’époque où il avait des relations, y compris commerciales, on va dire extrêmement bonnes -pour rester soft- avec la mairie. Mais bien sûr aucun lien de cause à effet, hein...

    Quant à la saga de la société EDR-IPVSET, elle illustre à elle seule les dérives des "relations privilégiées" entre une collectivité et quelques personnes privées.

    Voilà une société qui s’était constituée ex-nihilo, sans aucune expérience, fournisseur de services grand-publics sur le réseau fibre optique palois. Elle fut supportée éhontément par la mairie/CDA, qui n’avait de cesse d’en faire la promotion et de la mettre la mettre en avant, alors qu’elle n’était en principe qu’un opérateur privé parmi d’autres, et n’avais aucune raison de bénéficier de ce traitement de faveur. La CDA avait même été jusqu’à lui accorder prêt et subvention. Mais l’argent public avait à cette époque (2005) moins d’odeur, visiblement.

    Devinette : si vous, Maximo, sans avoir d’entrées à la mairie, aviez naïvement demandé prêts et subventions pour lancer une activité quelconque, quel aurait très probablement été le résultat ?

    http://www.alternatives-paloises.com/article.php3 ?id_article=403

    http://www.alternatives-paloises.com/article.php3 ?id_article=521

    http://www.agglo-pau.fr/dmdocuments/233/1191830660_3eme_trimestre_2005.pdf

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    29 septembre 2011, par archipau  
    On s’éloigne du propos initial qui a pour objet le studio tv de la ville mais il est vrai que les propos d’Eric Dournès me font bien rire. Ce n’est effectivement pas fair play de rabaisser la concurrence par des sous-entendus. C’est fini le temps ou il pouvait vendre tout et n’importe quoi à la ville et à l’agglo grâce à ses relations très privilégiées avec la mairie.

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    29 septembre 2011, par éric dournès  

    Que de bruit, que de bruit pour un commentaire... C’est quasiment de l’acharnement, qui s’éloigne du sujet non ? Je n’étais pas venu depuis longtemps sur le site d’@p, et j’avais, je l’avoue, oublié la "qualité" de certaines contributions stériles de gens qui pensent tout savoir sur tout et qui commentent tout, tout le temps !(c’est tellement vrai qu’ils n’arrivent pas à évoluer ni dans leur réflexion, ni dans leur propos... c’est triste. Ou ridicule. Ou les 2).

    Apporter anonymement leçons, réflexions et avis à tout va,demande également un minimum de "rigueur et de précisions dans les exposés des faits", faute d’objectivité.

    Sur mon précédent message : Vous me citiez... je ne faisais que donner élément de réponse, sur la partie factuelle, non sur le fond.

    Relisez-bien mes propos : en aucune manière je n’y rabaisse "la concurrence". Je ne faisais qu’apporter ouvertement des explications factuelles afin qu’il n’y ait pas de confusion entre les uns et les autres. Je connais très bien l’agence qui a obtenu le marché ; j’emploie les m^mes sous-traitants qu’elle et les qualités humaines de son dirigeant, avec qui nous partageons des amis communs, sont tout-à-fait remarquables. Il n’y avait aucune attaque déguisée dans mon commentaire les concernant.

    De la m^me manière, je ne puis laisser dire que nos rapports seraient aujourd’hui toujours conflictuels avec la collectivité. Quand nous ne sommes pas "en phase" nous le disons, y compris quand nous pensons que c’est anormal. Quand nous sommes dubitatifs, ou l’inverse) sur tel ou tel choix également... Mais chacun sait faire la part des choses et notre agence continue à postuler et à obtenir régulièrement des marchés avec cette collectivité... comme avec tant d’autres. Bien entendu les époques ont changé, les relations public/privé également, les envies de travailler sur tel ou tel projet...

    Ne plus être aussi présent sur un territoire n’est pas forcément subi. Ne croyez pas (je sens que je vais vous décevoir) que notre société souffre, serait à l’agonie ou est amère de quoi que ce soit. Au contraire, depuis 4 ans, nous n’avons cessé de progresser dans un contexte économique pourtant difficile. Pendant que d’autres ont connu des difficultés parcequ’ils ont fait le choix de rester local ou parcequ’ils ne peuvent accéder à un certain niveau de prestation, nous avons développé une autre stratégie en nous confrontant à une concurrence nationale. Nous avons ouvert depuis des agences sur la Côte Basque, en Dordogne, à Paris. La part du marché du national est aujourd’hui supérieure au volume lié à une seule collectivité locale.... c’est dire, si je me fis à votre médiocre raisonnement, si nous devons avoir des copains partout... plutôt que des collaborateurs compétents et un peu de savoir-faire !

    Pour en savoir plus, outre l’article jadis publié sur @p, vous pouvez consulter nos comptes ou autres publications légales. Car dans ce domaine, comme en ce moment sur ce site, ou lorsque nous sommes amis avec des élus de tous bords, c’est toujours d’une manière découverte et franche que nous avançons. En toute transparence.

    Que l’on n’apprécie pas telle ou telle de nos réalisations, que ma personnalité puisse ne pas plaire, ça je le comprends et l’accepte sans problème car cela fait partie du métier public que j’ai choisi d’exercer. Mais que certains se permettent d’insinuer avec lâcheté et petitesse tout et n’importe quoi pour se donner une fausse importance sur mon dos et sur celui de l’ensemble des collaborateurs de mes sociétés que je représente, je ne puis le permettre. Vous pouvez juger la qualité ou la pertinence des réalisations, mais ne dégradez pas, drapé dans un aigri anonymat et au prétexte de tenter d’exister, ceux qui, au lieu d’exercer la critique stérile et facile, essayent d’agir afin de continuer à produire des richesses et des services, de la "vraie économie" dans un monde financièrement de plus en plus fou.

    A votre disposition pour poursuivre cette échange de vive voix dans un esprit constructif... à moins que vous ne préfériez rester terrer dans votre facilité habituelle de commentaires gratuits si insignifiants.

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    30 septembre 2011, par pehache  

    Wahou, quel tirade... Bon, tout d’abord si les pseudos vous dérangent vous n’avez qu’à demander mon adresse email à BB, je l’autorise à vous la donner.

    Si votre société se porte bien, tant mieux. Mais je n’ai vu nul commentaire espérant ou laissant supposer le contraire. Pour le reste :

    Je connais très bien l’agence qui a obtenu le marché [...] Il n’y avait aucune attaque déguisée dans mon commentaire les concernant.

    Ben voyons... Quand on écrit "Quant à la qualité des productions [...] vous comprendrez aisément que je n’y apporterais pas de commentaire", où quand on met "agence artistique" entre guillemets on sait très bien ce que signifie et quel est le message. Vous êtes dans la comm’, vous maîtrisez parfaitement ce genre de choses. Assumez vos propos, s’il vous plaît.

    Bien entendu les époques ont changé, les relations public/privé également,

    Oh, comme c’est bien dit smiley !!! Vraiment, la comm’, c’est merveilleux.

    c’est dire, si je me fis à votre médiocre raisonnement, si nous devons avoir des copains partout...

    Comme vous le dîtes si bien ci-dessus, on parle d’une "certaine époque", qui n’est pas si éloignée que ça à Pau. Si votre société a pris son envol loin de ses bases et sur d’autres bases, tant mieux à tous points de vue. Mais vous voir aujourd’hui donner des leçons sur la bonne gestion de l’argent public est pour le moins assez amusant.

    Que l’on n’apprécie pas telle ou telle de nos réalisations, que ma personnalité puisse ne pas plaire, ça je le comprends et l’accepte sans problème

    Personne ici n’a parlé de votre personnalité ou de vos réalisations. Ne déplacez donc pas le débat là-dessus pour noyer le poisson.

  • > Pau : Le "cher" studio de TV flambant neuf de la Mairie inutilisé !
    26 septembre 2011, par Rêveur des villes  

    Nos édiles (MLC-YU-JP/FB) n’ont pas la perception de l’argent et des problèmes des Palois. Ils se font plaisir avec ce qui leur chante.

    Les adjoints et CM ne font que donner leur vote en échange d’une notoriété.

       
     
     
     
    Les rubriques d’A@P
    Citoyenneté
    A compte d’auteurs
    "Arpenteurs sans limites"
    "Les sorties de Michou"
    "Un samedi par semaine - tome 2"
    "Un samedi par semaine - tome I"
    Au ras du bitume
    Enquêtes
    Evasion
    Maréchaussée Paloise
    A@P.com
    Courrier d’e-lecteurs
    Hommes et femmes d’ici !
    Opinion
    Portraits, Entretiens
    Tribune Libre
    Humeurs
    La Charte d’A@P
    Le défouloir !
    Les cartons
    Les cartons mi-figues mi-raisins
    Les cartons rouges
    Les cartons verts
    Les Nouvelles Pratiques Municipales (NPM)
    Vu dans la presse
    ”Les Causeries d’A@P”
    Détente
    Loisirs
    Spectacles
    Economie
    Aéroport Pau-Pyrénées
    Enjeux
    Enjeux environnementaux
    Enjeux européens
    Enjeux sociétaux
    Grand Pau
    Lescar
    Billère
    Gan
    Gelos
    Idron
    Jurançon
    La CDA Pau-Pyrénées
    Lons
    Point de vue
    Grands projets
    "LGV des Pyrénées" : la desserte du Béarn et de la Bigorre
    BHNS (Bus à Haut Niveau de Services)
    Le "Pau-Canfranc", la Traversée Centrale des Pyrénées
    Nouveau complexe aquatique de Pau
    Nouvelle voie routière Pau-Oloron
    Nouvelles Halles de Pau
    Pau
    Du Côté des Quartiers
    La vie
    Une idée pour la ville
    UPPA
    Politique
    Forums des Partis
    Politique locale
    Politique régionale et nationale
    Territoires
    Aragon
    Béarn
    Bigorre
    Espagne
    Europe, Monde
    Pays Basque, Euskadi
    Pyrénées
     
       
     
      Envoyer à un ami
    Destinataire  :
    (entrez l'email du destinataire)

    De la part de 
    (entrez votre nom)

    (entrez votre email)



    [ Imprimer cet article ]
     


     
    Autres articles

    Offre d’emploi
    Alexandre - Il n’y a pas de mot
    Je suis partout... un media à part
    La boussole des politiques : Le pouvoir
    Habemus Papam !
    Réformer la France : Un travail de Titan
    Stéphane Hessel : Mort d’un homme lumineux
    Jaurès, m’entends-tu ?
    Le couple Algérie France
    Déjà demain !
    Les "foreurs" et EELV pas prêts d’être d’accord
    Circulation et protection des piétons et cyclistes à Pau...
    Noël en famille
    Gascogne, Béarn : 2013, 2033, deux anniversaires à célébrer ?
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : La situation en 2030
    Béarn 2030 - Un scenario fiction de l’espérance : Le sursaut de 2013
    Communauté d’agglomération Pau-Pyrénées - Quelle injustice !
    Les Français sont-ils des ânes ?
    Béarn - Paris : La Garbure et Louis Barthou
    Les terriens n’ont rien compris



    [ Haut ]
     

    Vous pouvez afficher les publications de Altern@tives-P@loises sur votre site.

    Site mis en ligne avec SPIP | Squelette GNU/GPL disponible sur © bloOg | © Altern@tives-P@loises